HOME CYRILLO PHOTO EXPO DIAL SEXSHOP HISTOIRES CONTACT

16/02
Nouvelles histoires au menu.
Merci à ceux qui soutiennent le site (Don).

HELP
Besoin de votre aide car
gros frais d'hébergement.

 

PAGE PRÉCÉDENTE

 


ENVOIE TON HISTOIRE

MENU HISTOIRE

NOUVEAUTE SHOPPING

Vous aimez les histoires ?
Même une petite participation
est nécessaire pour garder ce site

Premier épisode - Épisode précédent

Les Chronique de Max -03

L’homme de ma vie

Voila trois jours que l’aventure que j’ai eu avec Jordan dans les douches des vestiaires sportif, ou ce petit ange à eu droit à une fellation qu’il eu qualifié de divine, avait eu lieu. Depuis on s’est croisé sans plus. Lui a chaque fois avait un sourire coquin aux lèvres. Il devait penser à ma promesse de lui montrer bien plus, mais n’avais jamais mis en œuvre cette dernière.

Ce jour là, j’étais à la bibliothèque, ou pour un devoir j’avais dû me documenter. Au centre nous avons de quoi faire. A deux tables de moi, face à la mienne, un beau brun, m’envoyait des sourires enjôleurs et pleins de sous entendu. Je me privé pas de lui rendre ses sourie avec une idée précise de la suite du programme, je m’apprêter à aller lui parler, quand Jordan vint s’assoir à ma table en face de moi :

J : « Salut toi »
M : « Jordan !»
J : « Tu m’as oublié j’crois »
M : « Quoi, hein euh »

Et je vis mon bel adonis quitter les lieux, avec un autre garçon. Je lâchais un petit soupir d’agacement. J’enfermais mes affaires et fis signe à Jordan de me suivre dehors, la bibliothèque n’est pas favorable aux discussions. Une fois dans le couloir à l’écart je lui dis :

M : « Mais de quoi du me parle au juste »
J : « L’autre soir dans les douche, tu m’a…enfin tu vois tu as… »
M : « Oui je vois, accouche »
J : « A la fin tu as dit que tu allai faire découvrir plus. Depuis rien »

J’haussais les yeux au ciel. Oui j’avais oublié, pas que ca m e déplairait de lui dépuceler son jolie petit cul, mais je n’avais pas dit quand, on a le temps on n’est pas pressé, mais il reprend en me chauffant les oreilles :

J : « J’ai vu tu as regardé l’autre garçon, et ton regard quand il est parti, ça m’as pas plus »
M : « Hein quoi, tu me fais une scène, mais Jordan on ne sort pas ensemble, on l’a fait une fois, pour que David de laisse tranquille »
J : « Peut être mais tu as fait une promesse !»

Personnellement j’avais tourné les talons, il avait carrément criait sa dernière phrase. Non mais il est sérieux là ? On n’est pas ensemble, il me fait une scène et c’est un jaloux, j’y crois pas. C’est bien la meilleur celle là, on me l’avait pas encore faite. Alors que je m’éloignais je sentis une personne me prendre le bras, comme font les couples dans les mariages ou lors de sortie en amoureux. Une vois familière me dit alors :
L : « On ne tient pas ses promesses Max ? »
M : « Laura, laisse tomber »
L : « Hors de question »

Laura la fille la plus sympa de la planète, une véritable amie. Mais surtout mon ex, avec qui j’avais gardais d’excellente relation, c’est elle que j’eu ma première fois, on a perdu notre virginité ensemble un soir, on avait à peine quinze ans. Avec c’est long cheveux noir retombant en cascade sur ses épaules, ses grand yeux rieur bleu et son sourire aux lèvres, comment ne pas succomber. Elle me souriait comme toujours :

L : « Je t’écoute, toi qui ne respecte pas tes promesses, c’est inhabituel »
M : « Okay mais pas ici, viens avec moi »

Je la conduis a travers l’établissement jusqu'à ma chambre afin de parler tranquillement, à cette heures là de la journée, les dortoirs sont presque vide, ayant la chance d’avoir une chambre individuelle, cela permettait d’être au calme

