14 Déc.
+ 43 histoires en accès privilège.
14 Déc. : +30 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Je deviens la chose de mon maitre -01

Coucou c’est Nadège, une travestie lyonnaise. Je vais vous raconter la suite de mes aventures.
A l’époque j’avais 21 ans et je venais d’avoir une aventure, enfin c’est ce que je pensais au départ avec un dominateur dans la cinquantaine. Après être rentrée chez moi j’avais reçu un mail de sa part avec des photos et une vidéo de la soirée.

Et le pire c’est en allant prendre ma douche que je me souvins que je portais une cage de chasteté cadenassée.

J’étais dans la salle de bains en train de voir comment la retirer quand mon téléphone sonna.
Je me précipitai dessus et là surprise un numéro inconnu. Je décroche et j’entends l’homme qui m’avait piégé.

– Alors ma petite salope tu es bien rentrée chez toi, j’ai oublié de te dire que j’avais un peu fouillé tes affaires ce soir. J’ai ton adresse et ton téléphone et comme je te l’ai déjà dit tu es à moi maintenant.
J’étais sans voix, tout s’écroulait autour de moi, il m’avait vraiment piégé.
– Tu m’appelleras Maitre désormais, et quand je t’ordonnerai de faire quelque chose tu t’exécuteras compris ?
– Oui j’ai compris.... Maitre.
– C’est bien pour commencer tu vas te coucher sans toucher à ta cage compris et repose-toi, demain je t’appellerai en fin de journée, bonne nuit ma salope.
Je répondais d’une voix totalement vaincue, bonne nuit maitre.
Je pris une longue douche et allai me coucher pour une nuit agitée. Le lendemain la journée fut longue et je dus sortir de chez moi.
J’avais l’impression que tout le monde savait que je portai une cage de chasteté et je ne trainais pas. En rentrant je trouvai un colis devant ma porte, sur le paillasson. Je ramassais le paquet quand la porte de ma voisine de palier s’ouvrit. C’était une jeune femme de mon âge, étudiante et serveuse dans un restaurant du coin. Je n’avais jamais vraiment essayé de faire sa connaissance et nous ne nous croisions que rarement.

– Coucou comment vas-tu je vois que le facteur est passé, me dit-elle avec un grand sourire.
Qu’elle était mignonne, j’aurais aimé lui ressembler avec sa taille fine et ses longues jambes, ses longs cheveux blonds attachés en queue de cheval et sa petite poitrine fièrement dressée.
– Bien merci et toi ? Oui visiblement il est passé, lui répondis je en ouvrant la porte de mon appartement.
– OK passe une bonne journée je retourne bosser me dit elle en s’éloignant.
– Bon courage dis je en la regardant avec envie descendre par l’escalier.
Je rentrai chez moi posai le carton lorsque le téléphone sonna.
– Coucou ma salope, tu as passé une bonne journée ?
–.... Oui Maitre
– Bien tu as ouvert ton colis ?
– Non maitre je viens de rentrer.
– donc voici mes instructions tu vas l’ouvrir, et suivre les instructions, tu as 2 heures, dit-il avant de raccrocher.

J’ouvris le colis et à l’intérieur il y avait une lettre avec ses instructions et une robe d’été, avec des bas blancs, un porte-jarretelles serre-taille blanc, un string et soutien-gorge blanc, des talons aiguilles, une perruque brune.
Je devais aller m’épiler (il y avait le nécessaire) puis me laver et me parfumer avec le parfum trouvé dans le colis.

Puis je devais m’habiller et attendre ses instructions. Je devais être prête pour 20 h. Je me précipitais dans la salle de bains et finalement pour 19 h 45 j’étais en tenue attendant ses prochaines instructions. 20 heures pile le téléphone sonne, c’est lui.
– Dans 30 minutes en bas de chez toi je passe te prendre.
– Mais il fait jour, on va me voir...
– 30 minutes sinon... et il raccrocha
J’hésitai, mais avec les photos et la vidéo, et ce qu’il savait sur moi j’abdiquai et descendai en bas de chez moi, heureusement sans croiser personne. Il était là dans son 4x4, la portière passager ouverte.
Je m’engouffrai dans sa voiture et il démarra aussitôt.
– C’est bien tu es une bonne salope et tu as compris ou était ton intérêt.
– Mets ça me dit il en me tendant un bandeau pour mettre sur les yeux.
Je m’exécute aussitôt et l’on roule en silence pendant un bon moment. La voiture s’arrête et il m’ordonne de descendre.

Je sens un chien venir me renifler les fesses et l’entrejambe, je suis morte de peur. Il me fait mettre les mains dans le dos et les attache. Puis il me passe un collier autour du cou. Je sens une traction dessus et je suis contrainte de suivre pour ne pas tomber. Mes talons claquent finalement sur du parquet, je dois être à l’intérieur. Il me place contre un rebord et me fait coucher le buste sur une surface glacée. Il remonte ma robe sur mes fesses qu’il découvre et descend mon string. Je sens sa main qui me les caresse puis se glisse dans ma raie jouant avec mon « petit » trou. Sa main se retire et je sens tout à coup une brulure sur mon cul tout en entendant claquer une cravache.
– Aïe, mais qu’est ce que vous faites ?
J’essaie de me relever, mais mon collier est visiblement attaché et m’empêche tout mouvement, mes mains liées dans le dos ne m’aident pas non plus.
– Alors petite salope tu n’as pas oublié de m’appeler Maitre tout à l’heure au téléphone.
Je crois que tu as besoin d’une petite leçon pour t’aider à obéir
Sa déclaration fut suivie d’encore neuf coups de cravache.
J’avais les fesses en feu, mais également je sentais mon sexe essayer de grossir dans sa cage.
Je mouillai du gland ce qu’il découvrit en venant tâter ma queue.
– Et en plus tu aimes ça visiblement, tu as tout d’une bonne salope soumise.
Bon je prends quelques photos de tes fesses puis je te détacherai, dit-il tout en prenant des photos.
Ensuite il me détacha et retira mon bandeau.
J’étais dans une pièce avec des murs en pierres, avec divers meubles et objets SM comme une cage, un sling, une croix de Saint-André et des râteliers avec des cravaches, fouets, godes et d’autres objets sexuels. Il me fit marcher devant lui, assis dans un fauteuil en cuir. Puis il me désigna un tréteau avec des godes de différentes tailles fixés dessus.
– On va voir ta souplesse, tu vas retirer ta robe et on string puis tu vas aller t’assoir sur ses godes en allant du plus petit au plus gros.
– Je veux voir ce que tu peux encaisser, tu as du gel sur la table.

Je retirai donc ma robe suivi du string que je posai sur la table puis je m’enduis l’anus de gel le faisant pénétrer en moi avec mes doigts.
Je m’assis sur le plus petit sans difficulté. J’étais encore élargi par la baise de la veille.

Puis je passais au suivant jusqu’au troisième. Là c’était un monstre de 8 cm de large pour 20 bons cm de long. Mon maitre trouvant que je trainais trop et se leva pour se placer derrière moi. Il m’assena deux coups de cravache que me firent sursauter et m’empaler directement jusqu’au bout. Je hurlais de douleur transpercée par ce pal. Mon cul me brulait tout comme mes fesses.

Je le vis reculer et prendre des photos. Je dus rester dessus pendant un bon moment n’ayant plus de notion du temps. J’entendis du bruit à un moment dans mon dos et mon maitre s’absenta en m’ordonnant de ne pas bouger. Je ne bougeais pas j’étais totalement sous sa coupe d’ailleurs cela ne me venait même pas à l’esprit de me rebeller.

Lui obéir était la seule chose qui traversait mon esprit. J’entendis crier et sangloter derrière la porte puis plus rien. Mon maitre revint après un long moment les traits tirés. Il me fit lever puis mettre à genoux. Il ouvrit son pantalon et me donna son sexe à sucer. Je le suçais avec dévotion, ma langue parcourait sa bite et ses couilles.

Au moment où il jouit bloqua ma tête et je dus tout avaler ce que je fis avec délice, me léchant les lèvres pour ne rien perdre.
– C’est bien tu es une bonne chienne, tu te rhabilles et tu mets le bandeau, je te ramène.
Je m’exécutais et suivis mon maitre qui me guidait avec la laisse.
J’entendais quelqu’un pleurer et gémir derrière moi et en montant dans la voiture je sentis que cette personne était elle aussi dans la voiture. Il faisait nuit quand je descendis de la voiture et je me précipitai pour rentrer le plus discrètement possible dans mon immeuble.
Une fois chez moi je trouvais un autre paquet dans mon appartement posé sur mon lit.
Comment avait-il fait, je ne comprenais rien, et épuisée, je me couchai encore toute habillée et maquillée. Le Week-end approchait et je pourrais enfin me reposer un peu.

Nadegetv

nadege-tv@hotmail.fr

Autres histoires de l'auteur : Je deviens la chose de mon maitre - Offerte par un dominateur - Soumise, offerte à deux hommes

Dernière mise à jour publique

14/12 : 21 Nouvelles

Mon directeur de formation Deepth
Une bonne pipe CaptainNemo54
Faites vos jeux Yan
Mon année Erasmus Bryan
Comment j’ai rencontré mon copain TTBM Ethan69
A Young Hetero
Ma nouvelle vie de lope Nico76500
Nicolas et Bobo Nicolas
Maxence Éric
Confessions réelles d’un videcouilles Guillaume
Un hétéro de moins Jean-Baptiste
Baisé au jus par Denis le flic Baisemoi37600
dans les bois.... Pititgayy
Mes potes du lycée Juliencyrillo77
Le timide Frank
Mes 18 ans Titi30
Dans sa toile Ed.Nygma
Découverte Patoche0054
Les toilettes de l’aéroport Hugo974
À trois sur les parkings Couple chaud
Mon demi-frère hétéro Oldyano

La suite... 9 épisodes

Nouvelle expérience -02 Arras62
Le jouet d’un hétéro -05 Franck84
Éric, ma vie Chapitre -17 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -18 Rodrigue
Ma première colocation -06 Pascal
Ma première colocation -07 Pascal
Soumis à Karim -02 Tod
Chambres à louer -13 Jeanmarc
Début avec mon maître -02 Jd18

Décembre 2018

Nouvelles

Pendaison de crémaillère Alex
1 de perdu, 2 très chauds de trouvés James
Montparnasse Lane
Plan punition Chopassif
Serveur timide, mais chaud Romain
Un super plan en voiture Le paon d'Héra
Ma première colocation Pascal
Un Français au Québec Wesley
Ascenseur bloqué Hugo
Première fois hard Inexp
Deux novices dans la douche Flavien49
Accident de travail Catana
Autostop en Martinique Ed.Nygma

La suite...

Mon pote Hector -04 Anno
Nicolas et Bobo -02 Nicolas
Jeune, riche et gâté -08 Matt
Première fois sur un site -02 ChTtbm
Le jouet d’un hétéro -04 Franck84
Soumission & Domination -514 Jardinier
Soumission & Domination -515 Jardinier
Chambre à louer -12 Jeanmarc
Voyage Initiatique -11 Ninemark
Voyage Initiatique -12 Ninemark
Voyage Initiatique -13 Ninemark
Voyage Initiatique -14 Ninemark
Voyage Initiatique -15 Ninemark
Ménage et baise à 12 -03 Denis
Mon âme au diable -06 Pititgayy
Mon âme au diable -07 Pititgayy
Ancien pote -09 Bearwan
Ma première colocation -02 Pascal
Ma première colocation -03 Pascal
Ma première colocation -04 Pascal
Ma première colocation -05 Pascal
Le jouet d’un hétéro -03 Franck84
Le jouet -04 Hellboy62
Hypnotisé mon copain -08 Jeanmarc
Colocation -06 Emerick
Le jouet -02 Hellboy62
Le jouet -03 Hellboy62
Les Chronique de Max -10 Max

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)