15 Oct.
+ 52 histoires en accès privilège.
9 Oct. : +19 histoires en accès public + 1 nouvelle galerie photo

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Épisode précédent

Retrouvailles prof élève -02

Madjid ne respirait plus, ne bougeait plus. Il devait probablement voir sa vie défiler sous ses yeux. Un coup d'œil sur l'horloge du salon… oui évidemment, le temps avait coulé sans que je m'en aperçoive et Jérémy était tout naturellement rentré du travail, sûrement au moment où Madjid avait crié de plaisir. On a connu plus discret. Un tantinet vexé, mais faisant bonne figure et voulant rassurer Madjid, je l'attrapai par le bras et le conduisis à une chaise. Je lui mis d'office une part de pizza dans la main et lui apportai un grand verre d'eau.
« Bois et mange, ne t'inquiète pas tout va bien. Ta journée s'est bien passée Jérémy ?
-Très bien, avec cette chaleur c'est un peu dur de se concentrer, mais j'ai survécu sans problème. Et la tienne ?
-Parfaitement bien, j'ai un peu glandé j'avoue, et puis j'ai reçu Madjid pour cet apéritif totalement improvisé.
-Je vois. Tout va bien pour toi Madjid ? »

Le pauvre mordait dans sa pizza en nous regardant avec de grands yeux ronds, comme s'il flottait dans un monde parallèle, il faut dire que la scène était un peu surréaliste.

« Bon Madjidounet chéri, je vais te mettre à l'aise tout de suite, poursuivit Jérémy. J'ai tout de suite compris que tu étais fou de Martin, et je suis la meilleure personne au monde pour te comprendre. Et tu n'as pas à avoir honte ni à être mal à l'aise par rapport à moi, je savais bien que ça finirait comme ça. Je suis même heureux que l'affaire ait pris cette tournure, ça m'excite beaucoup. Je regrette juste d'être arrivé trop tard pour vous surprendre vraiment et peut-être entrer dans le jeu. »
Madjid hallucinait totalement

« Vas-y doucement, je crois qu'il n'est pas très sûr de lui et même qu'il a un peu honte de ce qu'on a fait
-Non je n'ai pas honte ! »

Il avait retrouvé sa langue

« Je suis juste complètement sonné par ce qui vient d'arriver et… je suis triste de ne pas avoir pu assurer et de ne pas t'avoir donné de plaisir par moi-même j'ai été trop rapide, j'ai cru que tu étais vexé…
-Mais Madjid pas du tout, c'est bien normal ce qui t'est arrivé, surtout si c'est ta première fois. La sexualité ça se travaille comme le reste et c'est avec l'expérience que tu sauras comment t'y prendre pour que tout le monde y trouve son compte.
-Désolé de vous interrompre dans votre débriefing mais on pourrait trouver des solutions faciles à tout ça. »

Et voilà, il commençait son numéro le Jérémy, il avait tellement envie de profiter de la situation, et j'avoue que ça commençait à m'exciter aussi.

« Madjid, je te propose de venir avec nous dans la chambre pour nous regarder à l'œuvre comme ça tu verras ce qui plaît à Martin et tu pourras par la suite mieux te débrouiller avec lui
-ou alors tu le laisses tranquille et il découvrira sa sexualité avec les mecs qu'il rencontrera par la suite
-il veut découvrir sa sexualité avec toi
-laisse le tranquille
-je ne le force pas je propose
-oui et je sais que tu voudrais qu'il nous rejoigne
-Madjid fera comme il voudra ce n'est pas ça qui va nous choquer
-mais laisse-le tranquille »

« D'accord, j'ai très envie ». Me revoilà semi-honteux et Jérémy jubilait. Madjid se leva, s'approcha de Jérémy tellement près que sa braguette était au niveau du visage de mon mec. « Mais seul Martin peut faire ce qu'il veut de moi. Toi tu ne pourras faire que ce que moi je veux et dans un premier temps c'est mettre ma bite dans ta bouche »

C'est moi qui hallucinais cette fois-ci. Evidemment, il avait sans doute déjà vu une belle quantité de porno et Jérémy devait lui inspirer ce genre de rapport dominant dominé. Jérémy ouvrit la braguette de mon élève et passa ses doigts à l'intérieur du pantalon. Madjid soupira. La bosse que j'apercevais ne laissait aucun doute sur son état d'excitation. Jérémy prenait son temps. Mais Madjid ne l'entendait pas ainsi. Il fit tomber son pantalon et son boxer et dévoila sa belle bite bien raide. Jérémy eut l'air gêné soudain. Mais ça ne dura qu'une fraction de seconde car Madjid lui pris la tête et enfonça son gourdin circoncis dans la bouche délicate de mon amoureux. Je bandais comme un âne, mais je décidai de reprendre une part de pizza pour faire garder une certaine contenance. Madjid maintenait la tête de Jérémy et faisait de grands aller-retour dans sa bouche. Soudain il s'arrêta et s'enfonça le plus profondément possible. Jérémy étouffait et semblait avoir un haut le cœur. Madjid se retira de quelques centimètres et recommença. Jérémy avait les larmes aux yeux et bavait abondamment sur le chibre tendu de celui que j'avais pris pour un ange innocent. Médusé, je décidai de sortir mon propre sexe pour libérer la pression et commençai à me branler devant ce spectacle inédit.

