14 Août.
57 histoires en accès privilège.
13 Août : 16 histoires en accès public + Nouvelles photos

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Le gars de la construction

Je me nomme Pierre-André, 19 ans, étudiant à l'université de Montréal, je mesure 5'10", 160 livres, yeux bruns, cheveux noirs frisés coupés courts, je suis gai et mon fantasme est et sera toujours je crois les hommes virils en uniforme.

Je venais de finir mes cours et j'ai pris le métro comme tous les jours me rendre à mon petit appartement, j'étais assis tranquille à réviser mes notes de cours, quand deux stations plus loin, un super beau grand mâle de 6' et 175 lbs c'est assis en face de moi, vraiment bau gars, mais sale, il arrivait surement de son travail avec bottes de la construction, ses jeans sales et troués, son t-shirt et sa veste à carreau rouge aussi sales que ses jeans, il tenait sa boîte à lunch de ses belles grandes mains, aux ongles sales, ses cheveux châtains frisés et ses beaux yeux bleus et une barbe de deux jours qui le rendait encore plus macho.

Il s'est assis les deux jambes biens écartées en vrai mâle, ses jeans étais tellement vieux que je pouvais facilement deviner ses cuisses musclées et par un trou à la fourche des jeans, qu'il portait un sous-vêtement blanc, il devait avoir environ 22, 23 ans, moi qui suis malade de la propreté, je ne pouvais m'empêcher de le regardé quand même, je me forçais à revisser mes notes, mais je sentais ma queue se développé doucement dans mes jeans, en l'imaginant grimpé pas dessus moi, me bourrant l'anus de sa queue bandé raide, un oeil a mes feuilles et l'autre oeil sur son entrejambe qui me semblais volumineux et même les deux yeux sur lui, malgré-moi!

Il s'est vite aperçu que je ne cessais de le regardé, il m'a souri et déplacé a boite à lunch sur sa cuisse, cachant son autre main qu'il se passait entre les jambes, se caressant son beau gros paquet, surpris! Je l'es regardé dans les yeux et il me fit un clin d'oeil provocant tout en me souriant, je ne pu que lui sourire. Il se leva et vint s'asseoir à coté de moi, sa grande main sur ma cuisse, il me dit:

— Salut mon beau t-mec!

— Bonjour, ça va?

— Je suis en super forme, surtout quand je vois un beau petit mec comme toi.

— Merci, tu es gentil, je me nomme Pierre-André et toi?

— Serge, dis! Tu m'invite à prendre une bière chez-toi?

— Je ne bois pas, excuse-moi!

— Tu dois avoir de l'eau, je bois n'importe quoi, pour un beau ti-cul comme toi!

— C'est que j'ai juste un petit appartement et ce matin je n'es pas eu le temps de tout rangé, alors!

— Je me fou de l'état de ton appartement, si ton lit n'est pas fait, nous ne serons pas obligés de le défaire et ton appartement je m'en fou, c'est toi qui m'intéresse.

— Je descends à la deuxième station, suis-moi!

— Cool, mon bébé tu ne le regretteras pas, si tu la mange et que tu marche dans les fesses?

— Pas de problème pour ça Serge!

— Parfais, allons-y!

Rendus à mon appartement, la porte n'étais même pas encore fermé, qu'il me colla sur le mur pour m'embrasser, me mordillant les lèvres, de sa belle langue comme brosse à dents, il me racla la bouche en tout sens, je sentais la forme de son pénis collé sur mon ventre, il défit ma ceinture et passa ses deux grandes mains dans mon boxer et me caressait les fesses de ses grandes mains, son doigt cherchant mon anus, tout en m'embrassant à pleines bouches, la senteur de sa sueur m'enivrait complètement.

Je lui es offert de se douché et de se rasé, ca réponse fût clair, je n'es pas le temps et je ne peut pas arriver chez moi, frais rasé et douché, ma petite amie va se poser des questions, qu'il me dis, tout en m'enlevant ma chemise pour me mangé et mordillé les mamelons et le nombril, sa longue barbe piquait, mais quelle bonne sensation. Il a baissé mes pantalons et mon boxer, me retourna, il me fit pencher pour aussitôt me mangé l'anus à fond, y entrant sa langue, tout en me caressant les couilles. Il se releva et me dit:

— Tu as un super beau trou de cul serré, j'ai hâte de te planté ma grosse queue dans ton petit cul, mais pour le moment suce-la-moi!

Il se mis à poil et s'étendis de tout son long sur le lit, les deux jambes bien écartées, moi à genoux entre ses deux jambes devant cette belle grosse queue de plus de 8", je lui es caressé ses grosses couilles pendantes et me suis approché, lui baissant son long prépuce pour en voir sortir un beau gros gland tout rouge fromagé de grain blanc, j'ai voulu aller chercher une petite serviette humide pour lui lavé, il m'à poigné par les cheveux et fourré dans la bouche sa grosse queue sale, dédaigneux comme je suis, j'ai eu un haut de coeur, mais il me tenais la tête à deux mains, me forçant à y goûter à cela et à sentir ses poils à la senteur d'urine de mâle, après quelques minutes, une telle senteur devient enivrante, je lui donné une vrai bonne pipe en lui serrant fermement ses grosses couilles. Il se mis à gémir, je l'es averti que je n'avalais pas, il a dis:

— OK.

J'ai continué à lui mangé sa belle grosse queue bandée raide, lui grugeant son si beau gros gland, il me jouais en même temps dans les cheveux et il me pris la tête fermement entre des deux grandes mains, pour bien gardé sa grosse queue dans ma gorge et grogna fortement en me remplissant la gorge de son sperme épais et abondant, en longues giclées, me forçant à tout avalé, il ne m'à lâché la tête que quand il fut sur que j'avais tout avalé.

— Puis, tu n'a pas aimé mon jus de queue?

— C'est bien, mais je n'avais jamais avalé auparavant.

— Assoies-toi dans ma face, que je te mange ton beau petit trou de cul, avant que je te plante ma grosse queue à fond.

— Oui, mais tu me pénètre avec condom!

— Pas de problèmes, en a-tu?

— Oui, j'en es!

Il a vraiment été au restaurant dans mon anus, je ne m'étais jamais fait manger le trou de cul avant ce soir, j'étais bandé raide, Il m'as fais étendre sur le dos pour me sucé mon beau 7" bandés raides, tout en jouant dans mon cul de ses longs doigts et Hooooooo je lui es rempli la bouche de 4 bonnes giclés de mon sperme, il se laissa tomber sur moi, pour m'embrassé à pleines bouches et quelle ne fut pas la surprise, qu'il me donne dans la bouche mon propre sperme mélangé à sa salive, me forçant encore à tout avalé. Pour aussitôt me retourné à quatre pattes, il me mangea avidement l'anus, pendant qu'il se plaçait sur sa grosse queue le condom que je venais de lui passé, je lui dis d'y aller doucement car s'étais que très rarement que je me faisais pénétrer.

Il appuya doucement son gros gland sur l'entrée de mon anus, qui s'ouvris doucement à sa belle grosse queue, doucement et au complet, je n'avais jamais senti tant de jouissance à me faire pénétrer, il me semblais qu'il n'avait pas de condom tellement je senti le pourtour de son gros gland me frotté la prostate, ce qui me fis bander raide de nouveau et gémir fortement, ce qui l'encouragea à vraiment me bourré le trou de cul virilement, dans un va et vient viril, en sortant et y entrant aussitôt à fond, mon beau mâle en sueur ne lâchait pas et se mît à gémir, pour se vidé les couilles de plusieurs giclés de son sperme de mâle, cela étais comme si je me sentais remplir les intestins de son sperme tellement il enculait bien, il m'à souris vicieusement et recommença son va-et-vient de mâle macho, me disant:

— Tu beau trou de cul est trop bon, je veux éjaculer une autre fois?

— Non, arrête, j'ai l'anus en feu!

— Je le sais, ton beau cul est bouillant et je vais l'éteindre ce feu vicieux qui te brûle!

— Je t'en supplie, je n'en peu plus.

— Donne-moi deux minutes, ce ne sera pas long.

Ça lui as pris plus de quinze minutes avant de se vidé pour une troisième fois, enfin assouvi, il sorti de mon anus hyper sensible, il se colla sur moi, me caressant et m'embrassant à pleines bouches, pour me dire: il me fit sucé sa queue pleine de son sperme et le gout de mon cul pas vidé.

— Merci mon beau, tu es la meilleure baisse que je n'es pas eu depuis très longtemps et j'ai même sauvé ton condom, je ne m'en suis pas servi!

S'il n’aurait pas été si mâle, j'aurais sauté dessus pour le battre, tellement que j'étais enragé d'avoir été enculé sans condom, mais la chose est fait! Il s'habilla et avant de partir, il me dit:

— A la semaine prochaine, même jour et même heure!

— Non, je ne pense pas être libre!

— Je ne te demande pas. Si tu va être libre. Je te dis sois libre, je te veux, c'est clair ça!

— Oui Serge, moi aussi je veux te revoir, note mon téléphone et reviens me voir avant la semaine prochaine, autant de fois par semaine que tu voudras.

— Super mon beau, car vois-tu depuis que ma petite amie a accouché de notre fils, elle est pratiquement frigide, je dois la forcer pour la baisser.

— Pas nécessaire de me forcer moi!

— Je le sais, je vais te faire un marché, si tu me garde ton beau trou de cul en exclusivité, tu va me voir beaucoup plus souvent que tu le pense!

— Oui Serge mon anus t'appartient et je veux même avaler encore ton bon jus de mâle.

Nous nous sommes embrassé en vrai amoureux pendant de longues minutes et j'ai du le mettre dehors, car il bandait encore...

Trois jours plus tard, le soi vers les dix heures, il arriva sans aucune invitation, sans même dire un seul mot, il me sautas dessus m'embrassant à pleines gueules, tout en baissant mes jeans et boxer, me poussa à quatre pattes, le torse sur le divan, pour me planter sa grosse queue dans le cul. À fonds, il était en besoin urgent, m'enculant virilement, se plaisant à sortir de mon cul, pour y entré à nouveau encore plus virilement, après quelques minutes de cet enculage sauvage il grognât et me replissant les intestins de son abondant jus de vrai mâle.

Il me retournât sur le dos et se mit à me mangé ma queue bandée raide, qui lui a rempli la bouche en peu de temps, tellement qu'il m'avait excité de son bon enculage viril, la bouche pleine de mon sperme, il me retourna encore à quatre pattes, pour cracher tout mon sperme sur mon anus et il me plantât à nouveau sa si belle grosse queue dans le cul, pour me le défoncé virilement, me tirant les cheveux, me claquant fortement les fesses et il se vida une deuxième fois, il remonta ses jeans, il me dit merci et il est parti...

FIN

PS: Il demeure, je ne sais pas ou! Le pire de tout ça, je ne l'es jamais revu... J'étais prêt a tout pour le satisfaire... tout... tout... tout...

Reviendras-t-il, qui sais... si vous voulez qu'il se représente chez moi

JeanMarc

jeanmarc008@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Chambres à louer - Le gars de la construction - Baisé par mon nouveau frère - Mon frère me défend - Formation de stagiaire - L’amant de ma sœur - Pris au Piège - Kidnapping d'hétéros - Hypnotisé mon copain

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

Maître Olivier Chopassif
Hétéro ? Eric
Quel petit gourmand ce cousin ! Mister Anoniman
Triangle à géométrie variable… Yan
Kacem Rafael
Un bon gros colis Ghost writer
Le nouveau voisin Frank
La bite de "papa" Ghost writer

Nouveaux épisodes

Le mec idéal -27 Pititgayy
Vendredi soir aux Tuileries -03 Stéphane Juin
Le moniteur moto -03 Sketfan
Le moniteur moto -04 Sketfan
Ce voisin discret -02 Elliot
Mon rêve américain -04 Maxou
Le voisin d'en face -02 Charly Chast
Julien en famille -09 Marco10e

Aout 2018

2 copains d'enfance Maxodu
Le cirque itinérant Matt
Oumar le Malien Adama
Site de rencontre Candide78
Le donjon SM de Dan Bearwan
Prof de sciences Anoniman
J'essaye l'escrime -01 Ulrich35
Il était temps ! Nynyon
Voyage Initiatique -04 Ninemark
Voyage Initiatique -05 Ninemark
Chambres à louer -06 Jeanmarc
Sur la digue Rafael
De la balade a la transformation Jonathanpraline
Mon meilleur ami et moi Wawan
L'inconnu de la poste Pititgayy
Remis à ma place Pititgayy
Un ange Angeldevil
Charmant voisin Discrétion exigée
Humiliation et sadisme Orly
Mes deux papas Bearwan
Un jogging surprise Loic Du 56
Plus on est de fou... rom.3004
Mon univers rocambolesque Grandhomme44
Chroniques de Lope75 Lope75
L'annonce Stephanebrest
Visite de Mehdi Chopassif
After work Imbot4top
Mon coéquipier hétéro Étalon
Ce premier massage Nicolas 89
Scouts Frank
Travaux d'été entre voisins Corentin
Une fin de soirée inattendue Nicolas 89
Formatage d'une nouvelle vie PhallusBareback
Mes premières fois Tdmiens0
Moi, Kevin, Mâle Alpha Kevin Alpha
Marc Chopassif
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)