Best Of Cyrillo

Page précédente

Bain public.

Le téléphone sonne juste au moment où je me fais couler un bain mousseux. C'est mon bon ami Hugo qui me demande si je veux aller me baigner avec lui au bain public du quartier.
- Écoutes, ça fait plusieurs semaines que t'es pas venu t'baigner avec moi, tu t'laisses aller..
Et puis, y a un superbe nageur asiatique qui pourrait peut-être te donner de mauvaises pensées.
- Qu'est-ce que tu me racontes là ?
- Ça fait deux mardis qu'il est à la piscine, c'est peut-être un régulier...
- Tu crois qu'il est gai ?
- Y a de bonnes chances, une fois je l'ai vu m'examiner longuement sous la douche. Son corps est magnifique, pis son visage est pas laid, mais y m'fait pas tripper. Y est pas mon genre, mais y est sûrement le tien. Ça vaux la peine d'essayer...

- Bon tu m'prends par les sentiments.
- Et par les couilles!
- J'vais y aller.
- Et peut-être y venir...
- Qui viendra verra! Tu passes me prendre?
- Oui, j'vais être là dans 20 minutes. Ciao
- Ciao
Je vide la bain et me prépare pour cette baignade en me disant que cette soirée sera peut-être finalement aussi mousseuse...
On arrive au bain public et on se déhabille dans un vestiaire désert. On enfile nos maillots de bain et on se dirige vers la douche.
- J'espère que ton nageur asiatique s'est pas seulement qu'un amateur de poilus comme toi.
- J'espère aussi mon beau Patrick. T'as du beau poil sur ton grand corps d'athlète, mais tu n'fais pas le poids comparé à moi.
Sous la douche, on s'amuse ferme à faire semblant de se cruiser.
- Dis donc toi, espèce de poilu, t'es vraiment une belle bête...
- Oui je sais, je suis un ours bien léché. Mais toi t'es un maudit beau loup de mer...
- Ah, l'homme est un loup pour l'homme...
- qui a vu l'homme, qui a vu l'ours baiser !
Il n'y a que deux autres (bravec) baigneurs dans la piscine.
Hugo me glisse à l'oreille qu'il reconnaît la tête et le maillot de bain vert fluo de l'asiatique en question. Puis il devient tout énervé, me prend la bras et me le serre en enfonçant ses ongles dans ma chair.
- Voyons Hugo, qu'est-ce qui se passe ?
- L'autre gars qui est dans la piscine, je l'ai déjà vu chez Jacques, c'est un de ses voisins. J'ai eu le coup de foudre en le voyant, y est tellement beau !
- Calme toi Hugo... Viens donc te refroidir les esprits !

À mon invitation, nous plongeons dans la piscine. C'est bon de se retrouver dans l'eau et ça me fouette le sang ! Je pars observer ce beau spécimen aquatique de la faune locale.
Mon regard croise d'abord le mignon de Hugo qui nage dans ma direction. Je note qu'il n'est pas un nageur bien vigoureux et qu'il n'a pas l'air très à l'aise dans l'eau.
Par contre, mon nageur asiatique fend l'eau comme un bolide. J'en ai la chair de poule quand je sens les vagues de son corps tremper ma peau.
Et de longueurs en longueurs, nous arpentons la piscine de notre désir de sueurs chaudes et d'histoires salées...

La sonnerie de fin de baignade se fait entendre.
Hugo sort le premier de la piscine, suivi peu après du nageau asiatique et de moi. J'ai le plaisir de contempler de près son beau cul vert fluo et ses cuisses fuselées ruisselantes de gouttes d'eau chlorée.

Je le regarde aller et trouve son corps superbe de dos. De face, il doit être sublime! Sa démarche est sensuelle avec juste ce qu'il faut d'assurance et d'élégance.
Hugo et moi nous nous rendons immédiatement sous la douche, car nous avons déjà mis nos savons et serviettes dans cette grande pièce. L'asiatique, (probablement un Chinois) lui, s'en va vers le vestiaire.

J'espère de tout mon corps qu'il reviendra se rincer le sien pour que je me rince l'oeil.
Malgré la pancarte indiquant qu'il faut garder le costume de bain en tout temps, Hugo et moi le enlevons.. C'est plus pratique pour se laver et pour montrer...toute la marchandise.
L'autre baigneur arrive avec sa serviette et son savon qu'il avait laissé près de la piscine et se dirige vers les douches. Hugo lui fait un signe de la tête mais le gars ne semble pas l'avoir aperçu.

À sa grande déception, son kick l'ignore et s'installe sous la douche à mes côtés.
Il se défait de son maillot de bain tout en me lançant de timides coups d'oeil. Je l'observe plus en détail et il le remarque. Il me sourit et, mal à l'aise, je lui rends un sourire machinal.
Il a un corps bien maigre, presque glabre et parsemé de taches de rousseur qui ne dégage vraiment pas beaucoup de sensualité...
Ses fesses sont quelconque, ses cuisses ressemblent à celle d'une jeune grenouille, son torse et son ventre sont tout à fait banals et une minuscule touffe de poils roux orne sa queue bien ordinaire et son petit sac à gosses.

Il a un visage d'une beauté qu'on pourrait qualifier de classique, mais que je trouve terne et froid. Sa tête, rasée de près, est ornée d'une sympathique houppe rousse à la Tintin.
Je suis d'abord un adepte des beaux corps et ce gars n'a vraiment rien pour me séduire. Mais je comprends qu'il plaise à Hugo, il craque pour les roux (manger du roux, dit-il, est très bon pour la santé) et pour les "pretty face" du genre en général.
Je sais qu'il mouille déjà à l'idée de voir cette houppe rousse s'agiter sur sa queue et d'admirer ce visage aux traits fins se transfigurer de plaisir au moment de l'éjaculation.

Je note avec amusement qu'il a déjà un fort respectable début d'érection, qu'il expose dans la direction de ce jeune homme. Il en pince réellement pour ce beau Tintin roux...
Le Chinois vient enfin nous rejoindre. Je suis bien excité de le voir revenir (et je le serais encore plus de le voir venir !). Il salu Hugo et s'installe à ses côtés.
J'examine son corps parfait de nageur sculpté par de nombreuses heures à fendre l'eau. Je l'observe se laver, amoureux de son propre corps, et j'aimerais bien lui passe un savon... entre les fesses.

Ses fesses sont belles, larges et rebondies juste ce qu'il faut. Ses cuisses sont longues, musclées et fermes et ses jambes sont bien galbées et suffisamment poilues.
Ses pectoraux sont puissants et bien découpés. Il sont rehaussés de larges mamelons bruns et d'un attirant petit triangle de poils qui descend en mince ligne jusqu'à son pubis où il s'épanouit dans un magnifique déploiement de poils noirs et raides.
Je ne suis pas un adepte des grosses queues à tout prix, mais j'apprécie l'honorable longueur et épaisseur (plutôt inhabituelle chez un asiatique) de sa queue au repos et je salive de la faire travailler.

Et, finalement, ce qui ne gâte rien, son visage est bien agréable à regarder racé et équilibré.
Nous sommes vraiment dans une curieuse situation. J'enligne la Chinois, qui lui reluque Hugo, qui ne bande que pour Tintin, qui ne semble en avoir que pour moi !
Il faut bien résoudre cette quadrature du cercle vicieux et il n'y a qu'une solution baiser tous ensemble ! Ce serait un quatuor tout à fait dans mes cordes et une musique de chambre bien bandante...

Je m'occuperais avec gourmandise du Chinois, je savais apprécier le beau corps poilu d'Hugo et le bellâtre serait sûrement ravi d'engloutir ma grosse queue.
Il y a du sexe dans l'air et...sous l'eau des douches !
Après s'être bien lavés, Hugo et moi nous rendons au vestiaire suivis de près par les deux jeunes hommes.
- Hugo, ça l'air que pour satisfaire tout le monde y faudrait qu'on baise tous ensemble. Que dirais-tu si on les invitait tous les deux chez moi ?
- Un ménage à quatre ? J'suis pour! Ça fait longtemps que j'me suis pas payé ça... Va aborder ton Chinois et moi je m'occupe de l'autre.
Quand nous nous retrouvons, j'ai le sourire aux lèvres...
- Hugo, le Chinois a accepté notre invitation mais y m'a dit que c'était surtout sur toi qu'il trippait. Il s'appelle Tchang. Tu imagines ça. Tchang comme dans "tintin et le lotus bleu"... Tintin et Tchang baisant ensemble !
(à suivre)

noix46

norlaf@hotmail.com

 

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.