17 Nov.
+ 68 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Salope de père en fils

Hey les mecs ! Des années que je lis vos plans, qu’ils me font bander et gicler à mort pour certains (Soumission et domination, Rempli par Malik, Aym Rick…), du coup, je me suis dit que je pouvais essayer de vous raconter certains de mes rencontres, j’espère que vous aimerez.

Moi, c’est Mathias, 32 ans, black d’1m83 pour 78 kg. Je suis plutôt bien bâti vu que je fais pas mal de sport et, qu’en tant que magasinier, je soulève pas mal de poids !
Ma mère m’a conçu au Sénégal avec un mec marié qui n’a jamais voulu entendre parler de moi, elle m’a élevé seule du mieux qu’elle a pu. Les services sociaux ont souvent failli me placer en foyer parce que, ma mère, est une acharnée de l’aide humanitaire. Elle est allée au Sénégal au milieu des années 80 dans le cadre d’Action Ecole, cette association parrainée par France Gall dont elle était méga fan. Plus tard, fan de Coluche, elle est devenue bénévole des Restos du Cœur. Elle a régulièrement hébergé et nourri des SDF, des putes et même des femmes maltraitées par leur compagnon donc vous imaginez le bordel qu’il pouvait y avoir à la maison ! Quand les services sociaux débarquaient, elle négociait comme une lionne. Moi, j’ai vécu une enfance et une adolescence trop fun !
Côté sexe, je suis bi et actif avec les mecs. Mon premier rapport gay, j’avais 18 ans, quelques verres dans le nez et peut-être même un petit bédo.. Enfin, un mec bien efféminé m’a chauffé et m’a attaqué direct en me disant qu’il s’était jamais fait sauter par un black, qu’on est trop bien monté, qu’on sait trop bien s’en servir… Vous connaissez ces idées… Bon, ben, je me suis dit pourquoi pas ! Il a pu vérifier tout ça bien comme il faut, je lui ai carré mes 19 cm et j’ai trouvé ça bon. Du coup, je me suis dit que bi, c’est bien !
Voilà pour les présentations.

Il y a trois ans environ, un mec a emménagé à côté de chez moi, comme je rentrais du boulot, il s’est présenté sur le palier et je l’ai aidé à rentrer en installer son frigo, son canapé et quelques autres meubles. On a tout de suite sympathisé et on s’est vu régulièrement pour des coups et des repas sympa. Un mec de 45 ans, fraîchement divorcé, un fils de 18 ans qui vivait chez sa mère. Dans un premier temps, il m’a expliqué la séparation par l’usure du couple, l’ennui, plus rien à partager… Je n’ai pas insisté mais, assez vite, j’ai reconnu des regards que je connais bien, ceux du mec qui mate avec envie et qui se dit qu’il aimerait bien y goûter. Du coup, j’ai fait un peu de rentre dedans et ça a marché ! Il m’a embrassé, caressé la poitrine, il m’a enlevé mon T-shirt, m’a léché et embrasé le torse, le ventre. En même temps, il me défaisait ma ceinture et déboutonnais la braguette de mon jean, il a passé sa main dans mon pantalon pour me caresser, j’ai vite été à l’étroit, il a sorti ma queue et m’a fait une pipe fantastique ! Ce mec savait y faire sans aucun doute. Il m’a tellement bien sucé, en alternant les va et vient rapides et baveux avec les gorges profondes, le massage de mes couilles et les caresses sur mon ventre et mon torse que j’ai pas pu tenir très longtemps. Je l’ai prévenu que j’allais jouir, il m’a regardé, m’a fait un clin d’œil et a replongé sur ma queue. J’ai giclé tout ce que je pouvais tellement c’était bon, il a tout avalé et m’a bien nettoyé pour me rendre ma queue niquel et débandée !
Il est remonté pour m’embrasser et là, il m’a dit :
-       « J’adore la queue et le jus, je te voulais depuis un moment.. »
On a un peu discuté, il m’a appris, qu’à l’occasion de ses 40 ans, il avait découvert son côté gay avec un collègue de travail et que ça avait été une révélation. C’était la cause de son divorce, sa femme ne supportait pas et lui n’avait plus envie de vivre comme ça. En me disant tout ça, il me caressait, m’embrassait, l’excitation est revenue, j’ai répondu à ses baisers et je lui a dit :
-       « Tu m’as l’air bien chaud, je crois que j’ai rechargé, je visiterais bien ton petit cul ! »
Il a fait sauter ses fringues en un rien de temps, j’ai pu voir son corps tout sec et sans poil, j’ai enlevé les miennes, il portait un jockstrap qui mettait bien en valeur son petit cul rond et bombé sans aucun poil là non plus. J’ai voulu le féliciter, il m’a dit ne porter que ça et en avoir toute une collection. On n’a pas parlé davantage puis que je lui ai bouffé le trou avant de l’enfiler en levrette et le tringler de toutes mes forces. Il gueulait comme une salope et en réclamait toujours plus. Je me suis mis à l’insulter et à lui filer des fessées entre deux coups de queue. Il a fini par jouir le premier, je l’ai suivi en le remplissant bien au fond.
Je découvrais ce mec sous un nouveau jour, une vrai salope qui aimait la bite et se faire mettre et remplir. On a remis ça deux autres fois le même soir, je l’ai pris debout contre un mur et en légionnaire calé entre ses cuisses écartées.
A partir de ce jour-là, on s’est revu plusieurs fois par semaine, il m’a montré son côté salope en m’aguichant, en se frottant à moi, en me caressant, en me suçant et en se faisant baiser à la moindre occasion.
Quelques semaines se sont écoulées à ce rythme et il m’a annoncé que son fils allait venir chez lui une semaine au moins. Il allait falloir qu’on se calme un peu et qu’on soit plus discret ! Quand même, on a passé la dernière nuit ensemble et on n’a pas beaucoup dormi. Le samedi matin, il a reçu un texto de son fils pour lui dire que son train arrivait en gare dans une petite demi-heure, il a pris le temps de me faire une pipe avant de partir.

Le lundi midi, je rentrais chez moi quand je suis tombé sur « junior ». Le même que son père en plus jeune, à  s’y méprendre. Même traits du visage, il avait un petit piercing au coin du sourcil, sec comme son père, le même sourire et la même voix, c’était troublant ! Machinalement, j’ai maté son petit cul, le même ! Rond et bombé comme celui de son père, j’ai eu une ou deux pensées un peu cochonnes à ce moment-là, une ou deux secondes mais il avait capté ! J’ai relevé les yeux, il me regardait avec ce sourire que je connaissais maintenant par cœur, celui du mec qui a capté que l’autre veut le sauter. On s’est quand même séparés sur le palier et je suis rentré manger.
Une petite heure plus tard, on a frappé, c’était lui qui venait chercher des filtres à café. C’est bête, son père n’a pas de cafetière mais un appareil à dosettes ! Je l’ai maté de la tête aux pieds sans équivoque cette fois et  je l’ai invité à boire le café chez moi. Il s’est avancé et m’a mis la main au paquet en me disant, à l’oreille :
-       « En fait, c’est pas de café que j’ai envie c’est de ta bonne bite de black ! »
On n’a pas bu de café ! Comme son père, il m’a fait une pipe pour faire connaissance, je l’ai copieusement nourri. Il a nettoyé ma queue avec la même application. Je lui ai payé un truc à boire mais très vite, j’ai encore eu envie de lui alors on est passé dans la chambre où je me suis occupé de son cul, rasé comme celui de son père, encore bien serré mais bien chaud, humide, accueillant. J’ai adoré le lui bouffer et le lui doigter avant d’y plonger ma queue redevenue raide. Il bougeait bien, il prenait son pied mais pas un seul son ne sortait de sa bouche, juste de longues expirations. Ça me changeait de son père qui est beaucoup plus démonstratif et monte dans les aigus. Comme je le prenais en levrette, j’ai commencé à le branler, il n’a pas tardé à jouir de longs jets. Son orgasme a fait contacter son cul ce qui m’a fait partir en lui à mon tour. Comme papa, il m’a bien nettoyé la queue pour ne rien laisser perdre. Il s’est tranquillement rhabillé et, avant de partir, il m’a dit :
-       « Je suis là pour une semaine et demie si ça t’intéresse ! »
-       « Et comment ! »
Une semaine et demie de folie ! Le fils et le père à satisfaire, le jeune entre midi et deux heures, son paternel certains soirs sans que l’un ne le sache pour l’autre…
J’ai appris que le fiston avait l’habitude de se faire sauter régulièrement par un voisin, celui-ci quittait discrètement sa femme et entrait par la porte-fenêtre de sa chambre pour s’occuper de lui. Vu que la chambre de sa mère était juste à côté, il avait appris à se faire baiser sans émettre un son… Toute une logistique ! J’ai pensé que ce devait être le voisin dont m’avait parlé son père, il pensait qu’à l’époque il reluquait sa femme, ça m’a bien fait marrer !
Je sais ce que vous pensez, un plan à trois ! J’y ai pensé vous pouvez me croire aussi mais j’ai trouvé ça chelou pour eux quand même, j’en ai donc pas parlé !
Le soir où le fils est parti, je l’avais tringlé juste avant le départ, il est reparti le cul rempli, défoncé et ouvert. Son père l’a ramené à la gare, il a reçu la même « punition » à son retour mais avec plus de cris.

Voilà, j’espère que ça vous a plu, excité aussi. Soyez indulgents, c’est mon « dépucelage » littéraire mais vous pouvez me dire tout ce que vous voulez, je suis à l’écoute ^^ :
Mathias.martels@gmail.com

Mathias

mathias.martels@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Un cul en rodage - Queue de black en solde - Blacks vs racailles - Salope de père en fils

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)