Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Page précédente

salope sur la table

C'était l'année dernière, chez mes parents, au mois de juillet.
Je me trouvais seul chez moi après être rentré de vacances avec mes amis, et mes parents ne devaient arriver que la semaine suivante.
Ils avaient lancé des travaux d'agrandissement avant leur départ et s'en étaient allé ayant confiance en les maçons qu'ils connaissaient depuis la construction de la maison.

Bref, un matin vers 10h, je me lève, tranquille, et je descend dans la cuisine pour me faire mon jus d'oranges, en jock-strap naturellement, me croyant seul. Or la fenêtre de la cuisine est grand ouverte, et je peux voir, (comme je peux être vu) ce qui se passe dans le jardin. mais ce que je ne vois hélas pas, c'est ni Marc, le chef du chantier, beau mec de 45/50 ans, bronzé, genre 1m80, aux muscles dessinés sous son débardeur, et portant un short large en jean lui arrivant mi cuisses, ni le jeune qui l'aide ce matin, les autre arrivant dans l'après-midi, un jeune arabe de 25 ans, mince mais aux muscles saillants, en bas de survêt et torse nu (il fait chaud à Marseille à 10h du mat' en juillet.).

Ce n'est qu'en portant mon verre à la bouche que je me retourne vers la fenêtre pour apercevoir Marc, sa main malaxant son sexe par dessus son short en me regardant avec appétit.
Geste qu'il stoppe immédiatement en se voyant surpris ainsi. Mais déjà mon sexe lutte pour se libérer de
l'étreinte puissante des élastiques du jock, et pour la plus grande joie de Marc je sors mon pénis (je suis dans son angle de vue seulement) en faisant mine de me caresser lentement histoire de l'exciter un peu.
Puis je lui fais un clin d'oeil en montrant le jeune arabe qui, nous tournant le dos continue son travail.
Marc me fais comprendre en mimant qu'il suce bien et que sa teub est grosse.
Aussitôt je les interpelle tous les deux comme si de rien n'était et je les invite à entrer dans la cuisine pour prendre un jus d'orange.
Marc entre et vient droit sur mon strap qu'il déchire sans façon à ma grande surprise, libérant mon érection insolente.
Le jeune arabe me voyant à poil baisse son survêt (chose surprenante pour un mec aussi viril, il porte un string), et commence à se masturber sans mot dire, un sourire vicieux sur le visage.. Marc lui m'a poussé sur la table et me suce le dard maintenant.

Je gémis de plaisir !! Si les mecs de mon age (20/30) me font bander, les mecs vieux m'excitent beaucoup aussi, et c'est avec joie que je me laisse faire par lui. Il m'allonge ensuite sur la table, et sans façon, commence à me pisser dessus après avoir retiré son short, il appelle le jeune arabe qui déverse lui aussi sa pisse sur mon torse puis ils m'obligent à sucer leur teub en guise de soumission.
Marc à une belle queue d'environ 20cm, large à souhait, mais surtout un beau et large gland sentant bon la pisse et le sperme.
Le jeune lui fidèle à ses origines, brandit un beau 22/23 cm circoncis, rasé, bref, un chibre superbe !!!!
Déjà Marc me mouille la rosette avec sa salive et m'agrandit le trou avec ses doigt, moi je gémis sur la table, alors que Hamar, le jeune, me suce pendant que je le branle d'une main en le doigtant de l'autre.
Il gémis et n'arrête pas de me traiter de salope, ce que je ne dénie pas.
Marc ayant enfilé une capote me pénètre alors que je ne m'y attends pas d'un coup sec et rapide, j'en gueule presque, mais le plaisir fais son apparition, et je sens Marc aller et venir en moi tantôt vite et fort, tantôt doucement pour faire sentir la taille de son sexe.
Je bande comme un âne allongé sur le dos sur la table, quand Hamar a la bonne idée de me mettre une capote, puis se mettant à genoux sur la table il m'offre son cul que je lèche avidement pour l'humidifier avant qu'il ne vienne s'empaler sur mon chibre pour y trouver son plaisir.
Pendant une bonne demi heure Hamar va et vient sur moi-même me faisant trouer en même temps par le beau Marc, jusqu'à ce que Marc, au bord de la jouissance, décule, enlève sa capote et vienne verser sa purée dans ma bouche en gémissant de plaisir.
Hamar se retourne et voyant ma jouissance venir il décule et m'enlevant la capote, commence à me pomper si fort et si bien que je lui remplit la bouche de mon jus épais et bien blanc ;
il en a partout sur les lèvres coulant sur son menton, créant un contraste avec sa belle peau mate.
Pendant qu'il boit ma sève, Marc l'attrape par derrière et commence à le branler violemment jusqu'à ce que dans un ultime râle de plaisir, Hamar lâche son foutre m'atteignant au visage, sur mon torse, avant de se laisser tomber sur moi en se frottant à mon corps et m'embrasant de sort à mélanger nos trois spermes.

Marc et Hamar on travaillé encore un mois, et ce fut tous les matins pour moi le plus beau des réveils. depuis je revois Marc et des amis à lui de son age pour des soirées chez lui. (to be continued..) Fred de Marseille (21 ans)

Fredemars

frdupuis@caramail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.