Avril
Un gros travail pour les smartphones et tablettes enfin fait !
"Un site plus responsive"

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Mark et Max -12

Plus Fort Que Jamais

Maxence est enfin revenu à l’appartement et ça me fait du bien de revoir ses affaires dans la chambre. Au lendemain de nos retrouvailles j’avais averti Thomas et Tarek de la nouvelle et c’était avec joie qu’ils me répondirent. Tout allait pour le mieux et dès que nous pouvions avoir un petit temps libre c’était pour s’emboiter dans toutes les pièces de l’appartement. J’allais maintenant à mon stage avec grand engouement car je savais que tous les midis je servirais mon homme. D’ailleurs ses collègues apprirent la vérité et tout fit sens dans leur tête.
Maxence et Tarek s’était revu afin de mettre tout à plat. Il avait saisi que c’était un de mes confidents et qu’il m’arrivait parfois d’avoir quelques échanges salaces. Mais je ne voulais pas le perdre une nouvelle fois donc j’avais cessé de coucher avec… Enfin sauf si Max m’autorise un jour ! Ils sont par ailleurs devenus bien amis et nous sortions souvent les trois en espérant trouvé l’amour de Tarek dans la rue.

Tarek avait pris comme habitude de m’envoyer des snaps de lui pendant ses moments de branle, de baise ou autre. A la fin de mon service, je regardai les notifications de mon portable et vis une vingtaine de snap de Tarek. Je mis mes écouteurs et me plaçai dans un coin discret de la rue pour ne pas être surpris par derrière. Je lançai enfin les vidéos. Comme je m’y attendais, j’eus le droit à un plan cul de Tarek. Dans les premières il se faisait sucer par un minet qui paraissait avoir tout juste la majorité. Il était plutôt mignon et bien foutu avec des beaux yeux bleus. Sa bouche se faisait défoncer par la grosse queue de Tarek et je l’entendais commenter l’action avec des mots bien salaces. Les suivantes étaient passées au doigtage bien profond du cul bombé du gars. Il gémissait bien fort et ma queue commençait à devenir à l’étroit dans mon pantalon. Malgré ça, je voulais terminer les vidéos et enchaînai la suite. La queue de Tarek défonçait son cul jusqu’à la garde sous des culs plus ou moins secs. J’y entendais Tarek parler.

« Il voulait que je lui dépucèle le cul, il a bien choisi ! » « Humm à peine majeur et ça veut se faire défoncer par Tonton Tarek ! » « Huuum ouais c’est ça ma petite cochonne ! »

La fin des snaps approchait et j’eus le droit à un final d’enfer. Il lui gicla dans le cul et les dernières vidéos montraient son foutre sortir du cul ou encore sa queue se faire nettoyer par la bouche du minet. Je n’en pouvais plus et j’avais envie de baiser terrible. Je réfléchis 10 secondes avant de me diriger vers le taff de Max. Je me retrouvai dans le hall en l’espace de 2 minutes. Il me vit arriver de loin et semblait surpris et inquiet.

« Mark qu’est-ce que tu fais là ? Il s’est passé quelque chose de grave ? »

« Max j’ai trop envie de baiser !!! »

« T’es sérieux ? T’es venu à mon taf pour me dire ça ? »

« Putain allez trouves nous un placard ou une pièce pour baiser ! »

« Tu veux que je baise ici ? Et si je me fais chopper ? »

« Allez bouge j’en peux plus ! »

« Bon okey suis moi »

J’avais réussi à le convaincre et vu mon excitation il a bien senti qu’il ne fallait pas rater ça. Il m’emmena dans son bureau, verrouilla la porte et ferma tous les rideaux afin de s’y retrouver seul. Je me retrouvai à genoux et lui le pantalon aux chevilles en 15 secondes chrono. Il était en demi-molle avec l’excitation qui montait mais je la pris en bouche directement. Il était adossé à son bureau et avec ses mains m’empalait sa queue maintenant bien dure. Il se laissait aller quand son téléphone sonna. Il m’arrêta pour décrocher mais j’étais bien trop excité pour attendre et repris ma fellation pendant qu’il discutait. Je le sentais fébrile et essayait de parler normalement à son interlocuteur.

« Bon j’ai une réunion dans 10 minutes alors faut passer à la vitesse supérieure. Allonge-toi contre le bureau je vais te défoncer le cul en cinq minutes. »

Je ne me fis pas prier et bien que le temps paraisse court, ça m’excitait encore plus. Torse contre le bureau j’attendais sa queue le cul bien à l’air. Il plaça ses mains sur ma bouche et s’enfonça après avoir lubrifié brièvement sa queue. Je la sentis bien passer et mes cris furent étouffer dans ses mains robustes. Il m’enculait à un rythme tellement effréné que le bureau bougeait aussi. Il finit par se retirer et me remettre à genoux. J’eus à peine le temps d’ouvrir la bouche que son foutre s’écrasait sur mon visage et dans ma bouche. Il ne laissa aucun moment de répit avant de me relever. Il se mit à son tour à genoux et prit mon manche en main. Il me branla en mode accéléré en m’allumant du regard. La sauce ne tarda pas à monter et j’éjacula dans sa bouche avant d’avoir le droit à quelques secondes de fellation.

« Bon allez faut que j’y aille je vais être en retard. J’espère que ça t’a calmé ! On finit ça ce soir bébé ! Je t’aime ! »

Je rentrai à l’appartement satisfait de ce moment imprévu mais tellement excitant. J’en fis part d’ailleurs à Tarek qui m’avoua s’être branlé pendant que je racontais l’histoire. Il m’envoya d’ailleurs après coup un snap de son corps recouvert de sperme avec en légende « Merci de ton appel ».

Au retour de Max, la discussion dériva rapidement sur la baise au bureau et il me partagea son bien être après m’avoir enculé. On convient ensemble qu’il serait intéressant de s’instaurer des petits moments baises au bureau. Et c’est comme ça que dans les semaines qui suivirent, il bloquait un créneau horaire pour m’accueillir afin de baiser. Mais le jour que je vais raconter se distingue nettement des autres rendez-vous que nous avions eu jusqu’à présent.

Comme d’habitude, j’arrivais pour mon « rendez-vous » et partais dans le bureau de Max. J’étais déjà à genoux à le sucer quand le téléphone sonna. Max dit alors de laisser la personne monter. J’étais en stress et me demandais ce qu’il se passait.

« T’inquiètes ! Je m’étais juste dis qu’on pourrait pimenter un peu plus pour un coup. »

La porte s’ouvrit et Tarek fit son entrée le sourire jusqu’aux oreilles. Il ferma la porte à clé et s’approcha de nous. Il était habillé en costard pour ne pas paraître trop suspect et il faut avouer qu’il était putain de canon. Il se positionna devant moi et sorti sa queue de sa braguette. Elle était demi-molle mais prenait déjà beaucoup de place dans ma bouche. J’avais deux queues pour moi et je me régalais. Je les entendais se rouler des pelles autour de moi et leurs mains se touchaient pour m’indiquer la direction de leur queue. Je les suçai un petit moment avant de me relever pour échanger un baiser à trois. Je tirai sur leurs cravates et les obligeai à se mettre à genoux. Je baissai mon pantalon et en quelques secondes j’avais deux beaux étalons qui se battaient pour me sucer la queue. C’était tellement bon de les voir les deux comme ça que je les bifflais à tour de rôle.

« Qui me prend en premier ? »

Leurs yeux brillaient avant de s’échanger un regard pour convenir de qui y allait en premier. Tarek laissa l’honneur à Max étant donné que c’est mon gars. Il se posa sur la chaise de bureau queue dressée à l’air libre, mais toujours complètement habillé. D’ailleurs Max et moi étions pareil au cas où qu’une urgence doive mettre fin à nos ébats. Je me mis donc à quatre pattes pour le sucer pendant que Max me préparait le cul. Bien rapidement je me retrouvai avec une bite dans le cul et une autre dans la bouche. C’était tellement jouissif et nous prenions les trois un pied immense. Au bout de 5-10 min, les garçons changèrent de place pour que Tarek puisse me bourrer le cul avec ses 26cm. L’heure approchait et il fallait en finir. Tarek pris nos deux queues en bouche pour y recueillir notre jus et, malgré notre dextérité, quelques gouttes finirent sur son costume. Je m’occupai de lécher tout ça pendant que Tarek se vidait dans la bouche de Max. Cette baise quelque peu rapide a été juste géniale !

