Avril
Un gros travail pour les smartphones et tablettes enfin fait !
"Un site plus responsive"

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Aux pilleurs de récits qui n’ont pas assez d’imagination, mes textes, depuis Soumission 5 ont tous été déposé chez « Copyright France » afin de prouver l’antériorité de ma propriété par rapport à vos publications plagiaires sur AMAZONE KINDLE !!

Soumission & Domination -480

Fin d’année à notre « Campagne » -2

Après une nuit plutôt calme, chacun de son côté avec son ou ses amours, la matinée a vu s’accroitre le nombre de résident.

Je ne sais par quel sortilège la présence des deux jeunes s’est rependue dans mon petit monde mais à l’heure du petit déjeuner nous voyons débarquer Tic, Tac et Théo. Je fais signe aux jumeaux que leurs 18ans rapproche des « petits » de venir et J’envoie Samir chercher Karl à l’aéroport.

Pour Karl, son boss/amant lui a libéré son WE d’autant plus facilement qu’il savait que c’était pour venir nous retrouver. Son boss a bien apprécié notre dernière venue en Suisse !!

Franck et Louis s’ajoutent sans prévenir tout comme Marian qui vient de finir son année d’étude.

De 16 la population de la campagne passe à 25 au buffet froid de midi.

Karl est ravi d’être venu. Il avait su par Enguerrand (merci sa discrétion !) que j’organisais des touzes de ouf mais il ne s’était pas imaginé ça.

Je lui demande s’il est déçu. Très vite il me détrompe, non il trouvait tous les participants canons. S’il avait envie de tous nous enculer, il tâterait bien pour lui-même de mes deux métis. Je lui demande pour Ernesto. Là il me répond qu’il pense que ça ne passera pas ! (LOL) Ernesto est toujours passé là où il a voulu, ce n’est qu’une question de temps et de préparation. Le diamètre n’étant pas pire que celui de João, ce n’est que 2cm de plus en longueur à laisser entrer !!

Ses propres 21 x 6.5 en font baver plus d’un aussi !!

Durant toute l’après-midi autour de la piscine, avec ou sans tartinage de crème protectrice/hydratante, les maillots sont le plus souvent gonflés à épouser nos formes en érections. Mais nous tenons jusqu’à l’apéro.

Ce doit être l’arrivée de Jimmy de retour d’une prestation jadinistique et sexuelle ou sexuelle dans un jardin qui a subitement mis le feu au poudre. Il faut dire que son petit cul moulé dans un N2N XXS qui lui rentre entre les fesses ferait bander un eunuque. Ajouté à son air d’éternel ado suintant la luxure, le défi est difficile à tenir !!!!!

C’est Karl le premier sur le « coup ». Il attrape Jimmy qu’il plaque contre lui, sa barre de 21x6.5 repoussant encore plus profondément le tissu entre les deux fesses !

Vous commencez à connaitre mon loustic ! Sa 1ère réaction a été de remuer le cul pour la faire rentrer encore plus profondément ce que le tissu élastique du N2N laisse faire aisément. La seconde de pencher la tête en arrière pour voir qui essayait de le sodomiser sans baisser le maillot et seconde bis de lui attraper la tête pour lui rouler une pelle. Ce que leur différence de tailles permet (Jimmy 1m65 VS Karl 1m88).

Les deux petits nouveaux se sont faits happés par les jumeaux alors que Marian se rapproche de Jalil avec qui il a une bonne complicité depuis la 15aine passées ici (J_SD401) l’été dernier.

Je veille à ce que tous soient « distribués » avant de choisir le groupe avec lequel je vais entamer ma touze.

Karl vient de tenter d’étouffer Jimmy sans y parvenir ! Etant toujours le plus souple musculairement, tous les formats de queue trouvent la place aussi bien dans sa gorge que dans son cul. Quand j’arrive il me dit n’avoir encore jamais rencontré un petit mec aussi avide de bite et qui sait y faire aussi bien. Lui-même prend des leçons !!

Je lui dis qu’à l’autre bout c’est tout pareil. Quand Karl retire sa bite, c’est limite avec le bruit d’un bouchon de champagne qu’il ressort son gland !

Vu le poids limité de Jimmy, il arrive sans peine à le retourner et à le poser sur la terrasse en levrette. Jimmy une main sur chaque fesses les écarte pour mettre à dispo sa rosette. Malgré la traction et son utilisation fréquente, son oignon est bien serré et ne s’entrebâille même pas. Je sais qu’il que s’il le voulait il pourrait l’ouvrir à volonté !

Je kpote vite Karl qui ne tient plus et d’une seule poussée il lui met ses 21cm ! Trop d’enthousiasme, il ne s’arrête pas alors que leurs chairs s’écrasent l’une contre l’autre et pousse Jimmy de 50cm avant qu’il se s’écroule dessus ! Mon petit beur encaisse les 80Kg et l’élargissement de sa rondelle à 6.5 de diamètre. Un vrai pro !

Alors que Karl se redresse et pense sortir du cul, il a la surprise de devoir remettre sur les genoux son partenaire. L’anneau serré à ne pas laisser Karl bouger, Jimmy lui montre que s’il s’ouvre à volonté, il sait aussi se fermer de même.

Karl est ravi de la sensation. Il manque d’en juter direct. À moi il dit qu’on ne lui avait encore jamais fait ce coup-là. Jimmy me fait un clin d’œil et m’assure qu’il va tout donner. Karl ne va pas regretter son déplacement !!

1 mètre plus loin, ce sont les jumeaux qui enculent en parallèle le nouveau petit couple. Hiac (enfin je crois) lime la rondelle de Gaétan alors que Hyp rode celle de Quentin. Leurs rythmes sont tellement réguliers et coordonnés que les deux amoureux peuvent se rouler un patin sans se choquer les dents. Ils passent vite à la même configuration (d’actifs et passifs) mais sur un 69 où Gaétan et Quentin peuvent s’avaler leurs teubs. Les jumeaux me remercient d’avoir trouvé ces deux-là et me disent qu’ils vont tester Quentin plus tard en actif dans leurs propres rondelles.

Quand je m’en détourne, ils ont désolidarisés Gaétan de la queue de Quentin et Hyp se couche sur le dos de Gaétan pour le remplacer à piper son mec. Bien qu’il ait la bouche pleine, Quentin arrive à gémir de plaisir.

Je trouve Théo seul à regarder les autres baiser. Quand il me voit m’approcher, il me saute au cou, les jambes autour de ma taille et me roule un gros patin avant de me dire qu’il m’attendait il me montre Tic et Tac (ses « hommes ») se faire un plan avec mes petits frères et me dit qu’il est grave en manque de queue.

Il desserre son étreinte et glisse à genoux pour me sucer la bite. Ça me fait remonter les souvenirs de son dépucelage (J_SD 114-1). Déjà à l’époque il suçait comme si sa vie en dépendait !

Il me montre que même défoncé régulièrement par les jumeaux et souvent par Igor leur père, quand ce n’est pas par deux des trois en même temps, que même saillit par mes clients les mieux montés, il n’a rien perdu de sa fraicheur.

Déjà physiquement s’il a pris quelques 15 cm et 6Kg, il a gardé son aspect d’ado (ce que kiffent une bonne partie mes clients). À 20ans il en parait encore 16. L’épilation quasi intégrale participe à cet effet tout comme sa musculature plus fine que mes autres Escorts.

Je le laisse faire. Après m’avoir massé le gland au plus profond de sa gorge et tété ou caressé avec sa langue je suis raide comme la justice. Il remonte alors sans que sa langue ne quitte ma peau. Passage sur mes tétons qu’il mordille et fait gonfler à leur tour, on se recolle les lèvres et il aspire ma langue pour que nous jouions dans sa bouche.

À ce stade il revient à sa position première, ses bras autour de mon cou et ses jambes de ma taille. Sans que nos lèvres ne se décollent, je le sens prendre appuis sur mes hanches et remonter son cul jusqu’à libérer ma bite. Quand il se « rassoit » elle vient tout naturellement s’introduire dans son œillet. J’ai juste à poser mes mains sous ses fesses, à les écarter un petit peu et il se mange mes 20cm ! Ils ne font que 5cm de diamètre mais sa rondelle me serre comme si je faisais le double. J’aime que mes Escorts respectent leur corps et mes clients en entretenant leur rondelle à plaisir.

J’ai juste à écarter les pieds pour assurer notre stabilité et il s’occupe de la fonction « ascenseur ». On se bâillonne réciproquement car nous laissons quand même passer de petits gémissements de plaisir. Il dose à la perfection ses mouvements et de temps en temps décule complètement pour mieux se défoncer à la descente. Mon prépuce est alors tiré en arrière à la limite de la douleur, ce petit con serrant son anneau avant de retomber sur ma queue !! Mais c’est aussi très bon !! (Sûrement mon côté maso !). Quand mes cuisses crient grâce, je marche jusqu’à la table de jardin et le couche dessus. Ses jambes viennent naturellement se poser sur mon torse et je peux ainsi labourer à ma convenance cette jeune salope (affectueux bien sûr).

La table est grande et nous sommes rejoints par Louis et Sosthène. Sosthène rappelant à Louis qu’une 23 x 5.8 avec un gland de 6.2 c’est pas mal non plus (Léo ne faisant que 20x5 comme moi). Louis, face à nous mais le ventre sur la table, roule un patin à mon « étui pénien ». Du coup j’échange avec mon Escort sur le plaisir que nous prenons chacun avec le petit mec qui nous habille la bite.

Je suis content de voir que Justin, son mec, s’approche doucement et par surprise l’encule avec amour.

Sans quitter la douce chaleur de Louis, Sosthène penche la tête en arrière pour embrasser son mec.

C’est aussi avec surprise que je me sens le trou envahi à mon tour. J’essaye de deviner à qui appartient le sexe qui me perfore la rondelle. De bonne dimension ça pourrait être mon Brésilien, d’autant plus que les ondulations de bassin qui agrémentent la sodo le démasquent.

Stimulé de tous les côtés, excité depuis la vision de la première sodo de cette touze, je me laisse aller et quand je sens João remplir sa kpote, je rempli le boyau de Théo.

Sans cesser sa pelle à Louis, Il se met à juter et je reçois son sperme comme la table, son torse et même les cheveux de Louis.

En face, ils nous rejoignent vite et ça jute en cascade.

Petites douches sur la terrasse bousculade pour être sous la pomme d’arrosage, surtout quand d’autres participants ont aussi terminé leurs « apartés » !

Quand nous sommes tous rhabillés (enfin d’un maillot et pas forcément celui de départ) Samir et Ammed nous apportent l’apéritif et les amuse-gueules. Si nous faisons tous attention sur le volume d’alcool que nous ingurgitons (principalement du pastis très, très allongé d’eau avec beaucoup de glaçons) les plateaux de nourriture se vident à toute vitesse !! Ça creuse l’exercice !! D’autant plus que l’odeur des cotes de bœuf qui grillent sur le BBQ nous fait saliver grave.

Les discussions ont pour sujet les vacances à venir. Nos deux jeunes sont éberlués d’entendre leurs nouveaux amis parler des destinations auxquelles les clients vont les emmener.

Quentin qui n’a pourtant pas besoin d’argent me demande quand ils pourront bénéficier de ce genre de vacances. Il se verrait bien taffer pour moi l’été en couple avec son Gaétan.

Quand je leur dis dès qu’ils auront 18ans, ils ne peuvent s’empêcher de soupirer d’avoir à attendre encore 2 ans pour que Gaétan les ait.

Le quatuor discute de la croisière que je leur ai offerte à Noël. Ils sont ravis de mon choix : San Diégo - Puerto Vallarte même s’ils doivent attendre le mois d’octobre !! Ils ont vu sur internet le niveau des suites en first class et les « activités déclarées ». Les piscines, les photos et les commentaires sur le net les font déjà fantasmer sur les baises à venir.

Je leur rappelle juste qu’ils auront avant à assurer leurs 15aines auprès de mes clients. Quatre « Oui Papa » ponctuent ma sortie, les petits cons !! Et Duke n’est pas encore là !

La soirée est plus calme, notre touze a bien vidé nos couilles et c’est en ordre dispersé que nous regagnons les chambres, les jeunes squattant le second étage.

Karl décide de passer sa nuit avec nous.

Avant ça, je lui fais visiter le reste des installations. Le donjon l’intéresse positivement. Il aime la selle modifiée pour recevoir et proposer un gode à l’assise, les installations sanitaire noires trouvent aussi son approbation. Les autres postes : chevalet, croix de saint André, mur de menottage… l’attirent aussi.

Quand il se trouve à regarder la fixation des menottes au travers du revêtement en cuir du mur, je le surprends et parvient à entraver ses poignets avant qu’il ne réagisse. Pour les chevilles, il suffit de les pousser dans la pince pour qu’elle se referme toute seule. Nous sommes seuls. Il me demande de le relâcher mais je n’ai pas envie !! Comme il m’engueule, je lui pose un bâillon boule qui lui fait une sourdine et je découpe son maillot. Ses superbes fesses banches ressortent sur le cuir fauve patiné. Les pieds écartés de 80cm serrent ses fesses et cache sa rondelle que je vais travailler.

Il me voit enfiler une paire de gant latex et comme je les fais claquer sur mes poignets, ses yeux s’écarquillent. Je suis sûr qu’il pense que je vais le fister !!

Je ne détrompe pas en commençant par fouiller son anus avec trois doigts. Rapidement je les remplace par ma bite et à chacun de mes coups de rein, je l’écrase sur le cuir. Il gémit quand sa queue repousse la protection et s’écrase quand elle touche le mur en pierre.

Mes mains accrochées à ses épaules, je le domine total et mes sodos appuyées l’obligent à tenter soulever les pieds ce qu’il ne peut faire que de quelques mm alors que c’est de plusieurs cm qu’il aurait besoin. Mais comme ça mes pénétrations écartent ses fesses et je lui enfile tous mes 20cm. Ses protestations laissent vite la place à des bruits de plaisir. J’ôte son bâillon. Il me dit que c’est bon et me demande s’il pourrait faire un peu d’équitation mais pas avec le monstre en place (je pense que Jimmy a laissé son engin d’entrainement car c’est le méga gode que m’avait rapporté Marc qui est en place.

Encore quelques coups de rein et je le détache. Alors que nous allons vers la selle, il me dit que c’est une première pour lui qui est plutôt dominateur mais qu’il a kiffé grave. Là ce qu’il veut c’est voir si demain il pourrait prendre Ernesto dans le cul.

Je change le gode par un 24 x 6 utilisable et l’enduit de graisse à fist. Il monte sur les étriers et debout dessus, il plie les genoux jusqu’à ce que sa rondelle entre en contact avec le gland artificiel. Il prend son temps mais si ses cuisses tremblent vers la fin, il continu jusqu’à poser ses fesses sur le cuir de la selle. Là il ne bouge plus. Il ouvre les yeux qu’il avait gardé fermés pendant l’intromission, me regarde avec un sourire de fierté et me dit qu’il va kiffer grave quand ce sera la queue d’Ernesto.

Sa belle queue de 21cm est raide de plaisir et colle ses abdos. Il commence par de lents décollements de la selle mais ses descentes sont rapides ! Il se défonce tout seul jusqu’à galoper. Il est superbe dans l’effort. Ses cuisses tétanisent alors qu’il jute à 2 m !

Quand il redescend, alors qu’il est à plat, il trouve quand même la force de me sucer jusqu’à ma jouissance.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

Dernière Histoires Publiques :

Publication du 24/04/2018 :

Mon premier glory hole Arras62
Un été bien rempli Adri
Mon chéri et son pote Lucas22
Dans les geoles d'Armid -01 Iwan
J'ai pompé mon frère Dimosqwertz
Ma première fois avec un mec Flo
Action ou vérité Pierre
Mon oncle aime la bite steevenbi
Première fois un peu spéciale Thugobg
Copain mécano Muractif
Du fantasme à la réalité  Adonf
Baisé par un racaille Sgaydu77
Lourd de chez lourd James
En fusion Petit Passif

Nouvel épisode

La pire des salopes -02 Ulrich
Croisière -06 Calinchaud
Mon bâtard -03 Teub23
Le vendeur kiffeur -07 Sketfan
Les Chronique de Max -04
+ 11 épisodes
Max
Le mec idéal -20
+9 épisodes
Pititgayy
Éric, ma vie Chapitre -08 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -09 Rodrigue
Séance photo -03 Pascal
Séance photo -04 Pascal
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay