14 Nov.
+ 61 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

SOMMAIRE DU BLOG

RETOUR

SHOPPING GAY


Cyrillo Blog

Lieu gay a sitges la zona gay Sitges - zona gay

Une belle journée à la veille de l'été.
Mon mecet moi escaladons la montagne qui surplombe la mer.
C'est assez escarpé, de plus en plus boisé et nous nous frayons un chemin dans la nature.

Arrivé au sommet la vue est sublime, nous sommes les rois du monde !
Il fait déjà très chaud, des gouttes perlent sur la peau et nous cherchons un endroit pour nous reposer.

Plage de Mykonos
La Méditéranée vue de la zone gay

zona gay SitgesTiens ! Un drôle de coin !
Au milieu d'un petit chemin trône une bite, en béton, sur laquelle est inscrit : " Zona GAY"
Il semble que nos radars aient bien fonctionné. C'est marrant comme les PD ont le chic pour trouver les endroits chauds...
Cependant il semble que nous soyons seuls sous les arbres. Le soleil nous touche à travers les branches. Tous est calme, beau, naturel et j'éprouve le besoin de me mettre nu. J'en veux pour tous mes sens.

Je me désape, je me sens mieux. Je sens l'air me caresser, les rayons sur ma peau. L'effet sensuel est immédiat et ma queue se gorge...
Mon homme n'attend pas plus longtemps et fait aussi son streap.
Nous nous serrons très fort dans les bras. C'est le bonheur. Nous langues se cherchent, nos mains parcourent nos corps. Entre nos jambes nos bites forcent le passage.

J'attaque la descente vertigineuse avec ma langue vers son sexe. Tout doucement, je joue avec ses nerfs à vif. Je commence par le creux du cou, dégringole vers ses pecs, me balade de téton en téton, attaque la vallée des abdos, plonge vers la base de sa queue, lèche, remonte, et me lance vers sa bite dressée.
Je gobe tout jusqu’à l’introduire dans ma gorge.

Les jeux s’enchaînent. Nous nous donnons de plus en plus de plaisir et l’excitation est à son comble...

Mon mec qui me pompait se relève, me jette un regard vicieux, prend dans son short à terre un préservatif et du gel.
Il me largue et s’approche d’un arbre, dont une branche lui sert pour s’appuyer.
Il cambre son bassin, me rend son cul. Sa position me rend dingue.

Je m’approche en branlant ma queue pour lui en mettre un maximum à ce petit allumeur de rêve !
Je lui arrache des mains les outils et tout en lui bouffant le cul, j’enfile le préso, enduit ma queue de gel et commence à lui caresser le cul avec ma bite.
Je fais des petites incursions dans son anus. Juste le bout du gland. Il gémit un peu, mais je vois de biais un sourire pervers.
Il continue à m’allumer le salop !
Son cul se cambre un peu plus et je profite de cette belle ouverture pour enfoncer ma queue beaucoup plus loin.
J’écarte ses fesses avec mes pouces et l’enfile à fond. Il gueule un bon cou, on arrête de jouer...
Je me recule un peu pour pouvoir l’enculer avec toute la longueur de ma bite, à chaque coup de reins, il se la prend toute.
Il est interdit qu’il se branle pendant que je le prends, j’ai bien l’attention de m’attarder dans ce cul !

Je lime bien son cul, putain quel pied.

Homme nu natureSoudain je surprends un mouvement derrière un arbrisseau.
Tout en bourrant mon jules, j’inspecte du regard et je vois un type un peu penché pour mieux nous mater.
Ouf il se branle. On n’aura pas de soucis.
En bouffant l’oreille de mon jules, je lui glisse qu’un mec nous matte, qu’il se tire le jus...
Patrick se tend un peu, mais comme moi décide de rentrer dans un jeu d’exhib.

Le mec a l’air pas mal, la trentaine bien tassé, mais ce qui est sur c’est qu’il a une très jolie queue, je la vois de loin, mais je mesure bien la proportion entre cette bite, ses mains, ses jambes.

Je bourre bien profond mon mec et lui sors des saloperies pour le stimuler encore plus, qu’il soit encore plus chienne.
- «T’aimes ça hein ? Te faire sauter devant tout le monde ?
T’as p't’être envie qu’il t’encule aussi, t’aimes ça la bite, Hein ?

Nous sommes à fond dans notre trip, alors que mon mec ne se branle pas, je vois du foutre qui perle au bout de sa queue.

Nous avons envie d’aller plus loin dans le délire et je fais un signe de la tête au voyeur.
Il s’approche illico. Il est vraiment pas mal, un Allemand sûrement, ou un mec de l’Est.
Je vois mieux son gros engin. Il commence par attraper la queue de Patrick et matte de près ma queue qui lui travaille le cul.

À mon tour de me faire un trip voyeur.
J’ai envie de voir mon mec se faire tirer par cet inconnu, qu’il passe à une taille supérieure...

" You fuck him ?"
«Ya»

Je vais chercher un préservatif dans mon short, lui file. En deux coups il emballe son membre.
Mon mec vérifie, on se jette un clin d’œil, et notre enculeur de passage peut commencer.
Il l’attrape par les hanches et s’enfourne dans son p’tit cul.
Il gémit. Je m’accroupis un peu, dans le meilleur angle pour mieux voir la scène.
Le mec est un peu brut ou trop excité, il gifle les fesses, donne des gros coups bites.
Je suce un peu mon mec, il me dit qu’il est à fond, qu’il va jouir.

Le mec râle derrière, il augmente la vitesse de ses va-et-vient, il râle encore, se retire, déballe sa queue du préservatif et un jet de foutre bien épais vient se coller à son bide, son torse, il en a jusque sur la bouche. Bonne dose.

Le mec se marre, me tape sur l’épaule. Mais moi je n’ai pas envie de rire...
Nous n’en avons pas fini.

J’attrape mon mec, on se place près d’un p’tit muret de pierre.
Il se penche pour appuyer ses mains contre les gros cailloux, le cul en arrière.
J’enfile un autre préso, crache sur son cul, le reprends de plus belle, plus fort.
Bien au chaud, je sens qu’il sert bien son cul. Je touche ses couilles et je les sens remonter…
Il gueule de plus en plus fort. Je sens fort mes couilles taper contre les siennes, il serre à fond le salop.
Ensemble, on râle qu’on en peut plus, qu’on va y aller. Pas besoin de s’attendre, on est à cran tous les deux...
On se décolle, on fait voler le préso, et,  face à face, on se gicle dessus.
Nos torses ruisselant de foutre, on s’enlace et nous embrassons.

C’est trop bon
C’est le bonheur...

Tout est calme...

En apparence, car 5 ou 6 types sortent des buissons touffus, un sourire jusque là, comme pour nous remercier du spectacle.


A lire aussi dans le blog :


DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)