Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Page précédente

Mon étudiant à moi

La semaine dernière, j'ai rencontré un mec sur Internet.

J'ai 35 ans, je suis brun les yeux noisettes 1m71 pour 63kg. A ma grande surprise, ses 18ans tous neufs ne sont pas effrayés par mon age.

Lui se décrit : 1m75 pour 60kg, hummmm !!!! que de promesses, visiblement très excité aujourd'hui...

Le rendez-vous est pris chez moi. Je m'attends à un lapin mais à l'heure convenue, il se présente à la maison. On se dit bonjour déjà comme des amants : Un smack sur nos lèvres, promesse d'un bel après midi crapuleux!

Plutôt que de faire un passage sur le canapé, c'est dans la chambre que les présentations se font: Convenables tout d'abord, allongés l'un à côté de l'autre, il me raconte sa vie : Il est étudiant aux Beaux Arts. Il est très fins, les cheveux dressés sur la tête, châtain foncé, des yeux marrons; Il m'avoue avoir toujours été tenté par des mecs plus âgés.

Nous entrecoupons tout d'abord nos phrases par des baisés langoureux, puis très vite nous nous déshabillons. Moi entièrement nu, lui, gardant seulement son tee shirt. Ses jambes sont fines, élancées, ses pieds très beaux, ils sont doux (je n'ai pas attendu pour lui caresser les jambes et lui faire du pied).

Ma main remonte doucement le long de sa jambe, bifurque dans le creux de sa cuisse, atteint ses bourses bien pendues, belles, pratiquement sans poils. Je lui roule des pelles d'enfer, il râle de bonheur, moi aussi.

Son sexe, dressé, est dur et long, assez fin aussi mais qu'il est appétissant!

Mes lèvres humides sont déjà sur son gland ma langue tourne doucement, le goût de sa bite est tel que je continue sans pouvoir m'arrêter. Lui a cherché un instant ma queue et entreprend de me branler du bout des doigts. Je n'en peux plus! Il faut absolument passer à autre chose sinon on risque de rester ainsi pendant de brèves minutes avec une jouissance trop rapide.

Je me mets donc sur le dos, lui à califourchon sur moi. J'aime sentir ses jambes contre mes cuisses. J'écarte ses genoux pour profiter de la vue de son sexe dressé, ses couilles contre les miennes dans un mouvement de va et vient.

J'en profite pour le branler à mon tour, moi aussi avec mes doigts, les faisant tourner sur son gland que je découvre et que je recouvre par petit mouvements de mon pouce. Mon jeune amant a la tête rejetée en arrière.

Le dessus de ses pieds nus est à présent sur mes cuisses, ses jambes s'écartent d'avantage. Il avance sa bouche à présent vers la mienne, l'explore de sa langue, me regarde et continue. Il descend, quelques coups de langues sur mon gland, puis, prend l'intégralité de ma hampe dans sa bouche chaude, le bout de mon sexe jusque dans sa gorge.

Il se remet sur moi en position initiale. Déjà deux de mes doigts sont sur sa rondelle, pressent légèrement, rentrent et sortent dans un mouvement de plus en plus saccadé. Son sexe frétille dans ma main libre. Avec la sienne, il guide ma tige qui s'enfonce, à demie puis toute entière. Il est entièrement à moi. A genoux sur moi, complètement empalé sur moi. C'est moi qui mène le mouvement, doucement, ample. J'exige qu'il m'embrasse de nouveau. Il étouffe ses petits cris dans ma bouche, moi je l'encourage, le branle de encore, soutien son petit cul avec ma main sans oublier de lui caresser les bourses, ce qui le rend visiblement fou d'excitation.

Mais déjà je sens saccadé le flot de son jus chaud qui inonde mon ventre. Je me lâche à mon tour, nous sommes ailleurs. Nous resterons ainsi quelques minutes tout bizarres. C'est bon!!!

 

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.