19 Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie "Black cock rule" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précedent

Le mec idéal -13

Dans la tête de Thomas

Je n'aime pas me confier. Tout chez moi respire le mâle et la puissance. J'aime qu'on m'obéisse. Ce qui est étrange quand on y pense, je suis ami avec Nicolas et Damien. Nicolas....un salaud comme moi, toujours prêt à sauter un bon p'tit cul. A l'opposé, Damien me fait plutôt penser à ce mec sérieux, rigolo, le mec gentil, celui avec qui si jamais on couche on le fait avec plus de douceur qu'avec les autres..... De toute façon, ces autres savent à quoi s'attendre, on voit dans mon regard et à ma posture que je suis un dominant. Ça excite tous ces passifs en manque de sensations. Parfois j'en vois à mon boulot, pendant que je répare leur voiture, les muscles gonflés, moulé dans ma blouse de mécanicien. Où aux cours d'autodéfense que je donne, habillé d'un jogging et d'un débardeur moulant. Ça salive sur mon corps massif, on me regarde avec respect ou envie, ça me plaît.

Quand Nicolas nous a présenté son mec je crois que j'ai été le plus surpris. En insistant bien sur "son". Dommage, un cul comme ça c'est dommage de le rater, surtout presque puceau ! Direct quand il nous l'a présenté je l'ai jaugé, j'ai senti son potentiel : timide, gentil, un peu le même type que Damien. Mais son cul....De ce qu'en a dit Nicolas, un cul qui encaisse. Même s'il se vante rarement contrairement à moi. J'adore voir la gêne des autres quand je décris mes plans avec les bonnes ptites salopes qui se prennent mes 24cm. De toute façon, j'ai beau essayer de trouver des mecs plus respectables, soit ils fuient en voyant le calibre, soit ils sont finalement comme les autres.... Le pied de voir Valentin agiter son cul à la salle. Moulé parfaitement, rond, et sûrement ferme. Mais interdit d'y toucher sans son accord. Je comprenais pas ce que ce Valentin avait fait à Nicolas pour qu'il soit si protecteur. Je ne l'avais vu comme ça qu'avec Damien.... La première fois où on l'a vu, il a même joué les gros bras. Une des rares fois où il a eu le dessus sur moi...ça m'a énervé, j'ai insulté son mec, il n'a pas aimé et resserré sa prise. Comme toujours c'est Damien qui sauve la situation.... Ce mec là, il va pas me le refiler comme des fois, c'est clair ! Je me suis donc contenté de lancer des piques pour voir leur réaction. Mmmm c'était trop drôle.... Nico est agacé mais ne le montre pas il surveille la réaction de Valentin, qui réagit comme un vrai p'tit mec sérieux, mais qui est une bête au lit. Qu'est-ce que ça a été amusant le coup où on s'est retrouvé tous les 4 nus sous la douche, bandés à fond ! Je lui ai demandé avec qui il coucherait immédiatement. La stupeur dans son regard quand il m'a regardé, la légère frayeur, et en même temps une curiosité. Ce qui est bien, c'est que même surpris, il ne se laisse pas démonter et me répond. Drôle de tempérament, à la fois timide et impertinent. Typiquement ce que je voudrais comme mec plutôt que mes passifs soumis d'une fois. Et c'est incroyable l'effet qu'il fait ce p'tit con, je me suis laissé attendrir!

C'était la première soirée où il était avec nous. Il sait très bien cuisiner, ses lasagnes étaient presque aussi bonnes que celles de ma grand mère italienne...j'ai rien dis mais ça a dû jouer sur la suite vu qu'en mangeant je me suis revu petit. J'ai rien laissé paraître de mon trouble en le taquinant une fois de plus, les perdants à la console finissaient à poil. J'étais sur que j'allais perdre, c'était juste pour le tester. Et il a été à la fois gêné et amusé d'avoir gagné, et de nous voir se déshabiller devant lui. Nico et Damien ont été pire que moi en le déshabillant de force aussi. J'ai pas résisté à lui proposer de lui montrer ce qu'était un vrai mâle car à côté de moi il en a une petite ! C'est là qu'il m'a encore plus surpris en me répondant comme quoi j'étais qu'un con. Il m'a percé à jour quoi que je dise, même si je lui ai fait remarquer qu'il m'avait bien maté. D'habitude je me serais énervé. Mais pas la. J'ai lâché comme quoi j'en avais marre des plans culs, il m'a regardé avec tendresse en me disant que j'allais trouver. Mais il est sérieux ? Jamais quelqu'un m'a regardé comme ça! Je vois Damien qui sourit. Il m'avait bien dit que Valentin était déstabilisant, qu'il était attentif. On a discuté l'aprem et il n'arrêtait pas de poser des questions même à moi. Il avait l'air de vraiment s'intéresser, c'était gênant pour moi, qui suis toujours à jouer au mec dur, le dominant insensible sûr de lui. Je lui ai demandé de me caresser les épaules pendant qu'on regardait un film, il l'a fait doucement avec ses grandes mains fines, je me suis endormi comme ça.... et le lendemain je me suis réveillé allongé au sol, avec un oreiller et une couverture. Damien dormait sur le canapé, je l'ai réveillé en me levant.

D : "Tu fais quoi?"

T : "Ben je vais manger un truc j'ai la dalle. Et aller les réveiller."

D : "Laisse les dormir ils ont eu une longue nuit. Fais pas de bruit."

Et voilà, le gentil Damien qui pense aux autres.... je comprends même pas que Valentin ne soit pas avec lui. Pourtant ils sont à la même fac non? Je vais dans la cuisine, ouvre le placard. Tiens du chocolat en poudre, sérieux ? Je vais m'en faire un....je chauffe le lait au micro ondes, et me dis que je vais sûrement pas être le seul à boire ça. Je vais devant la chambre, colle mon oreille à la porte. Nico étouffe ses gémissements je crois. J'écoute attentivement. Damien essaie de me faire bouger, mais je lui fais signe de dégager. Il va donc dans la salle de bain sans bruits. Punaise c'est excitant, j'imagine que Valentin est en train de sucer Nico, c'est pour ça que je n'entends que lui. Ça me fait bander, ma tige dépasse de mon boxer. J'ouvre la porte d'un coup et m'exclame : "Alors on s'amuse bien ?!?"

Valentin sursaute, la queue de Nico sort de sa bouche. Ahah timing parfait, Nicolas avait commencé à jouir, il se prend une belle faciale. Il attrape un boxer et s'essuie avec, il remarque ce qu'il a attrapé après s'être essuyé. Il est encore plus gêné. Moi je mate son cul, c'est encore mieux de le voir comme ça à poil....il se lève et va pour sortir de la chambre, je lui fais sentir mon excitation en le bloquant sur la porte. Nico me dit de le laisser passer. Il file à la salle de bain, s'enferme. J'imagine sa surprise quand il va tomber nez à nez avec Damien.... celui ci sort d'ailleurs au bout de deux minutes en souriant. On a attendu que Valentin se lave, il a pris son temps, Nico lui a fait remarquer. Il est arrivé tout habillé alors qu'on était encore en boxer. Même comme ça on a envie de le baiser, descendre son jogging sous ses fesses....à croire qu'il fait tout pour me chauffer. On a déjeuné, il était sur les cuisses de Nico qui le forçait à manger. Je lui ai proposé de lui donner à manger un autre truc qu'il préférait, ou de continuer à faire du sport. Il s'est réfugié dans un peu de travail.

L'aprem ça a été plus soft à la salle, on s'est quitté en se disant vivement la prochaine soirée. Une fois rentré chez moi, j'ai réfléchi à ce p'tit mec. En un sens c'était vraiment sympa. Mais ça m'énerve de m'être confié! Qu'est-ce qui m'a pris de dire que je voulais un mec et de parler de ma vie ! J'ai dis des trucs que Nico et Damien ne savaient même pas. Je m'agace tellement à penser à ça, des souvenirs se réveillent ! J'ai besoin de baiser un mec. Je rappelle donc un bon soumis que j'avais bien démonté une fois, il m'avait filé son numéro. J'ai passé tout mon agacement sur lui. Et même s'il était blond, il avait les cheveux longs, j'ai donc imaginé que je baisais sans pitié Valentin. Mais ça m'énervais encore plus d'entendre cette salope gémir et apprécier mes coups de queue. Je suis pourtant rentré sans préparation complètement...il est trop ouvert. J'ai donc pris l'autre côté, au moins il fermait sa gueule. Quand je me suis fini je l'ai balancé à la porte après avoir supprimé mon numéro de son téléphone et lui ai dit de m'oublier. Je me sentais à nouveau bien le mâle dominant, lui regardait au sol. Et dire qu'au début quand je l'ai trouvé il avait un regard effronté, il s'était foutu de moi devant ses potes. Je lui avais montré qui était le mâle et l'avais ouvert sans ménagement. Ben il a aimé ça apparemment. Je ferme la porte, c'est pas mon problème, j'en ai rien à foutre de lui. C'est déjà rare que je vois deux fois le même mec. Au bout de deux minutes, ça toque à ma porte. Je vais ouvrir. C'est lui, le cul à l'air sur mon palier :

T : ''Qu'est-ce que tu veux encore ?!? Je t'ai dis de dégager !''

B : ''Mon boxer...tu me l'as pas rendu...''

C'est ça vas-y baisse les yeux. Il fait pitié ce mec, c'est devenu une vraie salope et il est là, à chercher un semblant de dignité.

T : ''Une pute comme toi ça a pas besoin de boxer. Tu peux garder ton cul ouvert sous ton jean.''

B : ''Steuplait...c'est à cause de toi que je suis comme ça maintenant...même mes potes me prennent pour leur vide-couilles.''

T : ''Mais j'en ai rien à faire de tes problèmes ! Tu avais qu'à te comporter en mec et leur casser la gueule. Mais t'es bon à rien à part ça. Dégages immédiatement.''

Il est à la limite de chialer. Comme il n'a pas l'air de vouloir bouger et que ça me soûle de voir un mec chialer, je lui dis de récupérer son boxer. Il rentre et le remet rapidement une fois trouvé. Il va pour partir. Je le choppe et lui met une droite.

T : ''Et tu dis pas merci ? Pourtant vu ta gueule de p'tit bourge tu dois avoir eu une éducation.''

B : ''Pardon, et merci.''

T : ''Maintenant dégages, rentres chez toi. Et si vraiment ça te gêne de servir de vide-couilles à tes potes, à toi de trouver une solution.''

Dans la semaine, je l'ai croisé en allant au sport . Il avait l'air désespéré dans le groupe, encadré par deux de ses potes. A coup sûr c'est ces deux là qui profitent de lui. Vu son gabarit comparé à eux, pas étonnant qu'il ne puisse pas faire grand chose....Il m'a vu, m'a fait un regard suppliant. Je me suis souvenu du regard plein de compassion de Valentin. J'ai pensé à Nico qui avait changé pour son mec. P'tet c'est pour ça que moi je trouve pas, je fais trop mon connard ? Bon, va pour cette fois ci. Je m'approche de lui et ses potes.

T : ''Salut ça va ?''

Ses potes se retournent, me dévisagent de haut en bas. Je leur fais mon sourire carnassier. Ils ne sont pas à l'aise, j'ai une tête de plus qu'eux et je pourrais tous les casser en deux. Certains le sentent et se barrent. Ne restent que le blond et ses deux potes.

Pote 1 : ''T'es qui tu veux quoi ?''

T : ''Moi c'est Thomas, et c'est pour te dire que tu vas laisser mon pote tranquille ou tu vas finir pire que lui.''

Pote 2 : ''Non mais tu te prends pour qui ? T'es quoi, un ouvrier ? Estimes toi heureux qu'on te parle. T'es seul tu peux rien faire contre nous là.'' Typiquement le p'tit bourge énervant. Je m'approche de lui.

T : ''Tu sais, je connais des mecs qui connaissent des mecs qui connaissent des mecs...J'ai même pas besoin de m'occuper de vous personnellement. Un soir, vous pouvez vous faire chopper, passer une semaine dans une cave....Je te laisse imaginer pourquoi. Tu seras même plus un vide-couilles mais un simple trou... Ça t'apprendrais à fermer ta gueule de con.''

Les deux palissent, se barrent. Je reprends le numéro du blond, lui donne le mien. Il me donne le numéro de ses deux potes. Il me regarde comme si j'étais son sauveur, les yeux brillants.

B : ''Merci merci merci. Je ferais ce que tu veux pour te remercier !''

T : ''Je te file uniquement mon numéro pour que tu me préviennes si tu as des emmerdes. Je suis pas ta nounou, j'm'en fou de toi. J'ai juste pensé à un pote et tu m'as fait pitié. Respectes toi toujours, même si t'es passif ! Trouves toi un mec bien. J'espère ne pas avoir de tes nouvelles.'' Je commence à me barrer, il m'attrape par le bras.

B : ''Si jamais tu as besoin de quoi que ce soit...mon père est avocat et pété de thunes.''

T : ''J'ai deux boulots, j'ai pas besoin d'un p'tit bourge comme toi. Vous êtes chiant, tous à dire «mon père, mon père». Enfin c'est pas ton père qui t'as aidé sur ce coup là. Fais attention à toi.''

Je suis parti sans me retourner. Pourquoi dès que tu aides un peu les gens ils s'accrochent à toi ? Bon c'est vrai que la c'est pas tout à fait pareil, j'ai été son premier mec et son tout premier rapport sexuel... Je l'ai sorti de mon esprit en me donnant à fond à la salle. En plus, Nicolas est venu me voir en me demandant si je pouvais pas donner un cours d'autodéfense à Valentin. Évidemment tout le groupe sera présent. J'accepte, je leur avait déjà proposé de leur en donner. Par contre je lui dis qu'on fait ça dès ce Samedi. Nico rigole, me disant qu'il le dira à Valentin demain, pour voir sa réaction après une journée de sport. Je souris : Il pousse son mec physiquement, avec ça il évolue vite, mais je me demande s'il évolue aussi vite sexuellement. Je vais pas poser la question...

Le vendredi, je me suis demandé comment j'allais pouvoir faire sortir Valentin de ses gongs. Ça m'amuse de le pousser à bout, et surtout, si j'apprécie les gens je suis toujours à les embêter, à tester pour voir s'ils me laissent prendre le dessus. J'ai envie de voir s'il va se laisser aller, si c'est une façade qu'il se donne, sa timidité cachant un tempérament de feu ou de soumis. Je penserai plutôt qu'il est un p'tit mec fougueux. Mes mains travaillent machinalement, je ne fais pas attention au mec à qui appartient la voiture que je répare jusqu'à que ce roquet me crie dessus en disant de faire attention à ses jantes chromées, que les ouvriers sont bien trop payés pour un travail comme ça.... je le regarde attentivement. Je suis prêt à parier que c'est le père de pote 2 du blond Bourge.... je m'approche de lui, je le dépasse de deux têtes. Je lui demande hypocritement quelle pression il lui faut dans ses pneus. Il est surpris, même s'il voit que je me fou de lui, c'est la première fois qu'on doit lui demander ça. Son regard est fuyant. Tel père, tel fils. Deux bons gros cons pourris par l'argent. Je continue mon travail en l'ignorant. Il a vu qu'il n'aurait pas le dessus. Ma collègue de la caisse est venu à la fermeture me dire que Mr Porsche (et oui, quand on a de l'argent on se la pète...il doit compenser pour autre chose) s'était plaint de mon comportement même si j'étais plus professionnel que d'autres. Je suis rentré chez moi avec l'idée de me vider les couilles. J'ai trouvé sans problème un passif type bourge, qui voulait se faire déglinguer par un mec en survêt. J'ai même pas pris la peine de me doucher, je l'ai fait chez lui après m'être essuyé sur lui. Le pire c'est qu'il ne s'est même pas plaint.... t'as vraiment des mecs.... Je pense à quelques mecs avec qui je voudrais coucher, mais que ça ne s'est jamais fait. Qu'est ce qui me plaisait chez eux? Qu'ils se refusent à moi? Comme avec Valentin? C'est sur, je n'ai pas l'habitude des refus, exactement comme Nicolas, quand on veut quelque chose on l'obtient. À l'exception que je n'ai jamais eu autant d'argent que lui. J'essaie de voir ce qui me plaît chez Valentin. Son cul, c'est sur. Après c'est pas mon type, je préfère les bruns, comme ce Jérémy qu'on a vu à la salle hier. J'ai bien aimé son regard timide quand il a baissé les yeux au moment où je suis venu le voir. C'est vrai que mon mètre quatre vingt quinze et mes 95kilos de muscles sont impressionnants. Et vu les regards qu'il faisait à Damien, ça doit être un bon passif.... C'est ça que j'aime bien chez Valentin, ce mélange de timidité, il a l'air gêné de plaire, mais si on l'embête trop, il montre les crocs. Et il a un de ces culs! Je lui écarterai bien lol. Vivement demain, on va faire des combats aux corps à corps je vais pouvoir le plaquer un peu.... Je me suis endormi sur ces pensées agréable.

Le lendemain je me réveille à 9h25. Merde! Je dois passer prendre Damien puis Valentin et Nicolas ! J'ai eu trop chaud cette nuit mais tant pis pour la douche, je vais sentir le mâle dès le début. Je m'habille vite fait, sans boxer. Malgré mon réveil tardif j'ai récupéré tout le monde a l'heure prévue. Direction le dojo où je donne mes cours. Valentin est resté silencieux sur le trajet. Il a l'air fatigué. Je commence déjà à l'embêter en lui demandant s'il a dormi ou fait trop de sport. Son regard croise le mien dans le rétroviseur. Il sourit, amusé, en jetant un coup d'œil à Nicolas. Ok donc il a fait les deux. Où il se moque de moi, ce qui est possible aussi. On rentre dans les vestiaires pour qu'ils se changent, je fais un sifflement quand on voit Valentin en boxer : ''Aller montre moi ton p'tit cul !''

Il lève les yeux au ciel. Nicolas en rajoute en suggérant qu'il faisait déjà trop chaud, qu'on pouvait enlever nos haut. Le petit sourire de Valentin en nous matant...Nicolas et Damien lui ont donné leur haut, il les a respiré. Pourquoi j'ai pas pensé à lui balancer le mien ! Nicolas l'a motivé à l'enlever aussi. Mais c'est qu'il est vraiment pas dégueu maintenant ! Y a pas que le cul qui est ferme. On va en traînant sur les tatamis. Je décide de leur rappeler pourquoi on est là, surtout pour continuer à embêter Valentin...

T : ''Bon on peut commencer la séance ? Parce qu'on y est encore demain si c'est ça. On commence par s'échauffer, et plus vite que ça ! C'est pour toi qu'on est là Valentin.''

Valentin est aussi rapide que tout le monde, juste une demi seconde de décalage. Je lui dis qu'il doit aller plus vite, qu'il est plus rapide pour sucer Nicolas. Ça y est c'est bon, il commence à être agacé ahahah ! Après ça, j'ai voulu lui apprendre les rudiments de boxe, coups de pieds et poings. Une fois de plus je me suis moqué. Apparemment il imaginait que le sac c'était moi car il l'a bien frappé et avec concentration. Bien, il est motivé ! Je lui fais une remarque semi positive (faut pas déconner non plus), il me donne un léger coup sur le bras. Comme d'habitude, Damien ne tari pas d'éloges sur lui. Petit corps à corps entre Valentin et Nicolas. Il s'est rapidement fait maîtriser. Nicolas qui en rajoute en faisant comme s'il le pénétrait. Mmmmm excitant.... Valentin se dégage, arrive à se relever. Surprenant, comme toujours ! On est donc parti sur les prises, après que j'ai mis Valentin au sol puisqu'il s'est moqué de moi. La surprise dans son regard quand il est tombé sur le cul ! Excellent ! Nicolas doit bien se marrer avec lui, quelle chance...J'espère qu'il fera pas le con comme d'habitude. Sinon c'est Damien que ça va arranger ! Pour la partie démonstration, je me suis laissé renverser par Damien. Pour me ''venger'' du rire que Valentin a laissé échapper, je nous ai fait travailler jusqu'à ce que chaque prise soit parfaite. On a dévoré le repas. Un peu large les sandwichs, mais ça rentrait dans la bouche affamée de Valentin ! Encore une occasion de le chercher. Il m'a tiré la langue, et c'est Nicolas qui l'a défendu en disant que ça rentrait dans la bouche de tout le monde un bon repas comme ça, preuve à l'appui. C'est vrai, mais moi je sous-entendais autre chose ahah. On a reprit les combats, en faisant du deux contre deux. Damien n'a pas cherché à se battre contre moi, il a déjà fait les entraînements. On a donc regardé Valentin et Nicolas se battre. Nicolas a lancé un défi, comme quoi ils jouaient selon ses envies si Valentin perdait...ça ne m'étonnes pas de Nicolas, il aime s'assurer de sa suprématie sur ses mecs. Malheureusement pour lui, il s'est fait battre une fois même s'il aurait pu reprendre facilement le dessus. Aller, à moi de jouer avec Valentin.... J'ai été pas sympa, je lui ai mis un bon coup dans les tibias pour le mettre au sol, puis je l'ai renversé avec un coup dans l'estomac. Il se relève en reprenant sa respiration. Je le regarde dans les yeux. Il a un peu mal, mais ne l'avouera jamais. Bon tempérament. Pour le dernier corps à corps, je le mets sur le ventre et me colle à lui. Dès que mon sexe entre en contact avec son cul, je commence à bander. Je l'écrase doucement pour lui faire sentir mon sexe.

T : ''Avoues que tu aimerais la sentir en toi. Tu peux la prendre t'es un bon p'tit passif, ton cul est fait pour ça.''

V : ''Arrêtes laisse moi tranquille...''

T : ''Tu kifferais, mais t’ose pas, laisse toi aller. Tu vas aimer sentir ma grosse queue en toi.'' J'accentue les coups de reins. Je suis excité à fond.

V : ''LAISSE MOI !!!!''

Nicolas l'a entendu. Il m'ordonne de le lâcher. On s'est lancé dans un règlement de compte au corps à corps. Depuis le temps que j'attendais ça....on ne retenait pas nos coups, pas de pitié, rien d'autre que des grognements étouffés de douleur. Je mets Nicolas au sol. Il se relève encore et encore. Je le regarde avec un sourire narquois.

T : ''Tu vois, tu as pas le dessus, tu fais pas le poids, t'es toujours en dessous de moi !''

Je l'écrase comme Valentin tout à l'heure.

N : ''T'es p'tet plus fort, mais y a bien une fois ou tu as été en dessous et tu as aimé...''

On se regarde, cherchant quelle sera la réaction de l'autre. Le ''Quoi ?!?'' de Valentin a brisé le froid qui s'était installé.

T : ''Fais gaffe à toi Valentin, ton mec aime jouer avec les mecs, il hésite pas à profiter des gens dans leur position de faiblesse. Baiser des actifs sans leur autorisation...''

Pourquoi il a remit cette histoire sur le tapis ? Si c'était pour me déstabiliser et me blesser il a réussi. Il sait pourtant pourquoi on a failli arrêter d'être ami.

N : ''Putain non c'est pas ça ! Ça s'est pas passé comme ça, on était bourré et défoncé, j'ai eu envie de sexe. Y avait ton cul bien visible sur le canapé. Et tu t'es laissé faire.''

T : ''En même temps vu ce que je m'étais mis...''

Valentin a l'air choqué, il regarde Damien pour chercher une confirmation. Ce qu'il a confirmé, mais en ayant une petite version des faits, il était vite parti. Nicolas panique, nous accuse de vouloir briser son couple. Encore une fois, c'est Damien qui a réglé le problème. Il nous a dit de nous calmer, ses yeux lançant des éclairs. On s'est tous relevés en silence, Damien aidant Valentin à se relever, le tenant par la taille. Nicolas s'est presque précipité pour se coller à Valentin.

D : ''Excusez-vous immédiatement !''

J'obtempère. Nicolas aussi. On a été à la douche en silence. Valentin a proposé un goûter. Vraiment, Damien et Valentin c'est le même style de mec, toujours présent pour régler les soucis et ramener un peu de chaleur. J'ai ramené tout le monde chez eux. Nicolas reste collé à Valentin. Je ne suis pas dupe, il va devoir tout raconter à Valentin. Même si ça me gêne, au moins ça montrera à Valentin qu'il doit faire attention....tous les mecs ne sont pas comme lui. On ne s'est pas donné de nouvelles le dimanche, on s'est vu le lundi à la salle. Le p'tit brun, appelé Jérémy, est venu avec Damien et moi. Étrange, Damien ne prêtait presque plus attention à Valentin, même quand celui ci lui a proposé de venir manger. À la fin de la séance, je lui demande pourquoi il a arrêté le rentre-dedans mignon qu'il faisait à Valentin. Sa réponse : Pour voir s'il est jaloux. Le malin...et en plus ça marche. Je suis déçu de ne pas être à la fac avec eux, ça risque d'être drôle. Vivement jeudi que je vois comment ça se passe...

Et voilà le 13e chapitre ! Alors ce Thomas, gentil ou pas ? Merci à ceux qui me font un p'tit mail d'encouragements, merci à ceux qui me suivent depuis le début, ça me fait super plaisir ! À bientôt !

Pititgayy

pititgayy@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Je me suis offert à ce mec - Le mec idéal

Dernière mise à jour publique (17/7)

Il sera à moi Blibijoux
Thibault Thibault18
Mon Maître Yan
CQFD James
Yan mon Bâtard Stephdub
Mon premier métis Stephdub
Ma première fois Le paon d'Héra
Un oncle parfait Will23mtl
Offerte par un dominateur Nadegetv
Fantasme sur mon camarade judoka AC Wells
Malik, droit dans les buts ! DC

Nouvel épisode

Un oncle parfait - 02 Will23mtl
Ancien pote, nouvelle chienne -05 Bearwan
Chambres à louer -03 JeanMarc
Chambres à louer -04 JeanMarc
Putain de Machine ! -02 James
Le petit short blanc -02 Frank
Le petit short blanc -03 Frank
Les Chronique de Max -06 Max
Les Chronique de Max -07 Max
Julien en famille -07 Marco10e
Julien en famille -08 Marco10e

Juillet

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23
Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste
Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis
Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan
Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan
Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)