Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Page précédente

Mon bô Pierre...

Cette histoire s'est passée il y a 2 ans.
J'étais en sport étude, c'était la deuxième semaine de cours et on ne se connaissait pas tous énormément.

J'avais flashé sur un beau mec, un brun aux yeux marron, environ 1m80 70kg, légèrement musclé et super sympa en plus.

On va en sport, on faisait badminton, et les vestiaires étaient la meilleure occasion d'étudier son autonomie de plus près. Je n'ai pas été déçu, loin de là !
Ce gars avait des ptits pectoraux, un peu poilu sur le torse et pas mal sous les bras, ses jambes étaient musclées à souhait et son ptit cul dans son caleçon était trop beau.
Je me suis changé en prenant tout mon temps pour mater ce beau gosse de la tête au pied, tellement qu'on a fini par être juste tout les deux dans le vestiaire.
On a un peu discuté et il m'avoua plus tard qu'il en avait aussi profité pour bien me mater.
Il portait un marcel qui mettait ses bras en valeur, il était grave bandant...
On a bien parlé et il m'a proposé qu'on bosse ensemble le week-end suivant un devoir de maths bien saoulant.
En sortant, je sentis sa main effleuré mon cul, mais j'ai fait comme si de rien était.

On a passé la semaine de cours ensemble et le samedi j'allais donc chez lui comme prévu.
Il n'y avait personne chez lui, et il était en caleçon et marcel, il était trop bandant mais j'essayais de ne pas trop le mater pour pas qu'il me grille. Je sentais ma queue qui grossissait mais je faisais comme si de rien était.
On commençait donc à bosser sur nos maths tout en parlant de nos vies, puis très naturellement il m'avoua son homosexualité mais aussi son attirance pour moi. Il se rapprocha de moi, me dit qu'il m'avait grillé depuis le début que je le matais. Je lui avoua puis il me roula une délicieuse pelle tout en glissant ses mains sous mon t-shirt et mon jean.

Je lui met une main o cul et lui enlève son marcel. Il était tellement excitant avec ses ptits poils sur le torse et ses beaux tétons. Il baissa mon jean, m'enleva le t-shirt, puis glissa sa main dans mon caleçon et il commença à me branler. Je lui baissai son caleçon, le branlai à mon tour, tout en lui caressant son délicieux torse il commença à me pomper délicieusement, il faisait ça trop bien. Je prenais grave du plaisir, mais il s'en alla, en me regardant malicieusement, sa queue dressée, puis il revient une capote à la main, qu'il me déroula sur la queue.
Je commence donc à lui mettre un doigt dans son cul alléchant, puis deux, et pour finir ma queue. Son cul était super bon, je lui donnais des ptits coups de reins tout en le branlant, il gémissait de plaisir, puis je lui giclais dans sa bonne bouche.
Après ça, on est allé prendre une douche ensemble, ou nous n'avons fait que nous rouler des pelles tout en nous lavant mutuellement. Il me dit qu'il n'avait jamais pris autant de plaisir... c'était pareil pour moi !!

Depuis on vit tout les deux ensemble depuis 1 an et demi, et mon bô Pierre est toujours aussi mignon et bandant...

Frank

sagechinois@caramail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.