7 Déc.
+ 47 histoires en accès privilège.
2 Déc. : +42 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Vengeance sur Hétéro

Chapitre 02

Voici la 2ème partie. Je vous remercie pour vos commentaires et espère que la suite va continuer à vous plaire. Juste pour information, cette histoire est totalement inventée, j'ai oublié de le préciser. Bonne lecture...

J'ouvre les yeux, on est samedi et je suis bien, même très bien. Je n'arrive pas encore à réaliser ce qui s'est passé avec Thomas dans les vestiaires. J'ai envie de faire tellement de choses ce weekend, je me sens libre et plein de sérénité. J'ai vraiment le sentiment que tout va aller beaucoup mieux à partir de maintenant. Bon je sais que tout va pas changer du jour au lendemain mais c'est bien parti. Je sors de ma chambre et descend pour prendre mon petit déjeuner, ma mère est déjà levée comme à son habitude.

Maman : une bonne nouvelle?

Moi : pardon?

Maman : je te trouve très joyeux aujourd'hui donc je me dis que tu as appris une bonne nouvelle

Moi : nan mais je suis juste content d'être en weekend

Maman : les seules fois où j'étais dans cet état c'était pour un garçon, alors elle s'appelle comment?

Moi : mais ça n'a rien à voir, je t'ai dit que j'étais juste content d'être en weekend

Maman : mais pourquoi tu t'énerves comme ça à chaque fois que je te parle de ce sujet

Moi : c'est pas ça mais je t'ai déjà dit que ça arriverait quand ça arriverait

Maman : bon je laisse tomber, par contre il fallait que je te dise mais d'ici 3 mois je pars une semaine en formation pour mon travail

Moi : ah ben c'est cool !!!

Maman : tu sauras te débrouiller sans moi ?

Moi : maman, je suis plus un bébé, j'ai 18 ans

Maman : si tu le dis, ça se voit pas quand je vois tes réactions

Je préfère interrompre la discussion et je pars m'enfermer dans ma chambre. Moi qui voulait faire plein de trucs aujourd'hui, j'ai été un peu cassé par ma mère et je me retrouve seul dans ma chambre à ne rien faire. Je décide de me faire mon petit plaisir matinal mais c'est interrompu par la réception d'un texto de Vincent "un petit ciné ce soir?". Ah enfin une bonne nouvelle, je lui confirme et lui propose de manger un petit truc avant. J'en profite pour ranger ma chambre cet après midi et me rends compte que je prend énormément de retard. Je me dépêche de me préparer et Vincent arrive quelque peu à l'avance.

Moi : désolé j'arrive, je suis à la bourre

Vincent : pas de soucis t'inquiète

Je finis de m'habiller à toute vitesse, un petit coup de parfum et je suis prêt

Moi : c'est bon, on peut y aller

Vincent : t'es sûr que t'as rien oublié ?

Moi : euh non pourquoi ?

Vincent : tes lunettes !!!

Moi : ah oui effectivement

On se met en route et on part manger dans un fast food près du cinéma, on discute de tout et de rien

Vincent : c'était la première fois que je te vois sans lunettes, tu sais que ça te change

Moi : ah oui ?

Vincent : t'as jamais pensé à mettre des lentilles ?

Moi : j'en ai mais je galère toujours à les mettre et beaucoup de mal à m'habituer

Vincent : tu devrais prendre l'habitude de les mettre, je te trouve encore plus mignon sans

Je me sens mal à l'aise et je deviens rouge tellement je suis gêné. Avec ce qu'il m'a dit la dernière fois, difficile de rester naturel. On finit de manger et on choisi un film d'action qui nous paraît bien. On arrive dans la salle et y'a pas un chien, super !!! Je sens que le film va pas être terrible mais bon on verra bien. Une demi heure du film est déjà passée, franchement rien de génial mais d'un coup je sens une main se poser sur ma jambe et remonter tout doucement.

Moi : qu'est ce que tu fais ?

Vincent : désolé, je sais pas ce qui m'a pris

Moi : on en a parlé la dernière fois, restons amis stp

Vincent : je ne te demande pas une relation de couple. J'ai couché avec ma copine cette semaine et c'était pas très convaincant

Moi : c'est normal, c'était ta première fois, ça ira beaucoup mieux au fil du temps

Vincent : je peux te sucer ?

Alors là je tombe des nues, il me demande ça carrément. Je sais pas quoi répondre, il a vraiment le don de me prendre à chaque fois au dépourvu, il est complètement imprévisible !!!

Moi : oui...

Quoi ? C'est moi qui a dit ça ? J'ai vraiment le sentiment de pas toujours contrôler mes paroles. Il commence à me déboutonner mon pantalon, il fait preuve de beaucoup d'assurance je trouve !!! Il commence à me branler, Je décide de fermer les yeux et me mets à penser à Thomas, désolé Vincent mais physiquement tu me plais pas et j'ai besoin de penser à quelqu'un qui me fait grave bander. Elle commence à devenir bien dur et je sens sa langue se coller contre mon gland, il se met ensuite à lécher mes testicules puis remonter de la base de ma queue jusque mon gland. Punaise c'est trop bon, je tiens plus et prend l'initiative d'enfoncer ma bite dans sa bouche. Il commence ses va et vient et gobe littérallement ma queue telle une chienne en chaleur. Pour une première je le trouve vraiment doué et prend grave plaisir, il est vrai que j'ai pas de point de comparaison car c'est la première fois que je me fais sucer mais en tout cas je kiffe ça. Je tente de ne pas trop gémir car il y a un couple dans la salle mais un peu éloigné donc aucun risque de se faire capter. Ca va faire 10 minutes que je me fais pomper, ma bite et mes couilles sont humides à fond de sa bave, Je sens l'excitation monter de plus en plus.

Moi : punaise, ça va bientôt venir !!!

Sans que je m'y attende, il arrête de me sucer et se redresse sur son siège

Moi : ben qu'est ce que tu fais ?

Vincent : ben tu m'as dit que ça allait bientôt venir...

Moi : tu vas quand même pas me laisser comme ça ?

Vincent : ben j'ai rien pour ressuyer

Moi : ben avale dans ce cas

Vincent : t'es sérieux là ? Ne m'en demande pas trop non plus, déjà que c'était la première pipe que je faisais

Moi : allez stp, j'ai trop envie de me vider là !!!

Vincent : euh je sais pas...

Je ne lui laisse pas le choix, je prend limite sa tête de force et enfonce ma bite dans sa bouche. J'enchaîne par des va et vient très violent, voir dominateur mais que c'est bon. Il a des hauts de coeur mais je m'en fiche, j'ai trop envie de me vider. Il m'en faut pas longtemps pour éjaculer au fond de sa gorge. Je tiens sa tête, je veux pas qu'il en perde une goutte !!!

Moi : hummmmmm ouais avale tout !!! N'en laisse pas une goutte, c'est trop bon !!!

Après avoir tout avalé, Vincent se redresse sur son siège et on reprend le cours du film, il ne dit plus un mot. Je me sens très mal à l'aise de mon comportement, je l'ai limite pris pour ma lope en le forçant. Le film se termine et on rentre chacun de son côté, le silence était très pesant. Les seules phrases qu'on s'est échangées sont "bonne nuit", "merci toi aussi".

Le weekend est terminé et le lundi donc trop vite arrivé. C'est bizarre mais je décide de prendre en compte la remarque que m'a faite Vincent, je décide d'abandonner mes lunettes et de les remplacer par mes lentilles. Autant dire que ça a été le parcours du combattant, j'ai mis au moins 20 minutes pour les mettre et je vois mes yeux explosés mais il faut que je m'y habitue. J'avoue que je suis plutôt pas mal sans mes lunettes, il faudrait peut être que je songe à faire aussi quelque chose pour mes cheveux et de me prendre enfin en main physiquement. j'arrive au lycée puis une fois dans ma classe, je suis surpris de recevoir un compliment d'une des filles Chloé "dis donc Julien, ça te va bien sans lunettes" (elle plaisante, j'ai les yeux défonsés), je répond d'un timide "merci c'est gentil". C'est bien une des rares fois qu'une personne de ma classe m'adresse la parole, je suis plutôt content de cette remarque mais malheureusement la calme avant la tempête. "alors la Juliette, tu veux te taper des mecs mais tu es moche et c'est pas en retirant tes lunettes que ça va changer quoi que ce soit". Ludo, un gars de ma classe venait de me sortir ces belles paroles avant de me pousser violemment, je manque de tomber et me rattrape de justesse sur le bureau du prof. Chloé me défend "c'est bon, fous lui la paix". "Défends pas cette pédale, il devrait même pas avoir le droit d'exister". Je regarde Thomas avec un regard noir, celui ci baisse vite la tête mais je sais qu'il a vu mon expression de visage. Il se fout de ma gueule, il ne dit rien et ne me défend pas. Il a déjà oublié notre discussion de jeudi. Je suis tellement pris de colère que je repousse Ludo de toute mes forces qui, à ma grande surprise, tombe par terre. Mon dieu, qu'est ce que je viens de faire ? Il se relève et était prêt à me rentrer dedans quand notre prof est arrivé dans la classe. Ouf sauvé mais pour combien de temps ? "Je te défonce à la sortie ce soir, prépare toi tapette". Alors là ça y'est je stresse je suis pas bien mais en colère également. Vincent n'est pas là aujourd'hui, c'est bizarre mais je reviens sur un sujet plus urgent. Durant toute la durée du cours, je tente désespérément d'attirer l'attention de Thomas mais il ne voit rien (ou fait semblant de ne pas me voir). Je décide d'écrire un mot à Thomas sur un petit bout de papier que je dépose discrètement sur son bureau juste à la fin du cours lui demandant de me rejoindre à un endroit discret du lycée pendant la pause. J'attends à l'endroit prévu puis à peine arrivé, je l'enchaîne

Moi : TU TE FOUS DE MA GUEULE !!!

Thomas : quoi ?

Moi : tu sais très bien de quoi je parle, on avait un accord, tout le monde devait me foutre la paix et tu as rien fait tout à l'heure

Thomas : j'suis désolé Julien mais comment veux tu que je fasse ? Ils ne vont pas comprendre pourquoi je te défends maintenant

Moi : c'est pas mon problème, arrange toi pour que je me fasse pas casser la gueule ce soir

Thomas : oui je vais lui parler, désolé

Moi : c'est la dernière erreur, je te préviens !!!

Thomas : oui t'inquiète pas, désolé encore. Je peux partir ?

Moi : ben on a un peu de temps, branle moi !!!

Thomas : stp Julien, pas ça encore. Je vais parler à Ludo tout de suite

Moi : branler moi !!!

Je déboutonne mon jean et sort ma bite déjà au garde à vous

Thomas : on peut nous voir si on fait ça ici, tout mais pas ça !!!

Moi : j'en ai marre de devoir toujours me répéter, dépêche toi !!!

Il s'exécute et me branle avec plus de d'implication que la première fois. C'est trop bon, je savoure ce moment. Il reste figé comme la première fois et ne dis pas un mot. Il est toujours autant dégoûté de devoir branler un mec et ça m'excite encore plus. Au bout de 5 minutes, je ne tiens plus et j'éjacule encore énormément.

Moi : merci de m'avoir soulagé, t'es trop doué, allez tchao

Comme la dernière fois, il me laisse partir sans bouger, ni dire quoi que ce soit

Apparemment le fait d'avoir remis les pendules à l'heure à Thomas a porté ses fruits, je n'ai eu aucun soucis en quittant le lycée. Je décide d'envoyer un texto à Vincent pour savoir pourquoi il n'était pas là aujourd'hui mais aucune réponse, je préfère ne pas insister. J'espère juste que c'est pas à cause de moi.

Nous sommes jeudi, le moment que j'attends énormément car je sais que ça sera mon rendez vous privilégié avec Thomas désormais. Le cours se termine assez vite et j'attends que le vestiaire se vide, je traîne comme la dernière fois. J'en profite pour renvoyer un message à Vincent car il est toujours absent et j'espère avoir une réponse assez vite. Thomas finit enfin à arriver, il est en chemise blanche, il est encore plus bandant comme ça !!!

Thomas : t'es pas sérieux là ?

Moi : bien sûr que oui, je suis sérieux. T'as vraiment cru que j'allais te foutre la paix au bout de 2 semaines alors que tu m'as fait la misère pendant des années. Rejoins moi sous la douche, on va pas rester là dans le vestiaire

Il obéi sans protestation, je pense qu'il a enfin compris qu'il devait faire tout ce que je lui dit. On recommence comme lundi et il me branle avec encore plus d'implication, c'est qu'il devient vraiment très doué.

Moi : c'est incroyable à quel point tu m'excites, tu me fais un de ces effets !!!

Il ne dit rien, il se contente de me branler sans prononcer une seule parole. Je commence à déboutonner sa chemise pour revoir son corps sexy et me mets à le caresser. Il accélère les va et vient et je crois comprendre qu'il veut que j'éjacule vite.

Moi : je voudrais que tu m'apprennes une chose, j'ai pas ton expérience et je pense que tu peux m'aider

Il continue toujours à me branler mais ne prononce pas une parole

Moi : vas y, arrête de me branler 2 minutes et décide toi de me parler quand on est rien qu'à 2

Thomas : tu veux quoi ?

Moi : apprends moi à rouler des pelles

Thomas : il est hors de question qu'on s'embrasse

Moi : alors que les choses soient bien claires, ce n'est pas une demande de ma part mais une obligation

Thomas : Julien, je suis héréro et les mecs me dégoûtent, ne me demande pas ça stp

Moi : bon, dis adieu à ta carrière sportive

Je m'apprête à quitter les douches mais il ne tarde pas à me retenir

Thomas : ok, c'est d'accord

Moi : cool

Je bande a fond et m'approche de ses lèvres. Je suis tellement excité par tout ça. Je peux faire ce que je veux de lui, il est littéralement devenu mon objet sexuel. Nos lèvres se touchent enfin et j'introduis ma langue à fond dans sa bouche. Nos langues se touchent et je commence à jouer avec la sienne. J'ai une trique d'enfer, je me suis collé carrément à lui en caressant son torse. Ca fait à peu près 1 minutes qu'on se galoche et je kiffe grave, j'ai pas envie d'arrêter tellement l'excitation est forte mais Thomas finit par interrompre

Thomas : c'est bon, ça suffit maintenant

Moi : ok, mets toi à genoux maintenant et branle moi, ça va bientôt venir de toute façon

Il ne tarde pas à le faire, sans doute car il veut vite que ça se termine. Il continue donc son travail et se rend compte d'un détail

Thomas : dis moi dès que tu sens que ça vient

Moi : le but c'est d'éjaculer sur ton visage donc non je ne te préviens pas et non ce n'est pas négociable

Il semble moins chaud d'un coup mais il ne dit rien et se contente de continuer à me branler. Au moment de l'éjaculation, je ne peux m'empêcher de pousser un gémissement et je lance au moins 7 jets sur son visage, il est inondé de sperme. Bon sang mais que c'était bon, je suis vidé !!! Une fois de plus, il ne bouge pas et se remet à verser quelques larmes, il est complètement humilié et je vois le mal être qu'il peut ressentir à cet instant

Moi : ne pleure pas, dis toi que tu as fait un heureux ici, désolé d'avoir tâché un peu ta chemise

Je pars sur ces bonnes paroles sans remords, ni regrets, moi j'ai pris mon pied et c'est le principal

Ce weekend, je me décide à m'inscrire sur un site gay. J'ai envie de m'épanouir un peu plus dans ma vie et de ne plus me renfermer sur moi même. Il s'est passé tellement de choses ces derniers temps dans ma vie et je veux découvrir d'autres choses. Je m'inscris donc sur un site dont j'ai déjà entendu parler et assez connu je pense. Après avoir créé mon profil, je me mets à consulter les profils un peu au hasard, je recherche rien de spécial pour l'instant, c'est juste de la curiosité. Eh bien je peux dire que je suis un peu choqué quand je lis les recherches de certaines personnes, principalement un sérieux manque de respect. J'ai peut être un peu la réaction du gars coincé ou alors c'est nouveau car je suis pas habitué mais ce commentaire est choquant "les folles, les moches, les gros dégagez vous m'intéressez pas". Je constate que les gays ne se prennent pas pour de la merde. Je vois également "les plus de 30 ans c'est même pas la peine, j'ai déjà un papa". Je trouve qu'il y a une façon de dire les choses, ça promet et je pense que je vais bien rire et aller de surprise en surprise. Je reçois un texto de Vincent "désolé mais j'ai chopé une mauvaise grippe et j'suis resté alité toute la semaine". Je suis trop concentré pour lui répondre maintenant. Je commence quelques discussions mais rien de transcendant. je tombe tout de même sur un profil qui se démarque des autres et dont le feeling passe plutôt bien. Il s'appelle Bruno et a 23 ans, sa principale recherche est de faire des plans mais il n'est pas fermé à la discussion. Il est pas mal physiquement et fait un peu de sport. Je suis franc avec lui et j'avoue être toujours puceau. On parle pendant un bon moment et il me réclame une photo. Je suis pas chaud pour lui envoyer tout de suite sachant que je ne me plais pas. J'ai rendez vous chez le coiffeur cet après midi et je prétexte une excuse pour quitter le site en lui indiquant que je me reconnecterai dans la soirée avec une photo. Il est l'heure je fonce me faire couper les cheveux, ras le bol de cette tignasse frisée. Je décide de faire très court sur les côtés et un peu plus long sur le dessus. Une fois terminée, je trouve le résultat pas mal. Pas de temps à perdre, je fonce maintenant au magasin pour acheter du gel, je suis tout excité de voir le résultat, on dirait un petit garçon !!! Une fois rentré chez moi, j'applique le gel sur mes cheveux et fait des piques sur le dessus, je mets tout de même presque 10 minutes pour me coiffer mais c'est tout nouveau pour moi et je suis jamais vraiment satisfait. eh ben dis donc, ça fait bizarre mais quel changement sans lunettes et avec une nouvelle coupe !!! J'ai toujours un peu les yeux rouges car je galère encore à mettre mes lentilles mais j'ai quand même plus de facilité qu'avant. Je croise en coup de vent ma mère qui semble très surprise de mon changement physique puis je vais dans ma chambre. Je reçois un nouveau message de Vincent "tu fais la gueule ?". Je répondrais plus tard, je me reconnecte direct sur le site, Bruno n'est plus connecté pour l'instant. Je prends une photo avec mon portable que je transfère sur mon PC. Je lui envoie ensuite dans notre discussion et décide de me déconnecter. Je retournerai ce soir comme je lui avais indiqué. Comme j'ai plus grand chose à faire, je réponds au message à Vincent :

Moi : nan désolé mais j'ai été très occupé aujourd'hui

Vincent : ok je suis rassuré

Moi : ça va mieux toi niveau santé ?

Vincent : oui un peu mieux mais je suis pas sûr de revenir lundi, je suis encore faible

Moi : ben repose toi le temps qu'il faut

Vincent : tu veux passer chez moi ce soir ? on pourrait regarder un film

Moi : ben je préfère ne pas venir si tu es encore malade, on reporte ça à un autre jour

En toute sincérité, je préfère aller sur le site ce soir en espérant que Bruno soit connecté. Et on a pas vraiment reparlé du malaise entre nous de la semaine dernière...

Vincent : ok comme tu veux...

Moi : je suis désolé pour la semaine dernière, je sens bien qu'il y a un froid entre nous depuis...

Vincent : je ne veux plus qu'on en parle, c'est moi qui t'ai proposé donc tu as pas à t'excuser

Oui il a pas tort mais je l'ai quand même forcé à m'avaler...

Moi : bon je te laisse, passe un bon weekend et peut être à lundi. Bisous

Vincent : ok merci toi aussi. Bisous

Je me demande ce que peut bien faire Thomas en ce moment. Sûrement entrain de niquer une meuf pour se rassurer sur sa virilité vu ce que je lui ai déjà fait subir. J'aurais quand même kiffé qu'il soit chez moi pour profiter un peu de lui. je finis par m'endormir sans m'en rendre compte et me réveille vers 18h30. Je dîne avec ma mère, je sens qu'elle veut me parler de mon changement mais elle n'ose pas, certainement parce qu'elle doit penser que c'est pour une fille et que la discussion va encore finir en embrouille. Moi ça m'arrange bien et je termine mon repas tranquillement. J'aide ensuite ma mère à tout débarrasser et je perds pas de temps pour me reconnecter sur le site. Il ne s'est toujours pas reconnecté, je suis un peu déçu. J'ai attendu toute la soirée mais toujours rien, quelle frustration !!! Finalement j'aurais mieux fait d'aller chez Vincent même si il était malade, j'aurais pris le risque de choper la grippe mais au moins je serai pas resté chez moi tout seul comme un con un samedi soir. Je m'endors vers 23h dégoûté de ma soirée. Le dimanche passe assez rapidement et toujours aucune nouvelle de Bruno, je parle avec d'autres gars de tout et de rien mais j'ai souvent les mêmes demandes : "tu recherches quoi ?" "actif ou passif ?". Cette journée est finalement aussi calme que la veille, la soirée arrive. Ce weekend a été pourri alors que je trouvais qu'elle démarrait bien. Ma mère ne m'a quasiment pas parlé mais je sais que c'est la faute de mon comportement ces derniers temps. Je préfère briser la glace maintenant

Moi : désolé d'avoir été agressif la semaine dernière

Maman : c'est pas grave, c'est oublié

Moi : tu en penses quoi de mon changement physique

Maman : ça te va très bien mais ça fait beaucoup d'un coup donc très surprise

Moi : oui mais je voulais vraiment changé de tête, évoluer un peu. Je suis content que ça te plaise !!!

Bon au moins je me suis réconcilié avec ma mère, c'est le principal car j'aime pas être en froid avec elle. On regarde la télé tous les 2 et je monte dans ma chambre après. Je me connecte vite fait avant d'aller coucher et surprise !!! Bruno est connecté et m'a répondu, il me trouve plutôt mignon et j'en suis hyper fier. Il est tout simplement sortir en boîte hier soir et a donc passé sa journée à récupérer

Bruno : ça te dit qu'on se voit dans la semaine

Je m'attendais pas du tout à cette demande, je suis stressé car je sais pertinemment que c'est pour un plan

Moi : euh oui mais plutôt dimanche prochaine si ça te dit, c'est chaud pour moi la semaine

Bruno : cool !!! tu peux recevoir ?

Moi : c'est chaud pour moi de recevoir et toi ?

Bruno : moi aussi mais je peux essayer de m'arranger

Moi : ok on en rediscute plus tard si tu veux bien, je vais me coucher.

Bruno : ok bonne nuit alors, on se tient au courant

Moi : oui t'inquiète. Bonne nuit également

Une nouvelle semaine qui démarre et aucune motivation, je pense que c'est le fait que je suis pas satisfait de mon weekend. Je constate que Vincent n'est toujours pas là aujourd'hui, il a vraiment dû se choper une sacré grippe. Je suis pas concentré aujourd'hui, complètement dans mes pensées. Je repense à Bruno, je sais pas pourquoi. On a juste parler mais ça me fait peur la rencontre, je suis puceau et je sais pas du tout comment ça va se passer. JULIEN, tu te réveilles !!! je fais un bond de 15 mètres, c'est mon prof qui me fait sortir de mes pensées. Tout le monde commence à rire et j'entends même un gars crier "tu penses à un mec hein Juliette" ainsi que "la tafiole a passé trop de temps à se relooker". Je suis gêné et devient tout rouge une fois de plus. Le prof essaie tant bien que mal à remettre de l'ordre dans son cours. Puis Thomas prend la parole "c'est bon les gars, laissez le tranquille". On assiste instantanément à un silence de mort, tout le monde regarde Thomas avec surprise, lui qui prend ma défense. Je souris intérieurement, enfin il prend ma défense il était temps qu'il se réveille lui. "Il m'a aidé ce weekend pour certaines matières comme Vincent était malade donc arrêtez de l'emmerder, il est cool". Le cours a repris dans le calme et je suis reconnaissant envers Thomas, je sais qu'on va enfin me foutre la paix. J'essaie de me concentrer un peu plus même si mes pensées sont ailleurs. Je chope Thomas à la fin du cours

Moi : je peux te parler 2 minutes

Thomas : oui, attend que tout le monde soit parti

La classe se vide et je reprends ma discussion

Moi : merci de m'avoir défendu même si je sais que c'était pas sincère et que tu étais obligé

Thomas : de rien... même si je prends pas ça pour un compliment

Sa réflexion me fait un peu sourire, il le voit et j'ai l'impression de le voir légèrement rire aussi

Moi : je voulais juste te demander une chose

Thomas : quoi ?

Moi : donne moi ton numéro de téléphone

Thomas : pourquoi ?

Moi : ben je veux l'avoir, c'est tout

Thomas : tu en as pas besoin, je vois pas pourquoi tu le veux

Moi : discute pas et donne le moi

Il cède et me donne son numéro. Je l'appelle tout de suite pour vérifier qu'il ma bien donné le bon

Moi : merci, à tout à l'heure

J'ai le numéro de téléphone de Thomas, on sait jamais ça peut toujours servir. La semaine avance à grand pas et plus aucune remarque, ni insultes, j'ai enfin la paix. Le soir je parle régulièrement à Bruno et il a trop hâte qu'on soit à dimanche, moi ça me stresse. Aujourd'hui c'est mon jour privilégié avec Thomas et j'ai bien l'intention d'aller plus loin que la dernière fois. Je prend de plus en plus d'assurance et ça me plait. Comme d'habitude j'attends que tout le monde quitte le vestiaire. Je trouve qu'il met du temps à revenir et je perds un peu patience, il me soûle ce Damien à le monopoliser autant de temps. A peine arrivé, c'est plus fort que moi je m'énerve

Moi : punaise tu en as mis du temps !!!

Thomas : désolé ça a pris plus de temps que prévu

Moi : bon pas grave je te pardonne, tu m'as défendu la dernière fois

Thomas : sérieux, pourquoi tu es encore là ?

Moi : ben tu t'en doutes

Thomas : Julien, je suis hétéro, ne me force pas à refaire tout ça

Moi : moi ça me plait, je me fous carrément de ton avis

Thomas : tu vas me faire ça pendant combien de temps, je pense que j'ai assez subi comme ça

Moi : c'est une plaisanterie !!! tu avais l'intention de me faire subir tes humiliations combien de temps ?

Il ne dit rien, je le sens même gêné car il croit comprendre que c'est loin d'être fini

Thomas : Jsuis désolé Julien...

Je ne peux m'empêcher d'éclater de rire en entendant ces paroles sortir de sa bouche

Moi : je pense qu'il est un peu tard pour ça. Et je ne pense pas qu'un simple désolé peut faire disparaître les années de galère

Thomas : je sais bien mais que veux tu que je fasse de plus

Moi : ben c'est la raison de notre présence ici, déshabille toi

Thomas : je t'en prie Julien, j'arrive plus à supporter tout ça

Moi : déshabille toi !!!

Il retire ses vêtement avec beaucoup de réticence et je vois sur son visage qu'il n'est vraiment pas bien, encore plus que les fois précédentes. J'ai presque de la pitié pour lui mais je me reprends vite, je l'ai à ma disposition et c'est tout ce dont j'avais toujours rêvé.

Moi : laisse ton caleçon et rejoins moi dans les douches

A peine arrivée, je n'hésite plus et l'embrasse direct en mettant ma langue au fond de sa gorge. Je ne tarde pas à avoir déjà une trique d'enfer. Je commence à descendre avec ma langue au niveau de son cou puis sur son torse bandant. Je m'attarde sur un de ces tétons que je commence à bouffer et mordre tout en caressant son corps. Il émet un petit gémissement mais je pense que c'est de douleur et non de plaisir, j'ai dû mordre un peu trop fort. Mes mains arrivent sur son dos et descendent progressivement jusqu'à se loger en dessous de son caleçon. Je suis entrain de peloter ses fesses bien fermes et bombés, que c'est bon !!! J'en peux plus et un de mes doigts commence à titiller son petit trou vierge, je bouffe toujours son téton avec autant de plaisir. D'un coup, mon doigt tente de forcer le passage dans son trou, il est très serré mais sa main vient prendre mon bras pour retirer direct mon doigt logé à son trou

Thomas : arrête Julien, tu me fais mal !!!

Moi : désolé j'étais trop excité !!!

Je me relève et retire mon jean et mon caleçon pour libérer ma bite.

Moi : mets toi à genoux comme la semaine dernière

Il ne tarde pas à le faire puis me branle sans que je lui demande quoi que ce soit, ma queue est déjà bien dure !!!

Moi : on va aller plus loin Thomas, la branlette ne me suffit plus

Il devient blanc tel un fantôme car il a certainement compris où je voulais en venir

Moi : pompe moi, je veux que tu me suces

Thomas : non, je le ferai pas. Ca, je peux pas, désolé

Moi : pense à ton avenir Thomas, pense à ton avenir

Il a une fois de plus les larmes aux yeux, je comprends que ce que je lui demande va bien au delà de tout ce que j'ai pu lui demander jusqu'à présent

Thomas : Julien, je peux pas. Ne me demande pas de te sucer, je t'en prie

Moi : me laisse pas dans cet état, tu vois bien qu'elle en a trop envie

Je prends ma bite et décide de lui donner des coups sur sa gueule, je frotte mon gland contre sa bouche. Elle est encore plus dure

Moi : regarde, elle est pas contente. Ouvre la bouche et sois sage

Il est complètement en larmes, il ne cesse de ma supplier d'arrêter ce calvaire

Thomas : pitié Julien, pitié !!!

je commence sérieusement à perdre patience et ne supporte plus qu'il me supplie à ce point. Je prends sa tête et le claque contre mes pieds

Moi : lèche mes pieds salope !!! Ca t'apprendra à ne pas m'obéir !!!

Il le fait presque immédiatement. Je le sens dépité d'être rabaissé à ce point, il semble ne plus savoir où il se trouve et lèche mes pieds sans beaucoup de résistance. Je constate aussi son dégoût de lécher mes pieds, ça m'excite encore plus cette soumission. Je redresse sa tête en le prenant par ses cheveux et le plaque contre le mur

Moi : maintenant ouvre la bouche et pompe ma queue !!!

Il a les yeux rouge, à croire qu'il a pleuré pendant des heures, puis ouvre timidement sa bouche. Je n'attends pas plus longtemps et force le passage avec ma bite pour lui rentrer dans sa bouche. Ca y'est enfin !!! Je commence direct les va et vient, je suis le mec le plus heureux du monde, Thomas est entrain de me pomper la queue. Je vais de plus en plus vite, j'en profite à fond et lope littéralement sa bouche. Au fur et à mesure de l'excitation et sans m'en rendre compte je vais trop loin et il me fait une gorge profonde. Instantanément il a des hauts de coeur et se retire, j'ai vraiment cru qu'il allait vomir et se met par terre en toussant au moins pendant 2 minutes !!! Il essaie de se remettre tout doucement .

Moi : allez c'est bientôt fini, suce moi encore un peu ça va venir de toute façon

Il se remet en position et prend quelques secondes pour se remettre de ses hauts de coeur. Je me rapproche tout doucement mais c'est à ce moment qu'on entend "MAIS C'EST QUOI CE BORDEL?". Je sursaute et me retourne direct, je deviens blanc et reste figé, c'est Damien. Notre prof de sport se tient devant nous et vient de nous capter !!!

Voilà pour la 2ème partie. N'hésitez pas à me laisser vos commentaires, ça motive toujours pour écrire au plus vite la suite.

Miangemidemon

privegay59@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Un amour inaccessible - Vengeance sur Hétéro

Dernière mise à jour publique

02/12 : 13 Nouvelles

Pendaison de crémaillère Alex
1 de perdu, 2 très chauds de trouvés James
Montparnasse Lane
Plan punition Chopassif
Serveur timide, mais chaud Romain
Un super plan en voiture Le paon d'Héra
Ma première collocation Pascal
Un Français au Québec Wesley
Ascenseur bloqué Hugo
Première fois hard Inexp
Deux novices dans la douche Flavien49
Accident de travail Catana
Autostop en Martinique Ed.Nygma

La suite... 29 épisodes

Mon pote Hector -04 Anno
Nicolas et Bobo -02 Nicolas
Jeune, riche et gâté -08 Matt
Première fois sur un site -02 ChTtbm
Le jouet d’un hétéro -04 Franck84
Soumission & Domination -514 Jardinier
Soumission & Domination -515 Jardinier
Chambre à louer -12 Jeanmarc
Voyage Initiatique -11 Ninemark
Voyage Initiatique -12 Ninemark
Voyage Initiatique -13 Ninemark
Voyage Initiatique -14 Ninemark
Voyage Initiatique -15 Ninemark
Ménage et baise à 12 -03 Denis
Mon âme au diable -06 Pititgayy
Mon âme au diable -07 Pititgayy
Ancien pote -09 Bearwan
Ma première collocation -02 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Ma première collocation -04 Pascal
Ma première collocation -05 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Le jouet d’un hétéro -03 Franck84
Le jouet -04 Hellboy62
Hypnotisé mon copain -08 Jeanmarc
Colocation -06 Emerick
Le jouet -02 Hellboy62
Le jouet -03 Hellboy62
Les Chronique de Max -10 Max

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)