17 Nov.
+ 68 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Exercice 3

"Monsieur, pouvons-nous reprendre l'exercice 3 ? Je ne suis pas sur d'avoir tout compris ... " dis-je en dévorant mon professeur de Mathématiques du regard. Il a bien compris où je veux en venir, mais se prête au jeu.

Je me présente, Pierre, 18 ans en Terminale Scientifique. J'ai découvert mon homosexualité il y a environ 4 ans. Au fur et à mesure de mon périple sensoriel, je me suis rendu compte avoir une forte attirance pour les mecs plus âgés. Mon prof de maths est l'archétype du quinqua bandant. Toujours en chemise, il porte souvent un jean qui le moule un peu, laissant suggérer un organe de taille respectable. Souvent un peu ouverte, sa chemise dévoile les prémices d'une toison de mâle, et son fessier bien arrondi vient parfaire le bonhomme. Son visage est doux avec un brin d'autorité, une barbe bien taillée et des yeux verts foncés qui lui procurent un regard charmeur et un peu coquin. Ya pas à dire, cette année je me suis réconcilié avec les maths.

"Mais bien sûr Pierre, je suis là pour ça", me rétorqua-t-il.

Mon prof commence donc à reprendre ses explications, de sa voix grave et virile qui m'excite tant. Cette voie, cela fait 7 mois que je l'entends 5h par semaine. 7 mois que je bois ses paroles. 7 mois que j'ai envie qu'elle me parle d'autre chose que des maths. En reprenant sa demonstration au tableau, je remarque que mon prof cambre un peu ses fesses. J'aperçois meme un instant le début de sa raie, mmh je me suis pas trompé, il veut de la queue lui aussi ! Il se retourne et me demande "tu as compris?" avec un magnifique sourire. Son regard me transperce. J'ai envie de m'abandonner à lui. Quelques poils dépassent de son décolleté de chemise et suggèrent une virilité présente sans être excessive. La c'est plus une mi molle que j'ai, mais on bonne trique comme on en a trop peu souvent.

Je commence à perdre pied avec la réalité. Devant moi, l'objet de tous mes récents fantasmes, avec un magnifique sourire, commence à se toucher le paquet. Un court instant je prend peur et m'imagine m'enfuir de la salle en courant... après tout le bac est dans moins de deux mois, et coucher avec son professeur ne m'apparait pas comme étant l'idée la plus lumineuse que je puisse avoir. Et si quelqu'un nous surprenait ? Si on est vraiment chauds, je pourrais toujours le recontacter en juillet, j'ai son adresse e-mail...

Puis, nos regards se croisent et se bloquent, durant quelques secondes probablement, mais ca me parait une éternité.
Bon sang, ce genre de situation ca n'arrive pas deux fois, je me jette à l'eau, l'enlace et l'embrasse. Je prends conscience que même si je le dévore du regard depuis le début de l'année, je ne me suis jamais attardé sur ses lèvres. Elles sont pourtant très joliment dessinées et d'une douceur incroyable. Un peu hésitant au début, notre baiser se transforme en un véritable combat de langue, personne ne prend le dessus, ça dure, un peu de salive coule le longs de nos joues. Puis mon prof met fin au baiser et va fermer la porte à clé. Les fenêtres donnent sur la forêt mitoyenne au lycée donc personne ne peut nous voir. Il se retourne me regarde et me dit "A nous deux, petit coquin". Mmmmhh voilà ce que je voulais entendre !

On reprends donc notre baiser, les mains se font de plus en plus baladeuses. J'explore son corps. Ses épaules sont correctement dessinées et ses fesses bien rondes. Nos paquets se frottent l'un à l'autre et je commence à mouiller. Il se cambre quand mes mains passent sur ses fesses. Mmmh un mec à la fois viril et salope, j'aime ! Je le sens bouillant de testostérone et ça m'excite encore plus. Il prend les devant, enlève mon T-shirt et commence à me lécher le téton gauche tout en me pinçant le droit. Bravo Monsieur, vous avez trouvé mon bouton "salope". Je gémis et me cambre sous l'attaque menée sur deux fronts par mon prof. Je sens que je mouille encore un peu plus et que mon cul se dilate. J'aime ça, il le sens et en profite. Il me travaille une bonne dizaine de minutes, j'ai le bout des tétons tout dur, il entreprend de me lécher vers le nombril, puis encore plus bas...

Il me défait ma ceinture, baisse mon pantalon et commence à jouer avec mon sexe à travers mon boxer. Je le sens respirer, renifler, lécher et gémir, c'est trop bon, je suis super excité ! D'un coup il baisse mon caleçon et ma queue se dresse bien droite devant lui. Il me regarde droit dans les yeux et commence à enfourner lentement mon dard dans sa bouche. Il arrive à la base de mon sexe, toujours en maintenant son regard dans le mien. Il commence alors à jouer avec sa langue sur mon gland et mon frein. C'est bon. J'amorce un va et vient avec mon bassin et le sens récepteur. Ma bite n'est pas énorme mais loin d'être petite, 17 cm en pleine érection, et la facilité avec laquelle il la prend en entier dans son gosier me montre qu'il a l'habitude des gorges profondes. Je plonge dans un océans de sensations inédites. Je m'étais déjà fait sucer, mais alors là ! Je sens que je monte et lui demande de se calmer. Il se redresse alors et m'embrasse. Sa bouche pue la bite, miam !

Je me décide alors de lui rendre la pareille et me dirige vers son paquet. La fellation l'a apparemment bien excité, son jean forme une belle bosse qui me promet un bon ramonage. Je la sors et découvre alors une belle bite bien veinée, un peu plus courte que la mienne mais un peu plus large, non circoncise. Génial, je suis plutôt bon pour jouer avec les prépuces. J'entame alors la fellation et commence par engloutir seulement son gland, je le passe sur mes lèvres, je le lèche abondamment. Je l'entends gémir d'une voix rauque et grave, mmmh il m'excite bien le monsieur ! C'en est trop, je passe aux choses sérieuses et entreprend moi aussi de le pomper en gorge profonde. Il le sens et commence à me pilonner la bouche. Je lui appuie sur les fesses pour lui faire signe qu'il peut y aller plus fort, et décide alors d'envoyer un doigt vers son trou...
La réponse est immédiate, mon prof double sa cadence et ses grognements s'en voit décuplé. Ok, j'ai jamais vu un mec aussi viril et salope à la fois, je n'en reviens pas, je n'ai jamais été autant excité ! De la mouille s'échappe abondamment de mon sexe. Le sentant se tendre, je ralentis la cadence et grâce à un habile jeu de mains et de doigts dans l'anus je le maintiens juste en dessous de l'orgasme un bon quart d'heure. Entre deux râles de plaisir il me souffle "arrête...", ce que je fais. Je remonte a hauteur de son visage et nous nous embrassons doucement en nous enlaçant. Il a besoin d'une pause, on dirait. Intérieurement je suis très content, si je lui procure tant de plaisir il va probablement vouloir que l'on se revoie !

Puis d'un coup il reprend les commandes, cool j'aime bien qu'on me dirige un peu, et m'allonge sur son bureau. Ok on bascule vraiment dans le porno là - ce qui n'est pas pour me déplaire - et s'attaque à mon anus. Il le lèche d'une manière indescriptible, si ce n'est qu'elle m'envoie au septième ciel ! Il reste cependant doux dans ses caresses et sa barbe de 3 jours rajoute une dimension à l'anulingus qui m'étais jusqu'alors inconnue. Après quelques minutes il me demande simplement "je peux ?" et j'hoche la tête en signe d'acquisition.

Son gland s'approche alors de mon trou. Il le frotte doucement contre mon anus, c'est délicieux. Puis il commence à s'introduire. Là aussi il maintient son regard dans le mien. C'est magique. Il s'y prend doucement, et sa bite rentre sans trop de problèmes. Il faut dire qu'elle n'est pas énorme et que je me suis déjà fait enculer quelques fois. Enfin je sens ses couilles qui viennent taper contre mes fesses. Je me rends compte qu'elle sont bien lourdes et que je ne m'étais pas du tout attardé dessus lors de ma fellation. Tant pis, mon esprit est vite emmené ailleurs par la cadence progressive de ses coups de rein qui font naître en moi une chaleur profonde au niveau du bas ventre. Il sait s'y prendre le bougre. Je sens ses couilles taper de plus en plus fort contre mes fesses et son ventre vient se frotter contre le mien. Mmh ... trop bon ... J'en profite alors pour profiter de sa toison que je parcours de mes deux mains, ni trop fournie, ni trop éparse, qui commence à pencher dans les gris. Il répond en passant une main autour de mon coup et en m'étranglant légèrement. J'halète de plus en plus fort et nos regards ne se sont toujours pas décrochés. Son visage commence à se déformer un peu à cause du plaisir, je décide alors de lui caresser ses tétons des mes paumes, préalablement enduites de ma salive. Cela à pour effet de calmer sa cadence mais chacun de ses coups de reins sont maintenant, profonds et puissants, il me remplit complètement. Je sens que je m'embarque vers l'orgasme, c'est trop bon, je commence à me raidir, il le sens, accélère et j'explose dans un orgasme sans précédent. 7 jets de sperme chaud sortent de mon sexe pour venir s'étaler sur mes tétons et mon visage. Il n'arrête pas de me pilonner, je suis à demi conscient, ravagé par tant de plaisir quand je sens qu'il se décharge en moi. Les va-et-vient s'arrêtent progressivement, puis il se retire et s'allonge sur moi, en léchant le sperme qui se trouvait sur mes tétons. Enfin, il m'embrasse tendrement en nettoyant mon visage avec sa langue.

OK. La c'est moi qui ai besoin d'une pause.

J'essaye de reprendre mes esprits, lorsque :

"Eh bien, j'avoue que je ne m'attendais pas à cela quand j'ai remarqué que tu me regardais ! Tu parles d'une bonne surprise ! Tu es sacrément doué Pierre !" lâche-t-il.
"Je ne peux que vous retourner le compliment" je m'entends lui répondre.

N'étant pas encore complètement remis, je ferme les yeux lorsque je sens sa langue commencer à jouer avec ma bite débandée. "Wow, vous n'en avez pas assez vous ? " " Ya pas de raison que seulement ton cul se fasse pilonner Pierre, à ton tour de me prendre ! ". Ses paroles ont un effet quasi instantané et voilà mes 17 cm prêts à reprendre du service. Je suis allongé sur le bureau, il est à califourchon sur moi, prêt à se faire empaler. Il s'assied sur mon chibre sans ménagement et je suis presque entièrement en lui en un coup. Ok, il est habitué des deux côtés on dirait. Il commence des va-et-vient, je le laisse mener la danse, il est très doué. Son intérieur est bien chaud et accueillant. Nos respirations reprennent leurs halètements. C'est bon. Il me regarde et me souris. Putain, qu'il est beau. Ma bite gonfle encore un peu. Il accélère sa cadence et fermer les yeux. Il s'abandonne totalement à ma queue, ses soupirs rauques et graves m'excitent énormément. Ca, c'est un homme qui sait prendre une bite !

Je décide de reprendre le dessus, le retourne et descends du bureau. Il est là, le ventre sur son bureau, les fesses bien cambrées, totalement ouvert pour moi ... "Pierre... encule moi encore s'il te plaît... ". Je ne me fais pas prier et le repénètre sans ménagements, il tremble, il aime ça la salope ! Je le pilonne du mieux que je peux, en faisant bien claquer mes couilles contre son cul. Mmmh décidément, ce prof de maths c'est quelque chose ! Je m'allonge sur son dos et entreprends de jouer avec ses tétons. Il commence à se tortiller et à crier de plaisir, j'attrape alors mon T-shirt pour m'en servir comme bâillon. On peut encore nous entendre. Et puis c'est excitant. L'homme qui me pilonnait et me dominait il y a encore 20 min se retrouve totalement à ma merci, et il aime ça. Putain que c'est bon. Je sens que je monte. Je ralentis mes coups de rein en m'attardant bien au fond lui, il tremble de plus en plus fort lorsque je sens son cul se resserrer autour de mon sexe, c'est magnifique de le voir ainsi. Ma main s'approche de son sexe et constate qu'il a bien juté sur son bureau. J'entreprends alors de le branler avec son sperme, ce qui a pour effet de prolonger son orgasme, pendant que je me finis dans son cul. Il râle de plaisir. Au moment où je sens que je vais juter, il me pousse, se retourne, crache le bâillon et engloutis mon sexe. Après 2 va-et-vient je jute au plus profond de sa gorge, et il déglutis, encore une fois en me regardant droit dans les yeux. Puis il se relève et m'embrasse, il n'avait pas tout avalé, ce cochon, et mon sperme se mêle à notre pelle.

A ce moment, nous entendons les femmes de ménages dans la salle d'à côté. Je regarde l'heure, il est déjà 18h45 ! Elles ne vont pas tarder à débarquer dans cette salle non plus. Nous nous rhabillons en vitesse, j'enfile mon sweat-shirt directement car mon T-shirt est imbibé de sa bave. "Désolé, mais c'est toi qui m'as fait faire ça", me dit-il avec un regard coquin quand il remarque que je range mon habit directement dans mon sac. Je lui réponds par un sourire.

Il attrape un bout de papier, note son numéro et me le tends en ajoutant "si jamais tu veux qu'on passe à l'exercice 4 samedi soir, envoie moi un message". Il me fait une bise, une petite caresse sur le sexe et sors de la salle. Encore un peu sous l'effet de ce qu'il vient de se passer, je remarque qu'il y encore tout son sperme sur le bureau ! J'attrape alors 2 ou 3 mouchoirs, nettoie vite fait et sors de la salle à mon tour en me disant que j'ai bien fait de ne pas fuir quand j'ai hésité !

Je monte dans le bus en pensant à samedi soir ... Je bande déjà !

Pmgayy

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)