18 Sept.
+ 47 histoires en accès privilège.
17 Sept. : +25 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Aym-rick

Partie -15

J’entends un bruit, curieux, angoissant. Je retourne discrètement ma tête et je vois que mon Maître vient de récupérer une ceinture en cuir dans la commode. Il la plie en deux et fait claquer les moitiés l’une contre l’autre. Schlac. Ça m’angoisse terriblement, j’en ai la chair de poule.

- Détends-toi, petite catin. Et fais-moi confiance.

Ces simples mots font retomber instantanément toute la tension que je ressens. Je ne risque rien car j’ai signé un contrat de soumission. Et à tout moment, je peux prononcer le safe word « STOP » si ça me déplait. Rick m’inflige un premier coup de ceinture. CLAC !!! Il est appliqué. Modéré. Excitant. Hmm. A priori, ce n’est pas si terrible que ça. Plus de peur que de mal.

- Un peu plus fort, Maître. S’il vous plaît, le supplié-je, en me cambrant outrageusement.

Aussitôt demandé, aussitôt fait. CLAC !!! Le deuxième coup de ceinture est parfait. Ni trop doux, ni trop fort. Exécuté à la perfection. Ma queue se tend et durcit comme la pierre.

- C’est mieux comme ça, espèce de salope ?

- C’est impeccable, Maître.

Il continue de plus belle en me donnant plusieurs coups de ceinture sur mon cul qui s’échauffe un peu plus de minute en minute. Hmmm

- Tu as l’air très réceptif à cette punition, dis-moi ?

- Oui, Maître. Vous faites cela très bien.

- J’ai encore quelques petites surprises pour toi. Attends-moi sagement ici, je reviens.

Il disparait de la chambre et réapparait quelques minutes plus tard. Il tient dans une main une longue cravache en cuir souple, et dans l’autre un bol dont je ne distingue pas encore le contenu. Il se positionne à côté de moi sur le lit et continue à me fesser, avec la cravache cette fois-ci. Je sursaute. Ohhh. La douleur est plus perceptible qu’avec sa main ou la ceinture, mais cela vient peut-être du fait que toute la zone est devenue plus sensible à force de se faire malmener.

- Tiens-toi tranquille. Si tu bouges, je vais devoir prolonger la sanction.

- D’accord, Maître.

PAF ! Sur la fesse droite. PAF ! Sur la fesse gauche. Les coups se font plus intenses, plus précis aussi. Il prend soin de bien appuyer à chaque fois, la sensation est désagréable. Aiiie !

- Si tu voyais ton cul, tu n’en reviendrais pas, dit-il d’un air triomphant.

Je ne dis rien, et me mords les joues alors que la cravache parcourt mes globes en les irritant davantage. J’ai l’impression que ça dure une éternité.

- Parfait. Tu te sens comment ? Ça te brûle ?

- Oui, Maître. Ça chauffe vraiment beaucoup.

- Alors on va tenter de refroidir tout ça immédiatement.

Il plonge sa main dans le bol qu’il a posé à côté du lit. Je sens quelque chose d’extrêmement froid contre ma peau. Ça se répand en surface, mais aussi en profondeur. Je comprends de suite : Il me caresse avec un glaçon. C’est si froid que je suis incapable de dire si l’effet est agréable ou pas.

- Tu aimes ce contraste entre le chaud et le froid ?

- J’aime tout ce que vous me faites, Maître, lui dis-je en mentant légèrement.

- Intéressant ! Je devrais te punir plus souvent alors, dit-il avec un petit rictus amusé.

Pour être honnête, je n’ai pas particulièrement apprécié les coups avec la cravache. Il guide le glaçon vers mes reins et le laisse glisser lentement le long de ma raie.

- Baisse ta tête et relève ton cul, me dicte-t-il.

Je me soumets. Dans cette position je suis totalement offert. Quand le glaçon passe sur ma rosette, je me contracte. Mon Maître poursuit avec méthode et je sens les gouttes d’eau qui coulent le long de mes testicules avant de s’échouer sur le lit. Il pose le glaçon qui a trop fondu dans le bol et en prend un entier. Il recommence l’expérience, mais au moment d’arriver sur mon trou, il ne continue pas. Il s’arrête dessus et pousse pour le faire rentrer. Par réflexe, je résiste.

- Allons, tu sais que c’est inutile de serrer comme tu le fais. Ce glaçon je le rentrerai dans ton fion que tu le veuilles ou non. Alors laisse-toi faire !

Je me détends. Je sens le froid s’insinuer très lentement et disparaître dans mon intimité.

- Voilà, parfaite chienne soumise et docile. Maintenant tu serres les fesses et tu le gardes.

Il a pris une photo de mon cul et me l’a montrée. Je m’aperçois qu’il est rouge écarlate. Waouh !

- Alors le résultat te plaît salope ?

- Beaucoup, Maître. Je ne m’attendais pas à ça.

- Génial, je te l’envoie par MMS pour que tu aies un souvenir.

Je me remets tout doucement de mes émotions.

- Ça va Aymeric ? dit-il d’une voix hésitante.

- Oui, Maître. Je vais bien.

- Tu as commis des erreurs ce matin. Je devais te punir. Je n’avais pas le choix.

- Ne vous inquiétez pas, vous avez raison, je le méritais, Maître.

- Ok, bon allez, relève-toi. On va prendre un bain, ça va te soulager.

Rick me précède. Une fois dans la salle de bain, il fait couler l’eau dans la baignoire, la buée ne tarde pas à s’emparer de la pièce. Il verse un peu de bain moussant, l’îlot ovale se rempli d’une épaisse couche de mousse. J’entre franchement dans l’eau chaude et m’assois. La chaleur apaise mes rougeurs aux fesses. Rick me rejoint et se glisse derrière moi, je m’étends contre lui tandis qu’il m’entoure de ses bras magnifiquement dessinés. Il me caresse, délicatement, son sexe se presse contre moi. Il m’enlace, et je soupire, abandonnant ma nuque renversée contre son épaule.

- Comment te sens-tu ? me questionne-t-il, d’une voix attentionnée.

- Ça va, j’ai un peu mal au derrière, mais c’est supportable.

- Tu es vraiment phénoménal… chuchote-t-il, en me massant les épaules.

Je me décontracte sous la douceur de ses gestes.

- Maintenant je vais te laver Aymeric.

Il commence à passer la fleur de douche sur mon corps. Il s’occupe de mes épaules, de mon dos, de mon ventre, de mes jambes… Et descend délicatement entre mes cuisses pour se poser sur mon pénis, c’est un moment très doux, très intime. Je me laisse faire, c’est la première fois qu’un homme s’occupe de moi ainsi. C’est une expérience aussi troublante que délicieuse. Je sens ses lèvres qui se posent par intermittence sur ma nuque et mes trapèzes. Ce sont des baisers d’une douceur infinie. Je gémis tant c’est délicieux. Il m’attire davantage contre lui et malaxe tout doucement mes tétons en prenant la peine d’en pincer légèrement l’extrémité. Je suis au paradis.

Rick se saisit d’un flacon en verre, posé sur un bord de la baignoire, l’ouvre et en verse le liquide épais qu’il contient dans une de sa main. Puis il s’attaque à l’appliquer sur ma peau. C’est une sorte d’huile précieuse extra nourrissante au Monoï, dont le contact est très agréable. Ses paumes épousent les formes de mon corps. Je me détends sous ses caresses. Délicatement il masse mon arrière-train. Je ressens de légères douleurs, mais ses gestes sont si doux, que c’est une déferlante de plaisir qui s’empare de moi. Il est si doux, si attentionné envers moi, je me sens incroyablement bien, beau, et désiré. Je suis dans un rêve, je flotte dans un rêve liquide et parfumé, pendant que le mâle le plus canon de Fréjus me rince dans sa magnifique salle de bain… Si une autre personne me découvrait, elle m’assassinerait sur-le-champ pour prendre ma place.

Je lui demande si je peux lui rendre la pareille. Il accepte avec plaisir. Je me retourne face à lui dans la baignoire, attrape la fleur de douche et le lave à mon tour, avec autant de soin et de douceur qu’il en a manifesté. J’aime ce que je fais, j’aime ce que font mes mains, fines et hâlés sur sa peau soyeuse et bronzée, j’aime le contraste de nos corps. Je m’applique à la tâche avec l’adresse et la finesse d’un joaillier faisant briller ses pierres précieuses. Aucun recoin de son corps de dieu grec est épargné, je dispense mes soins minutieusement, avec la lenteur d’un artiste astiquant chaque courbe du chef-d’œuvre qu’il a sous les yeux. Je me sépare de la fleur de douche laissant mes doigts glisser sur sa peau comme une douce pluie de caresses qui le fait frissonner de désir. La tête calée contre la baignoire, Rick émet de longs gémissements de satisfaction. Il se laisse porter par ce mousseux massage un long moment. Il ne me laisse pas le temps de le rincer. Il m’embrasse sur le front en guise de remerciement, et sort de la baignoire.

J’admire son corps recouvert de gouttelettes d’eau. Elles glissent en suivant de façon erratique le contour de ses muscles. Pour un peu, je serais jaloux de ces gouttes d’eau. Je pourrais passer des heures à le contempler. J’évite de m’attarder sur sa verge si imposante. Je remarque que je viens de passer involontairement ma langue sur mes lèvres. Avant le petit-déjeuner, je ne serais pas contre le fait de déguster à nouveau son fruit défendu. J’aime avoir le membre de mon Maître en moi. Mon regard remonte le long de son torse. Son buste ferait le régal d’un grand sculpteur. Il pourrait avec Rick composer son chef-d’œuvre. Ses yeux me caressent tandis qu’il passe tranquillement son peignoir en me souriant. Il ouvre l’espace de rangement près du lavabo, où sont pliés des draps de bain de différentes couleurs. Il choisit une grande serviette bleue.

- Elle se marie parfaitement à la teinte de tes iris, me dit-il d’une voix tendre.

Ohhh. Mon Maître a pris une serviette en fonction de la couleur de mes yeux… Trop mignon. Il revient vers moi et me tend la main pour m’aider à sortir de la baignoire, avant de m’envelopper dans la serviette pour me sécher avec douceur. Trop difficile de trouver les mots pour décrire les sentiments qui m’assaillent. Chacun de ses gestes est comme un cadeau que j’ouvre avec émotion. Je suis épris par toutes les facettes de sa personnalité. Mon cœur bat la chamade.

- Merci beaucoup, Maître, lui dis-je d’une voix émue.

- Merci à toi d’être ici, souffle-t-il, heureux d’avoir croisé ton chemin, Aymeric.

Il se colle dans mon dos et me serre dans ses bras.

- Je vais nous préparer le petit-déjeuner, me murmure-t-il, à l’oreille.

- Mmm, très bien, Maître, lui dis-je d’un ton naturel, le regard baissé vers le sol.

Il m’embrasse avec ardeur. Un baiser long, profond, envoûtant, qui me laisse haletant.

- Profites-en pour te rhabiller, me glisse-t-il, entre deux baisers.

Il m’embrasse à nouveau. Avec fougue. Avec désir. Avec passion. Trois mots puissants, mais tout aussi insignifiants comparés à ce que je ressens en cet instant. Les mots deviennent insuffisants. Son corps se colle au mien. Ses mains me parcourent de tout mon long sans interruption. Nos langues et nos souffles s’unissent dans une danse folle. Je ne manque pas de remarquer que son corps réagit également. Ça me rend encore plus excité. Mais il se détache de moi, brusquement.

- Dépêche-toi de te rhabiller avant que je change d’avis, dit-t-il, en faisant volte-face.

Mes joues ont la couleur d’une flamme incandescente. Il s’en va de la salle de bain, en refermant délicatement la porte derrière lui. Je me retrouve seul, à moitié nu, avec le ventre qui gargouille…

Flok

flok54@live.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : AYM-RICK - 50 Nuances de Gay -01

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 13 Nouveaux épisodes

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank

+ 12 Suites

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)