18 Sept.
+ 47 histoires en accès privilège.
17 Sept. : +25 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Du fantasme au vide couille

Chapitre -07 : Le Sex-Shop

Pendant une semaine je n’eus des nouvelles de personnes, ce n'est pas pour autant que je ne me branlais pas en pensant à tout ce qui c'était passé ce dernier mois, comme j'étais passé de fantasmeur à vide-couilles accro aux jus en tout genre.

Me branler ne me suffisait pas j'allais donc dans un sex-shop pour acheter des godes pour m'amuser quand mes maîtres n'avaient pas besoin de moi.

J'en avais repérer un sur internet qui n'était pas loin de chez moi, un soir je me mis en route. J'entrais dans la magasin, un jeune, il devait être étudiant et travaillait là pour payer ses études était au comptoir. Il devait avoir 18 ou 19 ans. Il était châtin, les yeux verts et un sourire à tomber. Je le salua timidement et me promenais dans les rayons. D'abord hétéro pour pas attirer trop l'attention, j'avais repéré la partie gay. Dès que je m'engagea dans cette partie il arriva.

Kévin : bonjour moi c'est Kévin je peux peux être te renseigner ?

Moi : heu… je sais pas trop, je regarde.

Kévin : plutôt god ? Plug ? Vidéos ? Déguisement ?

Je ne savais pas où me mettre. Je regardais autour de moi et essayer de ne pas croiser son regard qui donnait le vertige tellement il était beau.

Moi : j'étais intéressé par un god à la base.

Kévin : je vois… ton trou a déjà servi ?

Moi qui n'en revenais pas : heu oui.

Kévin : Vas-y montre moi.

Il m'attrapa par l'épaule pour me faire me tourner et dans le magasin me fit tomber le pantalon. Je n'avais pas mis de boxer, j'aime l'idée de me trimbaler à poil en dessous.

Kévin : je vois que tu t'emmerde pas avec les boxer.

Et il introduisit un doigt dans mon cul.

Kévin : je vois… il a servi mais une petite pause non ?

Je ne savais pas quoi dire, j'étais le cul à l'air dans un sex-shop, le doigt du vendeur dans mon cul, si quelqu'un rentrait et me voyait ça serait la honte assuré.

Kévin : ce qu'on va faire c'est essayer.

Il sorti plusieurs god, de taille différentes. D'abord un 16 cm 3 ou 4 cm de diamètre. Il le présenta devant mon trou. J'allais me retourner quand il me plaqua contre le mur.

Kévin : si tu veux un produit qui te convienne faut essayer.

Il l'enfonça un peu dans mon trou, qu'est ce que ça faisait du bien. Il jouait avec le bout du god en moi à faire des petits aller-retour pour m'ouvrir la rondelle. Il l'enfonçait de plus en plus, ça faisait du bien, mais sans plus.

Kévin : pas assez long et large pour te donner du plaisir.

Il alla sur un autre modèle, 18 cm 4/5 cm de diamètre. Je le sentis passer quand il me l'enfonça. Doucement au début, puis très vite il accéléra la cadence, je commençais à couiner quand un client entra. Je tournais la tête et allait partir me cacher quand Kévin me plaqua au mur.

Kévin : bouge pas. Bonjour monsieur, on fait un essayage de god pour le monsieur, je peux vous renseigner ?

L'homme du sex-shop : je vais profiter des essayages de monsieur simplement pour le moment.

Il était assez grand, musclé, très poilu mais chauve, le style bears sexy, viril à souhait. Il s'approcha et me caressa les fesses. J'allais parler quand Kévin me tapa sur la tête. Il confia le god au monsieur et alla chercher une boule à mettre dans la bouche et qu'on attache derrière la tête. Pendant ce temps le client s'amusa avec le god, il faisait doucement, le sortait et l'enfonçait de nouveau au maximum, je ne pouvais m’empêcher de rapprocher mon bassin du mur. Il y allait vraiment doucement, j'en pouvais plus et commençais à faire des mouvements de bassin rapide. Il sorti le god.

L'homme : bien une salope pas éduquée qui a besoin de se faire défoncer. Vous avez une table ou on peut attacher quelqu'un derrière non ?

Kévin m'amena, il me mirent nu et mire à plat ventre sur la table, elle faisait la longueur de mon torse. Mais mains et mes pieds furent attacher, ma queue bandante n'était pas coincée sous mon ventre mais à disposition de ces monsieurs.

Patrick : moi c'est patrick.

Kévin : moi Kévin.

Patrick : j'aime bien ta boutique, t'en as souvent des salopes à dispo ?

Kévin : c'est un concept à développer.

Patrick caressa ma queue et me boules puis donna des petits coups dedans. Je criais et bougeais comme je pouvais. Ils rigolaient.

Kévin : combien la tienne ?

Patrick : 20 par 3 et toi ?

Kévin : 19 par 3

Patrick : je crois que c'est toi qui y va le premier.

Kévin se déboutonna le jean pendant que Patrick me retirait le god. Et voilà que j'allais être de nouveau utilisé par des mecs qui ne m'avaient pas demandé mon avis mais c'était juste servi. Il tapota sa queue sur mon cul, la présenta devant ma chatte.

Kévin : t'es prête ma salope ?

Moi : mmmmmm

Il enfonça son gland et comme avec le god, joua un peu puis l'enfonça directement. J'avançais mon corps mais ma queue était coincé à l'extérieur et je ne pu avancer bien loi, je criais en bavant à cause de la boule. Il s'amusa comme ça lui chanta en alternant un rythme rapide et un rythme plus lent. Je recevais de temps en temps des fessés. Patrick lui était passé au niveau de ma tête et avait sortie sa queue bien poilu. Il retenait ma tête en arrière en me tirant par les cheveux et me donnait des biffles le sourire aux lèvres. Il s'amusait à récupérer ma bave et me l'étaler sur le visage.

Kévin finit par éjaculer après m'avoir défoncé de façon rapide et sauvage. J'avais le cul en feu, enfin de nouveau, je me sentais bien, à ma place.

La sonette du magasin sonna, Kévin du se rhabiller et sorti.

Patrick : à moi de jouer maintenant.

Il commença par me malaxer les boules, me les tirer, ça faisait mal, autant j'aimais la pisse, le sperme, les crachats, les humiliation mais la douleur je m'y faisais pas. Je criais mais ça avait l'air de le satisfaire. Il se mit à tirer sur ma queue aussi. Puis il me branla, mais lentement. Ça faisait du bien mais je n'avais qu'une envie c'est qu'il y aille plus vite, plus fort, je voulais du plaisir. Mais il prenait son temps, me caressait le gland, et me branlait doucement. Je remuais le bassin pour lui faire comprendre que j'en voulais plus.

Patrick : j'aime torturer les salopes comme toi en y allant doucement.

Il rentra un petit bout de doigt dans mon cul et fit des allers retours lent, très très lent, en me brallant sur le même rythme, c'était insoutenable pour moi qui aimait me faire défoncer. Lui il savait y faire pour faire souffrir une pute comme moi.

Il passa au deuxième doigts dans ma chatte, les enfonça jusqu'au fond et ne bougea plus. Il me branlait de son autre main. Il accéléra le rythme, je sentais que ça montait et il arrêta tout. Je poussais un hurlement de frustration, il explosa de rire.

Il me travailla lentement le cul avec un troisième doigts, se remis à me branler et s'arrêta au moment fatidique.

Il présenta sa queue au niveau de mon trou, me donna une fessé sur chaque fesse et rentra sa queue lentement, je ne savais pas qu'on pouvait aller aussi doucement pour rentrer dans un cul. Il l'enfonça jusqu'au fond, et quand elle toucha le fond je ressenti un plaisir intense. Il fait des petits va et vient sans trop sortir sa queue juste pour qu'elle touche le fond.

C'était bon, j'aurais aimé que ce soit plus sauvage, plus brutal mais après tout je n'étais pas là pour mon plaisir mais le sien, on s'en foutait de ce que je pensais, j'étais un trou à sa merci.

Il repris de me branler, lentement, puis plus rapidement, sa queue toujours en train de taper au fond à intervalle espacée mais régulière. J'allais éjaculer, il s'arrêta de nouveau, sorti sa bite en douceur puis la rentra d'un coup, oooooooooooh ouiiiiiiiiiiiiii enfin !!! Mais il resta au fond, me branla d'une main jusqu'à ce que j'éjacule et récupéra mon foutre de son autre main. Il sortie sa queue, en tartina dessus, s'essuya le reste sur ma cuisse, et renfonça sa queue en moi.

Il avait un rythme régulier mais pas très rapide, par contre il faisait attention de bien taper au fond, me faisant sortir un couinement de plaisir à chaque fois.

La sauce devait monter car il fini par accélérer et m'éjaculer au fond de la chatte. Il essuya sa queue sur mon t-shirt puis sorti.

Il n'avait rien dit, juste il s'était vidé et sorti, que j'aime cet état où on sent qu'on est rien, une merde, un jouet, quelque chose qu'on utilise, un moins que rien ne valant même pas un mot à la fin.

Un long moment passa, plus d'une heure avant que Kévin revint pour me détacher mais en me trouvant comme ça il représenta sa queue près de mon trou et me défonça bien sauvagement comme j'aimais. En me tenant par les hanches, pour bien me défoncer en tapant au fond, la sortie à plusieurs reprises pour la rerentrer. Il m'éjacula sur les fesses.

Il parti cherche un plug et me l'installa.

Kévin : ça va t'aider à bien ouvrir ton cul de salope.

Il me détacha, remonta mon pantalon, qui s’imprégna de mon sperme, le retour aller être sympa.

Je le rejoins à la caisse, il me mit un god de 18 cm un de 20 et un de 22. Il me dit que Patrick m'avait offert la boule que j'avais dans ma bouche car il considérait que ça aiderait les prochain à moins m'entendre.

Kévin : j'ai une proposition à te faire, Patrick a raison ça serait sympa que j'ai une salope à dispo ici, ça serait un travail de nuit, un soir par semaine, les jours peuvent changer faut juste se fixer la semaine d'avant que je puisse informer la clientèle sur le site. Ça te dit.

Je ne savais pas quoi dire, me faire défoncer régulièrement me donnait envie, être une salope à dispo encore plus, je travaillerais là où était ma place mais ce n'est pas une décision à prendre à la légère.

Kévin : je vois que tu hésites, donc on va faire un essaye semaine prochaine, vendredi soir de 22h à 4h, tu auras 200 balles car je ferais payé l'entrée à ton cul. On fait un test et si tu aimes on continu.

J’acquiesçais simplement et sorti après avoir réglé mes achats. Le plug me gênait, je n'étais pas habitué je marchais pas normalement et le sperme commençait à traverser mon jean. Je regardais mon portable sur le chemin du retour, j'avais un message d'Etienne (le pot de seb, le nageur de 188 cm, poilu et avec une queue de 26/7) « demain soir 19h chez moi », il y avait aussi son adresse. Le message n'attendais pas de réponse, simplement que je me présente le lendemain soir à sa porte.

J'étais bien content d'avoir mon plug sachant le monstre qu'il avait entre les jambes. Je me demandais s'il y aurait Seb et Boris aussi… ça pourrait être sympa qu'ils soient tous là. Je rentrais chez moi, je me branlais comme à mon habitude, avalait mon sperme, je pissais dans un verre, pris ma douche, avala la moitié du verre que je posa sur la table de chevet et m'endormis.

chuuuut17

gay-x-17@outlook.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Du fantasme au vide couille

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 13 Nouveaux épisodes

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank

+ 12 Suites

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)