Avril
Un gros travail pour les smartphones et tablettes enfin fait !
"Un site plus responsive"

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Une très longue histoire hot

Chapitre -10 : Le départ en vacances

L’été arrive et nous décidons Jacques et moi d’aller passer quelques jours au Grau du Roi. Nous nous retrouvons un vendredi soir avec Bruno et Pierre pour prendre un pot dans un bar du Marais et nous évoquons respectivement nos vacances.

Bruno nous dit qu’ils ont réservé un appartement à Aigue Morte et nous constatons que nous serons sur la côte presque en même temps avec cependant un décalage. Ils nous proposent de prolonger notre séjour et de nous héberger pendant 4 ou 5 jours. Jacques me regarde et je ne manifeste aucune désapprobation. Il comprend que je lui laisse le soin de prendre la décision et de répondre. Il accepte.

Pierre me jette alors un regard discret mais brillant d’excitation. Il se positionne à côté de moi et sans que Bruno ni Jacques ne puisse le voir. Il me met sa main au paquet et le caresse furtivement, ce qui me fait immédiatement bander.

Nous partons en voiture le vendredi matin sous la chaleur de début août. Nous faisons notre première halte sur une aire d’autoroute après 3 heures de conduite (oui je sais ce n’est pas bien, il faut s’arrêter toutes les deux heures). Il y a juste quelques voitures sur le parking car nous sommes partis très tôt pour essayer de gérer la sortie de Paris plus facilement à 4 heures du matin.

Nous allons tous deux aux toilettes qui sont vides. Après avoir bien vidangé nos vessies nous allons nous dégourdir les jambes vers la partie boisée de l’aire. Nous approchons de la clôture au fond et nous apercevons une déchirure dans le grillage qui donne sur un chemin de terre qui pénètre dans un bois. Nous l’empruntons. Au bout de 100 mètres, j’entends des bruits dans les buissons et je les vois remuer. D’un signe de la main je bloque Jacques et je lui fais comprendre de se taire. Nous approchons doucement et les bruits se précisent. Ce sont des gémissements de plaisir.

A travers les buissons nous apercevons deux jeunes, âgés de 25 - 28 ans environ, qui s’envoient en l’air. Le premier est brun avec des cheveux bouclés les deux bras tendus appuyé sur un arbre, le torse bien dessiné et nu, le pantalon et le shorty sur les chevilles, les reins cambrés en train de se faire prendre par le second. Il ferme les yeux tant il semble y prendre du plaisir et souffle de plus en plus fort. Le second est châtain clair en teeshirt, le bermuda ouvert laissant voir une magnifique queue, longue bien que pas très épaisse, qui limait le cul du premier. Ils ne nous ont pas encore vus.

Nous profitons du spectacle un moment. Ils sont superbes dans l’effort. Jacques me regarde et m’interroge des yeux pour savoir si nous nous manifestons ou pas. Je lui fais un petit signe d’acquiescement de la tête. Sans un mot, nous nous plaçons à proximité derrière un autre buisson sans faire de bruit.

Nous nous roulons une pelle magistrale, cette fois-ci en faisant un léger bruit. Ils lèvent tous deux la tête dans notre direction et nous aperçoivent. Le blond arrête immédiatement son limage sans sortir du cul de son partenaire. Après un très court moment de surprise, ils voient que nous sommes là pour les mêmes raisons qu’eux et ils continuent.

J’enlève le teeshirt de Jacques et je baisse son short pour caresser ses fesses fermes. Tout en continuant à embrasser Jacques je regarde les deux voisins dont l’attention est captivée par ce que nous faisons et par les fesses de mon ami. Visiblement ils ont l’air de nous trouver à leur goût.

Le blond me fait un petit signe de tête pour nous inviter à les rejoindre. Lorsque nous approchons visiblement le brun ne semble pas inquiet. Dès que j’approche, le brun s’attaque à ma braguette et défait mes boutons. Il est toujours limé par son copain qui a repris ses activités de pilonnage de son cul. Il sort ma queue bien gonflée d’excitation de mon shorty et me prend en bouche. Pendant ce temps Jacques s’est approché du blond et lui roule une pelle magistrale pendant que je suce mon doigt et l’enfonce dans le cul de Jacques. Je le rentre sans aucune difficulté tant la situation l’excite.

