15 Oct.
+ 52 histoires en accès privilège.
9 Oct. : +19 histoires en accès public + 1 nouvelle galerie photo

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Les potes de mon grand-frère -07

Dimanche matin, vers 11h à peu près. Quelqu'un frappe à la porte. C'est mon frère : lui et sa copine vont partir déjeuner chez les parents de sa copine. Il me laisse donc l'appartement et me demande de surveiller Fred, Kamel et Guy pour qu'ils ne fassent pas trop de bêtise jusqu'à son retour ou celui des parents en fin de journée. Je lui dis « Pas de problème. » tout en essayant de me souvenir comment j'avais fait pour retourner dans ma chambre avant de m'endormir. Cela dit j'avais plutôt bien dormi et même si j'avais un peu la tête dans le cul, je n'avais plus envie de me recoucher. J'ai eu peur : est-ce que mon frère avait vu Kamel, Guy et Fred à poil dans le salon ? En faisant le tour de la maison, j'ai vite vu que non. Fred dormait dans la chambre des parents et Kamel et Guy, en caleçon, dormaient tranquillement sur le grand canapé du salon, chacun de son côté. Il faut croire qu'en pleine nuit, malgré tout l'alcool et tous les pétards fumés, nous avions tous encore trouvé l'énergie de nous rhabiller et nous coucher. Tant mieux !

J'ai pris une douche pour me réveiller, j'ai mis un short et un tee shirt, j'ai cherché des espèces de petits pain au chocolat industriels dans la cuisine avec du jus de fruit et je suis allé au salon pour m'asseoir sur le bord du canapé, en essayant de ne pas réveiller les deux garçons. Il faisait un peu chaud et ils avaient tous les deux écarté leur couverture et je pouvais comparer le corps de Kamel, plus petit, plus trapu et aux muscles bien dessinés, et celui de Guy, noir ébène, grand, mince mais fort et puissant. J'avais encore du mal à réalisé que moi, le « petit frère », j'avais sucé Guy, je l'avais embrassé sur la bouche, j'avais sucé Kamel, il m'avait enculé et je l'avais enculé à son tour. C'était presque irréel.

Guy a fini par se réveiller. J'ai eu peur que ce soit à cause de moi mais non, il avait surtout envie de pisser. Quand il est revenu, il s'est recouché mais il ne s'est pas rendormi. Il a bu un peu de jus d'orange, il a pris un petit pain et nous avons discuté : lui allongé sur le canapé, moi assis sur le rebord, juste à côté de lui. Nos cuisses se touchaient : je n'osais pas le dire, mais ce simple contact me faisait bander.

Guy : On en a fait des trucs hier soir ! Je sais pas si c'est la beuh mais jamais j'aurais cru faire ça.
Moi : Ouais c'est clair, c'est parti en couille. (Je ne savais pas trop ce qu'il en pensait et je ne voulais pas dire trop vite que j'avais adoré).
Guy : En tout cas, Kamel il a pris cher ! Ca lui a fait les pieds. A force de faire le macho et tout, c'est lui qui a fini par être pris par tous les trous.
Moi : Ouais ! Enfin sans toi j'aurais jamais osé faire ça.
Guy : Ouais t'inquiète. Il te fera rien. En tout cas il cache bien son jeu, le Kamel. Il se la joue macho mais au fond c'est une vraie petite salope. T'as vu comme il couinait ? Il a kiffé sa race, une vraie meuf en fait !
Moi : Il a même joui sans se branler !
Guy : Ah ouais j'avais oublié. Je savais même pas que c'était possible.
Moi : Ouais enfin pour moi aussi hier soir c'était la première fois, je sais pas si je suis une meuf ou une salope mais quand Kamel m'a pris ou Fred après, je peux te dire que ça fait du bien.
Guy : Ah ouais ? Ca fait pas mal ?
Moi : Euh non, enfin un peu au début mais ensuite… Je sais pas comment dire mais c'est des sensations que je connaissais pas du tout, c'est vraiment intense.
Guy : Ah ouais… (Je le sentais curieux mais un peu gêné en même temps)
Moi : Bah t'as bien vu avec Kamel. Jamais il aurait accepté qu'on lui fasse ça si on lui avait demandé son avis. Et au final il a pris son pied.
Guy : Ouais… Mais ça fait pas mal ?
Moi : Un peu au début mais ensuite non, pas trop. Mais faut commencer avec les doigts : Kamel il m'a doigté d'abord, et moi je l'avais aussi doigté. Et rien que ça, c'est déjà assez kiffant je dois dire.
Guy : Ah ouais ? Genre comme ça ?

Et là, pour détendre l'atmosphère, Guy s'est redressé, m'a pris par le torse, m'a renversé brusquement pour m'allonger à ses côtés et a commencé à me caresser la raie à travers mon short. Ca m'a aussitôt fait de l'effet - sans parler du fait de me retrouver allongé à côté de Guy, le dos contre lui, quasiment dans ses bras.

Moi : Déjà là, malgré le tissu ça me fait du bien ouais.
Guy : Ah ouais ? Et comme ça ?

Il a glissé sa main dans mon short pour me caresser directement les fesses et glisser un doigt sur mon trou. J'ai mordu ma lèvre inférieure.

Moi : Là oui encore plus.

Il a essayé d'enfoncer son doigt mais ça a commencé à faire mal.

Moi : Nan nan attends c'est tout sec là, ça fait mal.
Guy : Ah d'accord. Excuse.

J'étais vraiment tout contre lui. J'ai glissé une main vers son caleçon. Il bandait déjà. Même sans être en érection complète, le bout de sa queue sortait déjà du caleçon.

Moi : En plus c'est hors de question que je me prenne ça dans le cul, elle est trop énorme !
Guy : T'inquiète, j'aurais pas forcé. C'était juste pour voir quel effet ça faisait. C'est drôle quand même, de kiffer se faire caresser de ce côté-là.
Moi : Ouais bah je pense que c'est pareil pour tout le monde.
Guy : Tu crois ?

Je voyais bien qu'il hésitait, qu'il était curieux mais qu'il osait pas demander franchement. Il y a eu un silence un peu long. Comme je voyais bien qu'il pensait à ça mais qu'il ne voulait pas aborder le sujet de lui-même, j'ai fini par me lancer.

Moi : Tu veux essayer ?
Guy : Essayer quoi ?
Moi : Bah je peux commencer par te caresser le cul si tu veux, comme ça tu vois ce que ça fait.
Guy : Nan, t'es fou, c'est pas pour moi ça. (après un temps) Tu serais ok pour le faire ?
Moi : Ben ouais, sans problème.
Guy : Mais si on le fait, dès que je dis qu'on s'arrête, tu t'arrêtes ok ? Pas comme hier soir avec Kamel ?
Moi : Oui oui, bien sûr.
Silence.
Moi : Alors ?
Guy : Ouais je sais pas. Franchement, me faire toucher le cul, je sais pas.

Je me suis retourné pour être face à lui. Nos deux corps étaient presque collés l'un à l'autre : pour un peu, on aurait dit deux amoureux enlacés. Moi j'étais encore en short et en t shirt, et lui, juste en caleçon. J'étais plus petit, j'avais la tête à peu près au niveau de son cou. En tendant la langue, j'aurais pu lécher son téton ! Mais c'est pas ça que j'ai fait. J'ai tendu mon bras droit - mon bras libre - et j'ai commencé à caresser ses fesses à travers son caleçon. Guy me regardait fixement sans rien dire. J'ai continué puis j'ai glissé ma main sous le caleçon. Il avait les fesses toutes lisses mais à mesure que j'avançais vers son trou, je sentais des poils. Je tendis le bras jusqu'à pouvoir toucher son trou avec mon index et je commençais à le masser. Guy ferma les yeux. Je pris ça pour un encouragement à continuer mais la position était pas très agréable pour moi, ça me faisait mal au poignet.

Moi (tout bas) : Enlève ton caleçon et mets-toi sur le ventre.

Guy enleva rapidement son caleçon et s'allongea sur le ventre, la tête sur un coussin, tournée vers moi, avec les bras autour. Il était tout nu devant moi, encore allongé sur le côté. Il était très beau et je pouvais admirer ses belles fesses rebondies.

Guy : Tu y vas mollo, hein ?

A côté, Kamel continuait à dormir. J'ai commencé par caresser son cou, son dos, ses fesses. C'était plus facile. Puis j'ai mouillé mon doigt pour pouvoir encore mieux masser son trou. Il a poussé un petit gémissement et a écarté un peu les jambes. Je ne suis pas rentré en lui mais j'ai continué à le caresser plus fortement avec plusieurs doigts et il a commencé à onduler ses fesses en fonction. Je commençais à me sentir à l'étroit dans mon short. Puis je me suis bougé pour me mettre à genoux entre ses jambes, pour avoir un meilleur accès à son cul. C'était drôle d'avoir un corps nu offert à moi qui étais encore habillé. J'ai continué un peu à lui caresser le cul mais malgré toute ma salive, ça avait du mal à entrer - il était très serré et la position n'aidait pas non plus. Et là, je ne sais pas ce qui m'a pris mais en écartant ses deux lobes pour bien voir son trou, sans réfléchir j'ai baissé la tête et j'ai commencé à le lécher. Il a aussitôt gémi et m'a tendu son cul le plus possible. J'ai pu le lécher comme ça quelques instants en alternant avec mes doigts, jusqu'à ce que je réussisse à glisser un doigt en lui. Là aussi ça l'a fait gémir.

Pour me moquer un peu de lui, j'ai tout à coup tout arrêté.
Guy : Qu'est-ce que tu fais ?
Moi : Bah je sais pas, je continue ou pas ?
Guy : Continue !
Moi : Tu aimes ça alors ?
Guy : Oui continue !
Moi : Pourtant tu n'es pas une salope ?
Guy (en riant) : Oh ta gueule, continue sinon c'est moi qui t'encule !
Moi : Ok, alors à quatre pattes, salope !

J'avais dit cette phrase en lui mettant une petite claque sur les fesses - jamais j'aurais osé faire ça avec Kamel ! Guy rigola et se mit effectivement à quatre pattes, pour que je puisse plus facilement le lécher et le doigter. J'avais jamais fait ça auparavant, mais c'était plutôt kiffant. En glissant ma main entre ses cuisses, je pouvais caresser et branler son énorme queue qui bavait du precum comme pas possible. Et de l'autre main, je mettais maintenant deux doigts dans son cul. Je me suis dit qu'il devait être bon pour la phase suivante alors, tout en essayant de m'interrompre le moins possible, j'ai enlevé mon short et mon t-shirt et je me suis retrouvé à poil, à genoux derrière Guy qui, à quatre pattes, me montrait son beau cul.

Moi : T'es prêt ? Je peux y aller ?
Guy : Vas-y doucement mais oui, vas-y.

J'ai approché ma queue de son trou mais ça ne voulait pas entrer, c'était encore trop serré. J'ai essayé de me mettre le plus haut possible, pour changer l'angle mais ça voulait pas. Je poussais mais ça lui faisait mal et il me demandait d'arrêter.

Tout à coup on a entendu un « Vous faites quoi putain? ». C'était Kamel qui avait fini par se réveiller et qui nous regardait.

« Quoi vous remettez ça ? Ca vous a pas suffi hier soir ? Vous êtes des malades vous deux… » Je m'étais arrêté de bouger, je savais pas quoi faire.

Guy : C'est ta faute. T'as tellement couiné hier soir que j'ai voulu voir ce que ça faisait.

Kamel a haussé les épaules.
Kamel : Ouais, vous faites ce que vous voulez, faut que j'aille pisser.

Il s'est levé et est allé se pisser. Je l'ai aussi entendu passer à la salle de bain, probablement se mettre de l'eau sur le visage, voire sur la queue si j'en déduis de ce qui s'est passé ensuite. Pendant ce temps, avec Guy, on galérait toujours. C'était super excitant de l'avoir là devant moi, mais aussi super frustrant de ne pas réussir à entrer ma queue - faut dire qu'on était tous les deux débutants et que c'est pas toujours évident de trouver la bonne position pour commencer. Kamel est revenu et il est assis juste devant la tête de Guy.

Kamel : Alors les filles, qu'est-ce qui se passe ? Marc, tu trouves pas le trou ?
Guy : Ta gueule Kamel !
Kamel : Eh oh c'est bon ! Vous m'avez quasiment violé hier soir, je peux bien me foutre un peu de votre gueule. Parce qu'on dirait qu'il galère, le petit, là.

Effectivement, je galérais. Alors, pour passer un peu à autre chose et laisser un peu reposer ma queue qui commençait à faire mal à force de frotter, je me suis penché pour recommencer à lécher le cul de Guy, ce qui a fait gémir Guy.

Kamel : Vous êtes mignons tous les deux ! Vous me faites presque bander, tiens !

Et il sortit sa queue de son caleçon qui était effectivement en train de bander. Guy avait presque la tête dessus et il se recula un peu.

Kamel : Alors Guy, qu'est-ce qui se passe ? Tu veux pas qu'on inverse les rôles de hier ?

Kamel mit sa main sur la nuque de Guy, le caressa un peu tout en guidant la tête de Guy vers sa queue.

Kamel : Allez, suce-moi un peu Tu me dois bien ça !

Il faut dire que je continuais à lécher et à doigter Guy et il était super excité. Et donc Guy a fini par baisser la tête et par sucer Kamel assis devant lui. Kamel lui caresser la nuque et le dos et l'encourageait : il avait toujours son ton un peu macho mais c'était un peu plus tendre, un peu plus amical que quand il parlait à Fred.

Kamel : Hum, c'est bon ! Tu fais ça bien ! Vas-y, suce-moi bien, suce-moi à fond ! Super le réveil, finalement !

Pendant ce temps, j'avais mis trois doigts à Guy et je pensais que là, ça allait entrer. Je me suis redressé, j'ai présenté ma queue, mais nan, ça voulait toujours pas. Kamel a alors repoussé Guy et s'est levé.

Kamel : Attends, Marc, tu t'y prends comme un pied, laisse faire le professionnel !

Guy avait regardé Kamel se levé mais n'avait pas réagi - après tout, la queue de Kamel était un peu plus petite que la mienne alors pourquoi pas ? Je suis descendu du canapé pour lui laisser la place. Et là, Kamel a tapoté sur le dos de Guy pour le faire descendre un peu, il a bien mouillé sa queue avec sa salive, il a présenté sa queue devant le cul de Guy et il a poussé. Il y est allé quasiment d'un coup. Guy a crié.

Guy : Putain tu fais mal ! Sors !
Kamel : Chut ! Tout doux ! calme !

Guy voulait que Kamel sorte mais Kamel n'est pas sorti. Il s'est mis sur lui jusqu'à ce que Guy se retrouve à nouveau allongé sur le ventre, les jambes écartées et Kamel allongé sur lui. Kamel était plus petit que Guy d'une bonne tête, ça faisait un peu bizarre de le voir enculer un mec beaucoup plus grand que lui mais lui, ça ne le dérangeait pas. Guy grimaçait et faisait des efforts pour digérer la queue de Kamel. Kamel commença alors un va-et-vient tout en tenant bien fort Guy et en ayant son visage tout prêt du sien. D'abord le va-et-vient était tout doux et je voyais au visage de Guy que la douleur commençait à passer. Kamel continua un peu comme ça mais à mesure que ça rentrait plus facilement, il amplifiait son mouvement, donnait des coups plus forts et plus profonds.

Guy : Nan, attends, mois fort ! Moins fort !

Mais Kamel était à fond dans son trip et continuait à défoncer Guy. Guy commençait à avoir vraiment mal. Il a fini par pouvoir se redresser un peu, à prendre appui sur ses coudes et de là il a renversé Kamel qui a failli tomber par terre. J'ai dû m'écarter.

Guy : T'es malade toi quoi ? Je t'ai dit d'arrêter !
Kamel : Ah ouais ? Quand Marc m'encule sans me demander mon avis, tu le défends mais quand moi je te prends, je dois m'arrêter ?
Guy : On était défoncés ! Et t'as kiffé au final !
Kamel : Et toi, qui te dit que t'aurais pas fini par kiffé ?

Kamel retourna vers le canapé où Guy était encore à moitié allongé et tendit le bras vers le cul de Guy pour le doigter. Mais Guy saisit le bras de Kamel et l'entraîna vers sur le canapé. Et là, les deux à poil, en train de bander encore à moitié, ils commencèrent à se bagarrer sur le canapé. Je les regardais sans trop savoir quoi faire. J'étais aussi à poil et les voir comme ça, ça me faisait bander mais je me voyais mal intervenir. Guy avait rapidement eu le dessus - au sens propre d'ailleurs car, avec son corps beaucoup plus grand que celui de Kamel, il pouvait mieux le bloquer et il le maintenait bien sous lui en l'empêchant de bouger.

Kamel : Lâche-moi ! C'est bon j'ai compris, laisse-moi partir.

Mais Guy ne voulait pas le laisser partir. Il remuait ses hanches contre le dos de Kamel.

Kamel : Putain tu fais quoi là !
Guy : Ben quoi ? T'as bien aimé hier soir, pourquoi tu n'aimerais pas ce matin ?
Kamel : Qu'est-ce que tu racontes?

Guy réussit à se libérer une main sans relâcher son emprise sur Kamel - faut dire que Kamel était aussi bloqué par le dossier du canapé. Moi, je voyais surtout le dos de Guy - et ses belles fesses. Donc Guy se mouilla un doigt puis glissa le bras entre lui et Kamel et je compris qu'il était en train de doigter Kamel.

Guy : Alors ? Tu kiffes là ?
Kamel : Arrête ! Tu me fais mal !
Guy : Et avec deux doigts ?

Je ne voyais pas exactement ce qui se passait mais je pouvais le deviner d'après leurs paroles.

Kamel : Arrête ! Ca brûle là !
Guy : Ah ouais ? Et là ?

Il cracha à nouveau dans sa main qu'il replongea vers son entrejambe. Je compris à ses mouvements qu'il était en train de mouiller sa queue et de la présenter à l'entrée du cul de Kamel. Il commença même à pousser.

Guy : Alors, ça fait quel effet de se faire forcer le passage ?

Guy fit un mouvement du bassin et Kamel poussa un cri - mais vraiment fort. Guy s'arrêta. Il comprit qu'il était allé trop loin. Il se retira et, tout en restant allongé, sur mit le plus près du bord pour laisser de la place à Kamel.

Kamel : Putain t'es con toi ! Avec ta queue en plus! Tu veux que j'aille aux urgences ou quoi ?
Guy : Désolé, Kamel. Faut dire que tu m'avais énervé aussi. A moi aussi tu m'as fait mal.
Kamel : Ouais désolé aussi. Mais moi, ma queue elle est moins grosse que la tienne.
Guy : Ouais enfin je l'ai quand même bien sentie.
Kamel : Ben justement, toi tu as bien senti la mienne alors que Marc t'avait préparé pendant je sais pas combien de temps. Donc imagine pour toi, il faut encore plus préparer et tout si tu veux pouvoir entrer.

Kamel venait de dire qu'il n'était pas contre l'idée de se faire enculer par Guy s'il prenait son temps ! L'allusion n'avait pas échappé à Guy qui, doucement, se mit à caresser les fesses de Kamel.

Kamel : Oui voilà, doucement, étape par étape.

Guy se mouilla à nouveau son index et il massa le trou de Kamel jusqu'à y introduire son doigt en entier. Kamel tendit son cul. Je regardais toujours la scène, je me sentais un peu de trop mais je n'osais pas bouger. Guy finit par mettre un deuxième doigt. Kamel se mit à quatre pattes et cette fois, ce fut Guy qui se mit à genoux derrière lui, il présenta sa queue mais ça ne voulait pas entrer.

Guy : Ca n'entrera jamais comme ça.
Kamel : Attends, j'ai une idée ! Marc !
Moi : Oui ?
Kamel : Viens ici ! Toi prends-moi en premier et Guy viendra ensuite.
Moi : Euh t'es sûr ?
Kamel : Oui, tu vas préparer le passage.

Guy descendit du canapé pour me laisser la place. D'abord je me mis à lécher le cul de Kamel comme j'avais fait avant avec celui de Guy, tout en caressant la queue de Kamel qui était bien bandée. Puis je mis un doigt, puis deux et même trois. Kamel soufflait de plus en plus fort. Guy était debout juste à côté de moi, il branlait sa grosse queue tout en m'observant attentivement. Je finis par me redresser et par présenter ma queue. Comme ça ne marchait toujours pas, Kamel se retourna : il se mit sur le dos, je mis ses jambes par dessus mes épaules et là, j'ai enfin pu entrer en lui - tout doucement, mais sans difficulté.

Kamel : Doucement ! doucement !

Etre une deuxième fois dans le cul de Kamel, c'était trop bon - bien chaud, bien humide. Je faisais des mouvements lents et amples - Kamel semblait apprécier. Guy s'était mis au niveau de nos visages. Je lui fis signe d'approcher encore un peu et je pus sucer Guy tout en enculant Kamel. Kamel, juste en dessous de moi, observait le spectacle avec envie - il avait les couilles de Guy au niveau de son nez !

Guy : C'est bon là ? Je peux prendre la place de Marc ?

Kamel fit un signe de la tête. Je me suis alors retiré tout doucement et Guy a pris ma place. J'ai pris la queue de Guy par la main pour la guider et elle a fini par entrer. Mais même après moi, il fallu un petit moment pour que Kamel puisse prendre la queue de Guy en lui. Il n'arrêtait pas de répéter « Oh putain, oh putain! » en soufflant bruyamment. J'ai plongé ma tête entre Kamel et Guy pour sucer Kamel - et ça l'a aidé. Ensuite je me suis retiré pour laisser les deux trouver leur bonne position. Guy a finit par entrer sa queue en entier dans Kamel. Mais il n'osait pas bouger

Guy : Ca va ? Je continue ?
Kamel (entre deux souffle) : Attends, ne bouge pas ! Maintenant, vas-y.

Guy recula tout doucement puis avança à nouveau et commença des mouvements de va-et-vient très lents, très doux puis de plus en plus amples. Kamel prenait cher, mais il supportait et il ne voulait pas que Guy s'en aille. Kamel s'était agrippé au corps de Guy, et notamment à sa nuque. A un moment, ils se sont retrouvés face à face et Kamel s'est mis à embrasser Guy. Guy a répondu à son baiser et ils se sont mis à échanger un baiser interminable tandis que Guy continuer ses mouvements. A la fin du baiser, Kamel dit :

Kamel: Oh oui continue, c'est trop bon ! Prends-moi, vas-y!

Et ils s'embrassèrent à nouveau à pleine bouche. Là je compris que j'étais de trop. J'étais super excité par la scène, et avoir commencé à enculer Kamel sans me terminer m'avait un peu frustré, mais là, il fallait les laisser seuls visiblement.

Alors je me suis levé, toujours à poil et je me suis dirigé vers la chambre des parents. Je suis entré doucement - Fred dormait encore. Je me suis glissé sous les draps - j'ai pu voir que Fred était tout nu. Il ouvrit les yeux et sourit en me voyant. Je me suis approché de lui, il m'a attiré contre lui et m'a fait un rapide baiser sur les lèvres. Puis je me suis lit sur le côté pour me blottir contre lui, il m'entoura de son bras. Je pouvais sentir sa queue contre mes fesses. Nous nous sommes endormis l'un contre l'autre.

*** FIN ***

Et voilà, « Les potes de mon grand-frère », c'est terminé. En commençant cette histoire, j'étais loin de me douter que ça me prendrait autant de temps, ni que ça aurait tant de succès. Mais tant mieux si mon histoire a pu faire plaisir aux lecteurs. Encore merci pour vos mails, ça fait toujours plaisir, et bravo pour ceux qui ont réussi à deviner la fin !

Marc 67

Micmac67@live.fr

Nouvelle saison ici !

Autres histoires de l'auteur : Les potes de mon grand-frère

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique
10 Octobre

+ 10 Nouveaux épisodes

Soirée entre amis Lope75
Les amours de Francky Francky
Une super rencontre au sauna Chopassif
Rencontre virtuelle Sylvain
Julien et Sylvain Sylvain
Au bureau Ptitgay34
Week-end océan Calin82
Marathon du sexe KIN44
Service militaire Patoche
Une rencontre médicale P.

+ 9 Nouveaux épisodes

Chambres à louer -09 Jeanmarc
Marathon du sexe-02 KIN44
Première sur internet -04 Franck
Jeune, riche et gâté Matt
Triangle à géométrie variable -06 Yan
Chaudes vacances -02 Petit cul 57
Vive les Ultras -02 AD
Un ange -02 Angeldevil
Voyage Initiatique Ninemark

PUBLIE TON HISTOIRE

Octobre 2018

+ 19 Nouveaux épisodes

Mon ancien collègue de boulot Tit30
Surprise de la vie Jeanmarc
Mon amour pour les TTBM Dann
Le renoi sans visage Lepompeur74
Supermarché Thejokermarseille
Pute à racailles Hegi45
Plan cave Chopassif
Jeune soumis à Barcelone Thomasalope
Nouvelle expérience Arras62
Mon collègue devenu partenaire Youpiyoup
L’université de magie et du sexe Coincoin87
Mon voisin arabe Thejokermarseille
Marseille, mes rebeux, mes blackos Thejokermarseille
Une journée bien remplie Thejokermarseille
Le fils prodige aime obéir Charles.lope
Rendez-vous au centre des impôts Pierrot
Il y a toujours un mais Candide78
Mon binôme Malik69
À la découverte de mon Maître Desirdum

+ 15 Nouveaux épisodes

Colocation -02 Emerick
Hommes de Loi -13 JulienW
Hommes de Loi -14 JulienW
Hommes de Loi -15 JulienW
Hommes de Loi -16 JulienW
Soumission & Domination -505 Jardinier
Soumission & Domination -506 Jardinier
Un amour de soumis -02 Elfe
Mon ami l’escort -02 Pititgayy
Chambres à louer -08 Jeanmarc
Le fils prodige aime obéir -02 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -03 Charles.lope
Jeune, riche et gâté -04 Matt
Voyage Initiatique -07 Ninemark
Voyage Initiatique -08 Ninemark
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)