18 Nov.
+ 78 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Père-Noël en chaleur

J'écris cette histoire afin de laisser un peu de place au désir, à l'amour et aux sentiments dans cette période où les histoires tournent trop autour de la soumission à mon goût... Je trouve ça dommage de ne voir que des histoires de "salopes" et de soumission alors que le sexe peut être plus excitant avec des sentiments. Donc j'écris cette petite histoire en espérant faire plaisir à ceux qui sont du même avis. N'hésitez pas à me faire parvenir vos impressions par la suite !

Dans une semaine c'est les vacances de Noël et nos cours se résument à suivre bêtement les propos de notre prof... Je suis en BTS et rien de bien passionnant lorsqu'il s'agit des contenus des cours. Je m'appelle Romain, 20 ans et plutôt pas trop mal physiquement. J'ai jamais eu trop de mal avec les filles et je profite de cette facilité pour coucher quand j'en ai envie. Mais voilà, cela me sert aussi d'alibi pour cacher un secret bien plus conséquent... Je n'ai jamais remis en question ma sexualité mais depuis que je suis arrivé dans ce BTS, pleins de questions me viennent en tête... En fait, je me rends compte que j'éprouve des sentiments pour des gars... Enfin, non, un gars. Il est dans ma classe depuis bientôt deux ans et je n'ai jamais compris pourquoi il m'obsédait ainsi mais j'observais chacun de ses mouvements, étudiais toute sa plastique... Bien-sûr je savais rester discret et personne ne se doutait de cela. Il faut dire que tout le monde tombait tout son charme... Il avait aussi 20 ans mais il faisait bien plus car il était grand, musclé et sa barbe bien entretenue lui donnait au moins 22 ans. Durant la première année je ne lui ai pas beaucoup adressé la parole car on n'était pas dans la même bande de potes et c'était mieux ainsi car ça m'évitais de me griller. Car il était presque sûr qu'il ne soit pas attiré par les gars, vu à la vitesse qu'il change de copine.

Mais c'est lors de la deuxième année que tout commença à s'intensifier ! On était début septembre et comme la classe n'avait pas beaucoup changé depuis la première année, nous reprenons nos places habituelles. Mais dans la semaine un clash a eu lieu dans la bande de Matthieu et à ma grande surprise le groupe s'est retourné contre lui... Ne sachant pas l'origine du conflit je laisse tomber et continue ma vie tranquillement. Mais voilà que le lundi matin, je vois Matthieu s'avancer vers moi et me demander s'il pouvait s'asseoir vers moi... Je lui dis sur le ton de l'humour que je ne suis pas un plan de table et il prit la place à côté de moi en rigolant. Je rigolais aussi mais intérieurement tout se bousculait, j'étais heureux, soucieux, intimidé, honoré, enfin j'étais tout en même temps !

Le cours commença et je sentais des regards me peser... En effet, les amis de Matthieu le fixait sans arrêt et par conséquent, leurs regards allaient aussi dans ma direction... Alors qu'il était silencieux depuis 30 minutes, il se tourna un peu vers moi et me glissa silencieusement :

"- Euh, je peux manger avec toi ce midi ?"

Je n'en croyais pas mes oreilles ! J'avais déjà manger dans l'année avec mais bon c'était juste parce que nous mangions avec des amis communs et donc nous n'avions jamais réellement parlé ensemble. Tirant avantage de la situation, je lui dis que ce serait possible dans la mesure où il m'explique ce qu'il s'est passé. Il accepta après une longue réflexion. La matinée passa plutôt lentement et de nombreuses questions traversaient mon esprit. Qu'avait-il pu bien faire pour mettre en rogne tous ses amis ?

***

L'attente dans la file de la cafétéria était assez silencieuse et c'est lorsque nous nous étions enfin assis que je pris mon courage pour entamer la discussion. Il était assez hésitant au début car ça relevait du privé mais au fur et à mesure de la conversation il se détendait en voyant que je n'étais pas dans le jugement.

"Euh, ils m'ont tous tourné le dos parce que j'ai fais un connerie... Après si tu peux garder ça pour toi ça serait mieux pour ta vie parce que si ça vient à se savoir, je te raterai pas ! Cet été on est parti en vacances tous ensemble mais il y avait aussi d'autres personnes... A ce moment-là j'étais encore avec Justine. Bref, la semaine avait bien commencée et on profitait du soleil pour aller à la plage mais voilà qu'il y avait la cousine de Justine avec nous et elle arrêtait pas de me chauffer et un coup j'étais bourré et je l'ai sauté..."

Bizarrement cette révélation ne me choquait pas venant de lui mais elle avait surtout eu comme conséquence une hausse de mon excitation en m'imaginant Matthieu et Justine baiser. Mais je sentais qu'il y avait quelque chose de plus car cette réputation il l'avait déjà... Je lui demandai alors si il s'est pas passé autre chose car ce genre d'aventures n'était un secret pour personne. Il hésita puis finit par continuer son histoire.

"En fait  j'ai pas couché qu'avec sa cousine... Le jeudi j'étais fin bourré sur la plage et il y avait le grand frère de Thibault qui était venu passer la soirée avec nous car il habitait pas très loin de où on se trouvait. Et... j'ai couché avec lui et Thibault nous a surpris."

J'étais sur le cul ! Je m'attendais à tout sauf à ça et mon excitation ne cessait de grandir en moi. Me voyant sans réponse il conclut rapidement et sur la défensive.

"J'suis pas PD, j'étais fin bourré et il a abusé de moi, et t'façon je me souviens pas vraiment à cause de l'alcool ! J'suis hétéro !"

Cette phrase m'aurait fait tellement rire dans une autre situation à cause de l'abus de machisme et de justification qu'il y a dedans mais cette fois-ci j'étais trop occupé à réfléchir à cette révélation. Je n'ai répondu qu'un "T'inquiètes tu fais bien ce que tu veux". J'ai pris sur moi pour ne pas demander comment était foutu le frère de Thibault parce que je me serais grillé directement. On changea de sujet et son sourire refit surface après quelques minutes.

***

Plusieurs semaines se sont passées depuis la révélation de Matthieu et nous n'avons jamais été aussi proche. Bien que le conflit s'est calmé avec ses amis, il s'est sensiblement rapproché de moi et il ne se passe plus une soirée sans que l'on soit ensemble à faire des conneries. Mais voilà, cette obsession ne part pas de ma tête et il me faisait toujours autant fantasmer, voire encore plus depuis que je le connais mieux. J'ai eu l'occasion de le voir en caleçon plusieurs fois et je n'ai jamais vu aussi bandant. Ses muscles forgés , ses pectoraux bien dessinés et ses tétons qui pointent me font un sacré effet. Mais le bas n'est pas en reste car ses cuisses et ses mollets sont encore plus excitant. Mais il n'est pas que beau. Il est aussi intelligent, sensible et très drôle, une image qu'on ne voit pas en première approche. Il m'a expliqué un jour qu'il préférait passer pour un abruti qui pense qu'au cul parce que ça lui demandait moins de justifications aux yeux des autres. Je comprenais son point de vue mais je n'y adhérais pas du tout car je trouvais ridicule de se faire passer pour un con alors qu'on est intelligent...

On approchait des vacances de Noël et les premières neiges rendaient les gens tout excités. Un gars de la classe a eu l'idée de faire une petite soirée déguisée sur le thème de l'hiver. Nous serions une dizaine mais c'est juste histoire de faire une soirée bien drôle ! Je réfléchissais à quel costume je pourrais mettre et je finis par me convaincre que me déguiser en Olaf était la meilleure des solutions puisque j'étais connu pour faire des déguisements toujours hilarants. Matthieu ne m'avait pas parlé de son costume et il comptait me faire la surprise en disant qu'il allait me voler la vedette. Je le pris en rigolant et le défia de faire mieux que moi. Etant donné qu'il avait son entrainement de rugby juste avant, il viendrait au cours de la soirée. Mon arrivée se fit comme convenue remarquée et la fête était de bonne humeur. Il y avait des mamans noël, des rennes, des sapins,... Alors qu'il était 22h et que l'ambiance était au rendez-vous je reçu un sms de Matthieu.

"J'espère que ta profité de ton quart d'heure de gloire car j'arrive d'ici 2 minutes !"

Je m'interrogeais encore au costume qu'il aurait pu enfiler pour être si sûr de faire fureur. Mais la réflexion ne s'étendit par car deux minutes après la sonnette retentit. Il entra dans la pièce et là un silence se créa durant quelques secondes avant que Charles sorti un :

"Whouuouu le beau gosse !"

Je n'en revenais pas mes yeux et j'aurais aimé que ce moment se stoppe pendant encore quelques minutes. Il avait décidé de tout miser sur son corps en enfilant un déguisement de père noël plus que sexy. La fourrure rouge et blanche était là, le bonnet aussi mais le pantalon avait été remplacé par un collant opaque mais très moulant qui laissait rebondir parfaitement ses mollets et surtout ses fesses. Le manteau entrouvert laissait apparaître ses abdos. Il était juste parfait et je dû prendre beaucoup sur moi pour ne rien laisser transparaître car je lui aurais volontiers sauté au cou ! Il vint ensuite me narguer du fait que j'aurais jamais pu réussir à faire une telle entrée avant de me proposer de boire un coup.

La soirée s'échauffait avec l'alcool et les délires apparaissaient au fur et à mesure. Des jeux d'alcools, des discussions délurées,... nous étions tous fin caisse lorsque 00h00 sonna ! La soirée continua quelques heures et lorsque la fatigue se fit ressentir, nous décidâmes de rentrer chez nous. Bien-sûr mon appartement n'était pas très loin d'ici et je proposai à Matthieu de rester dormir car c'était hors de question que je le laisse reprendre la voiture.

***

Le chemin était bien plus long qu'à l'allée dû à l'alcool mais ça y est, nous sommes bien rentrés. Nous avions traversé la ville en déguisement et Matthieu était encore habillé en père noël sexy et vu le peu d'habits qu'il avait, il avait froid. Mais l'alcool lui permettait de ne pas trop le sentir. Nous ouvrons une bouteille pour finir cette soirée et discuter un peu tandis que j'enlevais mon costume de bonhomme de neige. Matthieu me dit alors qu'il était frigorifié et que même le chauffage ne faisait rien... Je lui aurais bien proposé une douche mais le propriétaire de l'immeuble interdit les douches à cette heure là pour éviter de réveiller les voisins. Je lui répondis qu'il n'avait qu'à bouger ou faire tout ce qu'il peut pour se réchauffer sauf que j'ai malencontreusement terminé ma phrase par "me chauffer" au lieu de "réchauffer". Il rigola en premier lieu puis prenant ma phrase au mot il vint au dessus de moi onduler son corps sensuellement tout en me susurrant à l'oreille : "Alors comme ça tu veux que je te chauffe ? Qui sait peut-être que ça me réchauffera en même temps".

Là c'était trop, et sans vraiment réfléchir je pris sa tête pour l'amener à ma bouche. Il s'arrêta tout de suite de danser pour stabiliser nos corps et nous entraîner dans un long baiser. Il se retira pour me regarder dans les yeux et sourit. Il se releva pour me tirer et m'emporter sur le lit. Il s'allongea sur moi et nous reprîmes nos baisers langoureux. Il était impulsif mais doux à la fois et sa langue tournait merveilleusement bien avec la mienne. Il baisa ensuite mon visage et en particulier mon cou. Nos mains exploraient nos corps et je sentais ma queue gonfler à toute allure. Il se mit à genoux pour prendre du recul et enleva sensuellement son manteau rouge en prononçant "T'as déjà vu un père noël si sexy ?". Mon sourire lui servit de réponse et de fut à mon tour de me mettre sur lui pour embrasser tout son corps, même si j'avais une nette préférence pour ses tétons qui étaient bien durs. Il poussait quelques gémissements et ses mains ne cessaient de caresser mon corps ou ma tête. Je descendis alors plus bas au niveau des abdos pour continuer ma route vers l'inconnu. Je notais un bosse bien présente plus bas et après l'avoir caressé à travers le tissu, je retirai son collant pour laisser apparaître une belle queue bien raide.

"T'as même pas eu la décence de mettre un sous vêtement sous ton collant ?"
"Ça aurait ruiné mon costume !"

Son air innocent et salace en même temps m'excitait et je pris en main son manche qui devait mesure environ 18-19 cm? Son gland était luisant de pré-sperme que j'étalais du bout de mon pouce. Ses gémissements se faisaient de plus en plus insistants et ma bouche se sentait attiré inévitablement par son manche. Je commençai alors à le lécher sur toute la longueur avant de le prendre en bouche afin de le sucer plus convenablement. Ses bourses n'étaient pas en restes car ses testicules étaient assez lourdes et poilues comme il le faut. Un peu à l'étroit, je retirai complètement son collant et il pu écarter ses jambes afin de m'offrir une meilleur amplitude. Pendant ce temps là j'avais retiré mon tee-shirt tout en gardant mon pantalon. Il me demanda de l'enlever mais je lui répondis que seul le père noël avait la force de l'ouvrir. Il se redressa pour m'embrasser et je sentis ses mains s'affairer à mon pantalon et bientôt je me retrouvai allongé nu sur le lit, le pantalon en plein vol et Matthieu au dessus de moi. Son air malicieux se dirigea vers mon entrejambe et sa bouche se mit a téter ma queue à travers le tissu du caleçon. Cette sensation était exaltante et c'était à mon tour d'offrir mes gémissements. Il enleva ensuite mon caleçon pour prendre ma bite à pleine bouche. Elle était d'environ 17 cm mais ce n'est pas ce qui l'empêchait de la mettre entièrement dans sa bouche. Il avait définitivement eu d'autres expériences que le frère de Thibault à mon avis. Sa langue allait et venait le long de ma bite et je sentais le désir monter de plus en plus haut.

Après une dizaine de minutes, il se tourna de façon à ce qu'on puisse être en 69 pour pouvoir se sucer en même temps. La température était élevée et alors que je retirais sa bite de ma bouche pour respirer, il se mit un peu plus sur moi posant alors ses fesses contre mon visage. Je pris donc mes mains pour écarter ses fesses et voir son anus. Il était rose et humide entouré de poils eux aussi mouillés. J'approchai ma langue de son trou et me mis à le lécher. Je sentis l'effet que ça lui procurait car il arrêta de sucer pour pousser un râle bien viril. Il entamait aussi un mouvement d'ondulation pour que j'aille au plus profond de lui avec ma langue. Après 5 minutes, j'entrai un premier doigt qui le fit gémir à nouveau, il me masturbait maintenant rapidement pour extérioriser son plaisir. Les allers-retour de mes doigts dans son anus le fait jouir de plaisir et au bout de quelques minutes il changea de position afin de pouvoir s'asseoir sur ma queue. Je lui dit alors que je n'ai plus de capotes et il me rétorqua que de toute manière il voulait le faire sans avec moi. Mon gland se retrouva alors coincé devant la porte de son anus qui s'ouvrait petit à petit grâce au passage préalable de mes doigts. Matthieu s'enfonçait sur mon pieu la bouche mi-ouverte laissant échapper des petits râles tout en me fixant dans les yeux. Je ressentais un telle connexion à ce moment que nos corps auraient pu faire qu'un. J'avais l'impression de redécouvrir la vie et le sexe et je vis que Matthieu devait se dire la même chose.

Ses mouvements commençaient à s'accélérer et bientôt Matthieu rebondissait sur ma queue à grande vitesse. Son cul était parfait ! D'abord ses lobes étaient bien rondes et fermes mais son anus était encore plus divin. Son petit cul serré me faisait bander plus que je l'étais déjà. Je changeai de position pour pouvoir être au dessus de lui et imposer mon rythme. Cette position me permettait aussi de pouvoir l'embrasser et de lui susurrer des choses à l'oreille. L'atmosphère était chargé à son maximum et nos corps se rentrait dedans durant encore de nombreuses minutes alternant entre le missionnaire et la cuillère. Il arriva un moment où la jouissance ne pouvait plus se faire attendre et dans une accélération des coups de queue dans son cul, je déchargeai ma semence au plus profond de lui. Nos râles étaient en communion et nous étions heureux mais vidés de nos énergies. Je continuai mes vas et viens un petit moment car Matthieu n'avait pas encore jouit. Je me retirai lorsque ma queue fut molle pour venir sucer la bite de Matthieu. J'accélérai le processus en le doigtant,  et je sentais mon sperme se mêler à mes doigts pour rendre sa paroi anale glissante. Puis soudainement, Matthieu eu quelques spasmes et dans un grand coup de queue, qui me tapa le fond de la gorge et où mes doigts se firent bloqués par ses sphincters, il jouit une dose conséquente de sperme dans un râle non contrôlé. Je tâchai de ne pas mettre du sperme partout tant il y en avait. Matthieu vint à ma rescousse en venant me rouler une pelle qui mélangea nos deux langues et sa semence.

Nous étions épuisé et les 5h du mat' approchaient déjà. Je lui susurra à l'oreille que c'était le plus sexy des pères noël que j'ai pu me taper, ce à quoi il me répondit qu'il avait trouvé un moyen écologique pour se réchauffer. C'est sous cette note d'humour que je vins me blottir dans ses bras en profitant du moment tout en me demandant ce qu'il en sera demain.

Voilà pour l'histoire, si vous avez aimé, dites le moi par mail et j'y donnerai peut-être suite si ça vous plaît ! A plus !

Ninemark

ninemark@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Voyage Initiatique - Mark et Max - Stagiaire dans un restaurant parisien - Père-Noël en chaleur - Il suffit d'une bousculade - Mark Nine - Mathieu et Julien dans une impasse - Léo

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)