Avril
Un gros travail pour les smartphones et tablettes enfin fait !
"Un site plus responsive"

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

D'hétéro à tapette

J'espère que cette nouvelle histoire vous plaira. Elle comporte de nombreux chapitres alors n'hésitez pas à me donner votre avis et à me récompenser pour tout ce travail accompli !

Chapitre 1 : Adrien, suceur expérimenté

Ma vie était plutôt normale. J'avais 22 ans. J'en étais à ma quatrième année d'université, avec une spécialisation en commerce. J'étais fiancée à une jolie fille adorable de 21 ans, nommée Pauline et nous avions un but. Vous le connaissez : être diplômé, trouver un bon travail, se marier et avoir deux enfants. Il était tout tracé, nous connaissions même les noms de nos futurs enfants : Thomas et Jeanne (nom donné par mon père et sa mère). Tout se passait comme prévu, tout avait un sens.

Et puis...

Une nuit...

Tout changé...

Le savais-je alors ? Non.

Est-ce que je pourrais redevenir comme avant maintenant ? Impossible.

Si c'était un film, nous aurions de la musique douce en ce moment et ça nous rappellerait le jour où tout a commencé. Alors, faisons comme si c'était le cas.

DEBUT DU FLASHBACK

Ce soir-là, c'était notre soirée habituelle du jeudi soir. Cette nuit-là, j'ai notamment été dans un club de strip-tease pour célébrer les fiançailles d'un autre ami à moi, JP. La soirée était bien arrosée et nous donnions beaucoup d'argent aux femmes, plus sexy les unes que les autres, mais pourtant inaccessibles. Vers 1h du matin, j'étais complètement bourré et excité, mais je savais que je ne recevrais rien car Pauline avait cours tôt le vendredi, et je ne pourrais donc pas la baiser. J'allais donc finir par retourner dans ma chambre, seul, puis me branler comme je le faisais habituellement le jeudi soir, enfin plutôt le vendredi matin en fait.

J'avais envie d'uriner, je me suis donc dirigé normalement vers les toilettes de l'établissement, situé à quelques tables d'où j'étais. Je suis rentré et j'ai donc commencé à pisser quand un homme noir, d'environ 1m90, de la vingtaine, est entré dans les toilettes, suivi d'un jeune homme, plutôt maigrichon, intello et prétentieux, du nom d'Adrien qui suivait les mêmes cours que moi. L'homme noir a fait tomber son pantalon, a sorti sa bite, une bite gigantesque qui faisait facilement plus de 25 cm, et lui dit : "Ok connard, va bosser."

Adrien a regardé autour de lui et m'a vu le voir en train de le mater pendant que je continuais à pisser. La honte se répandit sur son visage.

L'homme noir a rugit : "Pédé, au travail, je n'ai pas toute la journée." Adrien cessa de me regarder, tomba à genoux et prit l'entièreté de la bite dans sa bouche. L'autre gémissait : "C'est ça, suceur de bites, prends ma grosse bite noire."

Lorsque j'eut fini de pisser, je ne savais plus quoi faire. Je n'avais jamais pensé à un autre homme, et je n'avais jamais vu deux mecs s'allumer, et pourtant j'étais absorbé en regardant ce jeune homme blanc intello, que je croyais encore vierge, prenant une grosse bite noire épaisse dans sa bouche. Ma bite s'est raidie dans ma main. L'homme noir m'a regardé et m'a dit : "Alors, tu aimes le spectacle ?"

J'ai bégayé maladroitement pendant que j'essayais de remettre ma bite dans mon pantalon : "Euh, je suis désolé, j'étais en train de finir et de me reboutonner."

Il a ri : "Ouais, tu appréciais le spectacle. En espérant sans doute être à sa place, pour prendre cette immense bite dans la bouche !"

"Non ! Absolument pas ! Je ne suis pas gay. Vous délirez."

Son rire a résonné dans la petite pièce. Puis il me dit : "C'est ce que tous les blancs de ton genre disent avant de me supplier de pouvoir sucer ma queue. Regarde ce pauvre type. Avant, c'était un hétéro coincé qui ne faisait que travailler. Maintenant, c'est une sacrée bouffeuse de bite qui ne pense qu'à ça."

Outré, j'ai commencé à partir quand il m'a dit : "Stop !"

Je ne sais pas pourquoi, mais je l'ai fait. Je me suis arrêté. Il a attrapé la tête d'Adrien et a commencé à me regarder furieusement pendant qu'il baisait la bouche de cet intello.

Je regardais la scène dans un silence pervers, bien conscient que ma bite était raide comme si elle essayait désespérément de se libérer de mon jean serré. L'homme noir dominant m'a souri et m'a dit : "Tu apprécies ça, n'est-ce pas ?" Il gémit de plus en plus ensuite, sortit sa longue bite raide et répandit son sperme sur tout le visage d'Adrien ; il me regardait pendant tout ce temps. Il frotta ensuite sa bite sur le visage d'Adrien pour la nettoyer, tandis que la langue d'Adrien essayait de récupérer le sperme. Il a pointé du doigt le sol et lui dit : "Pédé, ne gaspille pas mon sperme." Adrien me regarda rapidement, clairement humilié, puis il tomba par terre et se mit à lécher le sol sale. L'homme noir a remonté son pantalon et m'a dit : "Tu veux que ma tapette te suce ?"

J'ai dit non de la tête. Déterminé à partir au plus vite de cet "enfer" pourtant irrésistible.

"Tu es sûr de toi ? C'est une putain de suceuse de bites. N'est-ce pas pédale ?"

Adrien leva les yeux et hocha la tête. L'homme noir rugit : "Utilise des mots tapette."

Résigné, il dit : "Oui, j'adore sucer des bites."

"Tu veux sucer ce type ? Comment tu t'appelles ?"

Je ne sais pas pourquoi j'ai répondu, mais je l'ai fait : "Vianney."

"Vianney comment ?" demanda-t-il.

"Vianney Delorme".

"Si tu veux sucer la bite de Vianney, tu dois d'abord l'exciter."

"Oui", dit Adrien avec honte.

"Va t'agenouiller devant Vianney salope." Adrien obéit rapidement.

J'étais ivre, excité et je ne savais que faire. J'ai ouvert mon jean et libéré ma bite désespérée. Adrien n'a même pas hésité une seule seconde, et m'a pris la bite dans sa bouche. Pauline me suçait régulièrement et quelques autres l'avaient fait avant elle, mais rien de comparable à ce qu'Adrien faisait avec actuellement avec ma tige. C'était comme si un aspirateur avait été enroulé autour de ma queue. J'ai juste fermé les yeux et j'ai oublié que c'était un mec qui me suçait le sexe. Sa bouche experte m'a fait délirer de plaisir et j'ai gémi "Je suis en train de jouir", alors que j'ai projeté une tonne de sperme dans sa bouche. Contrairement aux filles qui préféraient la faciale et qui n'avalaient pas, il n'arrêtait pas de tout boire, sans hésiter, sans ralentir. Après un tel orgasme et ce flot incessant, j'étais ébahi et vidé. J'ai regardé en l'air et j'ai vu que l'homme noir avait son téléphone portable allumé et qu'il filmait et prenait des photos. J'ai rapidement essayé de relever mon pantalon quand deux autres gars sont entrés dans les toilettes. 

Ils souriaient en voyant Adrien à genoux, du sperme encore sur le visage. Le Noir sourit et dit : "Donne-moi ton numéro de portable."

Sans réfléchir, presque par instinct, je lui ai donné mon numéro et je me suis précipité dehors des toilettes, l'entendant seulement dire : "Merci, je vais pouvoir utiliser un autre enculé blanc."

Je suis retourné voir mes amis, mais ils étaient trop occupés à regarder une petite rouquine se secouer le cul devant eux pour remarquer que j'étais parti. J'ai dit que je devais y aller, que je devais sortir de là. Je suis rentré à la maison, je me suis écrasé dans mon lit, puis je me suis lentement évanoui en me demandant si le fait de laisser un mec me sucer et en profiter pleinement me rendait gay ? Non, une pipe, c'est une pipe.

Gosexo

gosexo28@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : D'hétéro à tapette - Comment ma petite amie m'a fait devenir gay - Transformation d'un hétéro

Dernière Histoires Publiques :

Histoire avec transexuelles Jkelly4770
Djibouti Waterboy
Descente aux enfers Le gros
C'est pas un pédé Zinedine ! Dimosqwertz
Nouvelle saison moto en Suisse Motard
Les gros aussi ! LePoulpe
Première rencontre Cramache
Mes années à la FAC Bapt
Il court dans la forêt Candide78
À cause d'une robe LePoulpe

Nouvel épisode

Le vendeur kiffeur -05 Sketfan
Hors Norme -03 Calinchaud
Camping cariste -02 caramel
Mon pote Gauthier -04 Nordgay59400
Croisière -05 Calinchaud
Séance photo -02 Pascal
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Facebook, Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Facebook - Twitter - ello - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay