11 Nov.
+ 54 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

MINET
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode

Épisode précédent

Galère à l'entrepôt -03

A armes inégales !

J’étais fou de rage, contre le prof, contre moi, contre Rico ? non.. en fait, plus du tout conte Rico. Et si j’étais honnête, je reconnaitrais que je commence même à carrément pas être à l’aise, avoir honte de l’avoir humilié devant tt le monde comme je l’avais fait.. putain, j’pouvais pas le laisser tranquille ? j’avais besoin de le mêler à ça ?
Le prof, oué j’m’en balec, j’ai vraiment envie de lui exploser la gueule, de diffuser ses fotos si y faut, mais pas Rico.. putain, non, pas Rico, mon pote, mon frérot…

Sans y réfléchir j’avais pédalé jusqu’à la salle de boxe… bon, j’allais pouvoir me défouler, évacuer ma rage et ma haine en cognant sur un sac de frappe : j’en avais bien besoin !
Je prends mes affaires dans mon casier, enfile mes gants, mon short et mon pompes, et sans discuter avec personne, j’file direct devant un sac, dans un coin, et commence à frapper..
Le coach vient me voir : hé, Vlado, qu’est ce qui t’arrive ? vazy mou mon gars, y t’a rien fait ce sac, monte en puissance plus doucement tu vas pas tenir la longueur sinon, comme ça…
C’est bon, coach, je lui répond.. y’a d’la réserve… je lui fait un vague sourire et il s’en va, visiblement perplexe.. envie d’être seul..
½ heure, je commence à être bien défait… dégoulinant de sueur, je m’arrête, m’assois par terre contre un pilier, essaie de me reprendre.. il avait raison, le coach, je me suis bien vidé, JPP, .. mais putain qu’ça fait du bien !!
D’un coup, je vois arriver Rico, qui est lui aussi venu jusque là.. en tenue, torse nu, carrure large, le magnifique tatoo que je lui ai offert pour son anniv met en valeur une de ses belles épaules.., la ceinture de son short de boxe souligne ses magnifiques abdo.. chaussures souples , gants enfilés… putain, qu’il est beau !! le regarder me remue les entrailles comme jamais, jamais j’aurais imaginé que mon frère me fasse un effet pareil, c’est quoi ce zbeul ?!!…
Il me lance un regard noir....
Viens te battre.., il me crache. Il a l’air déter..
Ok, je lui dit en souriant.. déso pas déso, style j’m’excuse mais j’perds pas le contrôle.. on va s’désembrouiller j’sens..
Je me lève péniblement, chope deux casques sur une étagère, lui en tends un et commence à enfiler le mien en le suivant jusqu’au tapis du fond où il m’entraîne.
Pas le temps de l’attacher : il se retourne d’un coup et me balance un énorme crochet du gauche fulgurant au menton, qui fait gicler le casque et m’envoie direct au tapis, sonné…
Groggy , j’essaie de me relever mais Rico saute à cheval sur moi, me reclouant au sol entre ses jambes, et continue de me balancer des crochets : droite, gauche, droite, gauche…
Ma tête roule au gré de ses coups, d’un côté, de l’autre, impuissant j’essaye de me protéger, sans aucun succès.
A chaque coup, je l’entend siffler, entre ses dents… va te faire foutre, va te faire foutre…
A demi dans les vapes, je vois le sang gicler de mon nez à chaque mandale, qui retombe en gerbe sur ma gueule, mes yeux et brouille mon regard… éclabousse mon torse, le sien… film au ralenti…
J’ai mal, je me sens partir, je me défend et me protège de moins en moins, faute de force qui me reste..
Pourtant, dans ma demi conscience, j’suis bien.. j’crois que je souris.. je flotte.. je sens Rico vivant, au dessus de moi, je sens ses cuisses serrées contre mon ventre, putain j’te kiff, je tiens son regard et je lui souris encore, malgré la colère que je vois dans ses yeux qui m’aspirent… sans que je puisse réagir, il me vide et se remplit de moi…, ma violence, ma sauvagerie, mes impulsions incontrôlées… tout est happé par sa force tranquille mais implacable..
Son regard, sauvage, inquiétant mais tellement attirant me dit à son tour: tu as été trop loin, petit pd.. je dois te punir, tu vas te soumettre, je le veux. Je te veux. tu n’as pas d’alternative.. tu m’appartiens, .. c’est moi le maître.. tu vas grandir maintenant, de gré ou de force…
J’essaie de résister à ces yeux qui violent mon âme, qui mangent ma volonté.. je veux me rebeller, mais quelle est cette sensation nouvelle de plénitude, d’abandon jamais ressentie.. malgré les coups qui pleuvent, je me sens bien… un besoin de soumission perverse m’envahit, je veux fuir et en même temps lui appartenir, lui résister et être son objet, qu’il m’utilise, qu’il m’ouvre, qu’il me dévore, qu’il m’absorbe… je me sens entraîné, vide de résistance, dans le puits vertigineux où il m’emmène irrésistiblement.. je suis vaincu, je m’offre… honteux et consentant..

Je prétendais être le boss, je vois à présent comment ce n’était qu’une illusion, à quel point je suis un jouet entre ses doigts, qu’il décide, qu’il choisisse, je sens comme sa force est mille fois supérieure à la mienne, factice, résister serait une torture bien pire que les coups, enfin je m’abandonne à lui…
Vampire exigeant, son cerveau pénètre encore plus profondément dans le mien, comme je voudrais que sa queue transperce aussi entièrement mon corps… son esprit suce et absorbe ma volonté, comme je voudrais sucer sa bite et avaler goulument son jus gluant…
Je ne rêve à l’instant que d’absorber moi aussi son nectar précieux, ma queue gonfle d’excitation, je sens le sang battre en elle de plus en plus fort, de plus en plus vite, de plus en plus incontrôlable..
Le plaisir monte, je suis impuissant à résister …encore , frérot, vazy encore..
… vertige.. un sursaut, et un effort supplémentaire pour me protéger, mais non, je peux plus, je suis à sa merci… prisonnier de son corps comme de sa volonté.. .. j’ai mal à chaque coup et pourtant tellement excité de le sentir sur moi.. je sens inconsciemment mon érection prendre forme dans mon short.. à force de me débattre, c’est maintenant mon bassin qui a glissé sous son cul, que je sens, ferme, contre ma grosse queue raide et dure plaquée sur mon bas ventre… elle a sa vie propre, je ne la maîtrise pas.. son poids sur moi la fait réagir, j’appuie et je me frotte contre sa raie qui remue, et s’ouvre à chacun de ses mouvements, que je voudrais écarter pour y plonger.. je crois le sentir réagir en retour : il se cambre imperceptiblement, je le devine, pour mieux plaquer son boule tout chaud contre mon sexe.. je suis sûr qu’il partage mon plaisir pervers infini..… le tissu léger de nos short ne gâche pas la sensation immense de nos corps qui se touchent, l’obstacle insignifiant les rendant au contraire encore plus désirables.. dieu que c’est bon de souffrir par lui…
il a quitté soudain ses gants, ses mains puissantes me saisissent au cou.. il m’étrangle, je respire de plus en plus difficilement, j’ouvre ma bouche immense et cherche l’air, je me débat.. mais il me maintient implacablement.. à sa merci, mon excitation croît encore si c’est possible… dieu que c’est bon..
il s’est avancé sur mon torse, j’ai maintenant la tête prise entre ses cuisses, son short rouge, brillant, large, impudique, ne cache rien de son slip blanc, gonflé à éclater par sa verge vigoureuse et tendue qui se dessine.. son gland palpitant que je devine, encore plus provoquant , bout humide ..l’élastique tendu de son slip, entrouvert par l’imposante masse qu’il contient, me laisse deviner le haut puissant d’une de ses cuisses dorées, et les magnifiques couilles fermes en foncées que je rêve de gober, bonbons savoureux, dans ma bouche grande ouverte , offerte, et de lécher, avec ma langue obscène que je tends, espérant qu’il la comble de son suc délicieux et précieux..
J’inspire l’odeur virile, enivrante et musquée de son entre jambes offert, moiteur de short, sueur sucrée et forte, la tête me tourne.. J’en veux plus, beaucoup plus.. Drogue irrésistible qui m’affole.., je crois que je vais exploser…
je cherche désespérément l’air… tente de me dégager de son étreinte mortelle.. en vain. L’oxygène me manque trop… Etouffé, affolé, je cherche son regard au dessus de moi.. je panique.. beau comme un dieu adoré exigeant, matador fier, conquérant et vainqueur, il esquisse un sourire narquois, envoutant, hypnotique qui semble me dire.. »ton père a raison, tu dois être puni, toujours ».. il me nargue, se cambre et approche encore , écartant mieux les cuisses, son sexe palpitant que je devine vers mon visage, offert mais impuissant à assouvir mon désir de lui… son érection violente est la preuve, si j’en avais besoin du plaisir vicieux qu’il prend à me dominer maintenant.. plaisir qui rejoins le mien, honteux, de lui appartenir, qu’il se soit saisi du pouvoir..
Dans un sursaut je me rebelle, je refuse de me soumettre, l’humiliation d’être traité , la honte du vaincu me réveillent.., écartelé entre reddition et vengeance, déchiré entre besoin de revanche -je veux le voir à mes pieds me supplier – et abandon total à sa volonté.. je ne sais plus, je suis perdu..
Mais mes jambes deviennent molles, mes bras retombent.. seule ma queue semble vivre encore , et absorbe toute l’Energie de mon corps.. je ne me défend plus du tout… je pense au paradis avec lui avant de vraiment partir dans le cirage.. !!... black out !
J’ouvre les yeux, tout ça n’a dû durer que quelques secondes…c’est la dawa autour de moi….
Deux meks qui tiennent Rico par les épaules qui a l’air toujours autant véner et se débat.. il essaie de se libérer, ça gueule de partout… je me relève sur un coude, je souris à la ronde… c’est bon, les gars, tout va bien, .. je tente de me relever mais je retombe,.. je recommence.. ca va aller..
Frustré par le non aboutissement de cette secrète parade d’amour lubrique , que personne ne semble avoir remarqué, exhibition partagée en confidence qui m’a rendu fou mais danse inachevée, je suis mal..
Le coach pourrit Rico, ils l’emmenent, je les vois plus, je veux qu’il reste… il va me soigner, me protéger, s’occuper de moi…..
mais un mek arrive.
Putain, Vlado, il est ouf de chez ouf, ton pote !! qu’est ce qui va pas chez lui ? t’as vu ça ? .. bon, y’a pas l’air que t’aies le nez cassé, t’as une putain d’chance… mais tu vas avoir un coquard, gros, j’t’explique même pas…
C’est bon, c’est bon les gars, merci…j’dois y aller maintenant..
Tout le monde veut me retenir, mais J’ai envie de parler à personne, rejoins la douche en espérant y trouver Rico.. il n’est plus là, le coach me dit qu’il l’a jeté.. je me douche, je me rhabille, je sors et monte péniblement sur mon byke.. je veux retrouver Rico, lui expliquer, lui demander pardon… je roule jusque chez nous..
Arrivé. Personne, il est pas là. Il répond pas non plus à son phone, il refuse mes appels.. putain Rico, un effort STP… fais pas l’boloss..
Bon, il va finir par rentrer.. on va s’expliquer..
Je me balance sur mon pieu en attendant… ma queue au souvenir de ce combat des chefs revit, se réveille, me sollicite.. je descend mon froc et mon calbut sur les genoux, la première caresse à mes burnes déclenche une éjaculation précoce immense, incontrôlable, un geyser de sperme jaillit en jets continus qui m’éclaboussent le ventre et le visage, je hurle mon plaisir, libéré mais tellement frustré de ne pas le partager.. engourdi par la branlée que je viens de prendre, et par le bonheur de la jouissance, je tarde pas à m’endormir, gardant sur moi les traces de mon yop au goût salé, que j’ai étalé avec délice et dégusté du bout de mes doigts collants que je lêche.. rêvant que c’est le sien.. ..archi naze…
… c’est au milieu d’un rêve érotique toride ou se mélangent Rico avec le prof, mon coach, et des corps d’étalons inquiétants que je ne connais pas, que je suis réveillé par mon phone.. putain c’est lui ?.. non, numéro inconnu.. j’hésite, je décroche..
Ouais ?
Vladimir ? ici Mathieu Scott.
Putain, c’est le connard de prof y veut quoi ? ma rage contre lui se réveille instantanément.. j’ai pas envie de l’entendre, ni de le voir.. je veux juste le pourrir, l’humilier, le mettre à terre....
Va t’faire enculer gros pd je lui répond..
Ecoute, fo que je te parle sérieusement.. fo qu’on s’explique, y’a malentendu.. on peut se voir maintenant ?
L’occasion de ma vengeance.. oui,.je réfléchit pas, je la saisit.
OK gars, donne ton adresse je viens tt de suite qu’on en finisse, d’une façon ou d’une autre. Tu sais ou est Rico ?
Pas avec toi ? non, pas vu. Et c’est toi que je veux voir, pas lui.
Ok j’arrive, tu l’auras voulu.
Il me donne son adresse : pas loin de chez oim.
Laisse moi 1/2heure, j’lui réponds.

Otto

prayus88@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Galère à l'entrepôt

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

MINET

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)