17 Nov.
+ 68 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Du fantasme au vide couille

Chapitre -06 : La pute

Philippe m'attacha les mains derrière le dos et me posa un boxer sur la tête de façon à ce que je ne vois rien. La sonnette retentis.

Philippe : fais attention à ce que tu fais, ils doivent être satisfait.

Il sorti de la pièce, ouvrit la porte d'entrée et revins avec deux hommes.

Philippe : donc défonce de la bouche et pisse 50€ par personne.

J'entendis que les mecs donnaient l'argent à Philippe, ils rigolaient. L'un d'eux m'attrapa la tête et m'avança vers lui. J'étais à genoux, j'avançais difficilement mais je n'avais pas le choix. Il me donna une gifle et me crachat sur le visage.

Premier mec : tu vas l'avaler toute entière salope !

Quand sa queue entra dans ma bouche elle était déjà toute dure. Elle était nettement moins longue que celle de Philippe mais il me tambourina directement la bouche en s'accrochant à ma tête. J'avais des hauts le coeur, je bavais déjà énormément, j'avais envie de vomir mais l'idée de me faire défoncer la bouche par un mec que je ne voyais pas m’excitai au plus au point, j'étais vraiment une salope. Il sorti sa queue, me crachat de nouveau dessus et la renfonça entièrement. Cela dura dix minutes avant qu'il me lâche sa sauce dans la bouche.

Premier mec : avale et dis moi que tu aimes.

Moi, j'avala : ton jus est trop bon.

Premier mec : attend j'ai un autre jus pour toi.

Il me pissa dans la bouche, sur la tête, je dégoulinais de pisse, que c'était bon. Son pot se mis aussi à me pisser dessus, il avait visiblement besoin de se vider la vessie avant autre chose. Sa pisse avec beaucoup de goût c'était un peu moins agréable. Il posa sa queue sur ma lèvre.

Deuxième mec : allez suce vide couille.

Lui en avait une toute petite, il n'allait pas me faire mal, je m'employais à la sucer du mieux que je pouvais avec les bras attaché. Il finit par se branler pour se vider et m'éjacula sur le visage. Philippe les fit sortir.

Philippe : alors ça t'a plus salope ?

Moi : oui monsieur, c'était très agréable.

Le suivant avait payé juste pour me défoncer ma chatte de salope mais avait rajouté 20€ car il voulait me baiser devant la porte. Philippe m'installa devant la porte, le cul offert au mec qui arrivait. Il lui demanda de payer avant tout. Le mec devait lui aussi déjà bander car il rentra sa queue directement tout au fond. Étant moins grosse que celle de Philippe elle passait mais la pression était forte. Il ne disait rien, j'entendais juste son souffle saccadé. Il n'y allait pas de main morte, il maintenait un rythme soutenu il était simplement venu pour se vider. Je sentis son sperme sortir de sa queue et se répandre en moi. Il sorti sa queue et reparti. Le sperme dégoulinait de ma chatte.

Philippe me rentra et se remis à taper sur son ordi. 30 minutes plus tard, un groupe de mec débarqua. Je fus allongé sur le dos, je les entendais se branler, en rigolant, en me crachant dessus, je reçu aussi des coups de pied.

Groupe de mec : regardez là cette salope ! On va la salir de notre sperme ! Juste bonne à recevoir notre semence !

Je commençais à recevoir des jets chauds sur mon corps, le sperme coulait, je n'ai pu m'empêcher de promenais mon doigts là où il tombait pour le récupérer et lécher mon doigts.

Groupe de mec : Oh la salope elle a faim ! Elle peut pas s'empêcher, elle sent du sperme elle doit lécher ! Attends on va te nourrir à la source.

Les autres passèrent un à un au dessus de ma bouche grande ouverte pour éjaculer leur semence et me gaver la bouche de sperme. Je tirais la langue, j'en voulais encore et encore, cette sensation de liquide chaud qui tombe sur ma langue, coule doucement jusqu’à ma gorge, mmmmmmmh.

Très vite, une autre sorte de liquide chaud me rinça le corps, c'est beaucoup plus chaud et liquide que le sperme, ça se répand donc plus rapidement, ma bouche était toujours ouverte et ma langue sortie. Ils remballèrent et sortirent en se gratifiant.

Philippe m'enleva le boxer de sur ma tête.

Philippe : t'es encore plus une salope que ce que je pensais, tu m'as trop fait rebander. Mais avant de s'occuper de moi tu vas m'aspirer la pisse sur le sol. C'est vraiment pas facile de lécher le sol les mains attaché dans le dos, je glissais, me roulait dedans, et essayais d'en aspirer le maximum. Philippe ne tient pas et me présenta sa queue qu'il enfourna jusqu'au fond de la gorge. Après quelques aller-retour il l'a ressortie. Je commençais à m'affoler. Il me sourit, recula, s'assit sur le canapé.

Philippe : va me chercher une bière.

Moi : oui monsieur.

Après m'être exécuté, il me désigna sa queue que je pu m'occuper comme je voulais pendant 5 minutes puis m'attrapa les cheveux pour intimer une bonne cadence. Il appuya sur ma tête pour taper son énorme queue au fond du gosier et il se mit à donner le rythme en remuant le bassin.

Philippe : tu m'as vraiment trop excité, t'es une vraie bonne salope.

J'avais les yeux qui pleuraient, de la bave qui dégoulinait de partout, j'avais du mal à respirer, il était parti dans son plaisir total, m'oubliant complètement. Que c'était bon, être là à donner du plaisir à un homme qui ne te considère pas, tu n'es plus une personne simplement un trou à plaisir, un objet, tu trouves enfin ton utilité.

Il me repoussa en arrière, comme s'il était dans un état de trans, se leva, me poussa sur le canapé, le cul en l'air et introduisit son engin (23 par 5) dans le fion. Je poussais un hurlement, je ne serais dire si c'est de douleur ou de bonheur. Il me lamina le cul. Je ne tenais plus debout, j'avais les jambes qui tremblait, il m'agrippa par les hanches, c'est lui qui me portait et m'enculait en même temps avec une grande cadence. C'était impressionnant l'endurance qu'il avait. J'étais dans cet état de bonheur intense, de plaisir maximum et en même temps c'était trop, trop de plaisir, de sensation. Je ne tenais plus, je couinai comme jamais, c'était presque des cris. Je me mis à éjaculer tellement le plaisir était impressionnant. La contraction de mon anus en éjaculant lui fit monter la semence et m'inonda d'une énorme sauce. Il me lâcha et je tombais tellement je n'avais plus de force. Il m'agrippa les cheveux me fit relever la tête pour que je nettoie son monstre. Il passa un doigts sur mon anus et me le fit lécher. Il reviens sur ma bouche, pissa puis s'allongea sur le canapé.

Philippe : t'es un bon vide couilles, j'ai bien kiffé, bon maintenant prends tes affaires et repars.

C'était le coup de plaisir ultime, j'ai bien servi mais maintenant je ne suis plus utile. Je me rhabillais aussi rapidement que possible mais pas facile quand on a plus d'énergie. N'allant pas assez vite, Philippe m'attrapa par le bras et me poussa dehors et referma la porte. Je me remis dehors et réussi à arriver jusqu'à ma voiture. Je sortie dans la rue et alla me garer plus loin. Je dormis plusieurs heures. A mon réveil je sentais la pisse et le sperme, des bouts de sperme étaient collés partout sur mon corps, j'avais honte, je démarrais ma voiture et parti.

Je roulais assez vite, j'avais peur de me faire surprendre par quelqu'un, il fallait que je sois chez moi, prendre une douche et dormir. J'allais trop vite et les flics m’arrêtèrent. J'étais complètement paniqué. Le flic 1 qui se présenta à ma porte était roux, barbu, la trentaine et plutôt bien entretenu, je me remis à bander c'était pas possible. Le deuxième était brun sans barbe, plus jeune 25 ans je dirais et plutôt séduisant lui aussi.

Flic 1 : Monsieur veuillez descendre votre fenêtre.

Je n'avais pas le choix je la descendis et le flic senti tout de suite mon odeur et s’aperçut du sperme dans mes cheveux.

Flic 1 : je crois qu'on a une salope ici.

Flic 2 : on a de la chance aujourd’hui.

Flic 1 : deux possibilités, soit tu nous laisse s'occuper de toi dans notre camion soit on te mets une amande.

Vous vous doutez de ma réponse. Il m'amenèrent dans leur camion, me firent me mettre à genoux. Le premier flic sorti sa queue 18 bon centimètres, le second 17cm. Il me firent les sucer pour les faire bander. Il étaient assez poilu, j'aimais bien. Même si j'étais à bout, fatigué, et blindé de sperme, j'avais encore envie de queue. Dès que leur queue furent bien dure, le roux passa derrière moi, me baissa le pantalon sans ménagement, me crachat sur le cul et enfonça sa queue, il n'eut aucun mal à la rentrer en entier. Il y alla de bon coeur. Ils rigolaient tous les deux.

Flic 2 : un bon vide couilles ça fait du bien.

Flic 1 : ouai enfin à peine une poupée gonflable.

Ils me tambourinaient le cul et la bouche avec la même cadence, la même ferveur, la même brutalité et la même profondeur. Il se vidèrent, me firent nettoyer leur queue.

Flic 2 : dommage qu'on soit dans le camion je l'aurais bien fini à la pisse, visiblement cette salope aime ça vu son odeur.

Après avoir ri de bon cœur, il me jetèrent dehors et repartirent. Je rentrais chez moi. Je m'allongeais dans mon entrée en rentrant, j'avais envie d'une douche, mais avant je me déshabillais et me mis à me branler en repensant à cette incroyable journée, tout ce foutre, cette virilité, cette domination, cette utilisation, le fait d'avoir été soumis, ramené à une chose, un jouet, un trou, une poupée gonflable. J'avais même été prostitué. Je mis pas longtemps à éjaculer et en bonne pute j’utilisai mes doigts pour bouffer mon propre sperme. Je me traînais jusqu'à la douche me pissé dessus puis finir par me nettoyer et aller dormir.

J'espère que ce nouveau chapitre bien hot pardonnera mon absence. En espérant vous faire bander et éjaculer ;) n'hésitez pas à me faire savoir ce que vous en pensez gay-x-17@outlook.fr ;)

chuuuut17

gay-x-17@outlook.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Du fantasme au vide couille

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)