Best Of Cyrillo

Page précédente

Sauna à Berlin

Je voudrai d'abord me présenter: j'ai 35 ans, je suis blond et assez poilu, surtout sur le torse, mais mes poils sont plus foncé.
Je fais souvent du sport et je suis assez bien foutu, surtout les pecs, les cuisses et le cul.

J'aime bien baiser avec les mecs, surtout les mecs viril et actifs.

C'est une histoire qui m'est arrive il y a quelques mois,
quand j'étais à Berlin pour le travail. Il faisait assez froid,
c'était l'hiver et j'ai été dans un sauna que m'avait conseiller un copain.
Ce sauna est à l'Est de la ville, pas très loin du mur, d'ailleurs.

J'ai donc repéré l'entrée de ce sauna et j'ai sonné. On m'a ouvert et je suis entré.
Personne ne parlait anglais! Je me suis donc un peu débrouillé avec le peu d'allemand que je connais.
On m'a donné une serviette et la clé d'un placard. En fait, j'aurai aussi pu choisir une cabine avec un lit,
mais c'est plus cher. Ca a pourtant d'autres avantages, comme le montre la Suite de l'histoire.

Je me suis rapidement déshabillé à proximité des vestiaires et j'ai mis la serviette autour des hanches.
Ensuite, je suis allé me réchauffer dans le sauna proprement dit, où j'ai passé un moment.

Ensuite, je me suis promené dans le sauna. Assez vite, un mec m'a fixé.
Il était assez jeune, un peu plus que moi en tous cas, pas forcément super bien foutu a première vu,
mais assez grand, nettement plus que moi.
Il portait des lunettes et avait la mâchoire très carré.

J'étais pas si attiré, mais surtout intrigué. C'était bien moi qu'il regardait?
En fait, pendant 5 minutes, je me suis demandé ce qu'on allait faire.
Un peu trop peut-être parce qu'il a soudain disparu.
Heureusement, il est revenu très peu de temps après avec la clé de sa cabine.
Il a ouvert sa porte et la, il n'y avait plus d'ambiguïté,
c'était bien moi qu'il invitait dans sa cabine.

Très vite, on a tous les deux enlevé nos serviettes et il a commencé tout de suite a me branler.
Je bandais un peu et lui aussi. Sa queue était assez grosse, mais pas énorme, assez belle aussi, non circoncise.
Je sentais qu'il voulait plus. Je me suis dis que ça lui plairait si je le suçais et j'en avais envie aussi.
Donc, je me suis mis a genou et j'ai commencé a prendre sa queue dans ma bouche.
Elle grossissais a vu d'œil.

Ca avait l'air de lui plaire. Il me disait de bien sucer. Et moi, je comprenais que j'avais a faire avec un mec qui en voulait.
Il mettait sa main sur ma tête et essayait d'enfoncer ma bouche sur sa queue. Je sentais que ça pouvait devenir très chaud !
Je bandais déjà comme un malade !

Après il m'a parlé et comme je ne comprenais pas, il m'a demandé en anglais
si je me faisais prendre. J'ai fait oui de la tête et il avait l'air encore plus excité !
Aussitôt, il m'a enfoncé un doigt dans le cul, avec un air de victoire.
Je me suis dit que j'allais prendre mon pied...
Il m'a encore demandé de le sucer, en étant cette fois encore un peu plus autoritaire.
Il comptait bien me dominer.

Il m'a dit "tu veux ma queue dans ton cul, hein?" et j'ai dit oui.
Il s'est assis sur le lit, a mis une capote et un peu de gel et m'a ordonné
de m'installer sur sa bite qui maintenant était droite devant moi.
Je l'ai fait, sans cacher mon plaisir.
Ca a mis un peu de temps parce que ça faisait quand même mal, mais ensuite j'ai pris toute sa queue dans mon cul.
Il grognait de plaisir.

Ensuite, il a voulu me prendre par derrière.
Je me suis mis a genou sur le lit et j'ai cambré mon cul. La, je savais qu'il allait bien me baiser.
Me faire baiser par un mec viril, dominateur, c'est pour moi un vrai régal.
D'abord, il a enfonce un doigt, puis deux et comme je lui demandais "plus, plus", il s'est mis a baiser avec ardeur.
Il me caressait en même temps les tétons ce qui, je dois dire, m'excite à fond.
Je bandais hyper fort et j'avais même peur de jouir trop vite,
parce que ça faisait déjà quelques jours que je ne m'étais pas branlé.

J'ai commencé a dire, en français
"ah oui, putain", "tu m'excites", "vas-y, baise-moi".
Lui, il a retenu le "putain". Il m'a dit en français "putain ? Tu es une putain"
J'ai dit "oui". Je n'ai pas l'habitude de me féminiser mais il m'excitait tellement
et j'aimais tellement être dominé que j'étais prêt a tout lui montrer,
même que j'étais une bonne salope!

J'avais le cul cambré a fond et je me faisait limer.
Lui, il avait l'air de prendre son pied. Je crois qu'il aimait dominer un mec poilu et sportif.
Il a commencé a me donner des tapes sur le cul, de plus en plus fort, en disant "putain, alors, putain?"
Il a même fait un truc qu'on ne m'avait jamais fait avant.
Il m'a craché sur le cul !
D'habitude, je n'aime pas les mecs qui crachent, mais la, ça m'a excite encore plus !
J'étais tellement par  lui qu'il pouvait tout me faire, même me cracher sur le cul !
S'il m'avait demandé de lécher ses orteils, je l'aurai fait sans problème.

Je crois que c'est la que je n'en ai plus pu. J'ai joui dans ma main et sur le lit.
Lui, il s'est a nouveau allongé, s'est branlé, m'a demandé de le sucer encore puis il a joui sur mon visage.
Nous avons ensuite un peu discuter. En fait, je regrette de ne pas avoir gardé ses coordonnés.
En effet, ça m'aurait bien plus de recommencer un trip comme ça avec lui.

Mais il y a d'autres mecs! J'aime tous les mecs, pourvu qu'ils soient actifs
et virils, qu'ils soient Allemands, Anglais, Français, Arabes, Noirs,
Asiatiques ou autres, ça m'est égal.

L'essentiel, c'est que le mec soit dominateur!

saunaberlin@yahoo.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.