14 Déc.
+ 43 histoires en accès privilège.
14 Déc. : +30 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Triangle à géométrie variable -04

– Nadine mon amour, m’autorises-tu une requête ?

– Oui bien sûr, répond-t-elle.

– Alors fais de moi Yan et fais de Yan ton mari. Humilie-moi s’il te plaît.

– Est-ce vraiment ce que tu veux Erwan.

– Oui mon amour.

– Et toi Yan es-tu prêt à relever ce défi, dit-elle en me regardant.

– Je ferais ce que vous voudrez Madame, dis-je tout en regardant sa chatte encore humide.

Nadine se dirige vers moi et enlève tous mes liens me rendant ma liberté.

– Toi, mon chéri, tu veux être humilié et bien tu vas l’être.

Elle se dirige vers lui et lui lie les mains dans le dos puis vient le mettre à ma place.

Elle m’emmène sur le canapé avec elle et me parle à l’oreille pour qu’Erwan n’entende rien. Nous commençons à nous embrasser, à nous caresser. Nos gestes sont tendres.

Erwan me regarde et voit dans mes yeux que je ne caresse pas sa femme, mais que je la dévore !

Nadine se met à me faire une fellation. Son regard a changé. On a comme une impression qu’elle fait ça avec amour.

Une drôle d’impression s’empare d’Erwan. Soudain Nadine me dit de m’asseoir dans le canapé. Puis elle vient s’asseoir sur ma queue droite comme un I.

Mes mains lui prennent sa croupe. Ma bouche titille ses tétons.

– Fais-moi l’amour Yan. Ne me baise pas, aime-moi, dit-elle.

Je fais de mon mieux, assez maladroitement, pas à l’aise avec les femmes, mais je lui donne du plaisir autant que je peux.

Puis elle fixe sévèrement Erwan…

– Tu voulais être humilié, attends, dit-elle.

Nouveaux ordres à mon oreille, elle se lève, va vers Erwan et le fait s’allonger au sol puis se met à quatre pattes au-dessus de la tête de son mari.

Je viens derrière elle, mon sexe entre dans sa chatte. Mes va-et-vient en elle commencent à titiller Erwan.

Son liquide vaginal tombe sur le visage d’Erwan.

Soudain elle est sur le point de non-retour avec en plus mes mains qui malaxent ses seins.

L’humiliation d’Erwan semble totale.

– Continue, me dit-elle…

Mes va-et-vient font sortir mon premier jet de sa chatte. Mon sperme coule sur le visage de son mari...

Nadine a bien joui de plaisir. Nous regardons Erwan, il vient de jouir lui aussi…

Nous nous séparons, je détache Erwan, le regarde l’air compatissant et gêné.

Je regarde par terre, je vois qu’il a joui.

– Tu as eu ce que tu voulais Erwan, que je sois toi et que tu sois moi. Objectif atteint à 100 %, tu as joui, tu sais maintenant ce que je ressens quand je suis enchaîné, que je ne peux pas bouger, que je dois regarder. Cette frustration que tu ressens au fond de toi, ce plaisir enchaîné, contenu qui se libère seul, par sa propre force...

Je ne peux m’empêcher, je me mets à genoux et récolte un peu de son sperme, je le bouffe...

Nadine s’assoit dans le canapé, nue, éreintée... Elle regarde son mari...

– ça va mon amour ?

– Non... non ça ne va pas, dit-il... Vous avez fait l’amour...

– Nous avons fait ce que tu voulais. Ce que j’ai ressenti, c’est ce que je ressens quand tu me fais l’amour, Yan est bien moins expert avec les femmes, ça se sent, mais je t’ai montré le plaisir que tu me procures quand tu me fais l’amour.

Il est rassuré, me jette un regard, je suis déjà à genoux, mains derrière le dos, tête baissée.

– Yan ! Comment fais-tu pour te comporter ainsi ??? !!! hurle-t-il.

– Parce que c’est ma condition, je suis un soumis, j’obéis et quand l’action est terminée, je reprends ma place en attendant l’ordre suivant. J’ai été dressé ainsi et j’aime ça... Dis-je en relevant la tête.

Il ne semble pas comprendre, Nadine non plus, elle me regarde interloquée.

– Je me suis engagé à être votre esclave sexuel pour le weekend, je tiens mon engagement...

Ils hochent la tête, ils comprennent sans vraiment comprendre ce que je suis en fait, je le vois bien.

La gêne et l’humiliation s’effacent, ils retrouvent le sourire, s’embrassent, je les regarde et je sourie aussi, content que tout se termine bien, j’avais eu peur à un moment qu’Erwan ne supporte pas ce que Nadine me demandait de faire. C’est difficile à vivre l’humiliation, cela demande un contrôle de soi, ceux qui pensent que les soumis sont des faibles se trompent... Au final, le soumis domine toujours un peu, certains maîtres se font manipuler, aveuglés par leur plaisir et narcissisme... Je n’ai jamais voulu dominer, j’ai toujours préféré avoir le pouvoir... Je ris intérieurement... Rares sont les mâles pour qui j’ai lâché les commandes, mais ils méritaient que je ne contrôle plus rien.

Nous n’avons pas vu la journée passer tellement nous avons eu du plaisir.

Nadine et Erwan me proposent l’espace d’un repas de redevenir un homme...

J’ai le pouvoir de décider, j’accepte avec plaisir, j’aime beaucoup ce couple pour sa gentillesse et sa perversion.

Nous passons une soirée tranquille à discuter et rire. Bien plus intéressant qu’au restaurant.

L’heure tourne, il se fait tard, nous décidons d’aller nous coucher.

Je me mets nu, me présente à genoux devant le couple, ils sont de nouveau interloqués, mais comprennent.

Cette fois c’est Erwan qui me tient en laisse, nous montons dans leur chambre et il attache ma laisse au pied du lit.

Ils se couchent, je les entends parler de moi, je n’écoute pas, je ne veux pas savoir.

Je savoure cette journée étonnante et excitante.

Je m’endors en les remerciant, ravi à l’idée qu’il reste encore dimanche pour continuer nos actes pervers et vicieux...

Dans la nuit, je reçois un coup de pied assez rude pour me réveiller, Erwan est assis sur le bord du lit. Il écarte les jambes pour me faire comprendre et je viens m’installer entre celles-ci pour commencer à le sucer.

– Tu n’auras droit à ma queue que lorsque je jugerai que tu le mérites, lèches-moi les couilles, petit pédé.

Je m’exécute et viens passer ma langue sur ses couilles.

La réaction ne se fait pas attendre, son sexe s’allonge et commence à se redresser.

Nadine s’est réveillée, elle regarde, Erwan s’allonge sur le lit, m’interdisant l’accès à sa queue, ses cuisses s’ouvrent encore… Je comprends que je dois lui lécher le cul.

Ma bouche embrasse ses fesses puis ma langue commence à lui titiller son petit trou. Nadine ne dit mot, mais profite du spectacle. Erwan se retourne vers elle.

– J’ai envie de baiser maintenant…

Le sourire de Nadine en dit long. Mais Erwan m’ordonne de monter sur le lit et de me mettre sur le ventre.

J’obéis et instinctivement, j’écarte les jambes comme font toutes les bonnes putes.

Erwan rentre dans mon cul sans préliminaire ni préparation.

Il commence des va-et-vient au plus profond et il jouit très rapidement.

– Petite salope tu me fais tellement triquer que je jouis tel un puceau.

Nadine n’en perd pas une miette et sourit.

Elle me retourne et attache chacun de mes poignets à un côté du lit.

Elle écarte mes jambes et les replie tout en les attachant au lit.

Elle place un oreiller sous mes fesses et se retourne vers son mari.

– Vas-y fais-le Erwan.

Mon cul s’offre à lui. Nadine voit le sperme d’Erwan qui en coule.

Erwan introduit deux doigts dans mon trou. Ça rentre tout seul. Un 3eme s’installe rapidement. Nadine se masturbe à côté. Sa chatte se dilate au même rythme que mon cul.

Un quatrième doigt fait son entrée et Erwan continue ses va-et-vient.

Je gémis.

- Vas-y ! crie Nadine alors qu’elle-même accélère sa masturbation.

Je n’ai jamais été fisté, je n’ai jamais voulu… Je lâche un «non, attendez, s’il vous plaît, pas ça…».

– Nadine, fais-le taire.

La chatte grande ouverte elle vient s’asseoir sur moi, son cul est sur mon nez, sa chatte dégoulinante sur ma gueule.

Enchainé et «bâillonné», je ne peux pas lutter, le 5ème doigt entre…

Erwan met du gel sur sa main et la fait coulisser dans mon ouverture. Les articulations passent, engageant sa main jusqu’au poignet. Nadine ne voulant rien rater mate et s’excite. Elle commence à me masturber avec sa main.

Je jouis presque aussitôt envoyant du sperme partout car Nadine continue de me masturber.
La main d’Erwan est entièrement en moi.

– Quelle belle salope tu fais Yan.

Nadine continue son traitement, mais elle aussi gémit. Les va-et-vient d’Erwan deviennent plus vifs et rapides.

Nadine se penche vers ma queue tout en gardant sa chatte sur ma gueule.

Dans le miroir à la tête du lit Erwan vois que ma langue est en elle, Nadine pousse un râle de plaisir.

Il retire sa main, j’explose une nouvelle fois, inondant Nadine qui enlève mes liens.

Je me lève et vais seul m’attacher de nouveau lit, me mets à genoux je les regarde, les remercie.

Ils sont tous les deux assis sur le lit, toujours aussi surpris de ma docilité.

Je récupère un peu de foutre sur mon corps et qui coule de mon cul et lèche mes mains.

Nadine se lève, elle se présente devant moi, mon foutre coule sur son corps...

– Bouffe pédé, nettoie mon corps...

– À vos ordres Madame...

J’obéis, je lèche son corps pour ramasser tout le sperme qui s’y trouve, Erwan regarde la scène presque jaloux, quelque part il aurait aimé que ce soit son corps que je lèche, mais c’est celui de sa femme... Il revoit les images lorsque nous avons simulé l’acte d’amour, il a du mal à croire que c’était une simulation...

Je termine de lécher, il n’y a plus une goutte, Nadine revient se coucher.

– Viens ici salope, hurle-t-il sur moi.

Je me détache et viens me mettre à genoux devant lui, entre ses jambes, il est assis sur le lit, les pieds ancrés dans la moquette. Je prends une gifle magistrale.

– Qu’est-ce que tu es ? Me demande-t-il en me donnant une seconde gifle toute aussi forte.

– Un bâtard Monsieur.

Toujours entre ses jambes, mains dans le dos et tête baissée, je prends les gifles sans me plaindre, je ne comprends pas pourquoi il le fait, mais s’il le fait, c’est qu’il a de bonnes raisons...

Nadine intervient

– Erwan, qu’est-ce que tu fais ?

– Je le remets à sa place, je ne veux pas qu’il pense qu’il peut se taper ma femme comme ça...

– Mais enfin Erwan...

J’interromps Nadine

– L’humiliation qu’Erwan a subie en m’obligeant à faire semblant de vous faire l’amour a été très forte Madame, il est normal que Monsieur soit dans cet état, il a besoin de se défouler et je suis là pour ça aussi Madame...

Je prends une nouvelle gifle de sa part, il lâche un «Ta gueule !».

Encore une gifle...

– T’es qu’un bâtard, un pédé, un vide-couilles, un sac à foutre...

Le flot d’insultes ne se tarit pas... Les baffes non plus... Je reste immobile à les encaisser.

– Erwan arrête maintenant, il n’a fait que ce que je lui ai ordonné de faire, il n’aime pas les femmes je te rappelle !

– M’en fous, il n’avait qu’à dire «non»...

– Stop maintenant, tu veux qu’on le punisse pour ça ?

– Oui !

– OK, on va le punir, mais après sa punition, tout est oublié... Nous sommes d’accord ?

– Oui....

Nadine se lève et va vers une armoire, elle en sort divers objets, j’ai ordre de me tenir debout, je me lève et ne dis mot.

Nadine me pose un bâillon, un énorme plug dans le cul qu’elle semble clipser, il ne sortira pas de mon cul, elle me pose une cage de chasteté puis elle m’attache les bras en l’air et fixe les menottes de mes chevilles au sol... Je suis attaché, écartelé en croix devant leur lit, bâillonné, un énorme plug dans le cul et une cage de chasteté posée...

– Voilà mon chéri, c’est ainsi qu’il va finir la nuit, il dormira ainsi, mais pour le punir vraiment Erwan, tu vas lui montrer ce que c’est qu’un vrai mâle. Tu vas me faire l’amour devant lui pour lui montrer qu’il n’a pas été à la hauteur tout à l’heure. Tu vas me faire l’amour de façon sensuelle et non pornographique, comme tu le fais si bien.

Erwan embrasse Nadine et ils commencent à se caresser, ils entament un moment intime, d’amour intense, ça se sent... Parfois il me regarde tout sourire, je ne sais pas si c’est le fait que je sois puni ou le fait que je les regarde qui le rend si joyeux...

C’est intense, c’est beau, c’est hors temps, ils s’aiment avec passion et je regarde, obligé, ce spectacle.

Je les vois chuchoter, j’entends des «oh oui»... Ils complotent quelque chose...

Décidément ce couple me surprendra toujours...

Ils terminent de faire l’amour, éteignent la lumière et s’endorment. Ma position est difficile pour trouver le sommeil, cela fait bien longtemps qu’ils dorment quand je le trouve enfin.

Yan

ftasm@yahoo.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Pisse and Love - Faites vos jeux - Triangle à géométrie variable… - Mon Maître - Le chalet

Dernière mise à jour publique

14/12 : 21 Nouvelles

Mon directeur de formation Deepth
Une bonne pipe CaptainNemo54
Faites vos jeux Yan
Mon année Erasmus Bryan
Comment j’ai rencontré mon copain TTBM Ethan69
A Young Hetero
Ma nouvelle vie de lope Nico76500
Nicolas et Bobo Nicolas
Maxence Éric
Confessions réelles d’un videcouilles Guillaume
Un hétéro de moins Jean-Baptiste
Baisé au jus par Denis le flic Baisemoi37600
dans les bois.... Pititgayy
Mes potes du lycée Juliencyrillo77
Le timide Frank
Mes 18 ans Titi30
Dans sa toile Ed.Nygma
Découverte Patoche0054
Les toilettes de l’aéroport Hugo974
À trois sur les parkings Couple chaud
Mon demi-frère hétéro Oldyano

La suite... 9 épisodes

Nouvelle expérience -02 Arras62
Le jouet d’un hétéro -05 Franck84
Éric, ma vie Chapitre -17 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -18 Rodrigue
Ma première colocation -06 Pascal
Ma première colocation -07 Pascal
Soumis à Karim -02 Tod
Chambres à louer -13 Jeanmarc
Début avec mon maître -02 Jd18

Décembre 2018

Nouvelles

Pendaison de crémaillère Alex
1 de perdu, 2 très chauds de trouvés James
Montparnasse Lane
Plan punition Chopassif
Serveur timide, mais chaud Romain
Un super plan en voiture Le paon d'Héra
Ma première colocation Pascal
Un Français au Québec Wesley
Ascenseur bloqué Hugo
Première fois hard Inexp
Deux novices dans la douche Flavien49
Accident de travail Catana
Autostop en Martinique Ed.Nygma

La suite...

Mon pote Hector -04 Anno
Nicolas et Bobo -02 Nicolas
Jeune, riche et gâté -08 Matt
Première fois sur un site -02 ChTtbm
Le jouet d’un hétéro -04 Franck84
Soumission & Domination -514 Jardinier
Soumission & Domination -515 Jardinier
Chambre à louer -12 Jeanmarc
Voyage Initiatique -11 Ninemark
Voyage Initiatique -12 Ninemark
Voyage Initiatique -13 Ninemark
Voyage Initiatique -14 Ninemark
Voyage Initiatique -15 Ninemark
Ménage et baise à 12 -03 Denis
Mon âme au diable -06 Pititgayy
Mon âme au diable -07 Pititgayy
Ancien pote -09 Bearwan
Ma première colocation -02 Pascal
Ma première colocation -03 Pascal
Ma première colocation -04 Pascal
Ma première colocation -05 Pascal
Le jouet d’un hétéro -03 Franck84
Le jouet -04 Hellboy62
Hypnotisé mon copain -08 Jeanmarc
Colocation -06 Emerick
Le jouet -02 Hellboy62
Le jouet -03 Hellboy62
Les Chronique de Max -10 Max

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)