Le brun sort du cul de son partenaire, s’approche de Jacques, s’accroupit et met sa tête près de mon doigt toujours dans le cul de mon ami. De la main il m’invite à m’occuper du brun qui travaille toujours ma queue dans sa bouche. Il tire sa langue pour me montrer qu’il veut bouffer le cul de mon ami et je lui laisse la place, tout ceci sans échanger un seul mot. Je suis terriblement excité et ma queue est dure à m’en faire mal. Au même moment le brun se tourne et me présente son cul pour que je prenne la place de son partenaire. J’enfile un préservatif et je positionne mon gland à l’entrée de son trou déjà bien dilaté et préparé par son partenaire. Mais ma queue est bien plus épaisse que celle de mon prédécesseur. Le passage est un peu délicat. Je vois des crispations sur son visage et il souffle plus fort. Une fois l’anneau passé, je m’enfonce d’un coup jusqu’au fond et je ne bouge plus. Il est serré et c’est très agréable. Je le laisse s’habituer aux dimensions de ma queue et tout doucement je commence à remuer.

Pendant ce temps le blond avait pris possession de Jacques. Je voyais sur le visage de mon ami le plaisir qu’il prenait à se faire mettre devant moi par cette longue queue qui circulait sur toute sa longueur dans son cul serré. Le visage du blond reflétait aussi la satisfaction de baiser ce cul inattendu.

Le brun me demande maintenant de le baiser plus fort et de défoncer son cul. Il recule régulièrement son cul pour venir chercher ma queue que je m’enfonce à fond. Il se met à gémir et à dire à son partenaire qu’elle est grosse et qu’elle est bonne. Tout d’un coup je sens son anneau se crisper sur ma tige. Il se met à trembler de tout son corps et il éjacule 3 jets de foutre devant lui. Il a joui sans se toucher la queue. Fier il dit à son copain :

« J’ai pris un pied d’enfer et j’ai joui sans me toucher. C’est la première fois que ça m’arrive. »

Un peu vexé par les propos du brun, le blond s’active d’autant plus fort dans le cul de Jacques. N’ayant pas joui, j’enlève mon préservatif et je m’accroupis derrière le blond, j’écarte ses fesse bien fermes et rebondies comme je les aime et avec ma langue j’excite sa rondelle. Je la sens palpiter et je la mouille bien de salive. Rapidement elle s’ouvre. Je lui travaille le cul avec un puis deux et enfin trois doigts. Le brun s’est accroupi et suce Jacques. J’habille ma queue et présente mon gland sur le trou du blond qui se recule pour m’avaler. Il me dit :

« Je n’ai pas trop l’habitude dans ce sens mais j’en ai trop envie. »

Je m’introduis doucement jusqu’au fond de son intimité. Jacques me dit :

« Baise-le fort que je sente tes coups de boutoirs ».

Je me mets à le pilonner et nous trouvons rapidement le rythme. Une vague de plaisir monte le long de ma colonne vertébrale. Nous jouissons tous les trois en même temps. Jacques déverse comme à son habitude une quantité incroyable de foutre que le brun, qui n’avait pas arrêté de le sucer, avale en partie le reste dégoulinant de sa bouche. Ma capote est pleine de jus et celle du blond aussi. Il s’approche de moi et me roule une pelle magistrale pour me remercier puis il fait de même avec Jacques. Le brun nous imite.

Je leur dis :

« Il serait temps de faire connaissance »

Nous éclatons de rire après nous être éclatés de plaisir.

Le brun s’appelle Mathieu et le blond Michael. Ils partent aussi en vacances et devinez où : à La Grande Motte.

Nous rejoignons l’aire de repos après avoir utilisé la moitié d’un rouleau d’essuie tout que j’avais eu la précaution de prendre dans mon petit sac à dos. Il ne me quitte jamais et j’y mets tout le matériel nécessaire aux imprévus. Nous nous enfermons dans les toilettes pour handicapés dans lequel il y a un lavabo pour faire une toilette plus que nécessaire.

Nous discutons un peu avec Michael et Mathieu, échangeons nos numéros de tél et nous reprenons la route après cette pause bien agréable. Dès que nous sommes dans la voiture Jacques colle ses lèvres sur les miennes et m’embrasse tendrement.

Mikel

Mikel78700@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Une très longue histoire hot -

Dernière Histoires Publiques :

Histoire avec transexuelles Jkelly4770
Djibouti Waterboy
Descente aux enfers Le gros
C'est pas un pédé Zinedine ! Dimosqwertz
Nouvelle saison moto en Suisse Motard
Les gros aussi ! LePoulpe
Première rencontre Cramache
Mes années à la FAC Bapt
Il court dans la forêt Candide78
À cause d'une robe LePoulpe

Nouvel épisode

Le vendeur kiffeur -05 Sketfan
Hors Norme -03 Calinchaud
Camping cariste -02 caramel
Mon pote Gauthier -04 Nordgay59400
Croisière -05 Calinchaud
Séance photo -02 Pascal
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Facebook, Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Facebook - Twitter - ello - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay