Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Page précédente

Un désir refoulé

Je suis fiancé avec mon amie depuis un an, nous sommes épanouis sexuellement mais le désir de connaître autre chose reste très présent.
L'année dernière, pendant les vacances, je suis sorti avec des potes sur Paname en "célibataire".
Mais l'environnement dans lequel nous étions était différents de celui que je côtoie d'habitude, quasimment inconnu.
Nous étions dans le marais et, ici, vivaient en communauté gays et lesbiennes, ce qui m'a quelque peu choqué aux premiers abords.
Je me suis alors senti plus ou moins à mon aise et ressenti le besoin de m'approprié une relation telle que celle-ci.
Une relation qui jusqu'alors je paraissais inconcevable.
La soirée pris fin avec en moi ce sentiment de manque.

Le lendemain, sans y réfléchir, je me suis procuré un magazine d'annonce gratuit et j'ai appelé une messagerie gay, sans pour autant savoir quelles en seraient les conséquences.
J'ai alors fait la connaissance d'un mec d'une trentaine d'années bien avancées et nous nous sommes donné rendez-vous pour réaliser mon fantasme, tout en sachant qu'il s'agissait d'une première expérience.
Nous nous sommes retrouvés chez lui et le plaisir a commencé.

Bel homme, musclé, pas trop poilu, il m'embrassa avec tendresse, agissant comme si nous nous connaissions depuis plus longtemps.
Il m'a demandé, d'abord de le branler et j'ai vu apparaître un énorme sexe de 28 cm : hallucinant!!!!
Pris dans l'action, je l'ai machinalement sucer du mieux que j'ai pu : ce mieux devait être bien puisque je l'ai entendu gémir de jouissance.
Tout en le suçant j'ai senti entrer en moi un doigt mouillé, puis deux puis il a commencé à me lécher.
Une pénétration douce et tendre a alors commencé. Des va et viens langoureux.. Il m'a ensuite sucé comme jamais personne ne m'a sucé.
Cette fois, il m'a pénétré d'un coup, provocant une certaine douleur, me faisant crier de peur mais aussi d'excitation.
Sentant la fin arriver, il sorti puis commença à se branler devant moi. Il éjacula alors sur mon torse et sur mon visage me faisant goûter pour la première à ce liquide chaud et crémeux.
La cerise sur le gâteaux, il me suça jusqu'à avaler mon sperme : ce que ma copine n'a jamais voulu faire!

Depuis, il m'arrive de retourner le voir et de recommencer ce que je pensais être malsain.
Mon idée première s'est transformée en philosophie : une bonne baise y a que ça de vrai.

Si vous ne connaissez pas les plaisirs du sexe à la mode gay suivez ma méthode et vous connaîtrez les joies d'une jouissance sans précédent.

Bonne branle et à plus.

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.