17 Nov.
+ 68 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Mon premier black

Chapitre 1

Je viens d'avoir 43 ans, et il m'a fallut tout ce temps pour me faire un black. Voici donc cette histoire :

Cette après midi de premières chaleurs, nous sommes même pas en été, il fait lourd et le ciel est menaçant. Je décide de passer une après midi tranquille, allongé sur mon canapé devant la télé, avec pour compagnie mon chat de 9 mois. Habillé en mode été, c'est-à-dire juste vêtu d'un caleçon large et d'un petit t-shirt.

Alors que je somnole, j'entends sonner à ma porte, sans empressement je vais ouvrir.  C'est J. un jeune bisexuel de 28 ans, que je connais depuis quelques temps.  Il aime les femmes, mais il m'aime bien aussi, surtout mon cul. J est assez petit mais terriblement excitant. Un corps bien dessiné, totalement imberbe et très doux, des cheveux bruns très court, deux yeux espiègles et une bouche aux lèvres tendres que j'aime bien embrasser ( Je vous parlerais de son sexe plus tard ). Nous nous entendons bien sur beaucoup de choses. Ce jour là, il est vêtu d'un jean qui met bien ses formes en valeurs (surtout son petit cul) et d'un marcel noir. Hum ! Plutôt sexy.

Je lui sert un verre et on s'assoit sur le canapé. Nous discutons un peu puis, en pleine conversation, il se caresse la paquet et me dit:

- p….. j'ai envie de sexe, ça fait longtemps que j'ai pas baisé !

Aujourd'hui moi, j'ai pas envie, il fait trop chaud et je suis pas à sa disposition, je lui réponds en rigolant :

- branle toi !

Il me prends aux mots, descends son jean et boxer sur les chevilles et commence a se toucher la bite déjà bien dressée. Une belle bite de bonne longueur et d'une plaisante grosseur (19x5) avec un gros gland rouge vif.

Moi - te gêne pas surtout !

J - tu m'a dit de ma branler alors je le fait, regarde, en plus je bande bien dur.

Et sur un ton directif et dominateur :

J -Tu me suce.!

Moi - mais tu me prends pour une pute?

J - aller suce moi !

Ce petit con me prends pour une bouche suceuse. Il veut jouer… Ok.

Je me place à genoux devant lui, lui écarte encore plus les jambes. Directement, je lui empoigne la queue, j'ouvre très  largement les lèvres et engouffre sa belle bite profondément dans ma bouche pour lui administrer une superbe fellation.

J - hum, c'est bon j'adore !

Sa bite durcit encore plus sous mes succions et je sais qu'il adore quand je le branle en même temps.  Parfois je relève un peu la tête et quand il me regarde, je lui fait le regard le plus pervers et vicieux. Je le suce du mieux que je peux et alterne douces succions et fellations gourmandes.

Je le sens au bord de la jouissance, je stop net et me rassoie à ses côté.

J - pourquoi tu t'arrête j'allais jouir !

Moi - tu as oublier, déjà je n'aime pas le sperme dans la bouche et je suis une pute.

J - tu es vraiment …

Moi - oui  je sais. Si veux un peu plus reviens ce soir, je t'offrirais encore plus.

J  - je peux pas ce soir, j'ai rendez vous avec un pote black.

Moi - viens avec lui, j'ai jamais fait avec un black ( rires).

Il finit son verre et dépité il me laisse seul, enfin je vais pouvoir passer mon après midi tranquille avec mon chat.

Le soir vient et alors que je joue sur mon ordinateur, ça sonne à nouveau. Je ne pensait pas qu'il reviendrais, mais c'est bien J et surprise il n'est pas venu seul. Il me présente T, un grand black (1m90) mince, mais bien battit. Des cheveux noirs courts et un joli visage orné d'un large sourire.

Je les reçois, on s'assois au bar et je nous sert des verres de whisky cola.

Mon chat a l'habitude  quand je reçois du monde de venir se frotter contre les jambes de mes invités histoire de se faire gratifier de quelques caresses. Alors qu'il s'approche de T, celui relève les jambes comme une fille qui a vu une souris.

Moi - qu'est qu'il y a ?

T - j'ai peur des chats.

J et moi éclatons de rire , c'est vrai qu'il est comique de voir un black d' 1m90 avoir peur d'un chat. Je vais devoir un peu surveiller mon chat pour qu'il ne se rapproche pas trop de T.

La soirée continue les verres se succèdent les uns aux autres si bien qu'a un moment T montre des signes de fatigue.

T - j'arrête de boire je suis saoul. En plus je suis en voiture, je veux pas la prendre je peux dormir ici?

Moi - oui j'ouvre le clic clac si tu veux.

J - et le chat on en fait quoi ?

Moi - ha oui c'est vrai, en plus je ne le veux pas dans la chambre.

Je lui propose d'aller dormir dans ma chambre et de fermer la porte, il accepte. Je lui montre ma chambre et le laisse se reposer.

Je rejoint J, et à peine assis sur le tabouret de bar,  il me dit :

- alors il te plait ce black?

Moi - tu a tout prévu non ?

Il se rapproche de moi

-oui, mais lui n'est pas en état et moi j'ai toujours envie.

Il se colle à moi et m'embrasse, mais son haleine me fait le repousser ( à chaque fois qu'il boit trop c'est récurrent ).

Sa main droite se pose sur ma cuisse et remonte puis passe sous mon caleçon. Il attrape mon sexe pour le branler doucement. Ma   queue réagie et prend bien vite du volume, en quelques minutes elle devient grosse et bien dure.

J - Whaou ! Tu est aussi excité que moi.

Moi - tu me touche c'est normal.

Et sans que je m'y attende, il se met à genoux devant moi, sort ma bite du caleçon et commence à me sucer. Il ne le fait pas souvent, mais quand il le fait, ça veut dire qu'il veut se faire prendre. Il n'ose pas me le dire, c'est comme un code entre nous.

Pas de soucis, j'aime trop son petit cul de bi, que je suis le seul a visiter ( enfin c'est-ce qu'il dit ).

Je me laisse faire et il me suce rudement bien. Quand je pense que T dort dans la chambre qui est à quelques mètres de nous…

Puis, J m'enlève mon caleçon et toujours sur le tabouret prends mes jambes et les places sur ses épaules de tel façon que je me retrouve le cul en l'air. Et pour la première fois, il me lèche le trou. Ca me rend fou de plaisir et je m'efforce de ne pas crier pour ne pas réveiller T.

Je deviens hyper chaud de partout,  puis J baisse son jean et son boxer et prend appui sur le bar cambrant son adorable petit cul

J - t'a des capotes ?

Je vais vite en prendre une dans la salle de bain et en l'enfile rapidement sur mon sexe en totale érection. Je me place précipitamment derrière J, j'enduit ma bite de salive puis présente ma queue à l'entrée son cul.  Je me fraye un passage entre ses fesses, puis je pointe mon gland tout contre son anus.

J - va s'y doucement ça fait longtemps.

Puis poussant légèrement j'essaie de le pénétrer, mais son anus est très serré. Il va ma falloir de longues minutes de multiples pressions pour enfin percer son petit trou. Quand enfin mon sexe entre en lui; il souffle fort, moi je prends un plaisir immense a visiter ce petit cul bien serré.

Je commence mes va-et-vient lentement sans heurt, je ne veut pas lui faire mal. Mais au bout de quelques minutes le désir prends le dessus et mes coups de reins deviennent de plus en plus rapides et de plus en plus rudes. Et, un coup de rein un peu trop violent.

J - haie ! Tu m'a fait mal.

Je dois me retirer.

Moi - désolé.

Il fait tellement chaud, nous somme trempés de sueur. J décide de prendre une douche. Je décide de ne pas en rester là et je le rejoins sous la couche.

J - qu'est-ce que tu fait?

Moi - je viens te frotter le dos.

Mais sous la douche fraîche, je me met à genoux et prends son sexe dans ma bouche. Bien évidemment il se laisse faire.

Alors que je lui administre une splendide fellation, sa bite prends sa forme maximale dans ma bouche et je me régale de le sucer avec ardeur;

Puis, je le fait se tourner pour que son cul soit face à mon visage. Et comme il me l'a fait quelques minutes plus tôt, j'écarte largement ses fesses et de ma langue je vais lui lécher son petit trou tout propre. Il gémit de plaisir.

Moi entre deux coups de langue :

- chut, tu ne veux pas que T nous entende!

Je sens bien que son anus s'est bien ouvert et mon envie de le prendre a déjà réveiller ma queue.

Je me saisie d'un préservatif dans le meuble de salle de bain ((heureusement si près de la douche). Je me place le sexe bien raide derrière J, et présente à nouveau ma bite a l'entrée de son cul qui cette fois, s'ouvre plus facilement, pour engloutir ma queue.

Je  peux le limer plus aisément pendant de longues minutes en faisant claquer mon bassin contre ses fesses dans des clapotis de l'eau coulant sur nos corps. Je passe une main devant pour le masturber, mais il me retire promptement ma main pour se branler énergiquement lui-même.

Puis, dans un souffle court, il dit :

- je gicle !

Alors qu'il est secoué de soubresauts, il éjacule sur le carrelage de la douche, puis son anus se resserre fermement  sur ma bite ce qui déclenche instantanément ma jouissance. Je me vide d'une grosse quantité de sperme dans le préservatif.

Nous restons quelques minutes sous l'eau fraîche histoire de reprendre nos esprit et de finir de nous laver.

Puis, J va se coucher sur le clic clac, moi je rentre tout doucement dans la chambre et me couche sans bruit au côté de T.

Dort t'il ?

Chapitre 2

Après avoir sodomisé J sous la douche et avoir bien jouis tous les deux, je vais me coucher dans ma chambre au côté de T qui doit dormir. Mais tout juste allongé dans mon lit, T se jette sur moi et dans le noir, cherche ma bouche avec la sienne et m'embrasse goulûment et après ce long baiser me dit :

- ça fait longtemps que je t'attends.

Je pense qu'il ne sait pas que je viens de baiser avec J.

Il continue de m'embrasser et glisse son sexe dur entre mes cuisses juste sous mes couilles, tout en impriment un léger va et viens. Je sert mes jambes pour biens sentir son sexe. Dans cette position je peux à loisir luis caresser le dos, les reins et les fesses. Je suis extrêmement et agréablement surpris par l'infinie douceur de sa peau.

Puis, à ma grande surprise, il commence a me pincer les tétons et sa bouche descend pour les lécher et les mordre en alternant l'un puis l'autre. J'adore ça et il s'y prends très bien, juste à la limite de la douleur. Je décide de lui en faire autant. Je découvre avec étonnement, qu'il a les tétons très proéminents et qu'il aime ça autant que moi, sinon plus. Petits à petit, ses morsures sont de plus en plus dures et me font pousser des petits cris de plaisir, si proche de la douleur. D'un coup, la porte s'ouvre et J, dans l'encadrement de la porte, complètement nu, nous dit d'un ton énervé :

- vous pouvez pas arrêter de crier, je veux dormir moi !

T apparemment très chaud lui dit :

- rejoins nous.

J s'approche de nous et T m'ordonne :

- suce le !

J ne se fait pas prier, moi un peu plus. Il se place à mes côtés et me met sa queue toute molle sur la bouche. Je suis obligé de l'ouvrir, pour lui prodiguer une fellation.

T change de position, il s'assoie sur mes cuisses et je comprends qu'il se masturbe énergiquement, surement très excité par ce qu'il voit.

Et même si  je m'applique du mieux que je peux, la bite de J reste toujours molle. puis à un moment je ressens des jets de spermes brûlants me maculer le ventre. T vient de jouir sur moi, puis il s'écrouler sur le côté.

- je suis crevé.

J retire sa queue de ma bouche (ouf) et s'en va se coucher dans le salon. Quand à moi, après une autre douche, je vais me recoucher dans mon lit auprès de T, qui cette fois s'est endormi. Je m'endors en entendant sa respiration lente et détendue.

Après quelques heures de repos, le jour s'est levé, je suis réveillé par T qui se frotte contre mon dos. Je sens sa bite bien dure qui se frotte sur mes reins. Puis, voyant que je suis réveillé, il me dit à m'oreille :

- j'ai encore envie.

Moi - t'es un coquin.

Je prends les choses en main, car je veux d'abord le sucer. C'est vrai que  je n'est pas encore vu sa bite de près. Il se met sur le dos et moi je me place entre ses jambes. Rapidement je me retrouve « nez à bite »  avec sa queue. Elle est de grosseur et de longueur plus que dans la norme et toute noire, même le gland .

Je m'attendais à plus gros suivant la légende. Mais c'est pas grave elle est bien belle quand même. Je commence à lécher cette belle tige noire, puis j'ouvre grand la bouche pour la gober en entier et commencer une superbe fellation. J'accompagne mes succions en remontant les mains pour pincer ses tétons. Il essaie tant bien que mal de retenir ses gémissements de plaisir. J'espère que il ne va pas réveiller J.

Maintenant la bite de T me parait bien grosse et prête. Je lui dit :

- tu veux me prendre ?

lui - t'a des capotes?

J'attrape des préservatifs dans ma table de nuit et lui enfile un direct sur son chibre bien bandé. Pas besoin de gel, un peu de salive suffira. Je suis tellement excité, je me sens bien ouvert et son sexe n'est pas énorme.

Je m'accroupi sur lui, une jambe de chaque côtés, puis je place son gland sur mon anus palpitant de désir.

En effet, une seule pression et sa queue s'introduit en moi. Je me laisse pénétrer jusqu'à que je sente ses poils toucher mes fesses. C'est bon, nous soupirons en cœur de bien être.

T commence à imprimer des mouvements de va et viens avec son bassin. Je le sens bien en moi, je prends un plaisir immense. Je deviens de plus en plus chaud, mon bassin et mes reins entament eux aussi des mouvements voluptueux pour ressentir encore plus de plaisir.

Mais alors que la jouissance monte crescendo, T s'immobilise, je lui demande :

- tu veux qu'on change de position ? Il me réponds :

- non, j'ai jouis.

je ne peux m'empêcher de dire tout haut :

- déjà !

- tu m'a trop excité, je kiff ton cul.

Je reste un peu frustré.

T se lève, réveille J et il partent tout les deux, non sans que T me donne son numéro de téléphone.

A ce jour je ne l'est pas encore appelé, mais ça ne va pas tarder.

Seithan

seithan@orange.fr

Autres histoires de l'auteur : Bite brune - Rome - Hétéro endurant - Après midi très très chaude - Double dose - Le masseur - Mon premier black - Il vennait d'avoir 18 ans - Petit cul magnifique - Ma première expérience - Bonnes vacances - Surprise de taille - Grosse bite - Grosse longue et raide - Petit Beur - Pipe by night - Rugbyman - Samedi soir - Bon petit passif - Jeune hetero - Backroom

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)