Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Page précédente

Chaud sur les dunes.

Tout a commencé un été très chaud dans les deux sens du terme. J'avais déjà passé le début de mes vacances en compagnie de mon chéri. Malheureusement nous avions eu une violente dispute et j'avais décidé de partir en vacance dans un camping hétéro en espérant y trouver de beaux mecs bien foutus.

Après de longues heures de routes j'arrivais enfin dans ce camping. Je prenais donc mes affaires de tentes et je cherchais un bon lieu où dormir. Je trouvais un magnifique coin au fond du camp où la foule ne se pressait pas. Je commençais donc à planter mon premier piquer sans succès.

Je sentis alors une main me frôler l'épaule. Je me retourna d'un bond et vis la plus belle créature des temps. Il s'appelait Antonio, mesurais 1m90. Il avait des épaules larges et des biceps énormes laissant apparaître des veines. Il avait une bouche énorme pouvant essaiment accueillir une grosse bite de diamètre d'une bouteille de bière comme la mienne. Il me demanda si je n'avais pas besoins d'aide. Je lui répondis que oui. Il m'aida donc et nous parlâmes un long moment. Il me demanda de lui enlever son tee-shirt qui lui collait a la peau, car il ne pouvait pas le faire seul il avait de la terre plein les mains. Je me posa derrière lui et me saisis de son tee-shirt moulant. Je le remontais lentement tous en frôlant ses pectoraux. Je bandais comme un taureau. Je pense qu'il le sentit car il se retourna et nos bouches se frôlaient. Il me dit qu'il avait fini et qu'il rentrait dans sa tante. Je lui dis de venir le soir, seul, pour qu'on puisse parler. J'avais bien sur dans la!
tête de me taper ce bel apollon et de lui enfiler au plus vite ma grosse queue au plus profond de sa gorge.

Le soir venu je l'attendais devant la tente. Je le voyais arrivait, toujours torse nu il se jeta sur moi et me dit d'aller sur la plage. Nous courûmes donc vers la plage qui était déserte. Nous nous assîmes sur le sable encore chaud. Je voyais ses abdos se contracter sensuellement a chaque mouvement qu'il faisait. Sans réfléchir je me jeta sur lui et lui enfonça ma langue dans sa gorge pour presque lui toucher la glotte. Il ne protestait pas, au contraire, il se tourna et déchira ma chemise violemment. Il louchait sur mes pecs. Il sortit sa grosse langue et me lécha le corps entier tout en me tripotant les fesses. Il descendit d'un étage et déboutonna mon jean. Mon calbute sauta car je bandais comme une bête en manque de sexe. « Oh ! Mec tu es chaud comme moi, alors je vais pouvoirs te faire des gâteries » Il baissa mon froc, ma bite rouge se dressa devant lui. Il la saisit entre ses mains fortes et dures et l'enfourna tout entière dans sa bouche chaude et pleine de salive!
e. Il me pompait le gland comme personne auparavant. Il m'aspirait le gland et traînait sa langue sur mon pénis droit. Il s'enleva alors et se leva. Devant moi il commença à se dandiner et à se toucher, d'abord les pecs, puis les abdos, et enfin la queue dans son froc. Je me régalais. Je le regardais en me branlant de toutes mes forces. Alors il baissa son froc et sa bête énorme sorti, elle mesurait au moins 25 cm. Il se tourna vers la mer, les fesses ronde et dodu bien en évidence devant moi. Il se pencha, me montrant son trou rouge et poilu. Je bondis pris ma bite et d'un trait lui enfila dans le cul. Il hurlait de plaisir. J'augmentais alors le rythme, le défonçant jusqu'aux entrailles. Nous criions tous les deux comme des bêtes en rutes. Je passa la main sur ses couilles et le branla violemment tout en lui défonçant le cul. Il tomba de fatigue dans le sable. Il se tourna vers moi me regardant droit dans les yeux et m'éjacule de son liquide chaud et goulu. Son sperme ruisselait le long de mes lèvres et à mon tour l'éclaboussa. J'ai bien cru qu'il allait s'étouffer en avalant mon liquide.

Puis un bruit retentit derrière la dune et trois mecs en sortirent et dirent « vous voulez de l'aide les mecs ? » Je sentis que ça allait être très chaud ce soir.

A suivre.

nounours_30@hotmail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.