Best Of Cyrillo

Page précédente

deux mecs

Ça faisait 10 jours que je n'avais pas jouis.
N'y tenant plus je décidais de me rendre vers mon aire de repos favorite pour trouver des mâles bien disposés à me faire ma fête.
Ce retour de vacances faisait que nombre de véhicules se trouvaient tous feux éteints stationnés sur l'aire.

Avant de descendre du véhicule, je prenais 2 capotes et 2 lubrifiants et me dirigeais vers les toilettes.
Alors que je commence à uriner je sens quelqu'un se coller à mes fesses.
Une bonne barre se cala juste à la raie, puis une main pris mon sexe et le maintient pour uriner.
Le souffle chaud de l'homme excita ma nuque. Puis il baissa violemment mon short pour titiller avec son gland ma rosette.
Je lui passais une capote pendant que je badigeonnais mon cul de gel.
Mes deux mains sur le mur, il m'écarta les cuisses puis son sexe à la main chercha l'entrée de mon intimité.
Sa bite était assez grosse et large à la base. Il commença à me pénétrer à petits coups, je lui disais de faire doucement, mais au fur et à mesure, il accélérait la pénétration, puis d'un coup il enfonça son dard dans mon rectum, ce qui m'arracha un cri étouffé. Il gémit et s'arracha à moi en me laissant là planté sans que j’aie pu jouir. Déçu je remontais mon short, la rosette bien ouverte.
C'est alors qu'un grand mec se mit à côté de moi en sortant sa bite molle.
Bien décidé à me faire défoncer, je lui pris la queue dans la main, et l'avalais.
Avec la main gauche, je caresse ses abdos et le haut de l'arrière de ses cuisses poilues. Tu veux bien me prendre ? lui dis-je ?
Oui.
Je lui enfilais un capote me retournais en me penchant, il m'encula d'un coup sec jusqu'au couilles puis se mit à me bourrer virilement.
Je sentais les veines de sa bite tant mon cul était bien lubrifié. (Je sens encore sa bite ce matin) je me branlais et jutais rapidement, lui continuait à m'enculer en soufflant fort puis il juta en criant.
Il retira la capote et me tapa sur le cul en me traitant de salope.
Je retournais à ma voiture le cul ouvert et les couilles vidées.

Le sept

 

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org