Avril
Un gros travail pour les smartphones et tablettes enfin fait !
"Un site plus responsive"

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Aym-rick

Partie -12

Il me repose doucement dans sa chambre et dépose en même temps la bombe de crème chantilly sur sa table de nuit. Je me tiens debout, le lit derrière les genoux. Rick se place face à moi, et me fixe intensément, avec un rictus sadique. Il me déshabille du regard, passe sa langue sur ses lèvres. La tension sexuelle entre nous est plus forte que jamais. Je ne bouge pas, paralysée. Il ne me touche pas. Il fait durer l’attente. Il aime me torturer. Son regard est comme une première caresse et ma respiration s’accélère, mon cœur tambourine contre ma poitrine, mon sang pulse dans mes veines et mes mains deviennent moites. Ma gorge est sèche. Putain, comment peut-il me faire cet effet-là sans même m’effleurer ? Sa voix autoritaire me fait sortir de ma rêverie.

- Déshabille-toi. Maintenant ! m’ordonne-t-il.

Son ton impérieux fait frissonner tout mon être. J’aspire une grande bouffée d’air. Je ne m’étais pas rendu compte que je retenais ma respiration. Puis il fait un pas en arrière et attend. Ses yeux mi-clos débordent de désir. Lentement, j’enlève mon haut ainsi que le bas, révélant mon corps hâlé. Immobile, je le laisse parcourir ma nudité de son regard, appréciateur et conquérant.

- A vous d’ôter votre peignoir Maître !

Je le regarde droit dans les yeux, pensant qu’il va refuser. Un lent sourire sensuel se peint sur ses lèvres tandis qu’il s’exécute, à ma grande surprise. Il détache la ceinture de son peignoir, écarte les pans du tissu et le laisse tomber parterre comme un vulgaire chiffon. Je suis en extase devant son corps parfait et entièrement à ma merci. Il s’avance et passe un doigt sur l’un de mes tétons, ce simple contact me fait frissonner. Déjà dur, il gonfle encore sous sa caresse. Satisfait de lui, Rick passe à l’autre téton et, une nouvelle fois, obtient le résultat attendu.

- Tourne-toi, femelle ! dit-il d’une voix stricte.

Médusés par sa main qui m’explore, je me retourne quand subitement il enroule ses bras autour de ma taille et m’attire, mon dos fermement pressé contre lui. Son visage dans mon cou, il dépose une série de baisers mouillés de ma nuque jusqu’à mon oreille. Ses mains viennent englober mes pectoraux et ses doigts me pincent les tétons. Un feulement monte de ma gorge. Hmmm. Il me serre encore plus fort, et son érection dure comme du marbre, palpite contre mes fesses.

- Tu la sens ma grosse teub qui meurs d’envie de te défoncer ? lâche-t-il vulgairement.

Nom de Dieu, bordel ! Mon être se met à pulser tout seul. Rick pince à nouveau la pointe de mes tétons, plus fort cette fois. La douleur me transperce tout en avivant mon envie.

- C’est ça que tu désires, sale putain ? demande-t-il vicieusement.

- Oui je n’attends que ça, Maître ! lui dis-je d’une voix pantelante.

Je me cambre contre lui pour mieux sentir sa hampe si épaisse et me mets à gémir en jouant des hanches. L’excitation tortille déjà mon ventre tandis que mon bas-ventre s’enflamme. Hmm.

- Dis-moi ce que tu souhaites, insiste Rick en poussant toujours plus fort contre mes fesses.

- Vous ! Je veux que vous me baisiez comme ce n’est pas permis, Maître.

- Très bien ! Allonge-toi sur le pageot, sale pute !

Je lui obéis et m’étends sur le lit. Rick s’approche de moi et s’exprime d’une voix torride.

- Je vais commencer par te prendre en levrette et puis après en fonction de ton degré de réaction, on avisera.

Chacune de ses paroles me pousse dans un état d’euphorie intense. Je suis tout émoustillé à l’idée qu’il me nique dans cette position. Je m’exécute et me tient à quatre pattes sur le lit. Il arrive à la hauteur de mon cul avec déjà le sexe en main, comme un tuyau raide, boursouflé. Aussitôt, le voilà qui rentre en moi, il pousse sa queue dans le tunnel rougi comme du velours qui est déjà bien lubrifié par la sève qu’il m’a introduite auparavant dans la douche. Je gémis comme une pute en manque. Il me pénètre jusqu’à distendre et dilater ma rondelle à l’extrême. Ma vision se mêle de sensations douloureuses et délicieuses. Je sens le bas ventre de mon Maître collé à moi, entièrement. Il est en train de me bombarder mais je ne perçois plus rien qu’une seule sensation de brûlure, comme si tout mon corps était en flamme, alors j’hurle et je crie. Il se retire, puis débute un mouvement de va et vient, je pleurniche et m’abandonne, je ne comprends pas tout de suite qu’au fil des mouvements de mon Maître, j’atteins un degré de plaisir jamais connu jusqu’alors. Mon corps est vaincu, il le manifeste de manière inédite, je mouille du cul comme la dernière des traînées. Rick l’a compris et ce fluide lui permet de mieux me posséder. Je me cramponne si fort au couvre-lit que mes mains se mettent à trembler. Je suis secoué de spasmes, me tords en tous sens, mon visage est déchiré de râles et de gémissements. Je ne contrôle rien. Je ne suis plus qu’une bête innervée de jouissance, de nerfs excités, chahutés et désordonnés.

- C’est trop bon de te limer la chatte. Maintenant j’ai grave envie de te baiser la bouche, salope !

Il se détache de mon trou d’un geste brusque. J’ai un léger tressaillement. Je suis trempé de sueur. Je n’ai pas le temps de souffler qu’il attrape la bombe de crème chantilly sur la table de nuit et retire à la hâte le capuchon. J’observe mon Maître, immense et triomphant, positionné devant moi en train de se masturber d’une main, son autre main tient la bombe de crème chantilly. La salive me monte à la bouche et j’avance les lèvres, laissant courir ma langue le long de sa queue. Il laisse échapper un soupir sifflant. Je me penche en avant et l’avale jusqu’à sentir son colosse caresser le fond de ma gorge.

- Une vraie bouche à pipe ! balance-t-il, avant de commencer ses va-et-vient en m’empoignant les cheveux.

Je lève les yeux et grogne de plaisir en le voyant jeter la tête en arrière et se lécher la lèvre inférieure. Galvanisée, les mains serrées autour de ses cuisses pour plus d’assurance, j’accélère le mouvement, gâte son gland de caresses humides, tandis que ses hanches s’activent de plus en plus vite et de plus en plus fort. C’est à gorge déployée, la mâchoire démantibulée que j’avale son sabre. Gonflé d’excitation, je n’en perds pas une miette. Je secoue son braquemart avec ferveur et l’engloutis à pleine bouche. D’un geste tyrannique, mon Maître me saisit la tête et commence à enfoncer lui-même son manche. Imposant la cadence, son gland pénètre ma gorge si violemment que j’ai les yeux embués de larmes. Malgré les filets de salive qui dégoulinent aux commissures, je ne cherche pas un seul instant à me mutiner contre lui. Je me laisse servilement racler le gosier, tout en poussant des soupirs saccadés. Mon visage est maculé de larmes et de salive. Mes pupilles sont suspicieusement dilatées. Rick retire brusquement sa verge, repoussant ma tête.

- Au fait, tu aimes la crème chantilly ?

- Oui ! lui dis-je tête baissée, d’une voix presque muette.

- Répète, je ne t’ai pas entendu !

- Oui Maître ! J’aime la crème chantilly, rétorqué-je un peu plus fort.

- Cool ! Les choses sérieuses peuvent commencer ! lâche-t-il ironiquement, en me biflant le visage.

Flok

flok54@live.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : AYM-RICK - 50 Nuances de Gay -01

Dernière Histoires Publiques :

Publication du 24/04/2018 :

Mon premier glory hole Arras62
Un été bien rempli Adri
Mon chéri et son pote Lucas22
Dans les geoles d'Armid -01 Iwan
J'ai pompé mon frère Dimosqwertz
Ma première fois avec un mec Flo
Action ou vérité Pierre
Mon oncle aime la bite steevenbi
Première fois un peu spéciale Thugobg
Copain mécano Muractif
Du fantasme à la réalité  Adonf
Baisé par un racaille Sgaydu77
Lourd de chez lourd James
En fusion Petit Passif

Nouvel épisode

La pire des salopes -02 Ulrich
Croisière -06 Calinchaud
Mon bâtard -03 Teub23
Le vendeur kiffeur -07 Sketfan
Les Chronique de Max -04
+ 11 épisodes
Max
Le mec idéal -20
+9 épisodes
Pititgayy
Éric, ma vie Chapitre -08 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -09 Rodrigue
Séance photo -03 Pascal
Séance photo -04 Pascal
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay