Best Of Cyrillo

Page précédente

La nuit est plus belle à trois.

J'avais commencé à écrire cette petite histoire qui m¹est arrivée et puis je l¹ai jeté. Elle devenait trop longue et puis trop sexe aussi, et peut-être trop vraie. Je m'étais trop lâché. Mais en fait, j'y tiens à cette histoire qui a tout pour faire une bonne histoire : du sexe, de l¹aventure, de la fantaisie, de l¹humour et du drame aussi. Alors je la réécris de façon moins indécente peut-être.

Tout commence un jour dans un magasin. Je retrouve par hasard une ancienne copine qui m'invite à venir avec elle chez des amis . A l'époque j'étais encore hétéro. 
Je suis timide, mais comme je m'ennuyais, j'accepte. 
La soirée est vraiment sympa. Tout le monde est adorable et ce soir là, le monde entier aussi est beau.
Je rentre en chantant dans la rue. Si, si, quand je bois et que je suis heureux, je chante.
C'est mathématique. Je me demandais juste, chez qui j'avais passé la soirée.
Après m'être renseigné un peu plus, j'ai appris qu¹il s'agissait d'un couple homo. 
C'est pas grave, ils étaient gentils quand même.


Le temps passe et nous nous revoyons tous en groupe. On part même en vacances ensemble.
Un soir que l'un des deux du couple est absent pour le week-end, je me découvre lors d'une soirée une vraie complicité avec celui qui reste. Mais bon, c'était juste une soirée sympa. C'est tout !
Enfin, non c'est pas tout...


Le lendemain matin, on frappe à la porte. C'était le célibataire de la veille. Il avait l'air fébrile
Je finissais de me brosser les dents dans la salle de bain quand il me dit : 
- Je crois que je suis en train de tomber amoureux de toi.
Je me frotte les dents deux fois plus vite. Oh là là, c'est quoi ça ?
Alors on discute un peu et je lui explique qu'il est un garçon et moi aussi, alors forcément ça va pas. En plus, il est réellement amoureux de son ami.
L'affaire est oubliée. On passe l'après-midi ensemble et puis c¹'est tout.
Enfin non, c'est pas tout...


Moi je réfléchis après. J'en parle à droite et gauche.
Et je décide de le revoir.
Un soir il me raccompagne chez moi à l'insu de son ami. Je suis fiévreux, dans un état complètement anormal. Il y avait comme de l'électricité entre nous.

Je ne sais plus lequel s'est jeté sur l'autre. En tous cas, c'est lui qui était sur moi sur le canapé.
C'est lui qui m'embrassait, c'est lui qui me mettait la main dans le slip, c'est lui qui me suçait.
Et moi je ne sais plus. Je le serrais fort. C'est tout ce dont je me souviens.
Et puis il est reparti. Et moi j¹étais définitivement plus hétéro.
Et puis on s'est revu.


Il passait quand il pouvait en rentrant du boulot. J'était devenu sa maîtresse. Je l'attendais comme un fou. Dès qu'il arrivait, nous finissions allongé. Je l'embrassais, je le suçais, je le branlais. Je le désirais tellement. Mais la situation devenait intenable.
Jusqu'au jour où j'ai aussi couché avec le conjoint. 
Rassurez-vous, tout le monde était consentant. J'avais tellement besoin d'affection que j'étais près à tout. Alors après une soirée arrosée, on a tous fini au lit. 
Le conjoint avait une bite énorme et tellement douce. Le pied à sucer, mais impossible pour moi à rentrer, si vous voyez ce que je veux dire. Mais comme rien n'est impossible, je les ai regardé s'enfiler avec bonheur. J'ai branlé l¹un, sucé l'autre et l'on a inversé les rôles. A trois, ça peut durer longtemps. La nuit à trois est plus belle ! et plus chaude aussi.
On a remis ça quelques fois. Mais la situation n'était pas viable. On peut baiser à trois pour le sexe, mais quand il y a de l'amour, tout devient trop compliqué. J'étais malheureux. Alors on a essayé de ne plus se revoir. Il y a eu quelques dérapages, avec ou sans conjoint. 
On laissé la situation pourrir d'elle même.
Aujourd'hui tout est fini.
Enfin je crois...

HD

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.