19 Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie "Black cock rule" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

SOMMAIRE DU BLOG

RETOUR

SHOPPING GAY


Cyrillo Blog

1/ Rupture - 2/ Rupture & Renaissance - 3/ Réecriture - 4/ Séparation

Cyrillo 3) Réécriture

Maintenant, je me comprends !
J'ai fait connaissance avec mon masculin, mon féminin et je me réapproprie ces références qui me venaient de mon père, de ma mère, oncles et tantes, et je construis MON masculin, MON féminin.

C'est sympa de se dire qu'on a deux nouveaux potes !

Dans la technique de coaching employée avec moi, on donne des noms.
Ils viennent sans réfléchir. Il suffit de dire « comment tu t'appelles ? » et de recevoir la réponse spontanément sans se demander si c'est beau ou pas.

Mon masculin est Père J. (J = J*** mon nom de famille)
Mon féminin est Aile (car j'aime les chansons de Lara Fabian)
Ils sont mes deux moi, il s'agit qu'il s'entendent bien et avancent ensemble dans la même direction.

Père J. avait la fâcheuse habitude de traiter Aile d'hystérique ou de déséquilibrée dès qu'Aile n'était pas logique pour Père J.
Du coup, Aile harcelait Père J. et l'empêchait de réfléchir, d'analyser et d'avoir une pensée globale.
Quand Père J. ne contrôlait plus rien puisque Aile était plus puissante, il allait chercher du renfort auprès de références masculine extérieures ce qui rendait Aile malheureuse, elle voulait son homme à elle.
Que se passerait-il si ces masculins extérieurs l'abandonnaient ? Ca la rendait folle ;)

Mon travail avec Elise a permis à ces 2 là de se mettre d'accord et de marcher main dans la main. Je me sentais « confortable ». Un nouveau chemin s'ouvrait à moi, certes je savais qu'il serait semé d'épreuve, mais avec Père J. et Aile qui s'entendent bien j'étais mieux chaussé pour le parcourir.

Je décidai d'arrêter le coaching. Elise acceptait ma décision et me souhaitait bonne route.
Avec une autre pensée…

J'étais tout neuf, au complet avec Père J. & Aile, plein d'une belle énergie et je grimpais les marches deux à deux.
C'est alors qu'une troisième force intervint et me fit dégringoler !

Il y eu une succession de faits - pas graves - mais qui ont permis à une 3ème voix de s'exprimer.
Je la connaissais cette voix pour l'avoir souvent entendue, mais je ne savais pas à qui l'attribuer.
Est-ce encore toi Aile qui ne fait plus confiance ou c'est toi Père J. qui te mets en colère ?

Dans les faits, Stéphane eut simplement besoin de s'évader de sa routine.
Il eut recours à des amis plutôt qu'à moi pour cela. De gentils amis gays « comme on les aime » virent nourrir une puissante impression que Stéphane prenait de la distance, je voyais la tromperie, l'abandon pointer le bout de son nez.
Même s'ils n'avaient pas eu lieu concrètement, jalousie, persécution et angoisse me plongèrent dans un tel marasme que j'avais l'impression que je n'avais rien compris, que mes nouveaux piliers n'étaient pas bons.

Les jours passaient et je ne m'en sortais pas.
J'écrivis tout cela et envoya mon journal de 10 jours à Elise.
- Alors coaching ou pas ?
- Oui coaching.
Sa pensée, quand je lui dis « adios »  la dernière fois, était que je reviendrais car je n'avais pas encore fait connaissance avec la puissance de l'ombre …

Ainsi je vous présente « Raoul tu me fous les boules » !

 

J'avais donc écrit ce que j'avais vécu ces 10 jours. Le concret et mon ressenti.
La technique employée fut de séparer de qui était la voix ? Du Père J. mon masculin ou celle d'Ailes mon féminin.
Nous vîmes tout de suite que plus on avançait dans les jours, plus une troisième voix s'exprimait, on ne pouvait ni l'attribuer à Père J., ni à Aile.

A coup de Stabilo, je vis apparaître « Raoul tu me fous les boules »
Qui es-tu Raoul ?

C'est la voix de l'ombre, du chao, une sorte de démon qui inscrit dans votre subconscient un tissu d'idées fausses et déformantes.
Raoul nait quand on vous glisse une petite phrase destructrice et que vous l'écoutez et pire, vous en faites votre vérité.
Quand on vous blesse, Raoul prend de l'ampleur, il grandit. Et comme il a très envie de devenir grand, immense, il fera tout pour vous mettre dans les mêmes situations blessantes, pour vous prouver qu'il faut lui faire confiance, et ainsi le nourrir et qu'il devienne un géant !
Il est très puissant. Il transforme une séparation en abandon, une différence en rejet, une affirmation en négation. Il vous prouvera qu'il a toujours raison.

Chez moi c'est un dictateur, j'ai faillit l'appeler Hitler, car il a besoin de tout contrôler, d'être partout, de tout entendre. Il fouille et quand il pense avoir trouvé un indice, il dit « tu vois je te l'avais dit, tu devrais m'écouter plus souvent ! »
Il gaze de doutes et de fausses preuves tout ce qui mettrait en faillite sa toute puissance…
Il manipule moi, les autres.

Ok il est là mais que faire de lui ?

Réécrire. Ne pas le nier, mais au contraire l'écouter, lire sa proposition et la réécrire de manière plus positive. Ne pas lui donner le choix sauf si on choisit d'être à coté du bonheur et de faire les mêmes conneries toute sa vie !

En coaching on ne passe pas des heures dans l'inconscient. On constate, on identifie, on valide, et décide d'une solution. Ou plutôt je constate, j'identifie, je valide et je décide. Elise me donne un coup de main TRÈS PRECIEUX. On a tous besoin d'aide dans la vie.

C'est ainsi que « Raoul tu me fous les boules » devint « Cool Raoul »

Raoul dit : « ca recommence, il t'abandonne aussi »
Cool Raoul répond : la première fois ce n'était pas un abandon, TU t'es trompé et tu as mal interprété la relation, cette situation est en plus très différente.

Raoul dit : « Il fait des choses sans toi c'est qu'il n'a pas besoin de toi »
Cool Raoul répond : « Laisse vivre, il rapportera au nid une nouvelle expérience par ce qu'il a découvert et cela te et vous nourrira aussi. Oui il n'a pas besoin de toi, il aime être avec toi c'est quand même plus beau)

J'ai beaucoup d'autres exemples.
Mais il arrive qu'on ne puisse pas répondre à Raoul tu me fous les boules…

Quand il y a réellement rejet, privation, humiliation, abandon, négation, dévalorisation, trahison...
Cool Raoul dit :
"Lâche prise"

C'est certainement le plus dur pour moi.

Pourtant l'idée est excellente. Il ne s'agit pas de se résigner, d'accepter de vivre sans être aimé et/ou respecté mais d'accepter que cela existe, de ne pas tout contrôler.

S'autoriser une erreur. « Peut-être que j'ai participé involontairement à instaurer cette situation à cause d'une douleur ancienne »
Se pardonner car l'intelligence n'a rien à voir et pardonner à l'autre qui ne doit pas être si heureux et puissant pour être si cruel…

Et avancer. Se mettre en mouvement, dans la confiance, la compréhension que tu ne referas pas la même erreur et que forcément, tu seras meilleur.

En réponse, le meilleur reste à venir.

Au boulot ;)

Cyril

Suite : Séparation


A lire aussi dans le blog :


Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)