Avril
Un gros travail pour les smartphones et tablettes enfin fait !
"Un site plus responsive"

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Aux pilleurs de récits qui n’ont pas assez d’imagination, mes textes, depuis Soumission 5 ont tous été déposé chez « Copyright France » afin de prouver l’antériorité de ma propriété par rapport à vos publications plagiaires sur AMAZONE KINDLE !!

Soumission & Domination -490

Karl à Sitges et à la maison

Quand Karl est venu nous rejoindre à Sitges nous avions déjà pris nos marques. Paco toujours fidèle en charge de notre survie et Javier avec son petit mec pour le reste.

Concernant le logement, retour à la villa de 2015, les petits en moins et sans le passage des Navy-seal, sa surface nous suffit.
N’ayant pas cette année les petits frères pour rabattre pour nos touzes, je me suis dévoué avec Ludo, PH et Ernesto. Ce qui m’a fait plaisir ça été de me faire draguer ni par les plus moches, ni par les plus vieux. Entre Catalans, Madrilènes, Allemand, Danois ou Hollandais, j’ai pu faire notre « marché d’été ».
Le soir même de son arrivée (à Karl), pour la fêter, une 15aine de mecs nous a rejoint pour une touze tout sauf improvisée. Sans être né de la dernière pluie, Karl a quand même été impressionné par les participants.
Entre 18 et 25 ans, tous physiquement dans la tranche supérieure de la beauté masculine et au top musculaire (pas des bêtes mais des musculatures prononcées et harmonieuses). Bronzés avec une majorité de culs blancs ils sont de véritables appels à la baise. Comme ils viennent pour la 3ème fois tous ensembles, la complicité est là, mais sans exclusif. Karl est intégré comme s’il avait toujours été avec nous tout en gardant l’avantage de la nouveauté.
Je pense qu’il a dû se faire plus de la moitié des invités avant le diner (ok on dîne très tard en Espagne l’été !!). Ses 21 x 6.5 ont été grandement appréciés et sa rondelle qu’il n’interdit plus depuis son « viol » par notre Enguerrand a pu se faire défoncer pour son plus grand plaisir.
Autour du BBQ, il me remercie pour l’invitation et nous dit qu’il espère que ce ne sera quand même pas comme ça chaque jour car il avait à se reposer un peu aussi !!
Rires de mes amours. Je le rassure, il ne disposera que de qui il voudra. Ceux de la maison comme ceux de la soirée qu’il souhaiterait « revoir ».
Vers 2h la fête reprend (enfin dans sa partie sexuelle). À 6h alors que le jour se lève, Karl s’est fait l’autre moitié des invités.
Réveil à 14h. Paco nous fait un brunch digne d’un 4 étoiles. On passe le reste de la journée à se donner des nouvelles et à comater auprès de la piscine. Nos ainés surveillent le temps et nous préviennent des séances de tartinage. On en sort tout bandants mais sagement nous laissons la pression retomber. Heureusement que le quintet est aux USA sinon le repos aurait été de courte durée. Ils n’aiment pas le gâchis !!   
Hervé et Marc ne laissent pas Karl qu’aux autres. Ses 20ans et surtout son physique ne les laissent pas indifférents et c’est ensemble qu’ils se le font la première fois.
Je note, lors de cet épisode, qu’ils ont pris l’habitude de baiser leurs petits mecs en duo lors de leurs déplacements. Ils laissent transparaitre une bonne complicité quant aux relais qu’ils font dans les différents trous de notre Helvète. Le fait qu’ils arrivent à jouir au même moment renforce cette impression.
Questionnements plus tard, Hervé admet que c’est le cas. Si les premières fois ça lui faisait bizarre de baiser le mec à deux (dans les touzes c’est différent car il y a toujours plein de monde autour à baiser aussi), Marc a su le convaincre d’essayer et il n’a pas eu à le regretter. Il aime aussi quand ils tombent sur un petit mec qui aime ça jusqu’à la double sodo.  
Après coup, Karl me dit que j’avais eu beaucoup de chance d’avoir commencé ma vie d’homo avec Marc. S’il avait bien pris son pied avec nos invités, il y avait un petit plus avec nos deux quadras.    
Nous réitérons la touze une autre fois avant de rentrer en France. Cette année le retour se fait en Jet privé. Suisse, mon banquier de cette nationalité à l’amabilité de nous l’envoyer quand nous en avons besoin.
Direct à notre campagne.
Karl habitué au grand confort trouve notre « petite » installation très agréable. La piscine, la salle de muscu mais c’est surtout notre donjon qui l’interpelle. Nos Mercedes et nos motos le font kiffer. Lui dispose d’une « vulgaire » Audi TT 230cv.
L’arrivée de Ric et de sa R8, le confirme dans son impression. Au retour au pays, je suis sûr qu’il va demander à son boss d’upgrader son véhicule de fonction !   
La venue de mon « petit » protégé (après tout c’est moi qui l’ai formé) déclenche aussi une bonne partie de baise. Pour la première fois Karl sodomise en double la rondelle d’un mec. Ric, habitué aux 27x7 paternels supporte sans broncher ses 21x6.5 collés de mon 20x5. La première fois il ne lui a pas fallu 5mn pour remplir sa kpote ! Confus, Karl a laissé sa place à mes amours pour me seconder à faire grimper Ric. Sa seconde expérience a été meilleure. Nos glands se sont frottés un bon moment avant que la jouissance de Ric provoque les nôtres. J’ai bien aimé sentir, grâce au décalage de nos pénétrations, les frottements agressifs de nos deux bouts. Bloqués par sa rondelle contractée par ses éjaculations, nous le secouons comme un prunier dans notre volonté de le limer encore et encore.
Quand il relâche, nos couilles larguent en haute pression. Nos cris de délivrance assourdissent nos voisins de baise ! Quand nous sortons définitivement, c’est sur le dos, coté à cote que nous reprenons notre respiration. Karl admet que j’ai fait du bon boulot sur Ric. Cela ne l’étonne pas vu le rendu des mecs qu’il a baisé venant de chez moi.
S’il est déçu de ne pas voir mes « petits frères », il sait que ce n’est que temporaire. Il est invité avec son boss à la villa du Lac de Côme durant leurs vacances chez le banquier Suisse.
En attendant il se défoule avec les locaux entre deux contrats ou même les amis de passage. Franck et Louis, surtout Louis qui prend cher ou Léo et Arnaud. Il kiffe de baiser avec les jumeaux Tic et Tac accompagnés de Théo.
Sosthène entre deux contrats nous arrive trois jours, accompagné de Justin. Ils se chargent du plaisir de Karl qui jouit dur avec les deux bites de 23x6 !  D’après ce que je vois, Les pratiques de Justin se sont mises au niveau de celles de son mec et nonobstant Escort. C’est au point que je lui demande s’il avait pour but de taffer pour moi.
Il n’hésite pas très longtemps et me dit qu’il aimerait bien. Sa réponse est tellement rapide que je le questionne.
En fait ils en avaient parlé ensemble Sosthène et lui. Même s’il gagne bien sa vie à la concession de son paternel, ce n’est quand même pas le niveau de revenu de mon escort. Il m’explique que sans être obnubilé par cela, le fait que Sosthène paye en grande partie leurs sorties fini par le déranger. En plus il est intrigué par le taf de son homme. Il se sent au niveau physiquement (déjà bien tanké, ses passages répétés au Blockhaus pour les séances de sport et + ont peaufiné sa musculature) et comme j’ai pu le voir, côté sexe aussi il n’a pas à rougir de ses performances.
Je confirme que le plaisir que j’ai pris avec lui tout comme celui qu’il a donné à Karl me l’ont prouvé. Si psychologiquement il s’en sent capable…
Il m’assure que vivre avec un escort ça rend philosophe. Pas question d’être jaloux et encore moins à côtoyer mon aéropage. Il a bien vu que s’il y a inclinaison entre mecs, il n’y a pas fidélité concernant le sexe. Il a déjà appris à séparer le sexe des sentiments donc dans sa tête c’est bien clair.
Sosthène nous rejoint et confirme que Justin sait dans quoi il s’engage. Il ne lui a pas caché qu’il lui faudra parfois être très soumis aux désirs des clients, ce qui est le plus pénible car sinon, baiser ils adorent tous ça. D’autant plus que tous les clients sont respectueux de leur condition.
Juste une précision, Justin souhaiterait taffer en sexe uniquement. 
Conclusion : Justin est curieux et demandeur, Sosthène son amant est d’accord et moi j’ai de quoi l’employer même avec sa condition.

Le contact de Karl avec Jimmy a été aussi un des grands moments de son séjour parmi nous.
Le plus désinhibé de mes jeunes escorts lui a carrément mis la main dans le slip tout en lui roulant un patin à leur premier contact. Il faut dire que sur la terrasse de la piscine nous ne portons pas autre chose sur le dos.
On a assisté en direct à un viol !! Non pas de mon jeune protégé mais de notre suisse.
L’entrée en matière lui a mis la bite au garde à vous. Jimmy l’a kpoté en un tour de main. Puis, s’accrochant à son cou, il a remonté ses jambes autour de sa taille pour venir s’assoir sur l’axe de chair à la raideur parfaite. Si certains ont été étonnés que ça rentre alors que Jimmy n’avait pas quitté ses Jeans, c’est qu’ils ne savaient pas que ce dernier porte principalement les siens transformés à la couture arrière.
Dans ses déplacements courants, l’ouverture, maitrisée par deux renforts élastiques qui l’enfonce entre ses fesses, est invisible. Mais dans la situation actuelle, les deux cotés s’écartent et comme ce petit obsédé ne porte pas de slip, le chemin est libre.
Karl accuse la charge et écarte les pieds pour assurer l’équilibre du nouvel ensemble et laisse Jimmy officier. Quand il réussit à écarter sa bouche des lèvres avides de sa « bernique », c’est pour me demander qui est ce cul en feu.
Avec une diction hachée, Jimmy se présente « Je suis… une des… premières recrues… de Sash… et ….aussi…. la rondelle… la plus… naturellement… souple. »     
J’opine de la tête quand Karl m’interroge du regard. 
Nous vivons un film de cul en 3D !!
Après l’avoir laissé se planter tout seul sur ses 21 x 6.5, Karl reprend la main et pose Jimmy sur la table de jardin. Rassurez-vous, elle n’est pas du genre plastique mais en teck avec les pieds carrossés ce qui lui permet de résister à toutes les utilisations sexe possibles.
Il ne l’épluche par pour autant. Le fait d’enculer un petit mec tout habillé c’est kiffant, enfin pour moi ça ajoute à l’excitation du moment. Mais les caters non lacées de Jimmy volent quand même quand elles accrochent les trapèzes de Karl. Son haut moulant suit le même chemin. Karl peut voir que les tétons de sa kpote humaine sont travaillés car, dégagés de l’écrasement du tissu, ils proposent un bon cm chacun au travail des doigts ou de la bouche.
Quand il va pour ouvrir la face avant des jeans, Jimmy l’en empêche et lui dit qu’il prend encore plus son pied à avoir ses couilles et sa queue écrasés. Son Shorty de bain dégagé d’un simple coup de pied, ceci achevant la préparation vestimentaire, Karl s’occupe sérieusement de Jimmy. Sur le dos, en porté, en levrette, ils passent une grande partie du kamasoutra en revue.
Alors que nous bandons tous, c’est chacun avec sa main ou avec celle du voisin que nous essayons de suivre le rythme. Le spectacle est trop beau pour qu’un seul d’entre nous ne le quitte des yeux même pour piper un autre des spectateurs.  
Jimmy, pourtant habitué à plus « lourd » ne se retient pas de gémir sous les assauts de Karl.
Une heure plus tard, Jimmy achève son partenaire avec ses pulsations anales dont il a le secret. La succession de contractions et de relâchements le tue et c’est dans un cri libératoire qu’il plante une dernière fois le cul de Jimmy avant de remplir sa kpote. Accroché à ses hanches pour l’empêcher de se dégager (comme si Jimmy en avait la velléité !) on le voit juter une bonne dizaine de fois.
Jimmy jute à son tour et comme il est de nouveau dos sur la table, nous voyons un geyser de sperme qui monte à 1 bon mètre au-dessus de ses abdos avant de les recouvrir.
La douzaine de spectateurs s’approche alors du couple d’acteur et chacun y va de sa participation personnelle à la flaque qui dégouline du torse de Jimmy. En dernier, Karl y vide sa kpote. Du coté de mon escort, une grosse tâche macule la braguette de ses jeans.
Ammed se charge du nettoyage de son neveu, de la table et du coin de terrasse avant que nous l’emportions dans la piscine. Jimmy quitte ses jeans pour présenter son sexe au jet d’Ammed et parfaire sa mise clean.
Nous nous désaltérons des demi-pressions apportées par Ammed. Karl m’approche et me dit qu’il avait rarement été vidé comme ça avec un seul partenaire en une seule baise. Il est sûr que Suisse (mon banquier) saurait en profiter lui aussi. Je devrai le lui proposer. Quand il se sera rassasié de mes petits frères, j’admets que ce sera une bonne alternative.
Avant qu’il ne reparte en Suisse, Karl se sera fini avec Jimmy tous les soirs !   
Bien que de deux ans son ainé, ce dernier avec son format crevette (1m65 pour 55Kg) et sa peau uniformément lisse ne parait toujours que 18ans et encore quand il est fatigué ^^.
Je crois aussi que ça participe à l’excitation qu’il provoque chez tous les mâles qu’il croise. Son physique fait ressortir la composante « protecteur » de chacun mais son sourire entendu et sa langue qui n’hésite pas à bomber sa joue dans un simulacre de pipe relativise l’innocence qu’on lui supposerait !!

De son retour à la « maison », Je reçois l’appel de son boss et amant qui me demande ce que j’ai fait à son Karl. Il le retrouve comme au début de leur relation, empressé à baiser et inventif quant à sa façon de l’enculer.
Dans la semaine qui suit, par coursier je reçois Une nouvelle montre. Un modèle ancien de collection : un chronographe ref. 1463 fin année 40 début 50 dans un état de conservation parfait.

J’« engueule » le patron de Patek comme quoi avoir Karl à la maison avait été un plaisir et non un travail. Pour toute réponse j’ai droit à « c’est pour ça qu’e c’est un cadeau et non un chèque que je vous ai envoyé ». OK que je me le tienne pour dit !!

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

Dernière Histoires Publiques :

Histoire avec transexuelles Jkelly4770
Djibouti Waterboy
Descente aux enfers Le gros
C'est pas un pédé Zinedine ! Dimosqwertz
Nouvelle saison moto en Suisse Motard
Les gros aussi ! LePoulpe
Première rencontre Cramache
Mes années à la FAC Bapt
Il court dans la forêt Candide78
À cause d'une robe LePoulpe

Nouvel épisode

Le vendeur kiffeur -05 Sketfan
Hors Norme -03 Calinchaud
Camping cariste -02 caramel
Mon pote Gauthier -04 Nordgay59400
Croisière -05 Calinchaud
Séance photo -02 Pascal
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Facebook, Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Facebook - Twitter - ello - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay