14 Nov.
+ 61 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Les trois 37 + 1

Des combats pour l'amour

Pour débuter cette histoire qui est absolument réelle, il faut préciser qui sont « Les trois 37 + 1 ». Il y a d'abord le narrateur Gabriel, c'est moi, 37 ans, avocat d'affaires dans une entreprise privée, Arnaud, 37 ans, militaire de carrière et Sacha, 37 ans, médecin militaire et, enfin Cyrille, chauffeur de car

Pour ce qui me concerne, j'ai des origines grecques, je suis célibataire depuis deux ans, mon ancien compagnon m'ayant quitté après trois années de vie commune, période très heureuse et tellement pleine de belles promesses pour un avenir heureux. Je mesure 1m90, pèse 87 kg, un peu poilu, sexe plutôt long et fin, actif et passif à plus ou moins 50/50. Mon célibat commençant à peser, il m'arrive d'aller sur des lieux de drague afin de tenter de trouver un mec pour passer un bon moment, jour ou nuit ou jour et nuit, c'est selon. Toutefois, aucune relation suivie et j'en ai marre pour finir. Alors, je m'enfonce dans le boulot à défaut de pouvoir m'enfoncer ailleurs. Je suis très sexe, je l'avoue et je ne compte plus les fois où je me suis masturbé plus ou moins fougueusement en regardant une vidéo ou des photos. Je recherche un mec de mon âge, si possible, mais cas échéant je pourrais être disposé à jeter mon dévolu sur un type qui me conviendrait, sans égard à son âge, 60 ou 20 ans, donc un grand éventail de possibilités. Rien du tout

Il y a peu, je suis parti faire une mini croisière dans les îles grecques (normal, non ?) ; j'ai rencontré quelques mecs superbes, baisables à souhait, mais rien non plus, à moins que je ne lâche du fric, ce qui ne me convient pas du tout. Un seul m'a fait triquer comme un dingue et on a passé deux heures ensemble après un bon repas que j'ai payé pour tous les deux ; il est d'origine indienne, très beau, très fin, des tétons très agressifs comme je les aime et un sexe furieusement beau et bien décalotté sur des couilles pendantes parfaitement rasées, un rêve. Deux heures de grâces… vu que le mec manifestait – violemment par moment – sa satisfaction de ma pénétration et ondulait de son bassin afin d'augmenter mon excitation et la sienne…

Un soir, je vais sur un site d'histoires et de photos gays et je lis les titres des derniers textes mis en ligne. J'élimine d'emblée tous ceux faisant allusion à l'épisode no 20, ou 50 ou encore plus haut. Je cherche une histoire précise, peu importe que l'auteur en ait écrit plusieurs. Nous sommes le 23 juin 2015 et je décide de remonter quelques mois afin de zieuter si quelque chose est à ma convenance. Je prends un texte au hasard dont le titre m'échappe au moment où j'écris le présent billet : l'histoire très bien écrite, très chaude se déroule dans un milieu militaire ; un second texte, une seconde histoire dans le même style, mais avec d'autres moments fort jouissifs. J'adore, donc j'envoie un courriel à l'adresse de l'auteur indiquée sans me faire trop d'illusions car tout le monde ne donne pas de suite, loin s'en faut, même si c'ést pour complimenter. Dans mon message, je dis à l'inconnu prénommé Arnaud que j'ai aimé ces textes, qu'il a une très belle plume – question de le flatter certainement – et que je lui demande s'il a écrit d'autres histoires, tout en lui donnant quelques détails me concernant, notamment mon âge et ma profession. Le 24 juin, un message d'Arnaud me disant qu'il a écrit d'autres histoires, mais pas encore mises en ligne en soulignant qu'il en a bien d'autres dans la tête réelles ou fantasmées ; il est militaire. Je lui réponds le 25 juin pour lui dire que je me réjouis d'ores et déjà de lire ces prochaines histoires ; je précise que mon boulot est intéressant et qu'il me donne parfois l'occasion de faire des connaissances très agréables… Par son courriel du 26 juin, Arnaud m'explique qu'il est temporairement en mission à l'étranger, son pays de résidence ayant des troupes un peu partout dans le monde, une fois ici, une fois là ; il me dira quand il aura mis de nouvelles histoires en ligne et il m'embrasse. Sur-le-champ, je lui réponds pour le remercier et lui demande s'il a la possibilité de faire des rencontres intéressantes lors de missions et s'il peut tenir longtemps sans baiser ou au moins sans se masturber ou se faire masturber ; je précise que j'aimerais avoir une photo de lui en militaire. J'ai terminé mon message par « Je t'embrasse tendrement mon militaire ». Par ailleurs, je lui ai envoyé deux photos, mon visage et ma bite en belle érection. J'ai donc osé très directement, mais je ne sais pas pourquoi, je pensais qu'il aimerait…

Toute la journée du 27 juin, aucun message, mission oblige. J'attends, mais je repense à ceux qui ont déjà été échangés sans m'imaginer qu'ils ne sont que le prélude à une série très importante de mots qui suivirent. Je me représente ce militaire gay, je me le forme dans ma caboche, je me mets en tête qu'il doit être poilu et qu'il doit avoir une bite d'un bon format. Je suis très impatient de savoir s'il y aura une suite, ce que j'espère bien évidemment, mais avec un peu d'appréhension que tout s'arrête là…

Et voilà qu'en fin de journée du 28 juin et toute la journée du 29, un échange de plusieurs dizaines de messages plus ou moins longs. Ce qui a « mis le feu aux poudres », c'est le fait que je lui ai envoyé une photo de deux mecs qui s'embrassent très tendrement, l'un d'eux est un militaire. Pour répondre à la question posée lors d'un précédent message, Arnaud me dit qu'il n'a pas pratiquement pas l'occasion d'avoir des contacts sexuels lorsqu'il est en mission ; le monde gay est assez mal compris dans les milieux militaires. Il a déjà vu des mecs s'embrasser ce qu'il trouve fort charmant. C'est ainsi que des détails se font jour. Arnaud est officier, 37 ans, il mesure 1m86, pèse 84 kg environ, brun, poilu avec un cul formant une croupe d'enfer selon ses dires, tout en relevant que si je préfère les blonds imberbes, c'est alors râpé avec lui… En fait, Arnaud n'a aucune préférence physique, il est attiré surtout par des mecs virils sans nécessairement attacher une grande importance à la taille du sexe. Arnaud déteste baiser avec un mec qui fait la planche, qui attend que ça se passe ou qui ne gémit pas. Il aime mes deux photos en me traitant de coquin (plus tard, il me traitera autrement), tout en appréciant mon petit bouc et mon épée de chair… et je suis très flatté de cela. Il me promet de m'envoyer des photos de lui dès son retour au pays à la fin de sa mission. Inutile de préciser que je suis très impatient

Arnaud souhaite m'avertir tout de suite qu'il a rencontré un autre mili et que tous les deux sont follement amoureux. Arnaud n'est pas spécialement chaste et il n'exige pas de son amoureux une fidélité exclusive compte tenu de leurs séparations pour cause de missions, mais il n'a pas l'intention de le tromper même s'il n'est pas à l'abri d'une aventure sans lendemain car six mois de chasteté forcée, ce n'est pas évident. Par cela, Arnaud veut me faire comprendre que quand bien même il est content d'échanger avec moi, il n'en demeure pas moins qu'il ne faut pas que je compte pouvoir aller au lit avec lui. Une éventualité serait qu'il me saute dessus à sa descente d'avion… mais comme il arrivera sur un aérodrome militaire, ce risque n'existe pas…

Je tranquillise Arnaud en ce sens que je n'insiste pas pour aller au lit avec lui, on verra… Je suis très heureux de cette rencontre et de leur amour. Je comprends parfaitement le sentiment amoureux qu'il éprouve pour Sacha. Je dis à Arnaud que pendant trois ans, j'ai été en couple avec un merveilleux mâle très noiraud, bien poilu et mesurant 2m... Nous nous sommes beaucoup aimés d'un amour dingue. Il m'est arrivé une fois pendant cette période d'avoir fait une rencontre rapide avec un mec plus vieux que moi, mais tellement bien membré que je n'ai pas pu résister; la baise fut très belle, mais j'ai eu un mauvais sentiment par rapport à mon amoureux. Ce dernier, je l'ai perdu, il y a deux ans suite à un infarctus. Je suis donc célibataire maintenant, raison pour laquelle je ne dis pas non si j'ai une bonne occasion de me faire du plaisir ou d'en procurer, tu me comprends Arnaud ?

Je me rends compte qu'Arnaud devient de plus en plus excité au gré des messages envoyés et reçus, certains incomplets, voire vides, du fait de coupures de réseau… Aussi, j'ai eu l'audace de lui envoyer une autre photo de moi présentant mon anus en espérant que cela lui fasse plaisir. A cela, Arnaud se demande si je ne suis pas que passif ce que je démens ; il aime baiser un mec ou se faire baiser, parfois sauvagement, parfois tendrement, tout dépend de son état d'excitation. A la lecture de certains messages et à la vue de ma dernière photo, Arnaud me décrit l'état d'excitation dans lequel il se trouve. Il est couché sur son lit de camp, seul dans une chambre, mes photos en mains – visage, épée de chair et anus – et son fusil tout le long de son corps quoi qu'il arrive… ; Il m'envoie une photo qu'il vient de prendre de lui, il est en slip qui laisse bien apparaître un paquet énorme dû à son érection… Moi aussi, je lui décris par des mots dans quel état je me trouve. Plus le temps avance, plus les messages se multiplient, plus nos bites sont grosses et n'attendent plus que le moment de pouvoir gicler, si possible ensemble avec de violents gémissements de pleine jouissance. Je l'imagine, je voudrais être vers lui pour le soulager par au moins une masturbation, voire une fellation. Nous en arrivons à un tel point qu'Arnaud me traite de chienne lubrique, de salope, qu'il veut me prendre, mais aussi que je le prenne, que je m'insère en lui, prêts tous les deux à gueuler de plaisir. Il est absolument évident que nous nous excitons mutuellement. C'est dingue de pouvoir vivre cela en direct, en dépit des milliers de kilomètres qui nous séparent. Nos sexes très gluants et plus que gonflés et tendus comme des arcs commencent à nous faire très mal et pourtant nous continuons à nous écrire en des termes de plus en plus chauds et même cochons. Plusieurs de nos messages se terminent par des embrassades très fortes sur certaines parties de nos corps respec
Entre deux messages très brûlants, Arnaud me dit que son mec prénommé Sacha a 37 ans, même taille de 1m85 avec un poids de 85kg de muscles ; il est encore plus poilu que lui, les yeux verts, une bonne grosse bite. Les deux mecs aiment bien baiser – sans capote, ce qui est tellement plus vrai – avec des gémissements parfois sonores et tant pis pour les voisins… Arnaud et Sacha attachent une très grande importance à des préliminaires généralement longs. Arnaud pense que, compte tenu de leur état de manque à lui et à Sacha, lors de leurs très proches retrouvailles, les préliminaires risquent d'avoir congé… Arnaud aime se faire titiller les tétons, même de manière hard. Lorsque Sacha lui pratique cela à Arnaud en lui pilonnant le trou, il en jouit du cul sans se toucher la queue, il spasme violemment et cela déclenche en général l'orgasme de son amant. Pour terminer, les deux mecs adorent se regarder les yeux dans les yeux pour prendre toute la mesure du plaisir que la bite de l'un a apporté au cul de l'autre

C'est très touchant de lire cela et je me sens un peu coupable d'exciter Arnaud comme je le fais alors qu'il a clairement l'ennui de son mec, ce qui est plus que compréhensible. Mais, je suis tellement heureux de notre « rencontre » que je souhaite qu'elle dure le plus longtemps possible avec une intensité maximale. Je demande à Arnaud si j'ose vraiment lui dire tout cela avec une telle vivacité ce à quoi il me répond que j'ose tout lui dire, tout lui écrire, que nous sommes tous les deux dans un tel état de confidences qu'il n'y a aucune raison de s'arrêter en si bon chemin. Arnaud me confie que c'est bel et bien la première fois qu'il parle ainsi de ses sentiments, de ses émotions, de son manque de baise avec son mec ; certes, il a déjà fait des confidences à des hommes, mais jamais comme cela se passe présentement entre lui et moi. Nous nous trouvons ainsi plongés tous les deux dans un climat de confiance réciproque ce qui ne peut qu'être beau. Arnaud vit cela avec une très grande émotion ce qui me touche énormément. J'aimerais tellement que nous puissions nous voir, nous prendre dans nos bras et qu'à tour de rôle l'un baise l'autre… rêve, fantasme ?

Arnaud me fait savoir que lorsqu'il rentre de mission, il bosse une dizaine de jours puis il part en permission avec son amoureux Sacha. Ils vont s'éclater, baiser à poil sur la plage et dans les bois... Pendant un mois… Certes, cette nouvelle est réjouissante pour Arnaud et Sacha et je suis bien content qu'ils puissent se retrouver après plusieurs mois d'éloignement. Mais dans le même temps, j'éprouve de la tristesse en me disant que tout va se terminer entre Arnaud et moi. J'en fais part à Arnaud en admettant que je l'ai un peu trop provoqué, peut-être parce que je suis actuellement célibataire et que je souhaite aussi avoir un mec près de moi pour faire un tas de trucs, même de manière virtuelle. Arnaud m'assure que durant sa permission d'un mois avec Sacha, il n'y a aucune raison pour ne plus nous écrire, ce qui m'a réellement tranquillisé

Nos messages érotiques ont repris et il est inutile de répéter tout ce qui a déjà été dit et écrit entre Arnaud et moi. Je lui ai avoué à un moment que j'ai giclé en relisant ses messages. Arnaud vient aussi de juter en matant mon trou de petite chienne. Il en a plein les poils de bon jus blanc qu'il me ferait bien lécher s'il le pouvait. Sa langue, je la sentirais car il a une grosse langue de mâle pour laper puis me darder et m'enculer avec… Arnaud me confie qu'il contemple mon visage de la photo ce qui lui donne l'envie de me regarder lui téter sa bite en soulignant « Que tu dois être beau quand tu suces… ». Ce que c'est magnifique ce mélange de termes violents de chaleur et d'immense tendresse. Arnaud, tu es un mec génial

Indépendamment de tout cela, une chose bizarre m'arrive. Je viens d'avoir un appel d'un ancien mec (Cyrille) – 37 ans, 2m. - qui a été mon amant durant quelques semaines seulement. Il m'avait quitté pour un autre. Voilà qu'il réapparaît car il est actuellement tout aussi célibataire que moi et il se trouve en grand manque de sexe. Il aimerait me revoir et je pense qu'il va passer chez moi sans trop attendre... Le mec, exclusivement actif comme un taureau, est très bien monté, pratiquement pas poilu. Il est chauffeur de car, donc assez volage le filou… J'écris tout cela à Arnaud qui est content pour moi en espérant que Cyrille vienne rapidement pour bien me baiser et qu'un nouvel amour reprenne entre nous

Pour terminer la journée du 29 juin vers 22h, Arnaud et moi avons encore une fois joui de tout notre sperme bien épais et bien chaud ; les mots étaient violents, tant dans leur dureté que leur tendresse, dus bien évidemment à tout ce que nous aurions souhaité faire ensemble tout en sachant que la réalité était autre. Nous aurions baisé avec une passion considérable, cela aurait été le combat des titans LES TITANS DE L'AMOUR. Une fois que nos sexes ont craché leur jus, les messages étaient plus doux et plus lucides. Nous étions revenus sur terre, moi me rappelant qu'il y a Sacha pour Arnaud et que je vais peut-être reprendre une vie commune avec Cyrille. Arnaud me confirme que depuis le 30 juin, il n'aura plus de réseau pour au moins quatre jours, rangement, retour au pays en étant la cause. Une nouvelle fois, il me promet de m'écrire dès que possible en m'envoyant des photos. Douce nuit Arnaud ; douce nuit Gabriel

Entre l'un ou l'autre de nos messages, j'ai demandé à Arnaud s'il a une telle correspondance avec d'autres mecs et s'il se confie aussi intensément comme il le fait avec moi. Il me répond : « Tu te trompes Gabriel, tu es le seul mec avec qui j'échange des cochonneries comme ça et tu es même le premier. Déjà, ce n'est pas si courant de dialoguer avec un gars sympa et encore moins avec un bogoss bien cho comme toi ». Je n'ai aucune raison de ne pas le croire

N'y tenant plus, aussi bien le 30 juin au soir que le 3 juillet également au soir, j'ai envoyé deux très brefs messages à Arnaud pour lui dire que je pense très fort à lui et espérer que tout se passe bien ; en conclusion, je l'embrasse très tendrement à l'endroit sensible qu'il sait. Avec un peu de recul, je me demande si en réalité, je ne suis pas tombé amoureux d'Arnaud et, qui sait, que peut-être lui aussi. Et le 4 juillet au matin, un message d'Arnaud me disant qu'il est bien rentré au pays et m'envoyant une belle série de photos. Enfin, je peux le voir presque sous toutes ses coutures. Un magnifique visage (une gueule d'ange) avec un sourire éclatant témoignant d'une très grande jovialité, un thorax bien poilu, une queue magique bien veinée d'un bon format au repos, des couilles pendantes très poilues et un cul d'enfer. A cette vue, mon cœur bat et mon sexe se met à gonfler prêt à gicler uniquement en admirant ce que je viens de recevoir ; merci Arnaud, tu as tenu parole et dès maintenant je peux admirer mon mili

Les jours qui ont suivi ont été plus calmes. Arnaud a accepté ma proposition d'écrire « notre » histoire et de la publier dès que possible. Je suis certain que tant pour lui que pour moi, c'est bien d'avoir un texte qui contient tout ce que nous avons vécu durant quelques jours, quelque chose de tellement beau, de tellement vrai. Ce sera pour nous deux un souvenir gravé dans notre jardin secret respectif. Quelques autres messages pour faire quelques commentaires sur le texte de « notre » histoire. Bien sûr, tout est différent maintenant, mais je sens toujours de la part d'Arnaud cet immense désir de revoir Sacha pour que tous les deux puissent vivre des instants d'amour intense comme ils le méritent

Le 1er juillet, j'ai revu Cyrille, la première fois depuis notre séparation ; un choc car il est encore plus impressionnant qu'auparavant. Certes, il a un peu maigri, ce qui l'avantage car il commençait à avoir des poignées d'amour que je n'arrivais pas toujours à bien attraper, donc mieux vaut qu'il n'en ait pas. Et puis son sourire ravageur, tout ce corps bien serré tant dans son t-shirt que dans son short ; tout apparait clairement bien que je ne peux pas manquer une telle occasion de l'avoir à nouveau vers moi pour parler un peu et, qui sait, pour baiser à nouveau, étant comme Arnaud en grand manque de sexe. La rencontre fut très belle, une discussion intéressante sur ce que nous devenons, mais sans faire allusion au passé, à la cause de la rupture, ce n'est vraiment pas nécessaire. Nous sommes allés manger dans un restaurant proche de chez moi ; Cyrille en payant la note m'a demandé s'il pouvait encore venir boire un verre chez moi. Ainsi, l'allusion est claire et sans aucune hésitation quelques minutes plus tard, nous étions tous les deux à poil sur mon lit. A quelque part, c'est comme si nous ne nous étions pas arrêtés d'être ensemble, car nous avons renoué avec nos anciennes positions pour bien baiser. Certes, les préliminaires n'ont pas été très longs, chacun voulant une relation sexuelle très attendue. Les jours suivants, Cyrille est revenu pour passer chaque nuit avec moi. C'est vraiment un type dont je suis à nouveau très amoureux, c'est certain. Comme déjà dit, il est exclusivement actif et il n'a pas du tout changé de ce côté-là ; mais, je supporte assez bien ce « régime » - de banane ! - , bien que j'aurais du plaisir à pouvoir me soulager dans son intimité, n'étant pas que passif. Il compense cependant cela en me faisant jouir en crachant toute ma purée dans sa bouche

Le 9 juillet 18h50, Arnaud m'écrit pour me dire qu'il est maintenant en permission et qu'il prépare ses valises et, surtout, vive l'amour. Encore quelques petits messages au sujet du texte de « notre » histoire. Le 10 juillet, dans un dernier message – du moins pour l'instant, ce que j'espère – m'informant qu'il a mis en ligne une histoire, il termine son mot par « Je t'embrasse mon grand Gabriel toi, ta belle bouche et ton beau cul don Cyrille s'occupe si bien ! »

Le 13 juillet au matin, un superbe message d'Arnaud m'informant qu'ils se sont bien retrouvé lui et Sacha après de longs mois d'absence ; tout va bien et depuis 45 heures qu'ils sont ensemble, à part les courses, ils ont beaucoup baisé à en avoir quelques douleurs et des bites bien chauffées. Il me souhaite tout de bon avec Cyrille

Voilà, deux couples d'hommes qui s'aiment, chacun à leur façon. Ils s'aiment d'amour et ils sont réellement les TITANS DE L'AMOUR.

Gabriel

gabrieldeskinos@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Taha, le marocain - J'aime les hommes - Federico - J'aime les hommes – Le lutteur - Les trois 37 + 1 - J'aime les hommes

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)