Avril
Un gros travail pour les smartphones et tablettes enfin fait !
"Un site plus responsive"

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Aux pilleurs de récits qui n’ont pas assez d’imagination, mes textes, depuis Soumission 5 ont tous été déposé chez « Copyright France » afin de prouver l’antériorité de ma propriété par rapport à vos publications plagiaires sur AMAZONE KINDLE !!

Soumission & Domination -489

Aidan à l’écurie

Nous y attendent Dylan et mon beau-père.
Ce dernier rassure John par son aura. Sa 30aine de plus que nous le pose. La visite de l’écurie et de la « ferme », tout comme le logement de Dylan continuent à apaiser les craintes de John.
Aidan est content et nous demande s’il pourra profiter de la piscine. Mon beau-père le rassure sur le sujet. Il nous invite tous à diner. PH, Ludo et Ernesto nous rejoignent.
L’ambiance est familiale et détendue. La tablée de 16 impressionne les américains habitués à diner en tête à tête.
En milieu de soirée, le Jet lag rattrape nos voyageurs et, laissant Aidan sur place, nous ramenons au blockhaus un John plutôt défait. Nous avons juste le temps de l’emmener à sa chambre qu’il tombe de sommeil.
En hôtes bienveillants, nous ne pouvons décemment le laisser dormir tout habillé sur le lit. À 4 nous le mettons à poil. Pas mal beau gosse le paternel !! Musculature moins marquée que les nôtres mais déjà bien visible, bite au repos d’une 10aine de cm, un peu perdue dans les poils mais l’ensemble est tout à fait baisable. Quand j’en fais part à mes amours, ils me traitent d’obsédé.
Bon, je n’abuserai pas de lui !!  On le pousse au milieu du lit et nous partons nous coucher. Un détour à la piscine nous rafraîchit suffisamment pour que ça dégénère en petite baise.
Après les grosses touzes et les baises hors cellule familiale lors de notre séjour à Sitges, nous prenons beaucoup de plaisir à nous retrouver tous les 4. Nous passons une bonne heure sur la terrasse à nous pomper et/ou nous enculer. Je les aime tous les trois toujours autant !! Je pense que c’est réciproque sinon notre quatuor aurait éclaté depuis longtemps vu les occasions de rencontres et de baises avec une kyrielle de beaux mecs. Quand Ernesto se vide en moi, je fais de même dans PH qui lui se vide dans la bouche de Ludovic. Avant que mon excitation soit retombée, je suce Ludo qui largue rapidement son jus sur ma langue. Avec celui de PH qu’il a gardé en bouche, nous mélangeons dans un baiser torride avant de partager avec nos deux autres amours.
John au matin :
Il nous trouve à 11h en maillot de bain en train de boire un café sur la terrasse. Il a les yeux encore ensommeillés malgré la douche qu’il a prise avant de nous rejoindre. Il porte le maillot à effet Aussiebum que j’avais laissé sur la commode de sa chambre avec un mot comme quoi il devait l’enfiler et nous rejoindre 2 étages plus haut.
L’effet suspenseur booste un « appareillage » déjà conséquent. Vu que nous sommes tous dans la même configuration, ça ne le choque pas jusqu’à ce qu’il voie Ernesto. Ses 24cm au repos représente quand même un volume une fois et demi les nôtres. Difficile de louper ça !
Il nous remercie pour la veille car il avait dormi comme un bébé. On barbotte au soleil. John trouve notre installation plutôt spéciale mais il hallucine sur la surface dont nous disposons.
Il nous parle aussi de l’enfance d’Aidan. Du fait que c’est un garçon solitaire avec peu d’amis. Il estime qu’il a déjà eu de la chance avec lui de n’avoir pas eu de crise d’adolescence, pas de problème de drogue ni de délinquance.
Je l’assure qu’après un mois ici, il va apprendre à vivre sans complexes, sans peurs avec des capacités à se défendre et aussi une belle expérience des rapports homo.
Jona et François qui reviennent de vacances se chargeront de la partie entrainement physique et des transferts des « gamins » car je pense bien que Gaétan et Quentin voudront profiter de l’aubaine.  
John me dit que ce qu’il a donné à Jalil ne couvrira pas cette partie des vacances de son fils. Il me propose la même somme pour mes hommes.
J’accepte, après tout c’est vrai qu’ils vont donner de leur temps.
Nous avons le temps de passer au Haras avant que je le reconduise à l’aéroport.
Nous trouvons les jeunes occupés avec les chevaux. Par 4 ils douchent les juments destinées à ma mère et ma belle-mère qui doivent se promener un peu plus tard dans l’après-midi. Ils se sont naturellement mis en maillots de bain et l’ensemble est bandant. Moi je ne peux me retenir, c’est plutôt normal, mais quand je vois que les Jeans de John se tendent aussi, je lui en fais la remarque.
Réponse de l’intéressé : « Je viens de passer 15 jours avec à mes côtés une bande d’excité du sexe. Les entendre baiser comme des fous et jouir sans retenue, ça frustre. En plus ils sont canons tes petits frères !! »
Je lui demande s’il veut tester ce type de rapport, et l’assure qu’avec ce qu’on a vu de lui la veille quand on l’a mis à poil, il ne manquerait pas de volontaire. 
Il refuse et me confie qu’à l’arrivée à New-York, il va y en avoir quelques-unes qui vont être comblées.
Aidan saute au cou de son père pour le remercier encore de ces vacances qui, il l’assure, seront inoubliables.
En route vers son vol de retour, il me demande de bien faire attention à son « petit », c’est le seul qu’il ait et il ne s’engage pas dans la facilité. Il part quand même rassuré de ce qu’il a vu sur place.

Retour à la ferme :
Gaétan et Quentin sont déjà arrivés de chez ce dernier. Quand ils ont découvert que nous étions tous là et qu’en plus il y avait un nouveau de leur âge, ç’a été l’explosion de joie dixit Max. ils sont d’ailleurs déjà en maillots avec les 6 autres jeunes.
Je salue Emma qui arrive pour sa promenade avec ma belle-mère. Comme elle nous sait être au complet (PH, Ernesto, Ludovic et moi), elle me demande si elle pouvait passer au Blockhaus après son diner avec mes bo-parents. La réponse est oui et je n’ai pas besoin de consulter mes amours !
Les deux chevaux préparés par les jeunes sont resplendissants. Quand ils les amènent tout harnachés, ils reçoivent des félicitations des deux cavalières. Quand elles ont disparue derrière la maison, je prends à part Quentin pour lui expliquer la situation d’Aidan. Je m’aperçois que tout a déjà été dit et que les jeunes en savent même plus que moi sur l’invité. Je me rends compte aussi que le père n’avait pas toutes les cartes en mains sur son gamin. Ce dernier s’était déjà fait draguer et même légèrement fait presser par des hommes plus âgés qui lui avaient flanqué la frousse quant aux rapports masculins. Plutôt introverti, il n’avait pas osé se dévoiler devants ceux de son école sur lesquels courrait la rumeur d’homosexualité. Cet été, la distance et le fait que Dylan soit étranger lui avait permis de faire ce pas.
C’est à ce moment des explications que me donne Quentin, qu’Aidan déboule avec Gaétan. Surpris je reçois l’impact de leurs deux corps en pleine course et tombe le dos dans l’herbe. Ils m’immobilisent et alternent tous les deux pour me rouler une pelle. J’en conclus qu’ils doivent être contents de ce qui leur arrive !!
Quand j’arrive à les repousser c’est exactement ce qu’ils me disent avec en troisième voix Quentin.
Je les écarte. Ce n’est pas parce que ma mère et ma belle-mère sont parties qu’on peut faire l’amour sur la pelouse devant la piscine !  C’est ce que leur dit Enguerrand, la tête dépassant du bord de la piscine. On se redresse et ils m’attirent vers la sellerie. OK Ils en veulent vraiment ! J’appelle Dylan qui me dit de me débrouiller tout seul car il doit aller aider mon BoP. Idem de la part des petits frères qui me disent y avoir gouté la nuit passée.  
Dans la sellerie :
Le physique d’Aidan est proche de celui encore fin de Gaétan. Il est bandant tout autant !! Il s’en aperçoit lui-même quand, à trois, ils arrivent à faire glisser mes jeans sur mes cuisses. Ma queue claque mes abdos avec un bruit significatif. Eux, c’est vite fait puisqu’ils n’avaient qu’un boxer sur les fesses !
Je me fais littéralement violer !!  Je ne sais ce que mes infernaux petits frères et petits-petits frères ont dit à Aidan mais il se donne à fond pour me prouver l’intérêt qu’il porte aux hommes. J’ai l’impression de me refaire Gaétan. Ses pipes sans être parfaites ont la profondeur exigée pour mes 20cm, sa rondelle préparée par ses nouveaux amis se laisse écarter gentiment et j’arrive aussi de ce côté à enfiler ma longueur totale. Encore bien serré même si Dylan et Jalil l’ont déjà sodomisé, je le félicite et lui dit de toujours garder un tel tonus.
Soutenu par Gaétan et Quentin, il se laisse enculer sans retenue. Quand l’un le pompe l’autre vient me lécher les couilles ou ajouter du lubrifiant à notre point de friction. C’est tellement bon que je n’hésite pas à sortir complètement avant de le défoncer à nouveau. Nos deux acolytes profitent de mes retraits totaux pour bouger le corps d’Aidan. Je me retrouve ainsi à l’enculer en levrette, de face ses jambes retenues par nos amis, puis ses chevilles en collier. Couché sur un banc, je sers de selle spéciale à notre cavalier américain. Heureusement qu’il n’a pas d’éperons !!
Son intérieur est confortable mais encore bien collant. Ma queue à chaque pénétration doit repousser son boyau. La pression de son organe rend le plaisir plus vif ! L’inverse semble faire le même effet sur mon cavalier. Mes mains sur ses hanches guident et donne le rythme au va et vient. C’est limite si je fais pas le tour de sa taille avec mes deux mains. Ma queue pourtant pas énorme fend bien ses fesses et comme il me tourne le dos, je les voie bien s’écarter pour me laisser passer. C’est kiffant de voir sa queue proportionnellement aussi grosse.
Le nouveau a l’air de bien kiffer lui aussi. Quentin se prépare et vient s’intercaler entre nous deux. Dans le mouvement, Gaétan retient Aidan en position haute le temps que Quentin se glisse entre nous et se plante sur ma queue. Quand Gaétan relâche ce dernier, il se plante sur les 20x5 de son pote ce qui ne le change pas beaucoup des miens ^^  
Aux sons qu’il émet, Aidan apprécie la différence. On se termine dans cet enfilement avec Gaétan à pomper la queue libre. L’optimum arrive vite et chacun rempli son réceptacle. Quand Gaétan se redresse, ses joues sont gonflées et s’échappe des commissures de ses lèvres un filet blanc. Aidan encore chaud se précipite pour lui rouler un patin et récupérer un peu de sa production.
Avec Quentin notre pelle se contente de nos salives.
Passage aux douches et nous retournons à la piscine les maillots normalement déformés.
Encore seuls, mes amours et petits frères nous demandent si tout a été comme nous le voulions. Aidan les assure que si le rets du séjour est pareil, il ne voudra pas repartir.

La soirée s’avance. Mes beaux-parents nous ont rejoints avec Emma. Ceux qui n’avaient pas encore vu ma mère en maillot de bain ouvrent des yeux comme des soucoupes devant le dragon qui couvre son dos et comme moi revient devant pour lui manger le téton droit (pour ce dernier point il faut extrapoler vu qu’elle porte un bikini qui couvre quand même un minimum ses seins).
Demande de nous mettre côte à côte et oui, c’est bien la même « bête » !!
Quentin bave d’envie lui qui n’ose pas encore faire cette « bêtise ». Sans être dans cet état, Gaétan et Aidan sont soufflés par l’audace qu’il faut avoir pour se faire faire ça. Mes beaux-parents, eux, se sont fait à cette excentricité qu’ils ne voient pas pour la première fois.
Une autre surprise agrémente notre début de soirée, l’arrivée de Nathan de retour de chez son patron (Julien) au volant d’une BMW X6 !! À y regarder de près il s’agit en plus du modèle le plus puissant (8 cylindres et 450CV) et toutes options !!
Je les regarde à tour de rôle mes 5 petits frères pour deviner qui a fait cette connerie. 5 visages innocents répondent à mon inspection, je vais les croire !! Enguerrand, du pouce me montre la plaque : écusson de la Suisse, OK je sais d’où ça vient !
J’appelle mon client Suisse. Quand il décroche je le remercie de me pourrir les 5 petits qui n’ont déjà pas besoin de ça, entre ma SLS que je leur laisse et la Ford GT de Jalil.
Suisse : justement ça ne fait que 4 places pour 5 garçons, promis j’essayerai de me retenir pendant leur « vacances » avec moi. Pour info, Je les prends dans ma grande villa sur le lac de Come en Italie.
Moi : gros soupir !!!!!!!! Vous n’êtes pas mieux qu’eux !
Suisse : Rires et Merci de me les envoyer au plus tôt et même avant.
Je fais par de ma conversation. Mes beaux-parents sont comme moi, consternés !! Emma éclate de rire et dis que c’est de ma faute. Je n’avais qu’à pas réunir autant de charme, en nous montrant le quintet qui s’était regroupé pour faire front commun.
Stase, ils sont scrutés par 12 paires d’yeux. Enguerrand prend sur lui de dédramatiser. Après avoir tourné sur lui, il nous dit qu’avec une bonne base génétique (courbette vers ses parents) et un entrainement physique bien pensé (courbette vers moi), ils (en englobant ses amours) ne pouvaient avoir que des relations de qualité.
Cette sortie est ponctuée par 5 courbettes.
On démissionne !

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

Dernière Histoires Publiques :

Histoire avec transexuelles Jkelly4770
Djibouti Waterboy
Descente aux enfers Le gros
C'est pas un pédé Zinedine ! Dimosqwertz
Nouvelle saison moto en Suisse Motard
Les gros aussi ! LePoulpe
Première rencontre Cramache
Mes années à la FAC Bapt
Il court dans la forêt Candide78
À cause d'une robe LePoulpe

Nouvel épisode

Le vendeur kiffeur -05 Sketfan
Hors Norme -03 Calinchaud
Camping cariste -02 caramel
Mon pote Gauthier -04 Nordgay59400
Croisière -05 Calinchaud
Séance photo -02 Pascal
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Facebook, Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Facebook - Twitter - ello - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay