14 Nov.
+ 61 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Famille recomposée - 40

Quand Jaco, Daniel et Gabin arrivèrent dans la cuisine, Miky était aux fourneaux, en petite tenue ; il leur fit un grand sourire, sentant que la soirée allait être juteuse avec cet invité, après avoir attendu pendant deux heures. Gabin, lui, faisait la gueule un peu, sachant qu'il n'allait pas aussitôt pouvoir se faire du bien, et il monta directement dans sa chambre.
-       Si c'est pas beau, ça, une jeune beauté qui prépare à manger pour les mâles qui rentrent du boulot, lança Daniel.
-       On a un invité ce soir, dit Jaco en embrassant Miky sur la bouche.
-       Et j'ai apporté de la saucisse…, ajouta le collègue en lui faisant la bise tout en déboutonnant son jean.
Gabin s'était immobilisé sur le palier et écoutait. Miky s'agenouillait déjà, et il se jeta sur la bite aux trois-quarts dure de Daniel.
-       Oh mais il a faim ce petit !
-       Toujours, compléta Jaco, sortant des bières du frigo, surtout que tu lui parles de saucisse… Je vous laisse savourer, je vais allumer le feu, dit-il en tendant une bière à Daniel.
-       Làààà… régale-toi, oui… si tu manges bien ta saucisse, t'auras droit à une bonne purée…

Miky pompait avec avidité et Gabin en haut se paluchait doucement, prêt à exploser depuis un moment. Daniel sifflait sa bière, une main sur la tête de Miky et balançait doucement les reins au rythme de la pipe. Quand Jaco revint dans la cuisine, Daniel s'abandonnait complètement à la bouche qui pompait et à la main qui branlait, il s'approcha en sortant son barreau et dit à Miky de ne pas changer de main, lequel branla aussitôt les deux mâles tout en continuant de sucer fiévreusement Daniel : « ça vient… tu vas l'avoir, ta purée ! ouiiii ! ». Gabon était sur le point de juter et s'arrêta ; il entendit jouir Daniel, bruyamment, jurant son « bon Dieu de bordel », puis son oncle inviter « bébé » à « goûter à la bûche de papa ». Jaco était un peu pressé et pilonna la bouche de Miky en lui tenant bien la tête. L'un grognait, l'autre couinait, Daniel admirait la vidange en commentant. Quand Gabin comprit que Jaco se vidait à grands râles, il rentra dans sa chambre, bite à l'air et bien dressée ! Mais 5mn après, il entendit les mâles monter et entrer dans la salle de bain, alors il descendit illico. « Il te reste bien un peu de place pour moi, hein ? » dit-il, roulant une pelle odorante à Miky et baissant son froc. Il s'appuya au plan de travail, regarda Miky commencer sa pipe et ferma les yeux de bonheur, sûr d'être bientôt soulagé. Ils étaient tous deux si bien occupés à leur plaisir, et comme la hotte était en marche, qu'ils n'entendirent pas entrer Toni et Tommy ; l'apprenti hallucina en voyant la scène. Toni lança : « on s'fait du bien par ici ! ». Miky ne s'arrêta que trois secondes ; Gabin fut tenté de remonter son froc devant son père, mais sentant déjà les amygdales de Miky qui recommençaient à téter le gland, il n'eut qu'un sourire bête.
-       Euh ouais…
-       C'est bien, c'est bien… y a pas de mal à se faire du bien… hein Tommy, dit-il en sortant son pieu.
Ainsi, père et fils se retrouvèrent côte à côte appuyés au plan de travail, et Tommy trouva naturellement sa place à genoux aux côtés de Miky. D'abord intimidé, Gabin se sentait excité en voyant la bite de son père et l'appétit de Tommy, et Toni adora cette situation :
-       On est pas bien là, fiston ? nos ptits chats nous sucent la bite… et t'es monté comme ton paternel… tu prends ton pied, là, pompé près de ton père ?
Il fixait Gabin dans les yeux, qui était comme hypnotisé par la voix de plus en plus basse de son père, et quand celui-ci passa son bras autour de sa taille, et lui murmura, si près de ses lèvres : « tu l'aimes un peu ton père ? », Gabin ne put résister à l'attraction et posa un baiser sur ses lèvres : « oui, p'pa ». Les suceurs sentirent en même temps en sacré sursaut des bites en bouche. « C'est vrai ? » demanda Toni en lui redonnant un baiser ; « oui p'pa », redonnant ses lèvres. « Moi aussi j't'aime fort, Gabin… » et cette fois il ouvrit les lèvres de son fils et leurs langues se mêlèrent, de plus en plus voracement, et ils soupiraient de plaisir. Sans se concerter, ils appuyèrent sur la tête de leurs suceurs et enfoncèrent leur bite. Ils limèrent les gorges lentement et ensemble. Gabin n'y tenait plus, son père le sentit. Il libéra ses lèvres et l'encouragea à « nourrir Miky », et ne quitta plus des yeux son visage où les crispations alternaient avec l'extase montante : « vas-y Gab', jouis, donne-lui tout, montre-moi, ouiii… putain, t'es beau ! », et Gabin, yeux fermés, tête en arrière, gémissait de plus en plus fort, et arrosa la gorge de Miky en criant, puis en râlant à chaque saccade, tandis que son père le félicitait et accélérait la cadence sur la tête de Tommy. « Putain, j'vais v'nir aussi ! », alors Gabin lui mangea la bouche et lui suça la langue pour savourer l'orgasme de son père  – Tommy, plus bas, eut de quoi savourer aussi ! Ils s'embrassaient encore tandis que les jeunes affamés, pourtant bien nourris, léchaient leur bite, et sans y penser vraiment finirent par s'embrasser à leur tour et sentir le goût du sperme familial dans leur bouche. Père et fils étaient émus et comme sonnés.
Chacun s'assit et but un coup. Quand Jaco et Daniel descendirent, Tommy fut présenté, et Toni annonça qu'il montait se doucher avec Gabin. « Ah ! y a du neuf quand j'suis pas là ! » s'amusa Jaco, allez-y, on va faire connaissance avec notre invité ». Tommy n'en revenait pas, de tout ça : de la baise directe, un jumeau de Toni, des mâles qui se baladaient en slips, un ami suceur, des bites qui se donnaient si librement, et le jus de même… Chacun fit connaissance, et les détails donnés par Tommy de sa vie de famille provoquèrent quelques indignations. Pendant ce temps, père et fils se lavaient l'un l'autre avec une tendresse qu'ils ne s'étaient pas manifestée depuis des années ; ils se caressaient et s'embrassaient autant qu'ils se lavaient, et chacun goûta au corps de l'autre, des tétons à la bite et au trou, et ils finirent par se branler en s'embrassant encore, un doigt fiché dans le cul de l'autre : ils s'arrosèrent avec bonheur leur ventre respectif du même foutre, avec lequel ils se caressèrent le torse – puis se relavèrent. Ils évoquèrent aussi le jeune Tommy, la bouche de Miky, leu changement de vie depuis qu'ils étaient chez Jaco. Toni dit qu'ils auraient peut-être dû se retenir de juter car « ça allait baiser dur ce soir », mais Gabin ne doutait pas que les deux passifs sauraient y faire. Ils redescendirent radieux de bonheur, en slip et en boxer, et virent qu'on avait déjà bien bu en les attendant. Miky décida que c'était leur tour d'aller à la douche, et Toni lui glissa à l'oreille : « il est vierge du cul, explique-lui tout hein… prépare-le… ».
Miky emmena Tommy à la salle de bain, il aimait déjà ce garçon si meurtri par la vie, et le trouvait séduisant aussi ; il aimait le parallèle entre lui et Jaco, il aimait le fait qu'il fasse du bien à Toni. Ils s'ouvrirent l'un à l'autre avec confiance, et ce fut comme s'ils se connaissaient depuis longtemps. Tout en se racontant leur goût pour la bite et le jus, leur dévotion aux jumeaux, ils se lavaient, se caressaient et s'embrassaient, riaient. Miky expliqua tous les détails de la poire à lavement, aida Tommy sans aucune gêne entre eux. Aussi la douche dura-t-elle longtemps, surtout qu'ils découvrirent minutieusement le corps de l'autre. Ils se suçaient brièvement, se goûtaient et pour vérifier finalement leur propreté respective ils finirent en 69 sur le sol même, se léchant la tige et le cul avec appétit et se doigtant de plus en plus fébrilement. En bas, pendant ce temps, ça parlait et buvait dur ! Les quatre bites rebandaient, depuis que Toni racontait les performances de Tommy et Jaco commentait en retrouvant chez l'apprenti les besoins de sexe de Miky. Un mélange de tendresse pour ces deux passifs en manque et de plaisanteries grasses, la sauce prenait… L'alcool et la testostérone aidant, en bons mâles très portés sur le cul, les quatre se chauffaient sur la soirée à venir, et quand le mot de salope fut lâché, les plaisanteries grasses devinrent carrément salaces, chacun y allant d'un détail sur telle ou telle dilatation, telle déglutition bruyante, et Gabin, voulant être à la hauteur de ses aînés, raconta tout. Daniel était un peu jaloux ! pour lui la vidange c'était loin d'être quotidien. Les anecdotes sur sa petite misère sexuelle firent beaucoup rire les trois autres. Mais quand il dit que les deux gourmands tardaient à descendre, alors que « ça commençait à se bousculer » dans son slip qu'il empoignait, Jaco lui donna raison et monta.
Il les trouva qui dessinaient un beau ying-yang sur le carrelage, occupés à se pomper et se doigter furieusement. « Ouais ! les gourmands… faites-vous du bien, montrez-moi… » dit-il en virant son slip ; son gourdin ne mit que quelques secondes à atteindre les 22/7. « Vas-y, Miky, montre à papa… ». Ses paroles eurent un effet immédiat sur les deux téteurs, excités par le mot « papa » : Tommy se vida les couilles, les cris étouffés par la bite de Miky et ce dernier, sentant la crème bien chaude lui remplir la bouche et la rondelle comprimer ses trois doigts, se lâcha dans la minute. « Hmmmm ouiii ! c'est bon, hein ?, lança Jaco, du bon jus de couilles comme vous aimez !... Allez venez un peu vous occuper de moi, ajouta-t-il penché sur le lavabo, Tommy viens goûter à ma bite, Miky, bouffe un peu le cul… » Il prit position et les deux jeunes, mis en appétit par leur sauce respectives, s'installèrent. Jaco dès lors ne cessa plus de gémir son plaisir, sous les coups de ces deux bouches expertes ; bien accoudé, les cuisses écartées et un peu fléchies, il offrait bien son trou de balle et sa poutre aux jeunes, assis par terre avec les jambes qui se chevauchaient, ravis de ce festin de mâle. La pipe de Tommy n'avait rien à envier à celle de Miky… jaco ferma les yeux et se lécha bouffer des deux côtés en râlant…
-       Il a une sacrée bouche, hein ? – c'était Toni, dans l'embrasure de la porte.
-       Putain, oui, répondit Jaco, avec des yeux de shooté.
-       Tu t'emmerdes pas, frangin, deux gourmands rien que pour toi… ça va ? tu gères ? ajouta-t-il en riant, la bite dressée et sortie du slip.
-       Ah ! ça, je peux gérer longtemps comme ça… tu veux tester ?
-       Tu m'étonnes !
-       Allez les ptits, attendez… là, dit-il tandis qu'il se dégageait et que Toni, slip dégagé, prenait sa place.
Tommy et Miky reprirent leur délicieux ouvrage, et après avoir roulé une pelle à son frère, Jaco lui donna ses tétons à sucer tout en se branlant doucement. Les couilles fraternelles étaient en train de se remplir à bloc. Aussi, après quelques minutes, Toni dit : « c'est peut-être le moment de donner au cul de Tommy les bites qu'il attend depuis si longtemps…
-       moi je suis prêt ! dit Jaco.
-       et moi, j'tiens plus, compléta Tommy, sortant le gros gland de Toni de sa bouche.
-       Je suis trempé, moi, rajouta Miky, sortant la tête des fesses musculeuses de Toni.
-       Allez, hop, dans la chambre ! lança Jaco, on va bien vous soigner…

mike

cherchebiberon64@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Famille recomposée - L'ami Mathieu - Correspondances
Défouloir pour homme marié - La communauté - À la fac - Blanche fesse - Abdel - Boucheafion - Pine d'âne - Petit gorêts

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)