14 Nov.
+ 61 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Un hétéro de passage

Voilà, c’est l’histoire d’un mec (42 ans à l’époque de l’histoire) et de Laurent un jeune de 24 ans, style caillera, super mignon, brun, visage avec quelques marques, des traits durs... un sourire rare, mais ravageur... il faisait très jeune... on pouvait lui donner 18 ans..

Je bosse dans une société privée de logements collectifs qui emploie des saisonniers en juillet et août.
(par commodité je parle dès maintenant au présent pour la suite de l’histoire)
Nous avions notre quota de remplaçants lorsque fin juin... il y a eu un désistement.
Il fallait donc trouver en urgence une personne...
Le service du personnel m’envoya 3 CV pour que je puisse contacter directement les personnes et ne pas perdre de temps. Celui qui serait choisi devant commencer deux jours après.
J’ai donc regardé les CV et j’ai appelé les 3 candidats pour un RENDEZ-VOUS rapide le lendemain matin.
Les deux premiers étaient intéressants, mais un peu timides pour le poste qu’il fallait pourvoir.
Arriva le 3eme dans mon bureau.
Je vis un mec magnifique se présenter... le fameux Laurent, il portait un jean et un polo Nike noir. J’ai de suite remarqué ses yeux, une carrure baraquée. Un manque de poil sur les bras. Sur le haut du torse, mais une belle bosse au niveau de son entre jambe... j’ai eu l’impression qu’il bandait... mais quand même pas.. Il vient à un entretien... il n’y avait pas de raison.

Nous discutons du poste quelques instants, je lui pose les questions habituelles pour cet emploi... sa voix est suave, totalement en décalage avec son style...
Nous convenons qu’il travaillera à proximité de l’agence que je gère et qu’il commencera comme les autres le lendemain matin à 8 h.
J’ai pensé à ce mec toute la journée. Le revoyant sortir de mon bureau. Son beau cul bien moulé dans son jean... ses baskets Nike blanches. J’avais juste envie de m’en occuper.
Le lendemain il prit son service avec un agent expérimenté et je ne l’ai vu arriver à l’agence que vers 14 h, car il devait me donner un papier administratif pour son dossier.
– Bonjour Monsieur
– Bonjour Laurent, vous allez bien ?
– Oui merci
– Alors pas trop difficile ce matin ?
– Non, ça s’est bien passé.
– OK tant mieux. Vous allez rester alors ?
– Oui, oui. Il le faut. J’ai besoin de bosser...

La première semaine se passa ainsi, je le voyais venir régulièrement et à chaque fois il venait me saluer.
Le lundi suivant vers 14 h, il passa et vint me rejoindre à la salle de repos.. Je lui ai offert un café... puis mon téléphone sonna, c’était mon boss. Je suis reparti dans mon bureau...
Laurent passa devant ma porte. Me fit un signe comme pour dire à plus tard...
À mon tour je lui ai fait signe de rentrer et de s’assoir
J’ai terminé ma conversation avec mon directeur et me suis occupé de Laurent.
– Alors comment ça se passe ?
– Bien
– Hier je t’ai vu descendre la rue principale vers la ville. J’ai vu que tu habitais de l’autre côté du pont... ça fait loin à pied...
– Oui, mais je n’ai pas d’autres moyens sauf le bus, mais bon, je n’ai pas les moyens. Vraiment...
– Mais si tu veux le midi je peux te déposer en voiture. Et te reprendre.
– Non c’est gentil, mais par rapport aux autres...
– T’inquiète, c’est juste pour te rendre service, les autres sont motorisés eux... y a pas de problème... à demain midi. Laurent.
Le lendemain à 12 h il était à mon bureau...
Je l’ai raccompagné comme ça régulièrement et un jour je lui ai proposé de prendre un café en ville avant de reprendre notre boulot.
Nous discutions de lui, j’ai appris qu’il était au chômage en fin de droit et qu’il avait absolument besoin d’argent pour payer quelques factures...
– Laurent, si tu veux je peux te faire bosser un deuxième mois ? Si ça peut t’aider.
– Ah ce serait vraiment cool. J’suis dans la merde... oh pardon...!!
– T’inquiète. C’est OK. Tu bosses en août aussi. Mais ce sera sur un boulot administratif.
– OK merci Monsieur..
– Oh !! Moi c’est Elliot dont pas de Monsieur... et c’est tu... pas vous...
– OK j’suis content, merci.

Voilà comment nous avons fait un peu plus connaissance. Qu’il vivait avec une fille. Mais que c’était compliqué... elle partait régulièrement dans sa famille. Revenait.. Repartait... et qu’il avait déjà connu un peu la rue... qu’il galérait... etc..
Il était vraiment sympa, semblait parfois désespéré, mais il me faisait bander en secret.. Mais continuons.
Dans la deuxième fois, il était donc dans un bureau attenant au mien. Un jour j’ai eu un appel d’un ami m’invitant à une soirée.

Laurent arrivé dans mon bureau... pendant que j’étais en conversation. Il entendit ma réponse positive à mon invitation.
– Elliot, tu as de la chance. De pouvoir sortir avec des amis.
– Ben Laurent, t’as bien des amis.
– Ouais... un ou deux. Mais pas vraiment en fait.
– Tu veux venir avec nous. C’est chez un pote et sa femme.
– Oui j’veux bien. Ça va me faire du bien.
Nous arrivâmes chez mes amis. Il y avait déjà plusieurs couples... hétéros et homos.
– Salut Elliot... tu nous présentes ton nouvel ami ?
– Oui, c’est Laurent.
– Dis donc !! Pas mal. Tu vas les prendre de plus en plus jeunes...
Je vis Laurent rougir et s’étonner... il me regarda :
– C’est quoi ici ?
– T’inquiète. on est chez Benjamin et Laura. Les autres c’est des bi ou des gays... ils ne sont pas méchants.
– Eh j’ne suis pas PD... j’ne sais pas si j’vais rester.
– Eh pas de blème, ils vont se calmer...
J’ai amené Laurent vers le milieu du salon. et j’ai dit :
– Bon les mecs.. Je vous présente Laurent. C’est un mec qui bosse avec moi. Je vous dis de suite. Il est 100 % hétéro... malheureusement... pour vous...!!!
– Et pour toi... Elliot
– Et donc vous lui lâchez la grappe...
La soirée se passa à merveille, Laurent a bien consommé... il était très joyeux à défaut d’être gay. Moi aussi... j’étais bien.
En sortant pour le raccompagner en voiture, Laurent me dit :
– Y sont cool tes amis. J’ai bien rigolé. Trop sympa.
– Oui c’est des mecs bien...
– Si j’ai bien compris. T’es homo toi aussi ?
– Plutôt bi... mais de plus en plus attiré par les mecs.
– À tirer ou attirer ?
– Les deux Laurent. Les deux...
Arrivés en bas de son appartement, nous avons discuté un moment dans la voiture...
– bon il faut que j’aille me coucher. Demain on bosse...
– Oui Elliot, ça va être dur..
– Ben moi c’est déjà dur..
Je lui fis signe de regarder vers la bosse de mon jean.
– Ah ouais je vois.. Excité. On dirait.
– Ouais Laurent. Toujours devant un beau mec.

L’alcool peut parfois vous faire dire des trucs incroyables... et Laurent ne fut pas en reste.
Il me regarda... et d’un coup il ouvrit sa braguette... il sortit sa queue... à demi molle... j’étais subjugué par sa bite... un gland bien décalotté.. Pratiquement pas un poil sur le pubis...
– Et comme ça, Elliot.. Ça t’excite encore plus ?
– Carrément. Laurent...
Je me suis penché pour la prendre dans la bouche... il laissa faire.. J’ai commencé à le sucer. Il gémissait. Cela dura quelques minutes... puis je l’ai senti se crisper... et gicler plusieurs jets de jus chaud... j’en ai avalé la totalité...
Je me suis relevé... il a rangé sa bite dans son jean... j’étais la tête appuyée sur l’appui-tête..
– Elliot. Tu sais j’suis pas PD, mais j’avais envie et...
– Pas de problème Laurent, c’était extra... c’est tout... faut juste profiter de ce bon moment.
Après quelques instants... il rassembla ses affaires et avant de partir alors que je lui tendais la main. Pour lui dire au revoir. Il approché de ma figure et me fit la bise sur la joue droite..
– J’ai adoré... on m’a rarement fait ça comme ça.

Puis il rentra chez lui et moi aussi.
Le lendemain au bureau. Il arriva et ne savait pas trop comment faire...
J’ai décidé de l’aider...
Au moment de me dire bonjour... j’ai approché mon visage du sien. Et je lui ai fait la bise.
Il y répondit, mais regarda immédiatement si quelqu’un l’avait vu.
– T’inquiète mec.. Y a personne... sauf la secrétaire dans l’autre bureau.
– Ce n’est pas pour moi, juste pour toi. Faut pas que ça soit gênant.
Il était plein d’attention...
Fin août arriva. Il lui restait quelques jours à bosser.
– Laurent, ça te dirait de bosser encore quelque temps sur un contrat CDD ?
– Ben oui, mais c’est possible...?
– Oui j’ai vu mon bosse, nous avons un besoin sur un poste de proximité d’immeubles.
Nous lui avons signé un contrat de 3 mois. Il était heureux et n’arrêtait pas de me dire merci.
Il m’invita à un resto quelques jours après pour me remercier.
Arrivé au resto, le serveur nous demanda si nous voulions prendre une boisson.
Moi : Oui un verre de vin pour moi
Le serveur : Et pour votre fils ?
Laurent regarde le serveur. Mit sa main sur la mienne... et dit :
– Je ne suis pas son fils...
J’étais sur le cul.
Le serveur devint rouge et s’en alla s’en demander son reste.
– Eh Laurent, c’est quoi ?
– Ben quoi. Tu préfères que je sois ton fils ? Pour ce soir ? Ou juste ton amant ?
– Euh. Mon amant sans hésiter..
– Ben t’as tout compris. Ce soir... je suis ton amant... et on va chez toi après. Pour s’en assurer.
– OK j’suis partant... mais tu veux qu’on fasse quoi.. ?
– Baiser, c’est bien.. Non ?
– Oui, mais comment.
– Ben tu verras !

Le repas était interminable. Il était 23 h. je suis rentré avec Laurent chez moi... à peine arrivé... il m’a plaqué contre le mur du couloir... m’a embrassé sur la bouche... puis il prit ma main et la plaça sur sa bosse.... en quelques instants il banda... j’ai senti une queue assez longue... nous nous dirigeâmes vers la chambre... rapidement nous étions nus... il vint se mettre sur moi, j’étais sur le dos...
– Elliot, j’ai envie de te prendre.
– J’en ai super envie. J’ai envie de te sentir en moi. Baise-moi maintenant.
J’ai sorti un tube de gel...
– Tu vas te mettre à 4 pattes. Elliot.
Je me suis mis à obéir.
Il passa du gel sur mon trou... sur sa queue bien tendue...
– J’vais bien de baiser ton p’tit trou de PD...
Ces mots claquaient limite insultants, mais tellement excitants.. Et j’avais tellement envie de baiser avec lui depuis le premier jour...
Il enfonça sa bite sans aucune réserve... allait et venait.. Et en 10 minutes... après avoir retardé plusieurs fois son ejac, le sperme jaillit... a grand flot.. il inonda mes fesses... mon trou... pour mieux y re rentrer...
Nous avons dormi ensemble cette nuit-là.
Le lendemain matin. petit déjeuner :
– Elliot, c’était bien tu sais... même si je suis attiré par les filles. j’ai vraiment aimé.
– Moi aussi, j’ai trouvé ça très bon. T’es un super coup !
Il se marra.
– On le dit !!
– Ben je confirme.

Pendant les 3 mois suivants, nous avons recommencé une seule fois. Il avait prétexté que sa copine était de retour. Puis.. Ce fut la fin du contrat... Il m’a indiqué qu’il avait trouvé un travail à Lille et qu’il allait probablement déménager, car ce serait plus facile par là pour le boulot.
Je dernier jour.. Je l’ai invité à prendre un verre chez moi... je voulais lui faire un petit cadeau. Pour son départ.
Vers 22 h, il se leva. Comme pour partir...
– Tu pars Laurent ?
– Non. Pas tout de suite...
Je l’ai regardé... il me fixa à son tour...
– Ben quoi alors ?
Il enlevé ses baskets.. Son tee-shirt d’un coup... me regardait droit dans les yeux...
– T’aimes me voir me désaper ?
– Ben à ton avis... p’tit con !
– P’tit con !! Tiens... un peu de respect Monsieur !!
Il m’intriguait de plus en plus...
– T’es vraiment canon Laurent.
– Ça vous plait ?
Ce vouvoiement était un jeu pour lui...
Je lui posai la question, pourquoi me dire Monsieur...
– Parce que ce soir... je suis devant mon initiateur et mon maître donc !!
– Ton maître ?
Il enleva le reste. Il était nu comme un vers... sa bite à moitié en érection... il se branlait lentement...
– Tu veux que je te suce Laurent...
– Nan ! tu ne touches pas ma queue !
Il se retourna... vient se planter à 1 m de moi de dos... mis ses mains sur ses fesses et écarta... me laissant apparaître son trou... une belle petite rosette sans aucun poil...
– Putain Laurent, je bande à mort. T’es con toi !!
– Chut... Monsieur... chut...
Il partit vers ma chambre... et me dit :
– Quelques instants. Je t’appelle tu viens me rejoindre...!!
– OK
– Cela dura quelques minutes...
– Elliot... Vous pouvez venir !
Je me suis précipité dans ma chambre et là, Laurent était à 4 pattes... le trou un peu ouvert... bien lubrifié...
– Baisez-moi. Monsieur !
Je n’ai pas demandé mon reste... j’ai viré mes vêtements... j’ai enfourné ma queue dans son trou. Et je l’ai baisé....
Il gémissait et prenait du plaisir...
J’allais bientôt gicler.
– Elliot... gicle dans mon trou... j’ai envie de sentir ton jus en moi.

J’ai giclé une bonne dose dans son cul.
Il est resté toute la nuit avec moi. M’a prit à son tour...
Le lendemain il me se leva, alla dans la douche... et vint me rejoindre dans le salon.. Il prit un petit-déj avec moi.
– Tu sais Elliot, je ne reviendrai pas souvent ici... et je crois que c’est mieux de ne plus trop se voir. Ma copine ne comprendrait pas pourquoi !!
– Oui c’est sur... t’inquiéte, j’ai passé 5 mois super avec toi...
Il se leva, alla à la porte... se retourna..
– Allez salut et merci.. pour tout
– Pas de quoi, Laurent.. Merci à toi.

Il quitta mon appartement... sans se retourner.
1 mois après j’avais compris depuis longtemps que jamais je ne le reverrai... n’ayant aucune adresse... on numéro de téléphone était éronné... je me suis dit.. Voilà encore un bon coup qui s’envole. Mais en même temps. Il y avait une différence d’âge. C’était bien ainsi.
Puis un soir, j’ai reçu un message :
– Bonjour Maître ! je suis en bas de chez toi
J’ai ouvert. C’était Laurent, il était avec sa copine.
Nous avons passé la soirée à discuter puis il avoua ce soir-là à sa copine que nous avions eu une relation sexe torride plusieurs fois.

Sa copine fut surprise, mais sembla accepter... Laurent me regardait sans cesse. Toujours cool et plein de bons sentiments.
Elle se leva. :
– Les garçons, je peux vous laisser. Un moment... je crois que vous avez des choses à vous dire. Que je ne veux pas entendre...
Nous partîmes à rire. et à peine elle eu franchit la porte... qu’il se jeta sur moi... dire

Elliot

Autres histoires de l'auteur : Serveur timide, mais chaud - Un hétéro de passage - Ce voisin discret - Cycliste bien abimé - Mon oncle aime la bite - 1ère queue pour un bi - Vendeur de voiture très chaud - Devenir bi grace à mes beaux-parents - Le prof de tennis de mon fils - Arabe dans le train - Collègue chantage et retour du baton

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)