14 Août.
57 histoires en accès privilège.
13 Août : 16 histoires en accès public + Nouvelles photos

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Il sera à moi

-01

Mon amie Lena m'avait envoyé un message : « J'ai besoin de tes talents de conducteur, je te paies un joint ce soir si tu veux ! ». Etant le seul conducteur de notre groupe d'amis, on me prenait souvent pour un taxi. J'enfile un de mes skinny noir, un tee-shirt rouge délavé, et trop grand pour moi. Ma casquette mise à l'envers, je prends mes clés de voiture, et pars, saluant mes parents. Durant le trajet de voiture, j'en profite pour me présenter à vous :
Je m'appelle Corentin, j'ai tout juste 20 ans, je vis près de Rouen, je suis grand, mince, brun, yeux marron, cheveux rasés sur les côtés, mi-long sur le dessus qui sont un peu bouclé. J'avais une peau de porcelaine, qui, dès qu'elle passait cinq minutes au soleil, chopée un coup de soleil ignoble.

Lena m'attendait sur le perron de sa maison où se trouvait une balancelle. Elle cour vers moi, ravie, dans une belle robe d'un beau rose poudrée, sauf qu'elle était accompagnée d'un gars. Il rigolait. Sous le soleil je le trouva immédiatement magnifique. Grand, musculeux, une belle mâchoire avec un peu de barbe, des cheveux châtains clair aux reflets mielleux, un nez parfait, des lèvres pulpeuses, et ses yeux étaient vert d'eau. Je sors de ma voiture, et Lena me fait la bise. Mais je suis toujours sous le choque de la beauté du gars qui l'accompagne.
-Tintin (mon surnom), je te présente Jordan. Ou Jo. Jo, voici Corentin, mon cousin depuis... très longtemps ! Dit mon amie Lena, le gars s'avance.
-Enchanté. Tu dois sûrement être l'ami de Lena qui l'à conseillé pendant nos... discussions. Dit Jordan, en me serrant la main. La sienne était chaude et un peu caleuse.
-Ravi aussi. Je suis content que vous soyez tout les deux. Dis-je de la même manière qu'un automate l'aurait fait. Lena me fait un résumé vite-fait du comment les deux derniers jours de discussions sur Facebook les avaient poussés à se rencontrer. Jordan habitant la région parisienne, il avait dormit chez Lena alors que ses parents étaient partit eux-même en week-end en amoureux. Mais nous étions dimanche, et bien que mon amie, et moi soyons en vacances, lui travaillé dans une boîte de charpenterie.
-Maintenant, je peux te demander de ramener Jordan à la gare s'il-te-plaît, mes parents rentrent dans environ 10 minutes ! Dit Lena d'un ton pressant, et stressé.
-Bien sûr. Dis-je.
Jo prend Lena dans ses bras. Je détourne le regard, et observe les champs. Lena vient vers moi, et me prends dans ses bras.
-La prochaine fois, on se fera une soirée entre filles, tiens, ton dû. Me dit mon amie, en me mettant deux joints dans la main.
-De rien. On se voit bientôt. Dis-je, en montant dans ma voiture, et Jordan était déjà sur le siège passager, et m'adressa un petit sourire gêné, mais il était très mignon. Je démarre, nous saluons de la main Lena, et Jo se penche en avant pour prendre un paquet de clope dans son sac. Mes yeux se balade sur son dos, et son tee-shirt était trop court. Le creux de ses reins laissés deviner une peau bronzée, quelques petits poils, et la naissance de sa raie. Je m'imagina la lécher, l'embrasser, la respirer...
-Tu en veux une ? Demanda-t-il. J'accepte à mi-voix, le bas-ventre tendu, des frelons semblait y avoir élu domicile. Il en prend une, l'allume dans sa bouche, et me la tend. Est-ce qu'on peut considérer que je l'ai embrassé par procuration ?
Pendant la demi-heure de trajet j'apprends qu'il avait 21 ans, et qu'il travaillait dans l'entreprise de son père. Je lui parle du fait que j'étais en école d'art, que mes parents m'engueulaient tout les jours parce que je n'avais pas de job d'été. Il rigole. Son rire me serre les entrailles. Je tousse pour me donner de la contenance, et nous arrivons à la gare. Je descends avec lui sur le quai de la petite gare, le train était déjà là. Il s'arrête devant une porte. Jordan me fait la bise, je me sens rougir, et vois ses yeux. Ils s'étaient assombris, et mon excitation était plus grande. Je le voyais me prendre, me faire hurler, le sucer. Ce mec était beau comme un dieu, mais il était avec mon amie de toujours. Je ne pouvais rien tenter.

Le soir venu je me retrouva seul dans mon lit. Je pensais qu'à ce Jordan. Je m'endormis avec l'image de celui-ci en tête.

J’arrête la voiture dans un coin de forêt. Jordan me regarda d'un air étrange. Dans un geste que je voulu rapide, et félin, je sauta sur ses genoux. Mes lèvres rencontrèrent les siennes qui étaient incroyablement douces, pleines, et fougueuses. Sa langue lécha les miennes. Il semblait apprécier. Je frottais mon cul contre sa bite qui commençait déjà à bander. Jo trouve le bouton qui fait s'allonger le siège. Je descends du siège pour me retrouver entre ses jambes, baisse son short, et me retrouve face à un magnifique pénis de rêve. Mes mains le caressa, il était beau. Ma langue s'attarda sur son frein. Au bout d'un certain temps je le prends à pleine bouche lui arrachant un gémissement. Je le suce comme jamais j'avais sucé un mec. J'en voulais plus. Il se retira de ma bouche, je lèche ses boules, descends un peu plus, et trouve son trou. Ma langue y entre tout doucement, ainsi que mes doigts. Jo laisse échapper un cri de surprise. Au final je le retourne, baisse mon pantalon, et le pénètre de manière un peu brutal. Un cri de douleur cette fois-ci, je me sentis durcir encore plus, j'aimais faire crier les mecs. Il ne me repousse, je m'activais dans son cul, ses cris furent vite remplacer par des gémissements de plaisir. Au bout d'un certain temps je resta un certain temps bien à fond dans lui. Jo criait, mais je pouvais voir un petit sourire sur le coin de ses lèvres. J'allais jouir. Ça montait de plus en plus, et je sentais que ça finirai dans une sorte d'explosion. Un énorme sortit du plus profond de ma gorge, six long jet s'échappèrent dans le fin-fond de son cul. Je ne ralentis pas la cadence. J'aimais vraiment l'entendre crier. Finalement je me laisse retomber sur mon siège...
Mes yeux s'ouvrent, j'étais dans mon lit, et mes mains étaient pleines de sperme.

Blibijoux

blibijoux74@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Il sera à moi

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

Maître Olivier Chopassif
Hétéro ? Eric
Quel petit gourmand ce cousin ! Mister Anoniman
Triangle à géométrie variable… Yan
Kacem Rafael
Un bon gros colis Ghost writer
Le nouveau voisin Frank
La bite de "papa" Ghost writer

Nouveaux épisodes

Le mec idéal -27 Pititgayy
Vendredi soir aux Tuileries -03 Stéphane Juin
Le moniteur moto -03 Sketfan
Le moniteur moto -04 Sketfan
Ce voisin discret -02 Elliot
Mon rêve américain -04 Maxou
Le voisin d'en face -02 Charly Chast
Julien en famille -09 Marco10e

Aout 2018

2 copains d'enfance Maxodu
Le cirque itinérant Matt
Oumar le Malien Adama
Site de rencontre Candide78
Le donjon SM de Dan Bearwan
Prof de sciences Anoniman
J'essaye l'escrime -01 Ulrich35
Il était temps ! Nynyon
Voyage Initiatique -04 Ninemark
Voyage Initiatique -05 Ninemark
Chambres à louer -06 Jeanmarc
Sur la digue Rafael
De la balade a la transformation Jonathanpraline
Mon meilleur ami et moi Wawan
L'inconnu de la poste Pititgayy
Remis à ma place Pititgayy
Un ange Angeldevil
Charmant voisin Discrétion exigée
Humiliation et sadisme Orly
Mes deux papas Bearwan
Un jogging surprise Loic Du 56
Plus on est de fou... rom.3004
Mon univers rocambolesque Grandhomme44
Chroniques de Lope75 Lope75
L'annonce Stephanebrest
Visite de Mehdi Chopassif
After work Imbot4top
Mon coéquipier hétéro Étalon
Ce premier massage Nicolas 89
Scouts Frank
Travaux d'été entre voisins Corentin
Une fin de soirée inattendue Nicolas 89
Formatage d'une nouvelle vie PhallusBareback
Mes premières fois Tdmiens0
Moi, Kevin, Mâle Alpha Kevin Alpha
Marc Chopassif
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)