17 Nov.
+ 68 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Épisode précédent

Comment 2 mecs passionnés de muscu arrivent au SM -02

3) LE BAREME

Le dimanche, c'est traditionnellement « relâche » pour la musculation, on en profite en général pour voir des potes, faire une sortie ou autre. Un de mes potes passe chez moi en début d'après-midi, je lui dit que j'ai rendez-vous avec Rémi, qu'il connaît un peu, et me demande s'il peut venir avec moi. Je lui explique rapidement notre « trip » avec Rémi, il ne paraît pas du tout offusqué ou surpris, je lui montre mon torse encore bien marqué de zébrures et me dit qu'il trouve cela intéressant. Je passe un coup de fil à Rémi pour lui demander si ça ne dérange pas que je vienne avec Phil (surnom de mon pote) et avec son accord nous partons chez lui. Il fait déjà bien chaud en ce début mai et nous trouvons Rémi, relaxe, en slip de bain, occupé à bricoler dans sa salle de muscu. Phil serre la main de Rémi, ses yeux s'attardent un instant sur son magnifique corps d'athlète et nous discutons un peu tous les 3 de muscu, et de notre idéal à Rémi et moi. Phil semble bien nous approuver et même exprimer une certaine une admiration. Il fait pas mal chaud et je retire mon tee shirt, Phil en fait de même rapidement. Il n'a pas une musculature impressionnante , mais il est quand même bien bâti, étant pas mal sportif (foot essentiellement) ;.Rémi me dit qu'on serait plus à l'aise en slip de bain comme lui, plutôt qu'en jean et va nous chercher le slip rouge qu'il m'avait offert la veille (et que j'avais oublié) et un autre slip noir, qui était trop petit pour lui maintenant, et le tend à Phil, qui descend son boxer en se tournant un peu pour ne pas être face à nous . Il lui va bien, un peu serré mais sans excès et moule bien son paquet ce qui me vaut un clin d'œil de Rémi  « pas trop serré ?...je pense qu'il est à ta taille, pour moi c'est fini...Bon, on fait notre barème...  »- OK.- « t'as un peu réfléchit au truc cette nuit ? » - pas vraiment j'étais un peu vidé hier soir -.

« Je te propose ça pour commencer :

« c'est quoi votre « barème » dit Phil ?.

Rémi lui explique notre idéal et les pratiques des grecs dans la Grèce antique (sur lesquelles il s'était largement documenté), surtout à Sparte où jusqu'à l'âge adulte, les jeunes subissaient un entraînement très dur pour les former au métier de soldat, très fort et résistant n'ayant peur de rien. Ils étaient enrôlés dans des « camps » pour être formés par des instructeurs très sévères, et le moindre écart était puni durement la plupart du temps par une série de coups de fouet, que les instructeurs portaient en permanence à la ceinture.

« On va donc se faire un barème de punitions qu'on appliquera si on réalise pas notre entraînement à fond, comme prévu. Ça nous boostera pour aller au max et nous endurcira ».

« donc pour commencer je te propose ça » me dit-il :

A partir de la semaine prochaine on doit faire un entraînement de muscularité, pour faire « exploser » nos muscles après cette période de prise de masse musculaire qu'on vient de faire ; Il faut de nombreuses séries avec beaucoup de répétitions mais avec une charge pas trop élevée, environ 70% du maxi. On travaillera :

lundi : Pecs et cuisses fessier

mardi :Dos biceps

mercredi : Épaules triceps

et on recommence les3 jours suivants

A chaque séance, on termine par une série de pompes et d'abdos.

On fera 3 exercices par groupe musculaire, avec 5 séries de 15 à 18 répétitions.

Les 3 premiers jours on fait 15 répétitions, les 3 jours suivants 18. La semaine suivante on augmente un peu la charge. OK ?

«  et j'imagine que si on fait pas tout on est fouetté..... »

« Exact » . 1 coup de fouet par répétition manquante. On totalise au cours de la séance et à la fin …...

« on prendra quel fouet ?  Moi je pense qu'on pourrait tirer au sort à la fin ça laisserait un peu plus de suspense et ce serait encore plus motivant je pense » .

« bonne idée, on aura toujours l'idée à l'esprit que c'est peut-être le bullwhip qui va être tiré.....Pour les pompes et les abdos, même règle ? »

«  oui et chaque jour on augmente le nombre de 5 par exemple. Ça te convient ?... »

« D'accord, on fait ça la semaine prochaine et on fait le point dimanche prochain. ».

Phil « je pourrai assister à vos séances cette semaine, je suis en vac's. »

Pas de souci lui répond Rémi, moi je suis d 'accord. Et toi me demande-t-il ?

« OK »

« Pour te rendre utile, c'est toi qui nous fouettera à la fin des séances, si t'es d'accord. Mais avant tu devras t'entraîner à manier les fouets efficacement et recevoir 5 coups de chaque pour bien apprécier leur efficacité.T'es d'accord Phil ?. Il réfléchit quelques secondes et donne son accord à Rémi.

Connaissant pas mal Phil, je lui demande si il est sûr d'accepter, - « t'es pas obligé, tu sais, et tu dois faire le travail à fond, sans sentiment ni pour l'un ni pour l'autre, sinon ça n'a aucun intérêt. Et puis 5 coups de fouet de chaque instrument, ça fait 35 coups....tu es sûr de supporter ?.... »

« Oui je ferai mon possible, votre expérience me fascine un peu et je suis même impatient de manier un fouet autant que de voir ce que c'est d'être fouetté. Je dois être un peu maso quelque part......ça doit quand même être dur, surtout avec le grand fouet qui est là(en montrant le bullwhip) mais je prends le risque d'essayer. Je commence tout de suite à m'entraîner ?.... »

« Pas de problème » lui dit Rémi, « on va accrocher mon sac de frappe de boxe à la chaîne et tu pourras t'entraîner dessus . Pour les 2 straps, tu pourras t'entraîner sur le banc.»

On colle du ruban adhésif de couleur sur le sac pour dessiner grosso modo la tête, le dos, les fesses et l'amorce des bras et des jambes.

Après une bonne heure passée à claquer le sac et le banc avec les différents fouets et les straps, Phil paraissait commencer à bien maîtriser les instruments et Rémi propose de passer au réel. :

« je vai être attaché par les poignets au-dessus de ma tête à la place du sac, et tu vas me donner 1 coup de chacun des 5 fouets, ensuite je me coucherai sur le banc et tu me donneras aussi 1 coup des 2 straps. Vas-y plein pot, sans mollir OK ?

Je décroche le sac avec Phil, pendant que Rémi va enfiler un jock-strap à la place de son maillot puis se place sous la chaîne à laquelle je l'attache par les poignets.

« tu peux prendre les fouets dans n'importe quel ordre » lui précise Rémi, « c'est toi qui vois. Je suis prêt, c'est quand tu veux.... ».

 Phil empoigne le fouet court, hésite un instant en me regardant, puis arme son bras et claque un bon coup sur les fesses de Rémi. Le fouet laisse une belle marque qui apparaît quasi aussitôt.

Il repose le fouet et se saisit du « grand martinet » à lanières fines.......puis le fouet à 5 lanières....puis le fouet long qu'il fait claquer à la perfection sur le dos de Rémi et enfin le bullwhip qui s'enroule aussi très bien en laissant une belle marque. Je détache Rémi qui me demande de l'attacher sur le banc et qui reçoit 2 super coups de strap. Après l'avoir détaché, il se relève et va serrer la main de Phil en le complimentant. Rémi va remettre son slip de bain et propose de boire un coup, vu la chaleur qui fait. Au bout d'un bon quart d'heure où nous discutons de différentes choses, Phil, qu'on sent à la fois impatient et stressé, demande quand se sera son tour.....

« Quand tu seras prêt...on est pas aux pièces » lui répond Rémi.

« Bon, alors on y va maintenant . Qui me fouette ?....»

« T'as une préférence ?  -  « Non »

Et Rémi me fais signe de prendre le 1er strap,

« Tu veux mettre un jock-strap ? , je dois en avoir un ancien qui devrait aller, je vai le chercher ».

Phil passe le jock-strap que Rémi vient de lui donner et se couche sur le banc, on lui attache les poignets et chevilles. « tu es prêt ?» lui demande Rémi. Phil fait  signe OK de la tête - «  alors on y va, moi je compte les coups » 1...2...3 ..son cul se crispe  à chaque coup, il serre fort les montants

du banc avec ses mains, mais pas un son, 4...5.. «  ça va mec ? »lui dit Rémi « c'est que l'échauffement... »  « ça cuit un peu....on passe à la suite »

Je prends le 2ème strap  et c'est parti pour 5 nouveaux coups. Son cul est bien écarlate quand on le détache et il se frotte les fesses doucement. « purée ça chauffe bien !.... »

« tu veux une petite pause » lui dis-je amicalement »-  Ouais,  5mn... »  « OK »

On se dirige ensuite vers la croix de St André, Rémi l'attache et je prends le long martinet en main.Les 5 coups appliqués sur son dos, bien secs, lui ont rougi le dos un max et de très fines zébrures apparaissent, mais il ne saigne pas. Il souffle très fort au 5ème coup.

« c'est à nouveau pour tes fesses maintenant » lui dit Rémi « OK ? ». Il fait signe oui de la tête et je le cingle 5 fois très fort sur ses fesses. 5 belles zébrures apparaissent et quelques gouttes de sang se forment. On le détache et Rémi me dit de le soigner avant de poursuivre.

10 minutes plus tard environ, il se retrouve sous la chaîne attaché par les poignets, et supportera courageusement les 3 séries de 5 coups en ne laissant échapper que 2 petits « aille »pendant le dernière série avec le bullwhip.

« T'as été super Phil, et je crois que tu mérites bien d'être notre fouetteur attitré pour la semaine prochaine. » « tout à fait d'accord » réponds Rémi, « alors tes impressions..... »et tout en le soignant, nous continuons la discussion sur notre façon de voir, sur les « valeurs »qui nous animent Rémi et moi. L'heure avançant, nous nous séparons en nous donnant rendez-vous au lundi en fin d'après midi...

4) Premier entraînement

Vers 17h30 le lundi, je me rends chez Rémi pour notre première séance « sous barème », Phil vient d'arriver. Salut les mecs, ça va ? « ok ….t'es pas trop stressé ? » me répond Phil, « un peu, mais je me suis bien motivé toute la journée et me sent en forme. Et toi Rémi ?....». « fin prêt , tiens Phil, prend ce calepin pour noter nos contre performances».

On s'échauffe un peu puis on passe aux exercices prévus par notre programme, Pecs et jambes fessier, 4 exercices pour les Pecs avec 5 séries et 15 reps par série.Je charge la barre à 55kgs pour le premier exercice, Rémi lui, chargera à 80kgs. 1er exercice, je termine difficilement la 5ème série, quasi épuisé mais ça passe...Rémi lui termine ses 5 séries sans problème tout du moins en apparence.

2ème exercice je bloque à 13 pour la 4ème série et 12 pour la 5ème, 3ème exercice à 10 pour la 5ème. Manque 10 reps.Rémi bloquera à 12 pour la dernière du 3ème. Manque 3.

Pour les jambes et fessier, nous avons 3 exercices je manque de 8 reps, Rémi de 10 au total.

Petit temps de pause, on s'hydrate et on passe aux pompes (50 le 1er jour pour moi et 80 pour Rémi, (on ajoutera 5 tous les jours.) Je passe les 50 assez facilement ainsi que Rémi les 80.

Abdos, relevé de jambes à l'équerre, 30 pour moi , 45 pour Rémi (+2 chaque jours suivants). Je cale à 28, Rémi à 41. Manque 2 pour moi et 4 pour Rémi. Phil fait les comptes, manque 20 reps pour moi et 17 pour Rémi. Je tire au sort le fouet, : fouet à 1 lanière long, sur le dos et les fessiers. - c'est pas le moins dur...J'enlève mon slip de bain et me dirige sous la chaîne, Rémi m'attache bras et jambes écartés, à poil, et aussi assez stressé. Je sens que Phil se prépare et....clac, le 1er coup me cingle le dos, puis 2...3... , je me retiens un max pour pas crier, le 5ème me cingle le bas du dos et les fesses....6....7, c'est vraiment dur, 8..., Phil croise maintenant ses coups, 12...13...il redescend sur le bas du dos et les fesses, ça brûle,  18...19 et 20.  Je suis en transe.Je dois être super zébré. J'ai le dos en feu. Rémi me détache. « eh bien, il devient un pro ton pote » me dit Rémi, « t'es super marqué . Pas trop mal ?».  « un peu quand même, mais c'est la règle... »

« excuse moi » me dit Phil. « T'as pas à t'excuser, t'as fais ton boulot et bien je pense ».

Rémi enlève aussi son slip, je l'attache, et Phil commence. Le fouet claque fort, la lanière laisse une trace rouge qui apparaît aussitôt, à chaque coup Rémi contracte ses muscles, 16...17.

Grand soupir « whoaf il devient expert, purée ça fait mal, j'ai l'impression que mon dos est en sang».  « Rassure toi juste quelques gouttelettes ». « Bon, on va essayer de faire toutes nos séries demain » On se soigne et se rhabille avant de se quitter. A demain.

Le lendemain, Dos et biceps au programme, on décide de commencer les séances maintenant par la série de pompes et terminer par les abdos pour mieux équilibrer la fatigue.On déroule tout le programme, y compris les 32 et 47 abdos. « te voilà au chômage, Phil » lui lance Rémi. «  J'ai l'impression que les coups d'hier vous ont galvanisés . C'est peut-être bien efficace votre méthode...» réponds Phil. « peut-être.......

Mercredi, c'est épaules, triceps. La série de pompe passe, mais tout juste pour les 2.(60 et 90) Pour les exercices, ça passe aussi Je passe les abdos à 34, limite, Rémi bloque à 46(pour 49). « merde, j'en peux plus ». ; Il subira 3 coups de martinet long sur la croix.

Les 3 jours suivant on recommence le même programme mais avec 18 répétitions, sauf que les séries de pompes et abdos augmentent toujours....

Le jeudi pas de problème, on passe tout y compris les abdos. Phil est à nouveau au chômage...

Vendredi, pompes et abdos très dur pour les 2 (70, 100 – 38, 53) . Rémi bloque sur les 2 dernières séries pour le dos à 16 et 13. Manque 7. Moi je bloque sur les 2 derniers exercices de biceps à 16 et 14 puis à 12 et 10. Manque 20. Ouille....Rémi tire au sort, : strap à 3 lanières au pilori. »fini le chômage les mecs, ça va cuire » lance Phil, pendant que Rémi se dessape et se présente devant le pilori. Effectivement ça a bien cuit, ….surtout pour moi..les 20 coups mon mis le cul en feu.

. Le samedi,dernier jour d'entraînement de la semaine, fût très très dur. :

les pompes (75 et 105), échec pour les 2, moi à 68, Rémi à 96. On sent la fatigue des jours précédents. Manque 7 et 9 pour  Rémi.

Pour les épaules, je termine pas 3 séries. Total manque 15. Rémi en loupe également 2. Total manque 9.

Pour les triceps je loupe également 4 séries. Total manque 12. Rémi en loupe 3. Total manque 8.

On passe aux abdos(40, 55), je m'écroule à 36, Rémi à 52.Manque 4 et 3.. Phil fait les comptes et annonce : 43 , 29. Je tire au sort le fouet...aille...fouet à 5 lanières, ça va pas être de la tarte...

Tandis que Rémi m'attache les poignets au-dessus de la tête à la chaîne et m'enlève mon slip, Phil s'empare du fouet. Rémi compte les coups, c'est terrible....je lutte pour ne pas crier stop. A 20 coups, Phil fait une courte pause (certainement pour faire signe à Rémi si il doit continuer)...mais les 5 lanières s'abattent à nouveau sur mon dos, 30...31.. je me crispe à chaque coup, 39...40  , j'en peux plus...42, ...43. Ouf ça s'arrête, je dois avoir le dos en sang. Rémi me détache je manque de m'écrouler, il me retient et je vai m'asseoir. Après quelques soins de mon pauvre dos, c'est au tour de Rémi de se trouver sous la chaîne et ce sera presque aussi dur pour lui, malgré les 14 coups en moins. Après les soins, on prend un verre et on décide de ne faire que 3 entraînements la semaine suivante, sans « barème) cette fois. « Phil tu seras là samedi ? » lance Rémi. « Oui pas de problème, pourquoi ? » . « j'ai une petite idée mais on verra dans la semaine... ».....

Nous reprenons l'entraînement le mardi seulement, mais très en forme, j'ai l'impression que mes muscles ont doublé de volume à la fin de la séance. Mercredi repos, jeudi et vendredi entraînement, toujours au top, nous faisons tous les exos sans problème, 75 pompes pour moi et 100 pour Rémi, 35 et 50 abdos, à chaque séance. Rémi me soumet l'idée de faire une séance de motivation pour tester notre résistance, et notre mental, à l'image des jeunes spartiates qui se faisaient fouetter pendant de nombreuses heures jusqu'à l'abandon de leur adversaire. C'était un véritable concours auquel assistaient les familles, chaque année, le vainqueur et toute sa famille étaient  alors admirés et respectés au plus haut point. « comme tu fais preuve d'une grande résistance et une super motivation, j'aimerais bien qu'on se mesure tous les 2 si t'es d'accord, sur une sorte de concours au fouet. Pas question d'aller au-delà de nos limites bien sûr, mais on peut tenter une expérience. Qu'en penses-tu ?......J'hésite un peu, mais l'idée de me mesurer à Rémi qui est plus fort que moi d'une façon générale, dans une épreuve où j'ai peut-être autant de chances que lui de sortir vainqueur, ne me déplaît pas . Par contre je sais que ce ne sera pas facile. «  il faudrait faire ça d'ici une bonne semaine, le temps que nos dos guérissent un peu et suffisamment de temps  avant les vacances qu'on ait plus de marques pour aller à la plage ». Effectivement les zébrures de la semaine dernière commencent à bien s'estomper, la pommade que grand-mère a fait préparer au pharmacien semble super efficace. Je lui donne mon accord en lui demandant comment il voit l'épreuve.Nous en discutons un bon bout de temps, plusieurs variantes étant possible, pour se décider sur une épreuve au fouet long à une lanière. Le seul problème est qu'il faudrait un deuxième fouetteur avec Phil pour qu'on puisse être fouetté en même temps jusqu'à l'abandon d'un de nous deux. Je propose à Rémi de demander à 2 autres de mes potes, qui sont aussi bien copains avec Phil. Peut-être un des deux acceptera comme Phil. «  OK, l'autre pourrait servir d'arbitre. Tu peux les contacter pour qu'ils viennent demain ? » . « OK je pense que c'est possible ».

5) Arrivée des autres potes

Rendez-vous est pris et le samedi à 14h, nous nous retrouvons tous les 5 chez Rémi........

Patrick n'est pas très grand, guère plus de 1,70m, assez bien bâti quoique pas très sportif, plus la musique et les bouquins qui l'intéressent. D'origine méditerranéenne il est brun à la peau mate.

Christophe lui par contre est un bel athlète, sportif, pas excessivement musclé mais assez puissant avec ses 1,85m environ et une « bonne gueule ».

On s'installe à l'aise dans le jardin, torse nu vu la température et le soleil, et Rémi commence à expliquer aux « nouveaux » notre trip à tous les deux. Ils sont tous les deux captivés, pose des questions.....et Rémi leur dit pourquoi on leur a demandé de venir.....

Très rapidement, Christophe se déclare intéressé tandis que Patrick reste un peu à l'écart de la discussion.

« OK Christophe pour apprendre à manier le fouet, comme Phil tu t'entraîneras à blanc sur mon sac de frappe, puis on fera un petit essai au réel. Enfin, pour que tu sois bien conscient de l'efficacité des différents instruments et que tu en jauges bien la mesure, tu devras en recevoir 5 coups de chaque, comme Phi  Ça te convient ?... ». « Oui ça me tente bien, mais votre expérience me semble un peu dingue.... ».  « je sais pas....oh et puis zut, pourquoi pas....Phil l'a bien fait...Banco ». Puis Rémi demande à Patrick si il accepte de jouer le rôle d'arbitre, pendant les séances, en s'assurant que les 2 fouetteurs font bien leur « boulot. ».Patrick accepte, préférant laisser le rôle de fouetteur à Christophe.

Phil se charge de « l'instruction » de Christophe, pendant un bon bout de temps et 2heures plus tard environ, on passe à la 2ème phase.....

« comme avec Phil, tu dois maintenant essayer en réel. ». « t'es ok pour faire l'essai avec moi ? » me dit Rémi. « pas de souci ».  « Christophe, on va être attachés tous les deux à la chaîne à la place du sac et tu devras nous infliger à chacun, 3 coups de chaque fouet, puis on serra attachés, l'un au pilori, l'autre sur le banc, et également 3 coups avec les 2 straps. Tu dois bien te concentrer et frapper avec le maximum d'efficacité, laisse tes sentiments de côté, sinon ça n'a pas d'intérêt pour nous, c'est d'accord ? ».  « si on juge l'essai concluant, on passe à la 2ème phase et c'est toi qui prendra notre place pour 5 coups de chaque donné par Phil. Pas de souci ?...., tu dis quand tu es prêt et on démarre. ». « Christophe, tu es pas obligé d'accepter....il va te falloir supporter 35 coups ….ok..c'est pas évident, réfléchi si tu veux, on a le temps. » lui-dis je. « j'imagine que ça doit être assez dur, mais je vai pas me dégonfler maintenant....allez on y va, je suis prêt ».

Rémi me fait signe de le suivre dans la salle de muscu, et nous nous déshabillons pour enfiler  nos stock-cars Nous sortons et allons directement sous la chaîne. « Phil tu nous attaches avec Patrick, Christophe tu te prépares. Tu prends les fouets dans l'ordre que tu veux et tu nous frappes l'un ou l'autre en premier, c'est toi qui choisi. Rapelles-toi, pas de sentiment, tu dois mettre le maximum. On est prêts, à toi de jouer... ». On est attachés à 2m l'un de l'autre environ, poignets menottés et fixés à la chaîne au-dessus de la tête. On attend, fébriles quand même, quel fouet va-t-il utiliser en 1er, et lequel de nous 2 va-t-il choisir. ??.....

Schlaaack, je reçois le 1er coup sur le dos, c'est le martinet long. Un peu surpris, je me crispe et me cambre sous la douleur subite....2...et 3...Les cours de Phil ont été efficaces semble -t-il, je sens déjà une bonne chaleur qui irradie mon dos. Puis c'est au tour de Rémi, moins surpris, il ne bronche pratiquement pas. Par contre, à peine a-t-il reçu le 3ème coup que Christophe se saisi du fouet court et cingle le cul de Rémi dans la foulée. Surpris sans doute,cette fois il émet un petit « wahou » bien significatif. C'est ensuite à mon tour et je sens la lanière me cingler fortement les 2 fesses à la fois, pour sûr, j'aurai 3 belles marques.....

Le fouet  long et le fouet à 5 lanières nous laissera aussi de belles zébrures sur le dos, c'est sûr. A peine ai-je reçu le 3ème coup du fouet à 5 lanières, que j'entends siffler dans l'air le bruit caractéristique du « bullwhip » et je sens la lanière faire le tour de mon torse, l'extrémité venant cingler très fort le bas de mes épaules. Wahou , ça cuit un max  ...le 2ème coup vient atterrir sur mes fesses, le 3ème en plein dos. Ça brûle un max même sur la poitrine et les flancs. Rémi subira le même sort dans la foulée.......

Patrick et Phil nous détachent, pour nous installer, moi au pilori, Rémi sur le banc. C'est Rémi qui a eu droit à ses 2 séries de 3 coups de strap en premier, coups qui ont claqués secs, laissant de larges marques bien rouges sur son cul musclé et déjà bien zébré. Après avoir subit le même sort, bien cuisant, Phil et Patrick nous ont délivrés, puis nous sommes allés nous passer de la pommade cicatrisante mutuellement. Après un bon temps de repos passé à discuter de choses et d'autres(environ ½ h), Rémi se lève et  se dirige vers la salle, revient avec un string à la main, et le tend à Christophe. «  j'ai pas d'autre jock-strap, mais ça devrait faire l'affaire » lui dit-il. « tu le mettras dès que tu seras prêt, t'as passé la première phase avec succès... »

Christophe regarde le string, string »ficelle »motif peau de serpent un peu brillant et dit : « ça à l'air bien sexy aussi », puis il dégrafe son jean, vire son boxer laissant apparaître son sexe bien membré et sans se presser, passe tranquillement le string qui lui moule parfaitement son paquet. « Bon, je crois que je suis prêt... ». « on commence sur la croix ?» dit Phil, « ok, comme tu veux »  réponds Rémi. Phil fouettera 5 fois de chaque instrument sans complaisance Christophe qui supportera le supplice quasiment sans broncher, mais en serrant les dents pour ne pas crier. Après l'avoir détaché, Rémi le félicita ainsi que Phil en disant « je crois que vous êtes fin prêts pour notre défi de dimanche prochain . T'es d'accord ?» me dit-il et j'acquiescé de la tête.  « si t'es d'accord , on peut se faire un petit essai demain avec un concours de pompes un peu spécial, j'ai vu ça sur le web, il s'agit de faire des pompes en simultané mais en se faisant fouetter le cul 1 fois à chaque pompes, jusqu' ce qu'il y en ait 1 qui capitule. Comme j'en fais à peu près 25 de plus que toi, je commencerai par en faire 25 « normales » puis on commencera le concours. T'es OK ? »me dit-il. « on peut essayer oui... » . « si tout le monde est libre on fait ça demain après-midi ». et rendez-vous est pris pour le lendemain vers 15h...

musclsm

dom.perard@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Comment 2 mecs passionnés de muscu arrivent au SM

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)