20 Sept.
+ 52 histoires en accès privilège.
17 Sept. : +25 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Fin de vacances à Alicante

Michel 50ans, gay occasionnel, passif avec les hommes, c'est ma dernière semaine de congés, je me promène sur la Rambla d'Alicante, il fait chaud mais l'air marin est un bonheur, des vendeurs à la sauvette proposent tout un tas de gadgets, des fringues etc., ce sont tous des blacks, jeunes entre 20/25ans, bien foutus, ils parlent très bien l'espagnole, l'un deux m'accoste, beau garçon, environ 1m80 pour 75/80 kg, sous son petit gilet ouvert je peux voir des pectoraux et des abdominos biens développés, il est souriant, pour me montrer sa marchandise il se met à genoux pour déposer ses sacs, je devine dans son bermuda un joli paquet, je lui achète une paire de lunettes, il a un sourire éblouissant, quand il se baisse pour ramasser son barda je ne peux m'empêcher de murmurer «  il est sacrement beau ce mec » il me salut en espagnol et part à la recherche d'un autre client, je reste rêveur, ça fait presque un an que je ne me suis pas fait enculer et ce beau mâle a réveillé en moi un désir fou.

Il commence à se faire tard, je remonte la Rambla en direction des arènes, j'aperçois moi beau black en pleine discussion avec deux de ses congénères, ils n'ont plus leurs marchandises, j'arrive à environ une trentaine de mètres, je ralenti, il m'a vu, ses deux copains montent en voiture, lui reste adossé à un arbre, quand j'arrive à sa hauteur il me dit dans un bon français

- alors comme ça tu me trouve beau ?

- (je bafouille) oui

- tu aimes les hommes ?

- oui

- tu es pédé ?

- occasionnellement quand le mec me plait vraiment oui

- je te plais ?

- beaucoup

- Tu t'es déjà fait niquer par un black ?

- oui il y a longtemps et ça été super

- tu veux que je te baise ?

- oh oui mais où ?

- mes potes sont partis à Bénidorm si tu veux on va chez moi c'est juste à coté

- OK

En chemin on parle de choses et d'autre, il est sénégalais de Dakar, il aimes bien les femmes mais préfère enculer des mecs, on arrive chez lui, c'est propre, bien rangé, du moins sa chambre, il va se laver, j'en fais de même, il faut ça après une journée au soleil, on se retrouvent à poil dans sa chambre, il ne bande pas encore mais je découvre un bel engin long et large, je m'agenouille et j'entreprends une fellation, je lèche sa queue, ses couilles, il bande, j'ai une grosse bite bien raide qui continue de gonfler dans la bouche, il aimes je le sens, je gobe sa bite et lui fais des va et viens de plus en plus vite, il me tient la tête, me pilonne la bouche, il raidit ses jambes, me bloque la tête, et me remplit la bouche de son suc que je trouve un peu acre mais délicieux, j'avale sa semence, je pense que pour le moment il va s'arrêter là mais non, il me demande de me coucher sur le dos, installe un gros coussin sous mes fesses, met une capote, insère sa tête entre mes fesses et me pratique un anuslingus pour me mouiller la rondelle, il me pénètre avec un , deux puis trois doigts, quand il sent que je suis bien dilaté il présente son gland contre mon œillet et avec d'infinies précaution il s'enfonce en moi, je pousse un petit cri de douleur vite effacée par le plaisir, ça y est, il est tout au fond de mon cul, je sens ses couilles contre mes fesses, il me souris, et entreprends de m'enculer, d'abord lentement puis il augmente la cadence, il s'acharne, je prends un plaisir énorme, je lui dis de me défoncer le cul, il ne s'en prive pas, cela dure plus d'une demi-heure, il est infatigable, je lui titille les tétons, il crispe ses mains sur mes hanches et il jouis, moi aussi et pourtant je ne me suis même pas touché la bite, il s'affale sur moi et on reste immobiles et muets, il rompt le silence,

-       Tu as aimé ?

-       J'ai adoré

-       Tu as un superbe cul et une bonne bouche

-       Merci, tu as une superbe bite et tu sais t'en servir

-       Tu as déjà partouzé ?

-       Oui mais j'étais le seul passif

-       Il était combien ?

-       Souvent 3 ou 4 et une fois 6 et une fois 8 à chaque fois avec des bites normales, jamais de grosse comme la tienne

-       Ça te dirait une nuit avec mes copains

-       Pourquoi pas s'ils sont gentils comme toi, je n'aime pas ce qui est crade ou violent

-       Je peux arranger ça, tu peux venir quand ?

-       Il ne me reste que demain et vendredi, après je rentre en France

-       Met toi à quatre pattes sur le lit, je vais t'enculer avant que tu partes

Je m'exécute et il me fourre sa queue d'un seul coup jusqu'au fond, il me baise pendant un bon quart d'heure, il se retire, enlève sa capote, vient se branler devant ma bouche, et quand il va éjaculer, il met son gros chibre dans ma bouche qu'il inonde de son bon suc, je m'en délecte et j'avale ce bon breuvage, je lui nettoie la bite avec ma langue, direction la douche, on se rhabille, il m'embrasse, me tant un papier avec son 06.

-        Tu me tel demain pour un autre RDV soit seul soit avec mes amis

-       OK

J'ai appris que mon amant se prénommait José, le plus âgé Luis, le troisième Andres, selon le pays où ils travaillent ils prennent des prénoms locaux, sur la route du retour je croise la voiture de Luis et Andres, je suis masqué par un camion, je ne pense pas qu'ils m'ai vu, je rentre chez mes hôtes, je soupe et direct au lit, je rêvasse en pensant à José et au plaisir qu'il m'a donné, machinalement je me branle, la sève commence à monter, je me précipite aux toilette où je me finit, j'éjacule dans la cuvette, je recueille les dernières goutes que je bois, j'aime le foutre, je me recouche et je m'endors.

Le lendemain je contacte José, ses copains sont OK, tout ce petit monde sera présent vers 21h, il me demande si je veux passer vers 14h pour qu'il puisse profiter de mon cul avant de retourner au boulot, je ne m'attendais pas qu'il me le propose, j'accepte, 14h je frappe à sa porte, il m'ouvre, il est à poil, je vois sa belle queue bien dressée, sans un mot il se dirige vers sa chambre, je le suit, j'enlève mon marcel et mon short, je n'ai pas de slip, il me fait assoir sur le bord du lit, me présente sa verge tendue comme un arc, je m'empresse de l'engloutir, il me pilonne la bouche pendant 5 minutes et déverse son foutre dans ma bouche, je l'avale par petites gorgées, après avoir mis une capote il me fait signe de m'empaler sur sa bite, je m'exécute et je m'encule seul pendant  une dizaine de minutes, il me relève me fait mettre à quatre pattes et m'encule sauvagement pendant un bon quart d'heure, bizarrement j'aimes, je sens qu'il se contracte et malgré que je serre les fesses pour retarder la fin, il éjacule, on reste accouplés ensemble jusqu'à ce qu'il débande, direction la salle de bain, il me confie que s'il a agis ainsi c'est que ses potes eux ne font pas de fioritures, ils sont là pour se faire sucer et baiser, je le remercie pour sa franchise et lui dis que ça ne change rien je serais là entre 20h30 et 21h, je l'embrasse et repart me reposer pour être en forme et ne pas décevoir ses potes, je préviens mes hôtes que le soir je dormirais chez des amis, 19h30 je me prépare pour ce qui devrait être une nuit extraordinaire, 20h30 j'étais presque arrivé quand mon tel sonne, c'est José.

-       Salut il y a un léger contretemps

-       Oui c'est quoi ?

-       Notre chef de secteur sera chez nous ce soir, il vient d'arriver avec Luis

-       Donc c'est fichu ?

-       Ça dépends de toi, je crois savoir que lui aussi aimes les pédés

-       Et tu penses que cela va faire trop pour moi ?

-       Je sais pas, tu as l'air de bien encaisser mais quatre grosse bites il n'y a que toi qui peut décider, il a comme toi la cinquantaine, beau gars bien baraqué, si tu veux tu viens, tu vois et si ça te vas pas  on repart tous les deux

-       OK on fait comme ça de toute façon j'arrive dans deux minutes

J'arrive, la porte est entrebâillée, je frappe et j'entre, le chef est là, bel homme, c'est lui qui me demande de rentrer

-       Bonsoir je suis Salim, je sais pourquoi vous êtes là, si je ne rentre pas dans vos plans n'ayez aucune inquiétude, je resterais discret dans une chambre

-       Non, vous pouvez rester, juste il ne faudra pas être brutal et cela vaut pour les quatre

-       Je veillerais qu'il en soit ainsi, je sais qu'il n'y a qu'avec José que vous avez fait l'amour, ce soir nous seront donc quatre à profiter de votre bouche et de votre merveilleux cul dont José nous a vanté les qualités

-       Je ferais ce qu'il faut pour vous satisfaire, toutes les sodo devront se faire avec capotes

Pendant notre dialogue les trois autres se mis à poil, ils se branlent doucement, ils ont tous les trois des queues presque identiques, Salim s'occupe de m'ôter mes vêtements, un débardeur et un bermuda, il a l'air surpris de voir que je porte un Jockstrap (petit slip avec une poche devant pour tenir la bite mais qui laisse le cul bien offert, je l'ai déniché cet aprèm dans un sexe shop) Salim est admiratif, en un tour de main il est lui aussi à poil, je ne peux quitter des yeux cet énorme engin qui pends entre ses jambes, j'essaye de l'imaginer en pleine érection et j'en ai déjà mal au cul rien que d'y penser, je me promet de le prendre en dernier au moins le passage sera fait. Salim a vu mon regard,

-       Ne t'inquiète pas, si ça ne rentre pas je ne te forcerais pas

-       Je te remercie, il te faudra attendre que le passage soit fait avant d'essayer

-       Je suis d'accord

Andres est devant moi la bite à la main, je me penche en avant et je m'en empare, pendant que je le suce, Luis me caresse le cul, il se mouille les doigts, me caresse l'anus, fait entrer deux doigts puis il ajoute un troisième et me branle le cul, José et Salim se sont rapprochés de chaque côté, tout en gardant la queue qui me baise la bouche, je libère ma main et je prends les deux bites qui se présentent à moi, Luis en profite pour m'enculer, j'exulte intérieurement, je m'occupe de quatre grosses bites en même temps, Andres et Luis éjaculent presque en même temps, j'ai une grosse quantité de sperme dans la bouche, j'avale, Salim me présente son énorme engin que j'ai du mal à enfourner mais j'y arrive, José en profite pour me niquer, il jouis assez rapidement, je n'ai plus que la queue de Salim à m'occuper, il est super endurant, il me tient la tête et me baise la bouche avec frénésie, enfin il me remplit la bouche de son suc, plus abondant mais aussi plus doux que celui des autres, je le déguste avant de l'avaler, on se décide d'aller enfin dans la chambre, je me met à quatre pattes sur le lit, Andres m'encule en me pilonnant à grands coups de bite, je suce Luis, je fais durer le plaisir, Andres éjacule et se retire, José prends sa place, il éjacule en même temps que Luis me remplit la bouche de sperme, je sens deux grosses mains qui me prennent par la taille, j'ai un mouvement de recul, l'appréhension, Salim présente son gland contre mon œillet dilaté et déjà distendu, je suis étonné de sentir que sa rentre, j'ai un peu mal, je pousse un petit cris, Salim arrête sa progression, je lui demande de continuer, j'ai mal mais je veux cet engin au fond de moi, je veux sentir ses grosses couilles battre mes fesses, ça y est je les sent contre mon cul, il reste un moment sans bouger pour que je m'habitue à cet énorme chibre, José s'est placé devant moi sa bite contre mes lèvres, j'ouvre la bouche elle rentre et il me la baise, Salim commence à m'enculer par des va et viens lents mais de toute la longueur de sa bite, il accélère progressivement et quand il sent que mon cul a bien accepter son engin il me bourre de plus en plus vite, il sort sa bite entièrement et la rentre d'un seul coup, il reproduit ce mouvement plusieurs fois, je suis aux anges, je lui demande de me défoncer le cul ce qu'il s'empresse de faire, je sens un truc bizarre, je suis en train de jouir du cul, c'est la première fois que ça m'arrive, au bout d'une demis heure il jouis, pendant ce temps j'ai sucé les trois autres, je n'ai pas vu passer la nuit, je les ai sucé tous les quatre à plusieurs reprises et ils m'ont enculés je ne sais combien de fois, au lever du jour épuisé j'ai subi les assauts de Salim, sa bite entre dans mon cul comme dans du beurre, je dois avoir le trou énorme, les trois autres dorment, Salim se retire brusquement et viens se vider dans ma bouche, il n'avait pas mis de capote.

-       Alors tu as aimé ? je ne t'ai pas trop fait mal ?

-       Au début j'ai ressenti de violentes douleurs mais le plaisir a tout effacé, oui j'ai adoré

-       Si tu veux vendredi on remet ça, tu auras un bon souvenir des Sénégalais d'Alicante

-       Je veux bien mais pas toute la nuit, je prends un taxi pour l'aéroport très tôt

-       T'occupe Luis passera te prendre avec tes bagages et je t'emmènerais à l'heure pour prendre ton avion

-       OK on fait comme ça

Il va réveiller ses collègues pendant que je me douche, m'habille, ils viennent me saluer, je les remercie pour le plaisir qu'ils m'ont donné, José est habillé, il veut me reconduire au plus près de mon logement, en chemin il me demande de le rejoindre en début de l'après-midi si je ne suis pas trop fatigué, je ne peux pas j'ai trop de choses à faire avant mon départ, il est déçu, je lui dis que j'essaierais, il ne sait pas encore que l'on va recommencer le lendemain soir, l'après-midi je le rejoins, il m'encule sauvagement, il s'en excuse, mais il ne supporte pas l'idée que je parte pour la France, je lui dis qu'il pourrais avoir une surprise, je me lave, m'habille et repart.

Vendredi 20h Luis arrive chez mes hôtes, j'ai déjà pris congés d'eux, on charge mes deux valises et mon bagage à main, direction notre nid d'amour, on monte les bagages dans l'appartement, je suis reçu comme un roi (je dirais plutôt comme une reine) par les trois autres, pas de temps à perdre, tout le monde à poil, José me débarrasse de mon Jockstrap, il veut que je sois moi aussi complètement nu, direction la chambre, nous avons passés une nuit torride, j'ai bien encaissé l'énorme queue de Salim plusieurs fois, j'ai eu la bouche et le cul occupés toute la nuit pour mon plus grand plaisir, je vous passe les détails car ce que nous avons fait est le stéréotype de l'autre nuit, au petit matin après une bonne douche, j'ai embrassé mes quatre amants, j'ai donné en souvenir mon Jockstrap à José, Salim m'a raccompagné à l'aéroport, dans l'avion je rêvassais, je me remémorais ces derniers jours de vacances regrettant de ne pas avoir rencontré José plus tôt,   je suis rentré en France le cul en marmelade mais heureux comme je ne l'avais jamais été.

Alain31

mj5945@sfr.fr

Autres histoires de l'auteur : Fin de vacances à Alicante - Rencontre imprévue avec un ancien amant - Histoire courte mais vraie - Georges - Trans super actifs TBM

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 13 Nouveaux épisodes

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank

+ 12 Suites

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)