A la troisième gorge profonde, Jérémy repoussa la bite de Madjid pour pouvoir respirer. Celui-ci le regardait avec des yeux remplis d'une lueur de luxure intense, approcha de sa bouche, lui cracha dedans puis lui mit deux baffes bien dosées. Jérémy avait perdu le contrôle et moi j'aurais tout donné pour être à sa place. C'était là mon fantasme : être une bouche soumise à un être profondément gentil qui lâchait sur moi sa violence et sa lubricité. Madjid se déshabilla complètement. J'en fis de même. Je m'approchai et me mis à ses côtés en lui caressant les fesses. Il me sourit et m'embrassa cette fois-ci avec beaucoup moins de tendresse et beaucoup plus de fougue. Il força Jérémy à me sucer à mon tour, se mit derrière lui, le déshabilla et commença à lécher son dos, dos magnifique qui avait toujours eu le don de me mettre dans tous mes états quand je le prenais par derrière. Jérémy était désormais à quatre pattes et il suçait ma bite avec gourmandise. Je décidai d'être aussi pervers que Madjid et lui limai la gueule en le tenant par les cheveux.

Pendant ce temps, la langue de Madjid était descendue sur la raie de Jérémy et il lapait comme un cochon entre les deux fesses de mon mec. Jérémy lâcha ma bite :

« Oh oui vas-y c'est bon mon cochon, t'aimes ça mon cul hein ?-
-Ta gueule, répondit Madjid en lui claquant les fesses fort
-Ta gueule, rajoutai-je en le giflant avant de remettre ma bite en lui »

Il était aux anges ce pervers ! Quand je pense qu'il refusait de me maltraiter un peu lui aussi… pfff… Madjid me regardait maintenant, la bouche sur le cul de mon mec, ses yeux dans les miens, d'un air de me demander quoi faire maintenant. Je me mis à côté de lui, le relevai, lui roulai une grosse pelle. Je sentais le goût du cul de Jérémy, c'était divin. Je crachai ensuite dans ma main pour enduire la bite de Madjid et la plaçai sur la rondelle luisante de salive. Madjid entra doucement, guidé par mes mains sur ses fesses. Une fois au fond, il poussa un soupir de plaisir puis ressortit :

« Je vais jouir en deux mouvements si je ne sors pas.
-D'accord laisse moi prendre ta place. Après tout on était plutôt censés te montrer comment faire. »

Je pris position dans le cul offert de Jérémy. Il était aux anges. Madjid se mit en mode observateur et je commençai à labourer le trou serré de mon mec.

« oui baise-moi, tu sais comme j'aime ça, plus vite plus fort »

Je me déchaînai sur son cul, puis me retins un peu pour ne pas tout lâcher tout de suite. Jérémy avait compris, et se mit debout face à moi. Il bandait comme un âne avec sa jolie bite recouverte d'un imposant prépuce. Mon moment préféré, décalotter le tout pour découvrir son gros gland qui délivrait alors l'odeur d'une bite prisonnière toute la journée. Comme il est un garçon très propre, l'odeur est légère mais suffisamment enivrante pour me plonger dans un état second. Ce jour-là, avec en plus l'odeur de nos transpirations et le goût de son cul dans la bouche, je n'en fis qu'une bouchée. Il se mit alors à me caresser la joue : « Voilà mon amour, tu me rends dingue, ta bouche est parfaite pour ma bite ». Je savais qu'il devenait tendre pour m'énerver puisqu'il aurait plutôt dû me bourrer la gueule pour me combler. J'arrêtai tout

« Madjid allonge toi par terre sur le dos ». Madjid ne semblait pas comprendre où je voulais en venir mais il obtempéra.
Jérémy en revanche comprit en un instant et je vis son corps parcouru de frissons d'excitation. Il s'empala directement sur la bite de Madjid en lui roulant une pelle. Je me plaçai derrière lui et rentrai doucement ma bite dans son cul déjà bien rempli. Il couina de plaisir et se mit à respirer très fort. Madjid avait droit à une sacrée première fois. Je me mis à faire quelques mouvements. C'était incroyablement serré et délicieusement bon. Madjid lança un « je vais pas pouvoir me retenir
-pourquoi veux-tu te retenir, vas-y profite de cette jouissance »
Et il se mit à hurler de plaisir en envoyant plusieurs jets de foutre dans les entrailles de mon mec. Je sentais les soubresauts de sa bite contre la mienne et ne pus m'empêcher de jouir à mon tour. Jérémy était bien rempli. Il se releva, quelques gouttes de sperme retombant sur Madjid et il commença à se branler d'une main tout en se doigtant de l'autre. Il ne mit que peu de temps à atteindre l'orgasme. Avant de jouir il se remis à genou au dessus du visage de Madjid pour lui lâcher au moins 6 gros jets bien épais sur le visage. Je ne perdis rien du spectacle et vis même Madjid ouvrir la bouche pour en recueillir un maximum. Je vins lécher le reste.

Jérémy et moi nous allongeâmes chacun d'un côté du corps chaud de notre jeune amant. Je le caressai maintenant avec tendresse.
« Ca va ?
-Oui j'ai l'impression d'avoir tourné un film porno hard
-C'est toi qui a commencé le hard
-c'est vrai, mais j'ai tellement d'envies
-T'inquiète, on peut pas tout faire d'un coup. Tu te sens comment maintenant ?
-Bien, bien avec vous, je suis en confiance. Je pourrai revenir ?
-Tu peux même rester pour la nuit. »

Nous avons accueilli Madjid plusieurs fois, et nous avons fait son éducation sexuelle avec joie. Il est parti vers d'autres horizons au bout de deux mois, et je pense que c'est une bonne chose car je commençais à tomber amoureux de lui et Jérémy le sentait, et je pense qu'il était prêt à me laisser partir par amour pour moi. Ceci est bien la preuve que Jérémy est un être exceptionnel, et qu'il m'aime au-delà de tout, et je n'ai jamais eu aucun regret d'avoir choisi la vie avec lui.

Voilà, fin de ma première histoire. J'espère qu'elle vous a plu. N'hésitez pas à m'envoyer un message pour me dire ce que vous en avez pensé, et surtout n'oubliez pas : le passé simple c'est trop de la balle !

Martin Ka

plusbellelaviedemartin@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : D'Allemagne - En février - Retrouvailles prof élève

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique
10 Octobre

+ 10 Nouveaux épisodes

Soirée entre amis Lope75
Les amours de Francky Francky
Une super rencontre au sauna Chopassif
Rencontre virtuelle Sylvain
Julien et Sylvain Sylvain
Au bureau Ptitgay34
Week-end océan Calin82
Marathon du sexe KIN44
Service militaire Patoche
Une rencontre médicale P.

+ 9 Nouveaux épisodes

Chambres à louer -09 Jeanmarc
Marathon du sexe-02 KIN44
Première sur internet -04 Franck
Jeune, riche et gâté Matt
Triangle à géométrie variable -06 Yan
Chaudes vacances -02 Petit cul 57
Vive les Ultras -02 AD
Un ange -02 Angeldevil
Voyage Initiatique Ninemark

PUBLIE TON HISTOIRE

Octobre 2018

+ 19 Nouveaux épisodes

Mon ancien collègue de boulot Tit30
Surprise de la vie Jeanmarc
Mon amour pour les TTBM Dann
Le renoi sans visage Lepompeur74
Supermarché Thejokermarseille
Pute à racailles Hegi45
Plan cave Chopassif
Jeune soumis à Barcelone Thomasalope
Nouvelle expérience Arras62
Mon collègue devenu partenaire Youpiyoup
L’université de magie et du sexe Coincoin87
Mon voisin arabe Thejokermarseille
Marseille, mes rebeux, mes blackos Thejokermarseille
Une journée bien remplie Thejokermarseille
Le fils prodige aime obéir Charles.lope
Rendez-vous au centre des impôts Pierrot
Il y a toujours un mais Candide78
Mon binôme Malik69
À la découverte de mon Maître Desirdum

+ 15 Nouveaux épisodes

Colocation -02 Emerick
Hommes de Loi -13 JulienW
Hommes de Loi -14 JulienW
Hommes de Loi -15 JulienW
Hommes de Loi -16 JulienW
Soumission & Domination -505 Jardinier
Soumission & Domination -506 Jardinier
Un amour de soumis -02 Elfe
Mon ami l’escort -02 Pititgayy
Chambres à louer -08 Jeanmarc
Le fils prodige aime obéir -02 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -03 Charles.lope
Jeune, riche et gâté -04 Matt
Voyage Initiatique -07 Ninemark
Voyage Initiatique -08 Ninemark
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)