18 Sept.
+ 47 histoires en accès privilège.
17 Sept. : +25 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Mark et Max -05

L’heure Des Aveux

Voilà déjà deux semaines que nous avons couché pour la première fois ensemble. Et ce n’était pas la dernière. En effet, chaque fois que nous avions l’opportunité d’être un peu seul, nous en profitions pour le passer ensemble au lit ou sous la douche. Je me sentais heureux et épanoui et c’était pareil pour lui. Fiona avait bien remarqué ça mais ne se doutait pas de la réalité de la situation. Bien-sûr Thomas est au courant depuis le début et son sourire lors de l’annonce montre à quel point il est heureux pour moi. Pour ce qui est de Pauline c’est assez délicat car nous souhaitons l’annoncer un jour mais nous avons peur de sa réaction car il est vrai que je n’ai pas forcément joué franc jeu avec elle. Mais bon nous n’en étions pas encore là et nous pensions au présent. Mais le présent allait pousser notre destin et la révélation au grand jour se rapprochait.

Je rentrais des cours et à ma grande surprise, Fiona était déjà là. Je la regardai et la questionnai sur sa présence. Elle avait les yeux rougit et à mon arrivée, elle s’effondra en larmes. Je la consolai du mieux que je peux étant donné que je ne connaissais pas la source de sa tristesse. Je tentais de la calmer depuis bientôt 10 minutes quand Maxence fit son apparition à son tour. Il fut autant surpris que moi de la voir dans cet état et nous dûmes attendre encore 5 minutes avant que Fiona puisse prendre sa respiration et entamer la discussion.

« Les gars j’ai une mauvaise nouvelle… Je vais devoir quitter la coloc. J’ai été viré de mon travail comme une merde cet après-midi. Et par la suite, j’ai reçu un appel de ma mère pour me dire que mon frère a eu un accident et se trouve actuellement dans le coma. Je vais devoir repartir chez moi en Alsace… »

Je ne m’attendais pas à ça et je ne sus rien dire à l’annonce. Les larmes montaient à mes yeux et je la pris dans mes bras. Maxence était aussi dans le choc et vint se blottir contre nous aussi. Nous restâmes quelques minutes enlacés les uns aux autres sans rien dire. On finit par se desserrer et Fiona exprima le bonheur qu’elle a pu avoir avec nous et qu’elle espère que l’on se reverra le plus rapidement possible. Ce soir était notre dernière soirée car elle comptait partir dès demain pour voir son frère et que ses affaires seront ensuite rapatriées plus tard. Je partis chercher de quoi boire pour fêter notre coloc malgré les raisons de son départ.

Nous avions invité quelques amis qui furent tous autant choqué de ce départ précipité. Etant donné qu’il y avait cours ou le boulot le lendemain, nous avons bien spécifié que ça ne durerait pas non plus toute la nuit. Tout le monde était d’accord et c’est comme ça qu’à 20h nous étions tous dans le salon pour porter un dernier toast en l’honneur de Fiona. Tout le monde fit un petit discours pour elle et Pauline se chargea ensuite de lui offrir un petit présent. Fiona était très touché du cadeau mais se demandait comment on avait fait pour trouver quelque chose en l’espace de 2 heures. Pauline rigola.

« Tu sais Fiona je te connais assez pour savoir ce que tu veux ! Et depuis le temps que tu m’emmerdes pour avoir un polaroïd j’avais déjà fait mes repérages. »

Tout le monde s’esclaffa avant de prendre une photo tous ensemble. L’ambiance était très bonne et on essayait de ne pas penser à demain et à profiter de notre soirée. Nous avions l’habitude de faire un jeu tous ensemble que l’on nommait le « Ce qui me rend heureux ». Ça consistait à dire ce qui nous rendait heureux en ce moment. Fiona lança ce jeu en commençant par « Ce qui me rend heureux aujourd’hui c’est de voir que tous mes amis sont autour de cette table. Je vous aime tellement ! ». Le tour continua et chacun notre tour nous énoncions notre bonheur. Plus mon tour arrivait et plus je cherchais ce que j’allais dire. En réalité je savais ce que je voulais dire mais je ne me l’autorisais pas tant que je n’aurai pas eu une discussion sur ce sujet avec Max. Mais en tournant la tête pour le regarder il me fait un signe d’acquiescement comme s’il avait entendu ce que j’avais dit. Un long sourire traversa mon visage et mon tour finit par arriver.

« Bon je pense que c’est le moment de vous faire une révélation de ma part. Je vous en aurais parlé dans tous les cas cette semaine mais vu que Fiona s’en va je pense que c’est le moment de vous l’annoncer à tous. J’espère que vous cela ne sera pas un trop gros choc pour vous mais… Ce qui me rend heureux aujourd’hui est une personne. (Exclamation de tous mes amis). Et cette personne n’est autre que Maxence. »
Je tournai la tête pour envoyer un large sourire et un regard amoureux à Maxence qui me le renvoya avec autant de passion. Les réactions étaient très multiples et personne n’était resté de marbre. Fiona était en mode choqué et se demandait comment elle n’avait pas vu ça arriver. Pauline était un peu en retrait et semblait répondre aux questions qu’elle se posait depuis plusieurs semaines sur son ancienne relation avec Maxence. Les autres étaient heureux mais en même temps était choqué d’apprendre que Maxence n’était pas hétéro. C’était un peu gênant car nous étions devenus soudainement le centre de l’attention et les questions fusaient dans tous les sens. Pour recentrer le jeu et la discussion Maxence s’exclama qu’il était donc inutile de préciser qu’est-ce qui le rendait heureux en ce moment. Et rapidement le tour de table reprit son cours.

A la fin du jeu, nous commençâmes à boire un peu plus et des groupes de discussions diverses se formaient. J’en profitai pour aller dans la cuisine m’occuper de commander les pizzas et finir de préparer ce qu’il fallait encore mettre sur la table pour l’apéro. J’étais en train de couper le saucisson quand Fiona entra dans la cuisine. Son regard était plein de malice.

« Il faut absolument que tu me racontes parce que je suis paumée ! Comment j’ai fait pour rien voir ! Je comprends mieux vos comportements suspects ces dernières semaines. Bref dis-moi tout !! »

Son intonation de voix en quête de scoop me faisait rire. Je commençai par lui parler de la sélection pour la coloc, de mon refus de le prendre. Puis de la première soirée où l’on s’est embrassé. J’ai enchaîné sur tous les autres événements qui nous ont amenés à ce soir. Elle passait de l’étonnement aux rires en passant par des interrogations et semblait enfin comprendre beaucoup de choses.

« Je suis heureux pour vous ! Ça fait vraiment bizarre en attendant… Mais je pense que c’est parce que j’ai même pas été capable de voir ça alors que d’habitude je remarque tout ! Pi bon j’avoue que Max je me le serais bien fait si j’avais vu que j’aurais une chance avec un jour ! »
Nous étions en train de rigoler de sa réplique quand, dans l’encadrement de la porte, Max fit son entrée.

« Alors comme ça t’aurais couché avec moi si je l’avais voulu ! C’est bon à savoir mais un peu trop tard ma petite Fiona ! »

D’abord gênés, on finit par rigoler. Mon téléphone sonna. C’était le livreur de pizza qui était en bas de l’immeuble. Je partis lui ouvrir. En passant vers Maxence, je lui déposai un baiser sur ses lèvres en lui lançant un sourire passionné. Il me faisait rire dans ce cas là parce qu’il était tout niais et souriait dans le vide.

La soirée se déroulait parfaitement et l’alcool était de la partie. Mais l’heure tournait et il était déjà 1h du mat’. Nos amis partaient tous un par un et à 1h30, il ne restait plus que Fiona, Max et moi. Installés sur le canapé les uns sur les autres. Nous nous remplissons un dernier verre en faisant un récapitulatif de cette soirée. On en vient à revenir sur la colocation en reparlant d’Éric, de l’arrivée de Maxence et du futur de la coloc. Elle nous posait pleins de questions sur nous en essayant de percer à jour ses interrogations qui n’avaient jamais trouvé de réponse. Elle était fière d’elle en précisant que c’est un peu grâce à elle que nous sommes en couple parce que si elle avait pas appuyé la candidature de Max, il n’aurait jamais fini là.

Il commençait à se faire vraiment tard car les 3h du mat’ s’approchaient. Fiona parti se coucher et nous la suivîmes dans la foulée. Je m’étais mis confortablement dans mon lit quand Max entra dans la chambre. Il vint se blottir contre moi et m’embrasser dans le cou. Ses bras musclés m’enlaçaient et je me sentais si bien avec lui.

« Bon ben c’était pas si dur que ça au final. Ils l’ont bien pris j’ai trouvé. »

« Oui c’est vrai. Je t’avoue que quand j’ai dû l’annoncer j’étais pas hyper à l’aise. En particulier parce que Pauline était là et je pense que ça n’a pas dû être facile pour elle. »

« Elle a fait bonne figure mais en effet elle n’a pas dû recevoir la nouvelle comme les autres. Surtout qu’elle a fait le lien avec la soirée où je l’ai lâché au milieu de notre baise. Enfin bon, c’est fait et elle s’y fera aussi avec le temps. »

« Ouep ! On verra ça plus tard ! Au fait, je t’avais jamais vu aussi gêné pendant l’annonce et je t’ai pas dit mais t’es tellement craquant quand t’es sur le point de te t’enfuir de stress. »

« Allez vas-y fous toi de ma gueule ! T’es vraiment qu’un enculé toi ! »

Nos bouches se retrouvèrent et nous échangeâmes un long baiser langoureux. Je changeai ma position pour être plus à l’aise et pour me mettre un peu plus sur lui. Ses mains parcouraient mon corps avec douceur et fermeté. J’aimais le sentir me toucher comme ça. Mais je sentais le désir arriver et ce n’était pas possible dans ces conditions.

« Arrête tu m’excites trop là ! Fiona dort à côté donc hors de question de baiser maintenant »

Il me répondit en rigolant.

« Roh le casseur d’ambiance quoi ! »

Il se redressa, me retourna le dos contre le lit et vint se positionner au-dessus de moi.

« Ça marche on baise pas par contre tu m’empêcheras pas de faire t’exciter un max »

Il avait ce regard plein de désir et de malice et après m’avoir fait râler quelques secondes, je finis par craquer et le laissa faire ce qu’il veut. Il commença par m’embrasse les pectoraux en insistant bien sur les tétons. Mes premiers gémissements se faisaient ressentir et ma queue se frottait contre le torse en mouvement de Max. Il empoigna mon membre pour commencer à le branler tout en continuant ses baisers qui descendaient au niveau des abdos. Il finit par prendre ma queue en bouche et commencer à me sucer. Ses pipes étaient de plus en plus excitantes et celle-là l’était peut-être encore meilleure. Il inséra un doigt dans mon cul pour stimuler ma prostate. C’était si bon que je ne tardai pas à venir. Ma queue éjecta plusieurs jets de sperme dans sa bouche sans prévenir. Il était surpris de cette rapidité et me regarda un peu interrogateur.

« Désolé mais si je ne lâchais pas j’aurais dû te supplier de m’enculer tant j’étais excité. »

Il sourit fier de m’entendre dire que je l’excite. Il se relève et vint s’asseoir sur mon torse et commença à se branler à quelques centimètres de mon visage. Je tentais de le branler ou le sucer mais il me repoussait en déclarant que c’était ma sentence pour avoir éjaculer si rapidement. Il prenait plaisir à me voir fixer sa queue comme ça sans pouvoir rien y faire. De son autre main il caressait mon visage et y enfonçait parfois son pouce dans ma bouche. Finalement au bout de 5-10 minutes, je vis son corps se raidir et son visage se tirer. Il fermait les yeux et crispait sa mâchoire. Ses abdos se faisaient plus saillants et ses bras bandaient au max. Sa main s’agitait de plus en plus rapidement sur son membre et finalement il laissa sortir plusieurs jets qui vinrent recouvrir mon visage. Plusieurs jets trop puissants allèrent se crasher sur le lit ou le mur. J’avais le visage plein de sperme et Max rigolait en me regardant fier de lui. Il finit par venir m’embrasser en léchant son sperme. Il prit le sopalin à côté pour essuyer ce qu’il restait sur moi ainsi que sur le lit et le mur. Il vint s’allonger contre moi sa queue contre mes fesses. Il était content et rigolait tout seul. J’étais un peu sur ma faim parce que je n’ai pas pu goûter à sa queue. Il le savait bien et ne s’empêcha pas de le noter.

« Oh eh ben ça fait la tête parce que ça n’a pas pu s’amuser avec ma queue. Monsieur ne serait-il pas accro à celle-ci. »

Je lui répondis un petit « Ta gueule » sympathique avant de me blottir contre lui, ma main allant chercher sa queue qui avait repris sa forme au repos. Je lui souhaitai une bonne nuit et le prévins que j’aurai ma vengeance bientôt. Il sourit en me mettant au défi. Il m’embrasse et enfouit sa tête dans mon cou. Le sommeil arriva rapidement et mes yeux se fermèrent instantanément.

Ninemark

ninemark@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Voyage Initiatique - Mark et Max - Stagiaire dans un restaurant parisien - Père-Noël en chaleur - Il suffit d'une bousculade - Mark Nine - Mathieu et Julien dans une impasse - Léo

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 13 Nouveaux épisodes

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank

+ 12 Suites

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)