Je pris le chemin de la sortie accompagnée de Tarek où nos sourires n’en finissent plus. On partit boire un coup dans un bar mais il avait un autre plan cul qui l’attendait. Il me proposa d’y participer mais je lui dis que je préférais rester chez moi et me contenter de ses snaps. Je rentrai donc et arrivé chez moi je m’affalai sur le canapé. Je réfléchis un moment à ma vie et je me rendis compte que j’avais trouvé un équilibre dans ma vie mais qui pourrait être encore mieux. En effet, à force de réfléchir je me rendis compte que j’aimais aussi beaucoup Tarek au point de pouvoir en tomber amoureux. Mais en aucun cas ça ne diminuait mon amour pour Max. Je serais en mesure d’aimer deux hommes en même temps et de façon égale… Mais comment en parler sans provoquer une discussion salée avec Max ?

A son retour à l’appartement, je l’attendais avec engouement et lui avait préparé de quoi manger. On discuta un moment de tout et de rien avant de revenir sur notre baise de la journée. Je le remercie d’avoir convié Tarek.

« Oh j’avais envie de piments et je sais que ça t’aurait fait plaisir. D’ailleurs moi aussi ça m’a fait plaisir parce que j’apprécie de plus en plus Tarek. »

« Oui ça m’a fait super plaisir en effet. D’ailleurs en parlant de ça je voulais te parler d’un truc étant donné qu’on avait dit plus de secret entre nous. J’apprécie beaucoup Tarek mais je sens qu’il y a quelque chose en plus qu’une simple amitié. Je crois que je développe des sentiments amoureux pour lui … Mais attention ça ne pas dire que je ne t’aime plus car c’est tout le contraire. En fait j’ai l’impression que l’amour que j’ai pour l’un amplifie celui que j’ai pour l’autre. »

« D’accord… Bon je dois t’avouer que je ne suis pas tant surpris que ça vu comme vous vous parlez… ça me blessait beaucoup auparavant car je n’étais pas ton exclusivité. Puis j’ai compris que je n’avais pas à être ton exclusivité. Après de là à accepter complètement que tu aimes un autre homme que moi je ne sais pas combien de temps il faudra… »

« Oui je comprends bien… Ça ne te provoque que ça ? Tu n’as pas envie de m’insulter ni de me quitter ? »

« Non… Il y a quelques mois oui mais depuis notre séparation je sais que je ne pourrai vivre sans toi et si tu me dis que tu m’aimes toujours autant ça me va. Et j’aurais peut-être un peu de mal au début mais bon si c’est Tarek ça passe… Il ne me laisse pas forcément indifférent non plus ! »

Je me sentais apaisé et la soirée continua sur cette lancer à parler du plus profond de nos sentiments et de nos envies. On avait vraiment passé un cap et nous arrivions à mieux nous accepter nous-mêmes. Ça me faisait du bien. Je sous-entendis qu’il serait peut-être bien de tester un coup de vivre les trois ensemble quelques jours pour voir à quoi ça ressemblerait. Il accepta et je proposai l’idée à Tarek qui ne se fit pas prier.

Il emménage ce soir et c’est Max qui l’accueillera car je suis au travail. Je suis tellement excité à l’idée de passer quelques jours avec les deux hommes qui font battre mon cœur. A la fin de mon service, je me précipite jusqu’à l’appartement. J’entrouvre la porte doucement pour leur faire une surprise mais c’est eux au final qui me surprennent le plus. Ils étaient en plein ébat dans le salon. Tarek se faisait enculer par Max, tous deux nus comme des vers.

« Eh ben elle commence bien cette semaine. »

Ils s’arrêtèrent par surprise et me fixèrent comme des idiots. Je me dépêchai de me déshabiller pour les rejoindre dans cette partie de jambes en l’air. Durant cette soirée, nous sommes tous passé à la casserole et nos queues se trouvaient rarement en dehors d’un trou très longtemps. A la fin de cette baise, nous restâmes corps contre corps un petit moment.

« Bienvenue à la maison Tarek »

***

La semaine passa rapidement, voire beaucoup trop vite. J’étais en plein bonheur rythmé par mon stage et mes deux hommes que je retrouvais dans le lit chaque soir. Durant ces quelques jours de test, j’ai pu observer un taux de baise en augmentation mais qui ne gâchait en rien à nos relations et aux moments de câlins. Alors que j’étais le point central de cette union à trois, j’ai observé un net rapprochement entre Max et Tarek et je n’ai plus besoin d’être présent pour sentir que quelque chose se passait entre eux.

On était dimanche et c’était le moment de prendre une décision. Nous partageâmes nos ressentis personnels et je fus conquis quand j’entendis mes deux mecs aller dans la même direction que moi. On se regardait tous les trois avec grand sourire.

« Bon ben plus qu’à commander un lit KingSize mes amours ! »

***

Voilà maintenant six mois que notre ménage à trois a commencé et aujourd’hui je suis encore plus heureux qu’avant. Nous nous aimons réellement les trois les uns des autres. J’ai pu voir Tarek prouver son amour à Max aussi bien que des preuves de Max envers Tarek. On a emménagé dans un appartement un peu plus grand afin d’avoir plus de place mais aussi pour nous éloigner de Sergio qui nous fit des coups de putes lorsqu’il apprit pour nous trois. Ça nous a permis de pouvoir tester de nouveaux endroits pour baiser et même après plusieurs mois, c’est toujours un plaisir de se faire prendre par les 26 cm de Tarek pendant que Max le prend par derrière.

Bon c’est encore compliqué de se faire comprendre en société lorsqu’on doit expliquer qu’on s’aime tous les trois. Mais on s’en fout car le plus important c’est nous. Se retrouver chaque soir entre Max et Tarek. Bien-sûr nous ne faisons pas tous ensemble et il arrive souvent que je baise avec seulement Max ou Tarek, comme il arrive qu’ils baisent sans moi. Mais aucune jalousie n’émane de nous car nous savons que ça ne signifie pas une perte d’intérêt. Par contre, lorsqu’un de nous ne passe pas la nuit dans le lit, il y a comme un vide. Comme si une partie de nous n’était pas avec nous. Bref je les aimes.

-----
Cette histoire s’achève sur ces dernières phrases avec la certitude que le personnage de Mark a enfin trouvé sa moitié, ou plutôt ses deux tiers. J’espère que ça vous aura plus et que vous n’êtes pas trop perturbé par ce final à trois. Il n’était d’ailleurs pas prévu mais au fur et à mesure de l’écriture, le personnage de Tarek me fascinait et je voulais qu’il prenne une place plus importante dans le récit. Puis d’un autre côté Max restait l’idéal de Mark et ne pouvait pas s’en séparer. Et si je me mettais à la place de Mark, je serais tombé aussi amoureux de ces deux hommes.
J’attends donc vos retours et peut-être qu’un jour je commencerai une nouvelle histoire ;)

Ninemark

ninemark@hotmail.fr

Autres histoires de l'auteur : Mark et Max - Stagiaire dans un restaurant parisien - Père-Noël en chaleur - Il suffit d'une bousculade - Mark Nine - Mathieu et Julien dans une impasse - Léo

Dernière Histoires Publiques :

Histoire avec transexuelles Jkelly4770
Djibouti Waterboy
Descente aux enfers Le gros
C'est pas un pédé Zinedine ! Dimosqwertz
Nouvelle saison moto en Suisse Motard
Les gros aussi ! LePoulpe
Première rencontre Cramache
Mes années à la FAC Bapt
Il court dans la forêt Candide78
À cause d'une robe LePoulpe

Nouvel épisode

Le vendeur kiffeur -05 Sketfan
Hors Norme -03 Calinchaud
Camping cariste -02 caramel
Mon pote Gauthier -04 Nordgay59400
Croisière -05 Calinchaud
Séance photo -02 Pascal
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Facebook, Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Facebook - Twitter - ello - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay