Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Page précédente

Il venait d'avoir 18 ans...

C'était un soir sur le net, je venais de faire une rencontre sympa d'un mec, type latino, qui était plein de promesses... de fil en aiguille, le long de notre conversation, il me proposa de venir chez lui, pour que nous continuions notre discussion, et entreprendre le "+ si affinités..."

Arrivé chez lui, il me fit rentrer et m'installer dans son salon, je m'assis sur le canapé, il me proposa un truc a boire, je crois me souvenir que ce devais être de la bière, et il s'assit à côté de moi. Nous ne discutâmes pas très longtemps, car sa main venait de glisser sur la mienne, mon regard se tourna vers lui et trouva ses yeux d'un brun profond, il esquissait un léger sourire, et se jeta sur moi, il écarta mes jambes, tira le t-shirt hors de mon jeans, et commença à embrasser mon ventre, sa bouche, ses lèvres chaudes, me filèrent un coup de frisson dans tout mon corps. Il se redressa enleva son t-shirt, ouvrit son pantalon, ce coucha sur moi, peau contre peau, la chaleur se dégageant de notre union me fit basculer et me laissa sans voix. Son corps, ses épaules, cette carrure, c'était une divine sensation... Il entrepris les choses plus directement, sa main alla se glisser dans mon jean, et y trouva ma queue bandante, normal, qu'il sortit pour commencer un va et vient, lent, très lent, qui me fit bander grave...

Son regard malicieux, tourné vers moi, sa bouche prête à avaler mon chibre dressé, il décida de le lécher d'abord, des couilles vers le gland, mordillant les boules, effleurant ma hampe de la pointe de sa langue, pour arriver dans le milieu de la fente du gland, les sensations qu'il venait de me donner me firent presque tourner de l'oil, et je me mordais les lèvres pour ne pas jouir avec ce traitement... Ce jeune et viril gars se faisait un devoir de me torturer de plaisir... Il dépassait tout ce que je pouvais imaginer... Et là, il avala ma bite profondément, et je lâchais un râle de plaisir, tellement fort, qu'avec sa main il m'empêcha de continuer. Il suçait avec délectation ma bite, comme s'il venait de recevoir une récompense tant attendue... je l'attirais vers moi afin de l'embrasser, il joua avec ma langue et me roula un patin à en couper le souffle, ce que je lui retournais avec plaisir...

Nous enlevâmes ce qui nous restaient de vêtements, et je le plaquais contre le sol, tout en continuant à l'embrasser, je jouais de ma langue sur ces tétons, et arrivais sur ces plaques de chocolat, sa queue bandante attendais d'être travaillée, je commençais par ces couilles et fini par lui bouffé sa bite à l'avaler complètement, lui léchant le gland à chaque sorti, il râlait de plaisir... C'est là qui me dit je veux sentir ta bite dans mon cul... Il se mit alors à cheval sur moi et fit pénétrer ma bite dans son petit cul mouillé de plaisir, nous râlions de concert, lui pour ma bite dans son cul étroit et moi parce qu'il faisait des ondulations, entre les va et vient sur ma bite, un délice de plaisir...

Nous fûmes partis pour des minutes interminables de sensations devenant félines... Sa jeunesse me fit repenser à mes 18 ans ou moi je venais de découvrir mon attirance pour les hommes... Il était fougueux, ses va et vient se ralentissant et s'accélérant, ma queue pénétrant son anus ouvert et dilaté, nous changions de position, lui venait de passer à quatre pattes, son corps formant une croupe donnant envie de lui mettre la bite et les couilles, dans cet anus ouvert, Mais avant l'envie me traversa de lui lécher cet ouverture étroite, et je le sentis tressaillir et il lâcha un "huuuummmmmm" de plaisir...

Ma bite toujours bandante se durcie encore plus à l'écoute de ce son, et j'entrepris de lui limer le fion, ma pénétration fut direct et brutale, il en fut ravi, et me lança "met la plus a fond" je ne m'en privais pas, il se redressa, nous nous embrassions et je le pilonnais de plus belle, je l'entendis dire, je vais jouir, et envoya un jet de ce sperme tout en gémissant de plaisir... le fait de le voir jouir me fit venir aussi, je mis ma bite dur la raie de son cul et le limant ainsi, je jouie à mon tour aussi, mon sperme, gicla sur sa croupe et coula le long de son dos...

Nous, nous sommes embrassés tendrement, et nous restâmes couchés au sol sur les couvertures, qu'il avait posé, la soirée venait de commencer... Ces 18 ans, venaient de revenir à la charge et il venait de me mettre en bouche sa bite bandante et d'avaler la mienne, ce 69 resta l'un des meilleurs, que je fis et qu'il me fit...

La nuit nous fît vivre des moments de sensualité et de virilité que seul la fougue de son âge permis... Mais le clou de cette rencontre fût le moment ou après m'avoir labourer le fion avec sa bite, il me jouie sur le visage, je pris alors la mesure de ces envies et de son âge, son sperme fut pour moi comme un puit de jouvence, sa bite que je léchais pour ne pas perdre une goutte de cette semence, lui donna envie de m'embrasser, et il bu à pleine bouche le jus, qu'il venait de me verser...

Les lueurs de l'aube naissante, nous ont réveillé, et depuis nous sommes rester en contacte. Nos rencontres suivantes n'ont pas faibli d'intensité, j'ai hâte qu'il ait 20 ans.

mec.67@voila.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.