L : « Max toi et moi ici, ça me rappelle des souvenirs. Maxime… tu te les fais c’est ça ? Et tu tes emballais u as dit que vous irez plus loin, mais tu veux faire arche arrière. »
M : « Comment tu le sais ? »
L : « Mais parce que je te connais. Tu as fait pareil après notre première fois. Sauf que je me suis montrais très convaincante et… »
M : « Et on a rompu deux jours plus tard »
L : « C’est vrai, on rompu deux jour après »

En évitant les détailles croustillants et un peu inconvenants, je lui racontais la fameuse nuit ce qu’il y avait eu entre Jordan et moi, elle hochait la tête avec compréhension. On parlait comme toujours. Ce qui devait arrivait arriva, comme à chaque fois. On finit par le faire. C’est pas comme si ce n’est qu’une fois. Étant seul à ce moment là, on s’amusait à deux. Elle se rhabillât et me dit :

L : « Merci comme toujours, tu sert y faire. Même si je que je vais te dire signera la fin de nos petites partie de galipette, mais une promesse est une promesse, de plus il te plait, tu as eu le coup de foudre pour lui »
M : « J’y crois pas et ça n’existe pas »
L : « Oui, c’est ça. Pourtant sa ce voit comme le nez au milieu du visage »

N’ayant pas finis ma journée on quitta ma chambre. Le reste de la journée je ne fus pas très attentif à ce qu’il se disait. Mon esprit était tournée vers Jordan, me demandant réellement ce que j’allais faire avec lui. Après le repas du soir, je partis faire un tour essayant de me vider la tête. La scène de notre relation sous les douches, il y a quelques jours, tournait en boucle dans ma tête. Je rentais tard ce soir là. En arrivant dans ma chambre, assis contre ma porte dans le couloir Jordan m’attendais j’étais d’un calme olympiens et pas du tout contrariais, je lui parlât amicalement et posait:

M : « Jordan, mais tu fais quoi là »
J : « Je t’attendais, je crois qu’on doit parler »

Je le fis entrer, il découvrait ma chambre pour la première fois. Il laissait avec mon accord ses yeux partout. En rigolant il me dit :

J : « Tu n’es pas un pro du rangement, mais ça va. Il n’y pas de vêtements sale qui se balade. J’ai déjà vu pire. »
M : « Écoute, je pense que… »
J : « J’ai compris Maxime, je n’est pas le droit de… »
M : « Tait toi »

Sans réfléchir je fis un pas vers lui et l’embrassais fougueusement. Il répondit à se baiser nos langues se touchèrent, je sentais nos corps se confondre dans une harmonie unique. Je le poussais contre un mur et lui fit enlever son sweat, son torse imberbe et bronzé, la chaleur qu’il dégageait je me laissais enivrais par son odeur. Je déposais de petit baiser partout sur se magnifique torse. Il posa sa main sur la boucle de ma ceinture, le lui fit un petit sourire et retirais on T-shirt, lui en profitait pour défaire ma ceinture et ouvrir mon pantalon. Deux seconde plus tard, mon jeans était à mes chevilles. Nos regard se croisèrent u instant et s’embrassa encore une fois.

Je lui enlevais son pantalon faisant glisser son boxer avec, il était de nouveau devant moi, j’étais à genoux face a son engin prêt a m’appliquer :

J : « Non ! »

Je fus surpris puis avec un sourire il se tourna pris ma main et m’attira jusqu’au lit. Il se couchât sur le ventre, et se cambra. Il s’offrait à moi avec un regard coquin. J’enfilais une capote que j’avais récupérer dans le tiroir de ma table de nuit. Et prit du gel lubrifiant et lui en tartinât enfonçant lentement un doigt dans son trou. Je mis finalement trois doigts. Puis je m’approchais plus de lui. Je bandais comme un dingue. J’entrais en lui, millimètre par millimètre, lentement pour prendre un max de plaisir, pour pas qu’il est trop mal. Il étouffât un petit cri, plongeant sa tête dans un coussin. Je posais mes mains sur ses hanches. Je fis de petits et va et viens, accélérant tantôt la cadence, tantôt ralentissant au maximum. De petits gémissements sortaient de sa bouche. Il se mit à bouger un peu, ma respiration accélérât. Je faisais un max pour aller au fond de lui. Mes couilles tapaient contre lui. Je fermais les yeux, laissant ma retombait en arrière, profitant de se bonheur intense, continuant à le limer, au mieux de mes compétence, je sentis la jouissance, crispant tout mes muscles :

J : « Stop attend »
M : « Hein ? »

Il se remit sur le dos, il me regardait, il n’allait mettre un terme à notre passage à l’acte comme ça tout de même, finalement il s’assit sur le bord lit, il me fit comprendre de me mettre face à lui, pour un puceau il s’y connaissait bien le jeunot. Il retirât le préservatif et la jeta dans la poubelle à côté de mon bureau. Il posa ses deux mains sur mes fesses, je frissonnais. Puis aidait d’une de main il prit mon sexe en bouche. Je pris un de c’est pied, il suçait super bien et bien plus encore. Ma tête de nouveau en arrière les yeux fermaient, une main sur son épaule et l’autre dans ses cheveux, il faisait de lui-même des gorges profondes, l’extase. Bien ne pouvant plus me contenir j’éjaculai dans sa bouche trois jet rapide. Il avala le tout en souriant. Il me nettoyât fort bien.

En nage je m’allongeais à ses côté. Reprenant mon souffle, aucun de nous deux parlaient. Puis je me mis sur mon flanc, reposant la tête sur un coude. Avec ma main je glissait le long de son torse, pour aller chercher son entre jambe, je refermait ma main sur son sexe gonflait et commençait à le masturbait, il gémissait, après plusieurs secondes il éjaculat, il prit un kleenex et se nettoyât :

J : « Merci, c’est bien mieux que sous les douches »
M : « Ouais, mais tu est super séré »
J : « Je pense que c’est dû à ma première fois »
M : « J’ai adore aussi »
J : « Est maintenant on se quitte, tu as tenu ta promesse ? »
M : « Tu propose quoi ? »
J : « Pour moi ça va au de la du sexe »
M : « Tu veux quoi qu’on se jure fidélité ensemble ? Je peux pas te promettre d’être fidèle »
J : « On peut essayer non ? »

Voila qui est dit. Deux ans plus tard on est encore ensemble. On ne vit plus dans l’établissement, on vie ensemble dans un appartement, tout n’est pas toujours rose, mai on s’aime et c’est ça qui compte finalement.

FIN

Voilà vos commentaire son les bienvenue. Je réponds toujours ou j’essaye.

Max

Killianwest@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Les Chronique de Max - Retour aux premières amours - Les joies du camping

News : 16/02

Découverte et initiation L'inconnu
Réveillé par mon cousin Tib
Un soir à la piscine Histoire01
Chez l'opticien Bidiscret
Mon cher collègue hétéro Angelsmall
Un dimanche au Berghain Panorama
Etienne Rolex59
Baisé par mon nouveau frère JeanMarc
Une histoire de lycée JuSP7766
Hors Norme CalinChaud
Matinée tres hot Ian
Du fantasme au vide couille chuuuut17

Nouvel épisode

Soumission & Domination 486 Jardinier
Soumission & Domination 487 Jardinier
Le destin de Thomas 3&4 Tom Boum
Le beau gosse d'en bas -02 Lacopropietegay
La rançon -02 Keybound
Un soir avec Papa -04 Story Hard
Éric, ma vie Chapitre -02 Rodrigue
Le lycée -02 Noah93
Mark et Max -10 Ninemark
Mark et Max -11 Ninemark
Mark et Max -12 Ninemark
Galère à l'entrepôt -03 Otto
Longue histoire hot -09 Mikel
Avec mon meilleur ami -02 A.AF
David, mon beau père -08 Jason
Le mec idéal -14 Pititgayy
Mon pote Gauthier -02 Nordgay59400
Les belles étoiles -02 Nico_Soumis

Cyrillo se branle

RETOUR AU MENU HISTOIRE
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre et surtout, elle ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection vis à vis des maladies sexuellement transmissibles. Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches : PROTEGE TOI ET METS DES CAPOTES

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Facebook, Twitter

 
 
CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Facebook - Twitter - ello - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay