18 Sept.
+ 47 histoires en accès privilège.
17 Sept. : +25 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Épisode précédent

Dépucelage à Roland Garros -02

Vas-y, baise moi, j'en peux plus, j'ai besoin de ta bite là, toute suite ». Mon cul était cambré et trois de ses doigts allaient et venaient en moi facilement depuis un bon moment dans mon trou chaud et humide.

Il faut dire que j'avais passé une bonne partie de l'après-midi avec un énorme plug dans le cul. Rentrés de la finale de Roland Garros, il m'avait plaqué dans l'escalier montant à l'appartement que son frère lui avait prêté, il avait descendu mon jean sur mes cuisses, s'était saisi du plug et m'avait sodomisé violemment pendant une dizaine de minutes. Au début, une de ses mains sur ma bouche m'empêchait de hurler puis, voyant que le plug coulissait parfaitement et que je me détendais, il a retiré sa main, m'a susurré à l'oreille des choses tantôt sensuelles, tantôt vulgaires faisant monter mon excitation. A un moment, j'ai senti une sorte de chaleur intérieure qui m'a envahi, des spasmes de plus en plus forts m'ont secoué, j'ai craché mon jus sur les marches sans m'être touché la bite et, en même temps, j'éprouvais un plaisir anal incroyable et nouveau. Jérôme a alors retiré le plug et m'a dit doucement : « Alors, ça fait du bien de jouir du cul ? Maintenant que tu sais ce que c'est, tu voudras retrouver chaque fois cette sensation intense et unique, c'est cela qui fera de toi une vraie salope ».

Nous sommes enfin entrés dans l'appartement, j'avais tellement transpiré que j'ai filé dans la salle de bains. En me lavant, j'ai touché mon trou que je ne reconnaissais pas tellement il était dilaté, je me suis même demandé s'il se refermerait un jour !

Il m'a chopé à la sortie de la douche, m'a jeté comme un sac sur le lit, il m'a embrassé, caressé, malaxé le cul. Il cracha une fois sur sa bite raide et une fois dans mon trou méga ouvert puis s'enfonça d'un coup jusqu'aux couilles. J'étais couché sur le ventre, la tête dans l'oreiller, le cul tendu pour accueillir mon amant, je n'attendais que ça. Lui était couché sur moi, une de ses mains me tenait la poitrine tandis que sa main droite me branlait, sa bouche était proche de mon oreille gauche, il m'embrassa dans le cou, me traita de salope et de vide couilles, je senti son souffle dans mes cheveux et j'entendis son râle de plaisir, ce qui me fit bander encore plus.

« Ramone moi, j'en ai besoin, je suis à toi, mon cul est à toi, encule moi comme une pute en chaleur. Dans les gradins, tout à l'heure, tu m'as promis que j'allais prendre cher, alors vas-y, tiens ta promesse ».

Il commença à me baiser avec une puissance et un rythme incroyables, sa bite sortait entièrement de mon cul et rentrait d'un coup au fond de moi à une vitesse phénoménale. Ses couilles et son ventre claquaient fortement sur mes fesses et, à chaque pénétration, je m'enfonçais dans le lit et je poussais un cri de plaisir en même temps que Jérôme, la violence de ses coups de bite faisait grincer le sommier de plus en plus fort, le lit bougeait au rythme de ses assauts, sa tête cognait contre le mur. Ce bruit, les grincements et nos cris résonnaient dans tout l'appartement, j'ai craint que le lit ne finisse par céder. Au bout de longues minutes, il est ressorti, m'a retourné sur le dos d'un coup, m'a relevé les jambes qu'il a calées sur ses épaules, s'est replanté en moi et a repris au même rythme. Ça faisait près d'une demi-heure qu'il me baisait quand il s'est planté au plus profond de moi pour y déverser, en 6 jets bouillants, tout le jus de ses couilles, en même temps que lui, j'ai éjaculé une bonne quantité de sperme sur mon ventre. Il a poussé un râle de bonheur, s'est écroulé sur moi, m'a embrassé puis m'a dit : « Putain, c'était trop bon, tu es fait pour te faire baiser, je vais m'occuper de toi le plus souvent possible. »

Quand je pense que le matin même, j'étais encore puceau, ne me posant pas trop de questions sur ma sexualité, je me contentais de me branler le plus souvent possible. Je lui fis part de ma réflexion, le remerciant pour le plaisir qu'il m'avait donné et pour tout ce qu'il m'avait appris sur le sexe depuis notre départ. Il m'a dit m'avoir longtemps observé et avoir compris que je suis fait pour donner du plaisir aux hommes mais, étant mineur jusqu'au mois dernier et en tant qu'ami de mes parents, il avait attendu patiemment son heure, il a souvent pensé à mon petit cul étroit à défoncer, c'est pour ça qu'il se montrait aussi sympa avec moi. Ces places pour la finale du tournoi de Roland Garros n'étaient qu'un prétexte pour être tous les deux et me baiser enfin.

Il avait réussi son coup puisque, depuis notre départ de Brive la Gaillarde à 5h 00 du matin, il s'était vidé les couilles 5 fois dans mon cul et dans ma bouche. J'étais rapidement devenu accro à sa bite, j'adorais maintenant me faire tirer et de recevoir son jus.  Après mon dépucelage dans un chemin sur le trajet, il m'avait rebaisé dans les toilettes d'une petite aire d'autoroute, mon dos collé à la cloison, les bras autour de son cou, les jambes relevées enserrant sa taille, lui me pénétrant violemment à grand coups de bite, me soulevant et me fourrant sa langue dans la bouche ainsi que sa salive. Après avoir joui, il m'a reposé, m'a retourné face au mur, s'est agenouillé derrière moi et a recueilli, sur sa langue, son sperme. Il me l'a alors craché dans la bouche, un trip que j'ai adoré, son jus ayant un goût différent du mien, plus salé, plus âcre, mais si bon. Il a ensuite remonté mon pantalon, m'a caressé la queue jusqu'à ce que je jouisse le long de ma cuisse, ce qui a fait apparaître une auréole de sperme sur mon jean. Il a conclu en disant qu'il me préférait comme ça, souillé, puant le jus de mâle et dépravé car avant, selon lui, j'étais trop puceau et trop clean.

Son frère habite dans un immeuble récent à Meudon, un petit appartement au deuxième étage, nous y sommes arrivés vers 11h, la concierge était dans le hall :
« Bonjour Jérôme, à nouveau en vacances pour la finale ? Ça fait plaisir de vous revoir. »
« Bonjour Carine, c'est toujours un plaisir de venir, même si je repars épuisé à chaque fois ! Pierre a dû vous laisser les clés. »
Elle partit les chercher dans sa loge et, alors qu'elle revenait vers nous, Jérôme me mit la main au cul en titillant ma rondelle et me posa un baiser sur la joue. Je me sentais honteux et humilié mais excité.
« Vous avez de la chance pour le match de cet après-midi, la météo annonce du soleil mais pas trop chaud. Amusez-vous bien avec votre nouveau copain et pas trop de bruit cette nuit, je compte sur vous ».
Elle lui tendit le trousseau en faisant un clin d'œil, j'aurais dû comprendre que je n'étais pas le premier qu'il ramenait mais, à ce moment-là, j'étais honteux et complètement sous le charme de ce mec ; en plus, une petite quantité de son sperme resté en moi venait de couler de mon trou et mouillait mon boxer et mon jean. Je ne voulais pas que la concierge aperçoive cette auréole et sente l'odeur, la tâche de jus séché sur ma cuisse suffisait largement, je me suis donc précipité dans l'escalier sans rien dire.

Arrivés dans l'appartement, il m'a ordonné de me dessaper, puis m'a baisé plaqué contre la porte, les voisins ne pouvant ignorer ce qui se passait dans cet appartement vu les cris de plaisirs que l'on poussait lui et moi et les bruits de la porte à chacun de ses coups de reins, il a éjaculé à nouveau dans ma chatte, j'ai joui sur la porte, il m'a demandé de lécher mon sperme, j'ai adoré.

Il a voulu prendre une douche pour se rafraîchir, pendant ce temps j'ai appelé mes parents pour les rassurer, j'ai dû abréger la conversation car il m'a appelé pour le sucer. Il bandait à nouveau comme un taureau, ça m'a excité, je l'ai rejoint tout habillé sous la douche, je l'ai sucé comme si ma vie en dépendait, il a fini par jouir dans ma bouche puis est sorti de la douche, je suis resté là, trempé, il m'a demandé de me finir tout en me doigtant, je l'ai fait en le regardant droit dans les yeux, il m'a demandé d'ouvrir la bouche et a craché quelques mollards dedans, je me suis branlé et j'ai joui sur mon tee-shirt déjà trempé. J'étais devenu une vraie fiotte et ça m'a plu.

Il était midi, on a mangé rapidement avant de partir à Roland Garros. Avant de quitter l'appartement, il a ouvert le tiroir d'une commode dans la chambre de son frère, il en en sorti un plug de 20/6 et m'a demandé de me le mettre dans le cul. Je l'ai fait devant lui sans discuter, j'ai vu que ça le faisait bander, il m'a mis une fessée qui m'a fait gémir de plaisir et de douleur, Il m'a dit que j'allais adorer ça. Il a sorti d'un placard un jean bleu très serré et m'a ordonné de l'enfiler, sans sous-vêtements, il m'a donné un tee-shirt blanc trop court qui me moulait le torse avec un gros cœur rose sur le devant, j'ai pu admirer une vraie salope dans la glace de l'entrée. Habituellement, j'aurais refusé de sortir comme ça mais là, loin de chez moi et de toute connaissance, je n'avais plus aucune inhibition. On est partis au tournoi, j'avais du mal à me tenir assis dans la voiture, j'appréhendais de devoir rester assis plusieurs heures sur un siège dur avec un truc pareil dans le cul. Jérôme avait nos places, quand nous sommes arrivés, il les a présenté en disant qu'il venait avec sa meuf, le mec qui vérifiait les billets m'a regardé en souriant et en disant : « bienvenue, j'espère que vous passerez un bon moment », puis il m'a fait un clin d'œil, j'avais un peu honte d'être humilié et exhibé comme ça. Jérôme m'a foutu une fessée pour me faire avancer, j'ai émis un petit cri, il a dit : « c'est à cause du plug, elle ne peut plus s'en passer », le mec a eu un sourire vicieux et a répondu : «  Toutes les mêmes ! ». Nous avons rejoints nos places, je me suis retourné, le mec me matait le cul et caressait son paquet, il a relevé les yeux et, voyant que je le regardais en lui souriant, a passé sa langue sur ses lèvres, j'étais terriblement excité.

Même avec un plug énorme qui me déchirait le cul et les fringues de pute que je portais, le match de deux heures qui opposa Djokovitch à Nadal m'a transporté de bonheur. La ferveur des 14 000 spectateurs du court Philippe Chartier qui vibraient au gré des points marqués par l'un ou par l'autre, qui applaudissaient à la fin des échanges après avoir retenu son souffle comme si personne ne voulait déranger ces deux géants, qui s'extasiaient à chaque geste technique parfaitement maîtrisé dépassait tout ce que j'avais pu imaginer. Au bout de 4 sets, Nadal imposait sa supériorité et célébrait sa victoire. J'exultais, debout en hurlant comme le fan que je suis de cet immense joueur. Jérôme était dans le même état que moi, il se pencha vers moi, me mit la main au cul, appuya sur le plug et me dit à l'oreille : « Il va falloir fêter ça, tu vas prendre cher ce soir ma salope ». Je crois que j'ai mouillé et que j'ai bandé direct dans mon jean trop serré, j'ai demandé à Jérôme de me ramener le plus vite possible à l'appartement pour qu'il puisse profiter le plus longtemps possible de la salope qu'il venait de faire de moi.

Phil

philroz@hotmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Coming out ! - Accro à la bite d'Hugo - Plan juteux à trois - Enfin actif ! - Un rapport pour un stage - Jérôme ce queutard ! - Dimanche soir et en manque - L'inconnu du train - Chaude manif ! - Expérience échangiste - Dépucelage à Roland Garros

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 13 Nouveaux épisodes

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank

+ 12 Suites

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)